1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Breton, Manifeste du surréalisme (juin 1925)
1t de donner raison aux 75 pages où il voulut nous persuader que tout poème doit être une dictée non corrigée du Rêve. Je reconnai
2 1926, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Avant-propos (décembre 1926)
2de mauvaise méthode. Et, comme M. Coué, nous nous persuadons que tout ira très bien. Les circonstances l’exigent, d’ailleurs, plus
3 1927, Articles divers (1924–1930). Conférence d’Edmond Esmonin sur « La révocation de l’Édit de Nantes » (16 février 1927)
3ntérêts immédiats à leur désir de gagner le ciel, persuadent Louis XIV que la Révocation serait une œuvre digne du Roy Soleil et c
4 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
4 Seulement, pour quiconque est aussi profondément persuadé que moi de l’absurdité radicale de notre vie, la moindre farce, le mo
5 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
5ir, si fort tenté que l’on cède à coup sûr, en se persuadant que c’est pour des raisons techniques. (Est-ce que cela ne devrait pa
6 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
6ir, si fort tenté que l’on cède à coup sûr, en se persuadant que c’est pour des raisons « techniques ». (Est-ce que cela ne devrai
7 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
7son destin m’autorise à cette confrontation et me persuade de son intérêt humain. Et si tout cela reste absurde aux yeux de ceux
8 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
8ns l’affaire. Entre eux, la masse des braves gens persuadés qu’après tout ça va se remettre, ça va durer, puisque ça dure depuis
9 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Dialectique des fins dernières (juillet 1933)
9soi-même. Inutilité des voyages. Mais Proust nous persuade qu’on ne s’atteint jamais. Et les philosophies de l’Occident mettent
10 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La Légion étrangère soviétique (juin 1933)
10geoise Sorbonne, devra-t-on faire appel pour nous persuader que la religion de la matière introduit à la connaissance des cœurs ?
11 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 11. D’un Cahier de revendications
11ns l’affaire. Entre eux, la masse des braves gens persuadés qu’après tout ça va se remettre, ça va durer, puisque ça dure depuis
12 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
12aré le triomphe du christianisme. Mais je demeure persuadé que la seule possibilité d’une communauté progressive n’eût pas suffi
13 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le mouvement des groupes — Kagawa (4 août 1934)
13morales qui séparent nos contemporains, l’on s’en persuadera facilement en lisant les récits de Begbie. Les disciples de Buchmann,
14 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
14 hue et à dia, lancent des modes, les renient, se persuadent de l’importance de leurs caprices, nous persuadent bien davantage de
15ersuadent de l’importance de leurs caprices, nous persuadent bien davantage de la gratuité de leurs drames. Personne ne croyant pl
15 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
16r n’est pas de revenir vers les ténèbres pour les persuader qu’elles ont tort d’être obscures, notre devoir est d’éclairer. À la
16 1935, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notes en marge de Nietzsche (mars 1935)
17 foi, fait en révolte contre la vraie foi, ils se persuadent que l’humanité sera meilleure, sera plus près de son « salut » dans c
17 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
18nt que l’engagement est impossible. Et plus il se persuade que sa nature est essentiellement « distinguée », essentiellement ina
18 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.9. Tentatives de restauration d’une commune mesure
19al, historiquement et spirituellement, plus on se persuade que la nouveauté, la grandeur et la vraie puissance du communisme rus
19 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
20 étale aux yeux des visiteurs, ceux-ci reviennent persuadés 37 que la critique d’un clerc y perd ses droits et n’est plus à l’éc
20 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
21uelques-uns. Et comment atteindre les hommes, les persuader, les émouvoir et les mouvoir, si l’on vitupère des doctrines sans dén
21 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
22ations anciennes. L’esprit s’y engage à sa suite, persuadé qu’il pense le réel, alors qu’il suit tout simplement sa ligne de moi
22 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
23 étale aux yeux des visiteurs, ceux-ci reviennent persuadés que la critique d’un clerc y perd ses droits et n’est plus à l’échell
23 1936, Esprit, articles (1932–1962). André Gide, Retour de l’URSS (décembre 1936)
