1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Le Corbusier, Urbanisme (juin 1926)
1nisé par l’Architecture avec les ressources de la plastique qui est le jeu de formes sous la lumière ». Cristallisation d’un rêve
2 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
2ine l’ensemble et le compose selon les lois d’une plastique exubérante. Quand je dis que j’observe, je n’observe rien. Il y a des
3 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
3ine l’ensemble et le compose selon les lois d’une plastique exubérante. Quand je dis que j’observe, je n’observe rien. Il y a des
4 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.6. L’Arche de l’Alliance
4 que la terre. » Cela condamne toute espèce d’art plastique. « Tu n’auras pas d’autres dieux devant ma face » — cela condamne la
5 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
5e les formes sociales dont il tirait ses éléments plastiques. Si maintenant il tentait de se recomposer, on pressent qu’il ne trou
6ésotérique et d’extérieur rassurant) les éléments plastiques, militaires et sacrés, qui lui font aujourd’hui défaut. Sa dialectiqu
6 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Préface à l’édition de 1956
7 fait de leur épiphanie dans l’expression écrite, plastique ou picturale — comme un amour de son premier aveu. D. de R. p. 11
7 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
8lle. Toutefois, dans le cas de Tristan, l’élément plastique inhérent à toute mise en scène théâtrale se trouve recréer un obstacl
8 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
9e les formes sociales dont il tirait ses éléments plastiques. Si maintenant il tentait de se recomposer, on pressent qu’il ne trou
9 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La Poésie scientifique en France au xviᵉ siècle, par Albert-Marie Schmidt (septembre 1939)
10xpression de l’auteur, [p. 488] autant « d’appels plastiques à l’avenir ». Un écrivain contemporain, conscient de l’impasse où l’a
10 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
11pourrait être lue à l’œil nu dans ses témoignages plastiques : le grégarisme médiéval dans l’entassement de pierre d’une vieille c
11 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — e. Invasion de l’érotisme au xxe siècle
12la littérature, les « salles obscures », les arts plastiques (dont la photographie), la musique populaire et la danse 13 , et même
12 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
13 moments, puis disparaît, contrairement à l’œuvre plastique, peinte ou sculptée. L’érotisme, exclu par l’esprit, trouvera donc so
14dé, un inégalable moyen de donner la vie au monde plastique du mythe. Ce noble subterfuge permet alors à la musique d’assouplir s
13 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
15lisation. Ses créations, dans le domaine des arts plastiques et littéraires, sont des modèles inégalés. Son héritage compte, autan
16r le truchement du monument, de la représentation plastique, du mot, des institutions, des partis ; l’expérience vécue du spiritu
14 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
17 moments, puis disparaît, contrairement à l’œuvre plastique, peinte ou sculptée. L’érotisme, exclu par l’esprit, trouvera donc so
18dé, un inégalable moyen de donner la vie au monde plastique du mythe. Ce noble subterfuge permet alors à la musique d’assouplir s
15 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
19 d’œuvres et de langages, de moyens d’expressions plastiques ou codes, de méthodes, de doctrines, d’écoles, etc. — et il faut quel
16 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Civisme et culture (notamment artistique) (mai 1967)
20i, dans le même cadre, de l’enseignement des arts plastiques, de la littérature et de la musique, voilà qui peut poser des questio
17 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.1. Éducation, civisme et culture
21 vienne à s’occuper, dans le même cadre, des arts plastiques, de la littérature et de la musique, voilà qui pose des questions. Be
18 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Une réflexion sur le mode de vie plutôt que sur le niveau de vie (2 juin 1970)
22 et déverse un flot de ciment, d’agglomérés et de plastique sur « le visage aimé de la patrie ». Les soldats gardent aux frontièr
19 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
23 se borne à l’examen des seules œuvres écrites ou plastiques. Ainsi, de jeunes romanciers m’ont fait savoir qu’ils renonçaient à t
24té psychique est inséparable de sa mise en forme (plastique ou poétique), ou encore qu’on ne peut utiliser impunément une forme l
20 1973, Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui (1973). Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui
25s du Mythe et de l’Épopée. Le mythe littéraire ou plastique, des Rig Védas hindous aux sand paintings des Indiens navajos, exprim
21 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
26 le minéral, pratiquement immortel (métal, verre, plastique et béton) au végétal et à l’animal, dont la loi de développement incl
22 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rôle de la modernité dans les relations Europe-Monde (hiver 1975-1976)
27onnel, qui donnait sa valeur réelle à cette forme plastique, musicale, ou magique. Et sans plus de souci de l’intégrer à notre tr
28 dimanche de mon enfance ! Ces apports émotifs ou plastiques à nos arts ont peu de chances de durée en Europe. Dans la mesure même
23 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
29xplosion démographique, elle en est la traduction plastique. Quand double une population, au lieu de doubler le nombre des fermes
30umus par béton, organes par artefacts, tissus par plastique, etc. — dans la transformation de produits naturels hautement organis
24 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 9. Devenir soi-même
31isant l’humus pour des siècles ; la production de plastique indestructible et de plutonium à longue période ; les mégalopoles en
25 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
32ean Tinguely m’en donnent la meilleure figuration plastique et dynamique. Mais tandis que Tinguely utilise un faible courant élec
26 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
33pollution sous toutes ses formes : des emballages plastiques aux déchets plutoniens. À partir de là, tout s’enchaîne. L’analyse de
27 1977, Foi et Vie, articles (1928–1977). Pédagogie des catastrophes (avril 1977)
34 pollution sous toutes ses formes, des emballages plastiques aux déchets plutoniens. À partir de là, tout s’enchaîne. L’analyse de
28 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. II. L’énergie
35 cycle des oxydes de carbone pour l’industrie des plastiques et des carburants, et enfin le charbon, encore très abondant en Europ
29 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. VI. L’Europe et le tiers monde
36é d’autos, d’avions, de téléphones et de matières plastiques nécessaires pour un tel « développement ». Il est apparu ensuite que
30 1980, Cadmos, articles (1978–1986). Utopie, technique. État-nation (printemps 1980)
37vironnement de métal, de verre, de minéraux et de plastique, bref de matériaux non biodégradables ; puis par la multiplication de