1 1920, Articles divers (1924–1930). La Tour de Hölderlin (15 juillet 1929)
1 je trouverais bien aussi un « Nietzsche » à fond plat. Des saules se penchent vers l’eau lente. Sur l’autre rive qui est ce
2 zur Kraft und Schönheit ! »). J’aime les bateaux plats et incertains, avec des Daphnés dedans, qui ne savent pas bien ramer
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La part du feu. Lettres sur le mépris de la littérature (juillet 1927)
3toujours l’air de mettre un peu les pieds dans le plat, de dire de ces choses qu’entre gens du métier l’on a convenu de pass
3 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
4bien connus, pour l’esprit le plus dangereusement plat qui soit. (Il est plus que plat : il est creux.) Si beaucoup de perso
5us dangereusement plat qui soit. (Il est plus que plat : il est creux.) Si beaucoup de personnes répondent oui, cela finira
4 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
6 l’hôte de céans, il proposerait cette formule du plat idéal : Du Bos en sauce Marthaler. Mais ne parlons pas de mangeaille 
5 1932, Le Paysan du Danube. Note
7s il voudrait bien qu’on ne déduise pas celle des plats qui — peut-être — suivront.
6 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
8 je trouverais bien aussi un « Nietzsche » à fond plat. Des saules se penchent vers l’eau lente. Sur l’autre rive qui est ce
9eg zur Kraft und Schönheit ! » J’aime les bateaux plats et incertains, avec des Daphnés dedans, qui ne savent pas bien ramer
7 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
10vière. En m’y penchant je puis me voir dans l’eau plate, élargie en cet endroit, avant l’écluse qui la prend de biais sur la
8 1932, Esprit, articles (1932–1962). À l’index (Première liste) : Candide (octobre 1932)
11r de criminelle si elle n’était avant tout veule, plate et sénile, au point de perdre toute efficacité dès la 2e page. Il sem
9 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
12te. Nous préférons encore le matérialisme le plus plat et le plus grossier, mais au moins franc, à cette caricature du spiri
10 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 9. Antimarxiste parce que chrétien
13nt les chrétiens à la suite du Christ « retombe à plat », comme l’écrivait récemment André Gide 38 . La religion n’a pas de
11 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
14a qu’une façon réelle de mettre les pieds dans le plat : c’est de croire. Il n’y a qu’une façon réelle de croire : c’est d’a
12 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.3. Fatalités du rationalisme bourgeois
15ir que sa verve, mais ce n’est pas elle, c’est sa plate raison qui prépare les lendemains de la révolution. Le sentimentalism
13 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
16 approprier à nos fins. C’est un romantisme assez plat, un archéologisme heureusement démodé (voir Ruskin) qui se refuserait
14 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du danger de confondre la bonne foi et le stalinisme (juillet 1936)
17trie, des Kautzky, des Haeckel. « Idéologie assez plate » écrit-il, au lieu de montrer en quoi elle serait fausse, à son poin
18Progrès n’est rien que la crise du rationalisme « plat », et l’histoire de ses démêlés avec le capitalisme qu’il engendra. M
15 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
19s journalistes, c’est un petit-bourgeois terne et plat que j’appelle un Français aplati, un parfait lecteur de journaux, un
16 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
20votent radical ou socialiste, et se font battre à plates coutures, régulièrement. Mais faut-il donc penser que les communistes
17 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
21droites bordées [p. 249] de gazon ras, en teintes plates et pâles comme le lavis d’un architecte, oui, pourquoi pas ce bonheur
18 1937, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Pages inédites du Journal d’un intellectuel en chômage (octobre 1937)
22ures géométriques, dominées par le clocher à toit plat, et des fragments de silhouettes d’arbres devant les maisons. La rume
19 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
23tution de 1875, on aboutit au conformisme le plus plat et à l’idéologie la plus stérile, comme notre expérience à tous perme
20 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
24icht. Ce jour-là, chaque ménage se restreint à un plat unique, brouet de lard, de choux et de pommes de terre, afin de pouvo
21 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
25emme, et fait servir le cœur de la victime sur un plat. La dame le [p. 105] mange sans savoir ce que c’est. Le seigneur le l