24 Internationalisme ? « L’important, ici, c’est de persuader aux gens qu’on est moins heureux qu’eux partout ailleurs. L’on n’y pe
24 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
25ans ma vie. Le simple fait que je ne puis pas les persuader que je travaille vraiment en écrivant, cela met entre nous une barriè
25 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
26il s’avilisse partout ni qu’il se laisse toujours persuader par la tentation du succès. Mais simplement on ne l’entend plus, il n
26 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
27, et les obligations surtout spirituelles, ils se persuadent petit à petit qu’on pourrait jouir des premières sans se soucier trop
27 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
28ans ma vie. Le simple fait que je ne puis pas les persuader que je travaille vraiment en écrivant, cela met entre nous une barriè
28 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
29ux jours « avant le régime ». Mais je suis arrivé persuadé que tout était changé, depuis janvier 1933, de ce que j’avais aimé da
30nscrites.   Les bourgeois. — J’arrivais de Paris persuadé que l’hitlérisme est un mouvement « de droite », une dernière tentati
31oué au Führer. Que [p. 54] voulez-vous, M. Hitler persuade mieux que M. Sarraut. Je ne dis pas cela, comme on le croirait, par s
29 1938, Journal d’Allemagne. i. Instruction spirituelle donnée aux étudiants hitlériens, (Extrait de lettre d’un étudiant allemand)
32ongées avec les responsables, qui essayent de les persuader non de la vérité en soi de leur point de vue, mais bien de son orthod
30 1938, Journal d’Allemagne. ii. Plébiscite et démocratie. (À propos des « élections » au Reichstag, 29 mars 1936)
33e : c’est le pouvoir qui se confirme lui-même, et persuade au peuple d’abdiquer. 3. Nécessité du plébiscite Le plébiscite est
31 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
34lle l’abbé Bazin. « Cet abbé mourut, nous dit-il, persuadé que tous les savants peuvent se tromper et reconnaissant que l’Église
32 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
35ompromis entre ce qu’il aime et ce que le film le persuade d’aimer. Il rencontre cette femme, il la reconnaît. C’est elle, la fe
33 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
36u’obéit sans le savoir le mal marié, lorsqu’il se persuade qu’un second ou qu’un troisième essai le rapprochera sensiblement de
37secondaire ou superflue dans la mesure où l’on se persuade qu’il s’agit avant tout de calcul… D’où je conclus qu’il serait plus
34 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
38e ces modes d’expression saute aux yeux. La magie persuade sans donner de raisons, voire dans la mesure où elle n’en donne point
39ut « s’entr’aiment », ou du moins, qu’ils en sont persuadés. Et il est vrai qu’ils sont, l’un envers l’autre, d’une fidélité exem
35 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
40dre » étant pur artifice de rhétorique, destiné à persuader le lecteur, ou Cléandre, ou Corneille lui-même, que c’est la liberté
36 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
41batailles, surtout au début d’une guerre. Je suis persuadé qu’un bon général pourra la faire toute sa vie sans s’y voir obligé. 
42 : il se fâche et se plaint en même temps ; il ne persuade pas, il envoûte ; il invoque enfin le destin et affirme qu’il est ce
37 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
43ompromis entre ce qu’il aime et ce que le film le persuade d’aimer Il rencontre cette femme, il la reconnaît. C’est elle, la fem
38 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
44u’obéit sans le savoir le mal marié, lorsqu’il se persuade qu’un second ou qu’un troisième essai le rapprochera sensiblement de
45secondaire ou superflue dans la mesure où l’on se persuade qu’il s’agit avant tout de calcul. D’où je conclus qu’il serait plus
39 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
46it… Et pourtant si, romantiques et mystiques sont persuadés que, nonobstant leur impuissance à traduire l’inconscient ou l’indici
40 1939, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Non, Tristan et Iseut ne s’aiment pas, nous dit Denis de Rougemont (12 février 1939)
47es troubadours étaient des cathares ? — J’en suis persuadé, dit Denis de Rougemont, qui s’anime en exposant une théorie aussi or
41 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
48religion du Bienheureux. Toutefois, je ne puis me persuader qu’il ait été décisif dans sa vie. Si l’on considère d’une part la sa
42 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
49aré le triomphe du christianisme. Mais je demeure persuadé que la seule possibilité d’une communauté progressive n’eût pas suffi
