1 1924, Articles divers (1924–1930). M. de Montherlant, le sport et les Jésuites (9 février 1924)
1 purement littéraire : une leçon d’énergie. Il se pique de n’avoir pas connu, jusqu’à ce jour au moins, cette inquiétude libé
2 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jean-Louis Vaudoyer, Premières Amours (août 1927)
2peu trouble et l’insidieuse mélancolie. Un détail piqué adroitement, papillon dont frémissent encore les ailes intactes ; l’é
3 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 2. Description du monstre
3itiales, ces signes, ces devises… —, les estampes piquées, Numa Droz et ses crottes de mouches… Dans ce décor s’écoulent huit a
4 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
4 !… Je me souviens de ces terrains de sable noir, piqués de petits arbres et d’un désordre de maisons basses, les dernières de
5 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
5r ! Je me souviens de ces terrains de sable noir, piqués de petits arbres et d’un désordre de maisons basses, les dernières de
6 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
6t ce qui flotte dans l’air, rampe, gratte le sol, pique, bruisse exquisement au vent. Ainsi se créent peu à peu dans l’esprit
7 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
7ent à gauche et à droite entre des hêtres rouges, piquées au loin de massifs éclatants, le gravier d’une allée fait son bruit l
8 géants, debout sur un seuil solennel, me regarde piquer du nez à l’arrêt brusque. [p. 172] Ici règne le plus ancien, mais le
8 1932, Présence, articles (1932–1946). Penser avec les mains (fragments) (janvier 1932)
9e d’une pensée. Par contre, s’il est actif, il se piquera de favoriser sa mise en circulation. Jeter une idée « nouvelle » dans
9 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
10gestes instinctifs, — car ils oublient souvent de piquer ce qu’ils viennent de déterrer si furieusement. [p. 131] Comme ces b
10 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
11ure de la vallée, ce triangle de plaine bleu rosé piqué de cyprès, c’est la seule couleur vive du paysage desséché. Ciel gris
11 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
12e de la vallée, le triangle de plaine bleue rosée piqué de cyprès, c’est la seule couleur vive du paysage desséché. Ciel gris
12 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
13de l’île en auto, sous un soleil qui attaquait en piqué. Pendant un kilomètre, il pleut des cordes, et puis cela cesse en que
14e ce violet bruni du cirque immense des collines, piquées de villas au soleil, par-dessus le dos gris d’un cheval qui broutait
13 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
15rres grises, sur un tertre entouré d’un ruisseau, piqué de saules pleureurs et de chênes dorés. Quatre chambres fleuries d’ab
14 1946, Lettres sur la bombe atomique. 1. La nouvelle
16outa-t-elle. On a touché au secret du monde. On a piqué le mystère en plein plexus solaire… Il va se venger ! Notre peintre s
15 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
17eraient notre public, bien loin de l’amuser ou de piquer son désir de lire plus avant. — Il me semble que vous écrivez comme v
16 1948, Suite neuchâteloise. V
18aquelés, du xviie et du xviiie siècle, gravures piquées et daguerréotypes. Que sais-je d’eux, qui me regardent ? Cette aïeule
17 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
19 formant le tronc, des fleurs roses et violettes, piquées en ex-voto. Devant moi, quelques marches conduisent à une terrasse su
18 1957, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Une lettre de Denis de Rougemont (16-17 février 1957)
20fatigue et presque lugubre. Il semble avoir été « piqué » par le photographe non point au terme d’une mission brillamment réu
19 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
21te. C’est une soirée de printemps. L’air est tout piqué de sons. Les voix des enfants qui jouent sont éparpillées un peu part
20 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
22te. C’est une soirée de printemps. L’air est tout piqué de sons. Les voix des enfants qui jouent sont éparpillées un peu part
21 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 8. L’amour même
23inrich Zimmer). [p. 255] Les quatre amours Pique ♠ La forme indique le nombre 1. Elle suggère : pénétrer, traverser, v
24soi : suicide. Conception de l’amour : un roi de pique dira que « l’Amour n’est pas un sentiment, mais la situation totale d
25er, être vulnérable ou blessé, transpercé par une pique (« Une épée te transpercera l’âme » dit Siméon à Marie). Correspond
22 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.4. « Têtes de Turcs »
26s ne seront pas à l’abri des attaques de ce tyran piqué par le taon de l’avidité et de l’ambition. Quelle redoute pourrions-n
23 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Jacques Chenevière ou la précision des sentiments (22-23 octobre 1966)
27vant la table officielle. Plus du tout cambré, il piquait des raisins avec une surprenante prestesse. » Plusieurs chapitres ici
24 1968, Preuves, articles (1951–1968). Marcel Duchamp mine de rien (février 1968)
28outa-t-elle. On a touché au secret du monde. On a piqué le mystère en plein plexus solaire… Il va se venger ! » Enfin Duchamp
25 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
29ique de leur accord contre mes thèses. Je me suis piqué au jeu, je l’avoue. C’est un jeu fascinant, merveilleusement gratuit.