22 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
26us les chefs d’État répétaient les mêmes phrases, plates, séniles, et que l’on savait mensongères. La politique était devenue
23 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
27amme, au sens agressif du terme. C’est le chapeau plat de feutre brun qu’arboraient les rédacteurs des Cahiers Vaudois. Il t
24 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Hollywood n’a plus d’idées (13 décembre 1945)
28ngement. Je me déplace. Elle entre sur ses talons plats, avec son chapeau de feutre gris souris relevé de côté, et le profil
25 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
29fondeur et la hauteur sans quoi toute vie demeure plate et basse. ⁂ Quanto bella giovinezza Che si fugge tuttavia ! Chi vuol
26 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
30is défiler devant un comptoir où l’on désigne les plats de son choix, — je déjeune avec des étudiants et leurs amies, des pro
27 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
31 quand le domestique vient la changer, et que les plats repartent abondamment chargés. Je disais à José, le maître d’hôtel :
32 : — Quand je suis seul, pourquoi faites-vous ces plats énormes ? (dont je ne prenais dans un petit coin qu’à peine dix centi
28 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
33ing d’une imprimerie. À droite, je domine le toit plat, formant terrasse, d’une maison de trois étages qui est un couvent. L
29 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
34de transmettre à l’Europe occupée et torturée les plates déclarations de tel ministre allié, de [p. 183] tel leader d’un des g
35isciples de la NRF, et qui en anglais retombent à plat, à la radio font parasites. Il faut sauter dans le vif [p. 187] d’un
36ns la distance. Cheminées, mâts, clochers, usines plates et réclames lumineuses en plein jour. Le seul vestige de nature — car
30 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
37 chrysanthèmes. Les boiseries, les rideaux et les plats viennent de Suisse, le couple de domestiques d’Avignon ; et je suis s
31 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
38aux vertiges variés et passionnants. Je retombe à plat, au bas de ma pente à gravir. [p. 212] Et plus d’Ennemi numéro Un, a
32 1946, Lettres sur la bombe atomique. 1. La nouvelle
39etée, dispersant les assiettes et les œufs sur le plat. — Si vous me payez un nickel à chaque fois que cette plaisanterie se
33 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Beekman Place (octobre 1946)
40ns la distance. Cheminées, mâts, clochers, usines plates, basses, et réclames lumineuses en plein jour. Le seul vestige de nat
34 1947, Doctrine fabuleuse. 3. Troisième dialogue sur la carte postale. L’homme sans ressemblance
41is fait un plaisir de la donner. C’est une pierre plate dans un cimetière danois, sur laquelle on peut lire ces mots : Le Sol
35 1947, Doctrine fabuleuse. 4. Quatrième dialogue sur la carte postale. Ars prophetica, ou. D’un langage qui ne veut pas être clair
42e semble qu’on se voit condamné à des réponses ou plates ou mystérieuses. Ne serait-ce pas que la clarté n’est qu’une conventi
36 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
43ement !… Je me déplace. Elle entre sur ses talons plats, avec son chapeau de feutre gris souris relevé de côté, et le profil
37 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
44e contenter des nouvelles politiques, qu’il lit à plat ventre sur le tapis, non sans poser force questions qui gâtent le pla
38 1947, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Consolation à Me Duperrier sur un procès perdu (décembre 1947)
45s lieu de me dénoncer, tout ce discours retombe à plat, et notre avocat perd la face. [p. 328] 2. Mais où est l’homme sain
39 1947, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Consolation à Me Duperrier sur un procès perdu (5 décembre 1947)
46s lieu de me dénoncer, tout ce discours retombe à plat, et notre avocat perd la face. 2. Mais où est l’homme sain d’esprit q
40 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
47ue tourne et s’éclaire, vers les roches noires et plates du bord de mer, des hommes assis en groupe écoutent une lecture à hau
41 1951, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Un complot de protestants (novembre 1951)
48i mystère ? Ne serait-il pas un homme tout à fait plat, réduit à quelques partis pris éthiques ? Ce débat nous éloignerait d
42 1953, La Confédération helvétique. Introduction (par Lucien Febvre)
49 Genève à Constance. À cent à l’heure, en terrain plat, sur une bonne piste, 3 heures de parcours. Mais je dis bien : réduit