43 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
50, et les obligations surtout spirituelles, ils se persuadent petit à petit qu’on pourrait jouir des premières sans se soucier trop
44 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
51our les Suisses. Je n’hésite pas à vous les lire, persuadé que l’une des marques de notre liberté est justement le courage d’adm
45 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
52 de faire. Comme laïc, je ne demande pas qu’on me persuade de croire, mais simplement qu’on nourrisse ma foi. J’attends qu’on me
53ci le problème de l’épiscopat, encore que je sois persuadé qu’il se posera pour nous [p. 334] aussi un jour ou l’autre. Je ne pa
54simplement, d’homme à homme »… [p. 340] Je reste persuadé, pour ma part, que nous devons plutôt parler d’homme à Dieu, et que n
46 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Veille d’élection présidentielle (14 novembre 1940)
55et acte de favoritisme a été exploité à fond pour persuader l’Américain moyen des intentions « dictatoriales » du Président. Les
47 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
56atan : La plus belle ruse du Diable est de nous persuader qu’il n’existe pas. 2. L’incognito Reconnaissons que ce tour n’a
57pres yeux tout au moins). Mais c’est celui qui se persuade que le bien qu’il a conçu vaut mieux que le vrai bien. « Le méchant f
48 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
58us diabolique chez Hitler, c’est la façon dont il persuada le peuple allemand que toutes ses misères venaient de l’extérieur, de
59es tous coupables, certes, mais si nous en sommes persuadés, il ne nous reste plus qu’à combattre le mal, en nous et hors de nous
60eur native. L’auteur de ce livre étant intimement persuadé que la démocratie dépérit sans critique, dénonce d’avance comme total
49 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
61 temps, et paraît se soucier de moins en moins de persuader l’individu, dans une époque où celui-ci n’existe guère. Son ambition
62abandonne, le démon qui m’entreprenait avait à me persuader que ce qui me sollicitait m’était permis, que ce permis m’était néces
63sons pathétiques — « c’est vital ! » — soit en se persuadant « ça n’a pas d’importance » ; ou les deux ensemble. En vérité, la sex
64 renonce à exercer son rôle de chef. La femme l’a persuadé qu’elle était opprimée. Il la croit, par fatigue, par gain de paix, o
50 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
65ns nos mains, comme le Serpent tentait de nous en persuader, tout serait bientôt gâché et dans les mains du Diable. Si nous étion
66it le vrai en baissant le ton, sans nul effort de persuader. Je me tiens l’argument suivant : le gigantisme moderne prive les hom
51 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du diable I : « Je ne suis personne » (15 octobre 1943)
67atan : « La plus belle ruse du Diable est de nous persuader qu’il n’existe pas. » Reconnaissons que ce tour n’a jamais mieux réus
52 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable III : Diable et sexe (29 octobre 1943)
68ons pathétiques — « c’est vital ! » —, soit en se persuadant que « ça n’a pas d’importance » ; ou les deux ensemble. En vérité, la
53 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable V : Le tentateur (12 novembre 1943)
69pres yeux tout au moins). Mais c’est celui qui se persuade que le bien qu’il a conçu vaut mieux que le vrai bien. « Le méchant f
54 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable VI : Le mal du siècle : la dépersonnalisation (19 novembre 1943)
70 temps, et paraît se soucier de moins en moins de persuader l’individu, dans une époque où celui-ci n’existe guère. Son ambition
55 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable IX : « Nous sommes tous coupables » (10 décembre 1943)
71es tous coupables, certes, mais si nous en sommes persuadés, il ne nous reste plus qu’à combattre le mal, en nous et hors de nous
56 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
72on destin m’autorise à cette confrontation, et me persuade de son intérêt humain. Et si tout cela reste absurde aux yeux de ceux
57 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
73t… Et pourtant si : romantiques et mystiques sont persuadés que, nonobstant leur impuissance à traduire l’inconscient ou l’indici
58 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
74 Juin 1942 La guerre va mal, il faut le dire, et persuader l’Europe qu’elle ira bien demain. La campagne sous-marine bat son ple
59 1946, Lettres sur la bombe atomique. 5. Ni secret, ni défense
75t que la même enquête révèle que 65 pour 100 sont persuadés que « le secret ne peut être gardé ». D’où je déduis que la proportio
