1 1933, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Petites notes sur les vérités éternelles (1932-1933)
1u goût pour une certaine continuité, une certaine permanence qui planerait au-dessus des vicissitudes du monde et des résultats ha
2rcheurs » invétérés s’appliquèrent à rétablir une permanence abstraite, qu’ils ne tardèrent pas à trouver dans la forme même de l’
2 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
3nheur, la religion mise au service de l’ordre, la permanence, les vertus trop massives. C’est l’espèce des immoralistes. Sans les
3 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
4 pensée n’ait d’autre fin que de conservation, de permanence ? Loin de là. Sa tension concrète vise toujours la nouveauté, que les
5’effet d’une pensée prolétarisée, non éthique. Sa permanence au cours de toute l’histoire serait propre à me faire douter de l’ent
6t le succès. Je n’attaquerai pas d’ailleurs cette permanence en soi, ni la bêtise humaine en général : toutes les deux relèvent du
4 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). L’Art poétique ou Qu’il faut penser avec les mains (décembre 1936)
7e profère. « L’acte par lequel l’homme atteste la permanence des choses, par lequel, en dehors du temps, en dehors des circonstanc
5 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
8ature. Mais quoi ! rien n’est moins sûr que cette permanence de nos maux. Non que je croie à un « Progrès » réel possible. Mais je
6 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
9a société, une mise en ordre équivalente. D’où la permanence historique non point du mythe sous sa forme première, mais de l’exige
10inition, nous appellerons mythe, désormais, cette permanence d’un type de relations et des réactions qu’il provoque. Le mythe de T
7 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
11 nous. Mais encore, d’où vient ce succès et cette permanence invincible de l’erreur héritée d’un Platon mal compris ? C’est qu’ell
8 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — III.3. L’Art poétique de Claudel
12e profère. « L’acte par lequel l’homme atteste la permanence des choses, par lequel, en dehors du temps, en dehors des circonstanc
9 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
13e. Au principe d’union transcendant qui assure la permanence de l’Église universelle, certaines ont ajouté, et peu à peu substitué
10 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
14re distinct, c’est-à-dire de l’Individu, et de la permanence de cet être à travers ses modalités : essence, substance et hypostase
11 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. A. Introduction
15olution d’ensemble d’une civilisation donnée, les permanences qui s’y révèlent, les buts constants qu’elle semble avoir visés. Sa f
12 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
16nct, [p. 61] c’est-à-dire de l’Individu, et de la permanence de cet être à travers ses modalités : essence, substance et hypostase
13 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.2. Crépuscule ou nouvelle aurore ?
17l’idée nationale plus purement dynamique exige la permanence active de cette pluralité qui a toujours été la vie de l’Occident. To
14 1969, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’avenir du fédéralisme (septembre 1969)
18ondamentale de l’Un et du Divers, ou encore de la permanence et du changement. Parallèlement se constituaient les premières défini
15 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
19ondamentale de l’Un et du Divers, ou encore de la permanence et du changement. Parallèlement se constituaient les premières défini
16 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. I. Pour une nouvelle définition du fédéralisme
20ondamentale de l’Un et du Divers, ou encore de la permanence et du changement. Parallèlement [p. 23] se constituaient les première