1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Entr’acte de René Clair, ou L’éloge du Miracle (mars 1927)
1’éloge du Miracle (mars 1927) i Surprendre est peu de chose, il faut transplanter. Max Jacob. Ce soir-là, le programme comprenai
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
2s vous. Mais n’oubliez pas que « l’artiste serait peu de chose s’il ne spéculait sur l’incertain », c’est un académicien qui l’a dit
3 1935, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Kierkegaard, Dostoïevski, Barth (23 février 1935)
3ne épreuve. Une épreuve : c’est beaucoup dire, et peu de chose ; et cependant la chose est aussi vite passée que dite. On enfourche
4 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
4le, bien entendu. Les mêmes termes, d’ailleurs, à peu de chose près, sur les affiches du « centre » et sur celles de la gauche. (Car
5 1937, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Pages inédites du Journal d’un intellectuel en chômage (octobre 1937)
5se hardie que d’aller dire aux hommes qu’ils sont peu de chose », s’écrie Bossuet (Sermon sur la mort, 22 mars 1662). Que dirions-no
6 est ? S’entendre dire que l’homme en général est peu de chose n’est pas trop humiliant pour qui se flatte d’une image de soi compos
6 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
7ortées contre les troubadours — l’on sait au vrai peu de chose de leurs vies — nous rappellerons l’exemple de sectes gnostiques, qui
8ndant, le bon sens suffit à démontrer : 1° que le peu de chose que nous savons de la psychanalyse n’autorise pas à faire de cette do
7 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
9dt affirme que les dévastations françaises furent peu de chose en comparaison de celles commises un peu plus tard par les Espagnols
8 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
10 siècle, les hommes firent en sorte de réduire à peu de chose les avantages que la machine menaçait de leur procurer après les avoi
9 1946, Journal de Genève, articles (1926–1982). Journal d’un retour (11-12 mai 1946)
11 siècle, les hommes firent en sorte de réduire à peu de chose les avantages que la machine menaçait de leur procurer, après les avo
10 1948, Suite neuchâteloise. V
12le nomade ? Qu’y a-t-il encore entre eux et lui ? Peu de chose, ou rien si l’on veut. Rien d’autre qu’un pouvoir sans doute fictif,
11 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
13 en effet fatal. On me dira que la culture, c’est peu de chose pour arrêter le cours de nos fatalités. Si l’on dit cela, on commettr
12 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
14s celle de Mozart. La Messe en ut mineur réduit à peu de chose toute tentative verbale pour exprimer ce que l’homme européen a conçu
15nt qu’était-elle en soi-même ? Physiquement, fort peu de chose à vrai dire : 4 % des terres du globe, moins fertiles et moins riches
13 1960, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC (1959-1960)
16’est précisément la culture. L’Europe, c’est très peu de chose plus une culture. Et voilà qui suffit, pratiquement, à définir le rôl
14 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
17 postérité. S’il ne sert de rien, patience. C’est peu de chose, de perdre du papier, et des paroles. Je protesteray en ce cas comme
18la serait sûr et donnerait satisfaction… Je dirai peu de chose au sujet de la langue qui sera employée dans la Diète internationale,
15 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
19s la disette, dans la barbarie. Comptez-vous pour peu de chose qu’il y ait aujourd’hui des philosophes sur le trône, à Berlin, en Su
16 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
20st cela qui a fait le monde. L’Europe, c’est très peu de chose plus une culture. Cette définition simple me rappelle l’équation la p
17 1962, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe est d’abord une culture (30 juin 1962)
21, vient ajouter à la nature. L’Europe, c’est très peu de chose plus une culture. Quand on s’imagine que l’Europe, dont discutent auj
18 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
22, intégré, le seul possible. L’Europe, c’est très peu de chose plus une culture. Quatre pour cent des terres du globe multipliées pa
19 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
23, intégré, le seul possible. L’Europe, c’est très peu de chose plus une culture. Quatre pour cent des terres du globe multipliées pa
20 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
24savants de nos cantons, se voient déjà réduites à peu de chose, en nombre relatif et vertus créatrices. Toute la question est donc d
21 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.5. Trois initiales, ou raison d’être et objectifs du CEC
25’est précisément la culture. L’Europe, c’est très peu de chose plus une culture. Et voilà qui suffit, pratiquement, à définir le rôl
22 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.1. Éducation, civisme et culture
26ue occidentale. L’évolution de la peinture suit à peu de chose près les mêmes voies, qui traversent avec une glorieuse indifférence
23 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
27ir fédéré, le seul possible. L’Europe, c’est très peu de chose plus une culture. Quatre pour cent des terres du globe, multipliés pa
24 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.10. Le Dialogue des cultures
28tion purement nationale, et technique. Ils savent peu de chose sur leur propre culture, et souvent pire que rien sur celles des pays
25 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
29de Mozart. Les Messes et les Passions réduisent à peu de chose toute tentative verbale pour exprimer ce que l’homme européen a conçu
26 1973, Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui (1973). Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui
30de son essai (pages 314 à 316), Sartre rejoint (à peu de chose près 7 ) les conclusions que j’avais tirées de mon côté, et à la même
27 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rôle de la modernité dans les relations Europe-Monde (hiver 1975-1976)
31de Mozart. Les Messes et les Passions réduisent à peu de chose toute tentative verbale pour exprimer ce que l’homme européen a conçu
28 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 13. Les variétés de l’expérience régionale
32es Régions. Certes, l’inconvénient sémantique est peu de chose au regard de l’impact qu’exerce déjà sur l’opinion et les gouvernemen
29 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Université par l’Europe et vice-versa (hiver 1979)
33fédératif, le seul possible. L’Europe, c’est très peu de chose plus une culture. Quatre pour cent des terres du globe, multipliés pa