1 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
1unesse d’Europe qui n’a pas attendu pour vivre la permission du marxisme orthodoxe. Nous avons eu, depuis quelques années, comme u
2 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
2e jeunes gens de Cornouailles. Tristan obtient la permission de le combattre, au moment où il pourrait être armé chevalier, donc p
3 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
3ande. Un amant heureux avait demandé à sa dame la permission d’offrir ses hommages à une autre : il y fut autorisé et cessa de sen
4 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
4roisième pays, la liberté sera tout simplement la permission de dire à haute voix ce que l’on pense. Et quand ces trois pays se fe
5 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
5roisième pays, la liberté sera tout simplement la permission de dire à haute voix ce que l’on pense. Et quand ces trois pays se fe
6 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’heure sévère (juin 1940)
6qu’on aime et dont on attend la victoire comme la permission de revivre, c’est une épreuve encore, on ose à peine le dire, une épr
7 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
7 paroxysmes ? La guerre était pour nous la grande permission, le grand ajournement de nos problèmes, la justification par l’opinio
8 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
8s’aime ». La première conséquence de cette grande permission est de faire sauter l’alliance du mariage. Dans la morale que pratiqu
9 1946, Lettres sur la bombe atomique. 16. Le goût de la guerre
9 paroxysmes ? La guerre était pour nous la grande permission, [p. 104] le grand ajournement de nos problèmes, la justification par
10 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
10cet état d’impuissance de la parole une précieuse permission de se taire. La familiarité américaine s’étend, hélas, à des domaines
11 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
11naissance d’une vie plus nette ; ou simplement la permission de se remarier. Il arrive que le nouveau mariage ne soit séparé du di
12 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
12ns savoir. Comment avez-vous obtenu les licences, permissions de quitter le pays, bons pour acheter un billet, certificats [p. 5] p
13 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
13privés, sous peine de « nullité politique » de la permission de vivre en paix, de « végéter », précise Hegel, dans le bonheur et s
14 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1956)
14 tirez donc ! Et n’allez pas demander partout des permissions. Mais si vous ne pouvez rien sans toute l’Europe, faites-la !   S. Co
15 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
15privés, sous peine de « nullité politique » de la permission de vivre en paix, de « végéter », précise Hegel, dans le bonheur et s
16 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la honte et l’espoir de l’Europe (janvier 1957)
16es colonisés sans demander d’abord à New York une permission refusée d’avance, et sans consulter autre chose que sa vocation de li
17 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Annexes — iii. Post-scriptum
17conseils à qui que ce soit ? (Et encore moins, de permissions ! Celui qui en demande prouvant en général, et par là-même, qu’il n’y
18 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
18n lit de mort doit solliciter de l’Inquisition la permission de lire l’Évangile en français (il n’existe pas de traduction espagno
19 1963, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Universités américaines (12-13 janvier 1963)
19ondu : « J’espère bien que vous n’attendez pas ma permission pour aimer les Russes ! » (la salle croule.)      Un couvent laïc. —
20 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
20une question au-delà de toute réponse et de toute permission d’interroger. Ce droit de demander que ma vie ait un sens, même si je
21 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
21poser dès maintenant (sans attendre ni exiger des permissions qui ne viendront jamais) des centaines de réseaux européens, un [p. 5
22 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
22poser dès maintenant (sans attendre ni exiger des permissions qui ne viendront jamais) des centaines de réseaux européens, un tissu
23 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
23se aimer (au sens du dürfen [p. 416] allemand, ou permission) que si l’objet de son amour est éloigné (l’amors de lonh de Jaufré R
24 1977, L’Avenir est notre affaire. Conclusion. « Sentinelle, que dis-tu de la nuit ? »
24ible injustice de l’écrasement imminent. Comme la permission de vivre encore de nouveaux jours, de nouvelles nuits aussi, et d’y t
25 1977, Foi et Vie, articles (1928–1977). Pédagogie des catastrophes (avril 1977)
25stice de l’écrasement imminent. [p. 155] Comme la permission de vivre encore de nouveaux jours, de nouvelles nuits aussi, et d’y t