1 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
1s tziganes, dont l’une affreusement belle dans un peignoir noir et blanc… Je ne puis avaler mon verre de ce café trop amer qui p
2 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
2s tziganes, dont l’une affreusement belle dans un peignoir noir et blanc… Je ne puis avaler mon verre de ce café trop amer qui p
3 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
3t merveilleusement chaud fait claquer les pans du peignoir sur mes jambes nues, m’embrasse tout entier, m’apaise. Je me sens abs
4 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
492] rallumer leurs lampes. Une blonde platinée en peignoir rose ouvre son frigidaire, sort de la glace, ôte enfin le peignoir, i
5re son frigidaire, sort de la glace, ôte enfin le peignoir, il fait trop chaud. Des rires viennent d’une terrasse obscure, un cl
5 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
6lent du linge ; au cinquième, une grosse femme en peignoir qui se farde à gestes menus. Le concierge irlandais hurle dans l’esca
6 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
7 et rallumer leurs lampes. Une blonde platinée en peignoir rose ouvre son frigidaire, sort de la glace, ôte enfin le peignoir, i
8re son frigidaire, sort de la glace, ôte enfin le peignoir, il fait trop chaud. Des rires viennent d’une terrasse obscure, un cl
9lent du linge ; au cinquième, une grosse femme en peignoir qui se farde à gestes menus. Le concierge irlandais hurle dans l’esca
7 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Beekman Place (octobre 1946)
10et rallumer leurs lampes. Une blonde platinée, en peignoir rose, ouvre son frigidaire, sort de la glace, ôte enfin le peignoir,
11re son frigidaire, sort de la glace, ôte enfin le peignoir, il fait trop chaud. Des rires viennent d’une terrasse obscure, un cl
8 1947, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Slums (janvier 1947)
12lent du linge ; au cinquième, une grosse femme en peignoir qui se farde à gestes menus. Le concierge irlandais hurle dans l’esca