60 1946, Combat, articles (1946–1950). Ni secret ni défense (19-20 mai 1946)
76ependant que la même enquête révèle que 65 % sont persuadés que « le secret ne peut être gardé ». D’où je déduis que la proportio
61 1946, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique est-elle nationaliste ? (29 août 1946)
77 de s’accomplir sous nos yeux. Pourtant, je reste persuadé qu’il ne comporte rien de redoutable. Une nation prend conscience d’e
62 1947, Doctrine fabuleuse. 4. Quatrième dialogue sur la carte postale. Ars prophetica, ou. D’un langage qui ne veut pas être clair
78l faudrait composer les entrées. Il faudrait nous persuader que vos goûts sont bien des raisons, et que ces raisons sont les nôtr
63 1947, Doctrine fabuleuse. 8. Contribution à l’étude du coup de foudre
79tion fait naître en elles. Très facile que de les persuader, une fois si bien intéressées ! Car rien ne flatte comme l’idée que l
80st-ce vraiment l’effet de l’avion ? J’allais m’en persuader quand je m’aperçois, et cette fois-ci non sans terreur, que la femme
64 1947, Vivre en Amérique. Avertissement
81gent de liaison, Européen quoi qu’il m’arrive, et persuadé que l’amitié des deux nations doit se nouer dans l’échange de leurs v
65 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
82n de s’accomplir sous nos yeux. Pourtant je reste persuadé qu’il ne comporte rien de redoutable. Une nation prend conscience d’e
66 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
83me amical en réalité. Rien au monde ne pourra les persuader que nos intentions ne leur sont pas hostiles. Le seul moyen de sortir
67 1950, Lettres aux députés européens. Première lettre
84 peine de s’arrêter devant ce fait, pour mieux se persuader qu’on peut aller très vite. Car le temps fait beaucup à l’affaire. Ce
68 1950, Lettres aux députés européens. Deuxième lettre
85devant les Experts. Mais rien ne pourra jamais me persuader qu’ils aient tous raison à la fois, quand il n’en est pas deux qui to
69 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Lettre aux députés européens (15 août 1950)
86 peine de s’arrêter devant ce fait, pour mieux se persuader qu’on peut aller très vite. Car le temps fait beaucoup à l’affaire. C
70 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Deuxième lettre aux députés européens (16 août 1950)
87devant les experts. Mais rien ne pourra jamais me persuader qu’ils aient tous raison à la fois, quand il n’en est pas deux qui to
71 1950, Combat, articles (1946–1950). Messieurs, n’oubliez pas l’exemple de la Suisse (3 octobre 1950)
88 peine de s’arrêter devant ce fait, pour mieux se persuader qu’on peut aller très vite. Car le temps fait beaucoup à l’affaire. C
72 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
89rmenter. À cinquante ans, des visions répétées le persuadent enfin de céder à sa vocation de solitude. À une heure de chez lui dan
73 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Ce n’est pas au pied du mur… (juin-juillet 1956)
90s que tel ou tel problème devrait intéresser, les persuader de venir — et qui, de nos jours, n’est pas plus ou moins « surchargé 
74 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
91éder. (L’Hindou le croit.) S’il est tenté de s’en persuader parfois, c’est en présence de certaines grandes figures (ou plutôt ho
75 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1957)
92les donnera-t-il à l’Europe assiégée ? 3. Il faut persuader les esprits et les cœurs, éduquer, former, informer. Car les obstacle
76 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Au seuil d’une année décisive (février 1957)
93nque de foi dans l’idéal occidental. Il faut donc persuader nos élites et nos masses que l’Europe reste la patrie des libertés fo
77 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un centre qui doit être partout (mai 1958)
94approuve tous ! Je le dis sans la moindre ironie, persuadé que l’Europe est un être d’esprit dont le centre est partout et la fr
78 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La méthode culturelle, ou l’Europe par l’éducation des Européens (mai 1958)
95eront sans coup férir, si nous ne parvenons pas à persuader le capital privé et les États que le salut de l’Europe (et de leurs p
79 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.4. « Têtes de Turcs »
96e, puis en Angleterre au service d’Henry VIII) se persuade que pour pacifier l’Europe, il suffirait de convaincre quelques princ
80 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
97ontinuelles sollicitations, il ne se laisse enfin persuader, s’il n’est retenu par d’autres voies et moyens plausibles à son géné
98Corps Européen, & ce qui m’aida beaucoup à me persuader que ce Projet n’étoit point une chimère, ce fut l’avis que me donna b
