1 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
1musique infiniment lente. Elle fraie [p. 142] des pistes délicates dans l’esprit de qui sait l’entendre, et celui-là peut-être
2 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
2gement, nous fit front, et il n’y eut plus qu’une piste de terre entre les sapins noirs, la rumeur du rivage et du soleil der
3ux piles couronnées de grands cerfs de bronze. La piste se fait plane, la forêt s’ordonne. Échappée sur des étangs couverts d
4s de la plaine sablonneuse, — et parfois hors des pistes, à travers la forêt — nous gagnons la maison de l’inspecteur. On la d
3 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
5cement inclinée, et sans une pierre. Merveilleuse piste de bicyclette. Nous nous sommes procuré deux vieux clous tout rouillé
4 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
6r ces petits escaliers tout simplets, suivant une piste par jeu. Le ciel est d’un bleu sec et pur, tranché au sommet du vallo
5 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
7its escaliers tout simplets, [p. 369] suivant une piste par jeu. Le ciel est d’un bleu sec et pur, tranché au sommet du vallo
6 1937, Esprit, articles (1932–1962). Martin Lamm, Swedenborg (septembre 1937)
8 point que je ne puis aujourd’hui qu’indiquer les pistes qu’il nous ouvre ; il faudrait une équipe pour les suivre. Le profess
7 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
9e incognito pour quelque prudent alibi… La fausse piste la plus tentante, l’image la plus trompeuse du mal qu’ils chérissent
8 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
10 trace de l’homme dès qu’on s’éloigne des grandes pistes cimentées. On m’avait mis en garde contre une plante à trois feuilles
11du Führer et de son Duce sont des sentiers. Trois pistes dans chaque sens, séparées par une large bande gazonnée et plantée d’
9 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
12Une petite secousse, une longue promenade sur des pistes en ciment. Et l’arrêt doux. Shannon, Irlande. Le restaurant ne manque
10 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
13uls, assis sur des banquettes, le dos tourné à la piste, regardent dans le vide. Peu ou point de plaisanteries échangées. Ils
11 1947, Vivre en Amérique. Épilogue. La route américaine
14is au contraire atteste une force paisible. Trois pistes parallèles dans chaque sens, séparées par une large bande gazonnée où
15un grand arbre isolé, témoin de la Prairie. Trois pistes blanches délimitées par des lignes jaunes et noires, entre lesquelles
12 1953, La Confédération helvétique. Introduction (par Lucien Febvre)
16 À cent à l’heure, en terrain plat, sur une bonne piste, 3 heures de parcours. Mais je dis bien : réduite à la platitude. Com
13 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
17 panique générale, Retinger finit par trouver une piste, qui le conduit dans une petite ville de la Gironde, envahie par les
18 pour quelques minutes, l’après-midi même, sur la piste préparée pour l’avion anglais. Cependant, l’opération ne pouvait être
19cle, l’avion sans freins s’arrêtant au bout de la piste devant les ambulances qui attendaient. Mais au lieu de poursuivre son
14 1972, Penser avec les mains (1972). Préface 1972
20ieux nous comprendre, mais aussi pour montrer des pistes vers un avenir « possible » encore que peu probable. (Beaucoup de rés
15 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
21e. Les troupeaux de Longo Maï transhumant par les pistes traditionnelles à travers trois États-nations, en dépit des barrages