81 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Guide européen de l’enseignement civique [introduction] (1960-1961)
99me à cet égard. En Suisse, « il ne s’agit plus de persuader la jeunesse de la supériorité d’un régime démocratique nouvellement i
82 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
100 la liste. Mais le plus difficile reste à faire : persuader les dirigeants anglais, étrangement ignorants des réalités de l’Est,
101d’esprit de la résistance polonaise. Il finit par persuader le général Sir Colin Gubbins, chef du SOE 35 , de lui fournir les moy
102 traditionnelle) des Polonais put l’engager. Bien persuadé que personne ne savait rien de sa venue, sauf quelques chefs clandest
103r m’embarquer dans cette longue entreprise, et me persuader de tenter l’aventure. Lorsque plus tard, avec Raymond Silva, nous en
83 1962, Les Chances de l’Europe. IV. Les nouvelles chances de l’Europe
104 à Toynbee et de Sorel à Sartre 51 , semble avoir persuadé nos élites comme nos masses que l’Europe est une pauvre chose écrasée
84 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
105ou à leurs talents. Et pourtant, même si l’on est persuadé que le vrai dialogue s’institue au niveau des expériences spirituelle
85 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
106lpes et le Léman au sud, passionnés de la guerre, persuadés de leur force, ils décidèrent de quitter leur pays et de faire de la
86 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
107u le haut magistrat fédéral, demeurent intimement persuadés qu’un système aussi bien ajusté et au total aussi satisfaisant, moral
87 1968, Preuves, articles (1951–1968). Marcel Duchamp mine de rien (février 1968)
108c de l’art, art des échecs, échec à l’art… Il est persuadé que c’est moins la réflexion rigoureuse que la transmission (involont
88 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
109ui fonctionne aujourd’hui, de mieux en mieux, qui persuade, qui agit, et qui contraint. En regard de ce progrès de la Science su
89 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
110bombe H. Le contact avec l’Occident non seulement persuade le tiers monde de sa misère, mais l’aggrave et augmente le déséquilib
111erdu de vue, et alors nous trichons, et nous nous persuadons qu’elle n’est, après tout, qu’un ensemble de procédés ingénieux et ut
90 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.10. Le Dialogue des cultures
112ou à leurs talents. Et pourtant, même si l’on est persuadé, comme je le suis, que le vrai dialogue s’institue au niveau des expé
91 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte
113es, Albanais ! » et la suite. Il était et demeure persuadé que la seule réalité qui compte est nationale.) Mais on me dit que vo
92 1970, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Denis de Rougemont : l’amour et l’Europe en expert (24 décembre 1970)
114ire. À cette époque je n’écrivais que des poèmes, persuadé que toute autre forme de littérature était inférieure et méprisable.
93 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
115ulu nous interdire de voir. C’est elle qui nous a persuadés que la formule de l’État moderne — une capitale régissant tout ce qui
94 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pourquoi des régions ? (printemps-été 1975)
116sée d’une manière active et convaincante, ou non. Persuader, convaincre, c’est le moment décisif dans toute action qui relève de
95 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Paradoxes de la prospective (automne 1975)
117e le sorcier transperce d’une aiguille ou mutile, persuadé que l’être qu’elles figurent subira les effets correspondants dans so
96 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
118u nous interdire de savoir. C’est elle qui nous a persuadés que la formule de l’État moderne — une capitale régissant tout ce qui
97 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 5. Naissance de la prospective
119re. Tout l’Occident, depuis plus d’un siècle, se persuade avec les marxistes et la bourgeoisie patronale que les réalités écono
98 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 6. L’avenir sensible au cœur
120e le sorcier transperce d’une aiguille ou mutile, persuadé que l’être qu’elles figurent subira les effets correspondants dans so
99 1977, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La réponse de Denis de Rougemont (1977)
121ser le sérieux et la gravité du regard… » Je suis persuadé que dans ce beau volume je vais trouver quelques exemples intéressant
100 1978, Cadmos, articles (1978–1986). La chronique européenne de Denis de Rougemont (hiver 1978)
122omplot contre la France ». M. Debré est fermement persuadé que les fédéralistes européens ne pensent qu’à ça : dépecer la France