43 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
50aire dans ses parades et leurs décors austères et plats… Mais la personne dans tout cela, où l’a-t-on vue ? Catégorie f
44 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
51 — et du monde collectif, qui est sa contrepartie plate et abstraite, et que vous nommez souvent « magie à rebours », vous no
45 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
52i mystère ? Ne serait-il pas un homme tout à fait plat, réduit à quelques partis pris éthiques ? Ce débat nous éloignerait d
46 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
53 — et du monde collectif, qui est sa contrepartie plate et abstraite, et que vous nommez souvent « magie à rebours », vous no
47 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.6. Le concept géographique
54 coutume était de construire des navires à carène plate, propres à glisser sur une mer peu profonde. Himilco rapporte qu’en d
55gnes, et là c’est dur de rester. Mais là où c’est plat, c’est un bon pays, et y croissent toutes choses avec une telle abond
48 1962, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe est d’abord une culture (30 juin 1962)
56 l’invention technique, favoriser le matérialisme plat, américaniser ou russifier l’Europe au pire sens de ces expressions,
49 1963, Journal de Genève, articles (1926–1982). « Le Dieu immanent, qui s’annonce à leur cœur » (9-10 novembre 1963)
57uestion de savoir s’il existe, au sens courant et plat du terme, se trouve d’emblée vidée de sens. « Dieu n’est pas ce qui e
50 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
58es paysans trapus se fixent à l’oreille un disque plat de cuivre ou d’or. Quant à nos villes, toutes leurs plus belles demeu
51 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
59il n’est plus seulement résistance au géométrisme plat de centralisateurs sans imagination, mais création de formes dynamiqu
52 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
60videmment, que ceux de la banalité morale la plus plate et la plus résiduelle. On interdit l’entrée de tout écrit, de toute i
61etc., bien antérieures aux découpages en couleurs plates de nos atlas. La multiplicité des foyers créateurs fournit à la cultu
62fondeur et la hauteur sans quoi toute vie demeure plate et basse. Quanto bella giovinezza Che si fugge tuttavia ! Chi vuol e
63ne tête de sa mère en bronze encore doré, presque plate elle aussi, côté gauche du visage beaucoup plus large que le droit, a
64compatriotes. Ce [p. 228] n’est pas au-delà de la plate correction scolaire, dans un usage plus libre ou insolite de la langu
53 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
65videmment, que ceux de la banalité morale la plus plate et la plus résiduelle. On interdit l’entrée de tout écrit, de toute i
54 1969, Journal de Genève, articles (1926–1982). « Non, notre civilisation n’est pas mortelle ! » (30-31 août 1969)
66tisme, le matérialisme capitaliste, le scientisme plat et la croyance aux toujours plus grands nombres. Mais je n’ai pas env
55 1969, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La région n’est pas un mini-État-nation (hiver 1969-1970)
67soit inscrit dans les limites peintes en couleurs plates, sans déborder, de l’Hexagone français, de l’Île anglaise, de la Bott
56 1970, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Préface 1970
68en domaines nationaux distingués par des couleurs plates, comme les atlas scolaires nous le faisaient croire. Le continent eur
57 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
69 boursiers bons élèves ; et quelques phrases bien plates sur l’indispensable solidarité de nos nations. Une hypocrisie ennuyeu
58 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.5. Pronostics 1969 (une interview)
70tisme, le matérialisme capitaliste, le scientisme plat et la croyance aux toujours plus grands nombres. Mais je n’ai pas env
59 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
71 par l’Europe, et que je nommerai le matérialisme plat, il prend chez nous les formes les plus diverses. Il va du culte du [
72e un sens, une saveur à nos vies. Ce matérialisme plat ne serait guère plus dangereux que la bêtise humaine en général, s’il
60 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
73soit inscrit dans les limites peintes en couleurs plates, sans déborder, de l’Hexagone français, de l’Île anglaise, de la Bott
61 1972, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Aspects culturels de la coopération dans les régions frontalières (été 1972)
74nt l’Europe comme un puzzle de nations en teintes plates, et la culture européenne comme une addition de prétendues « cultures
62 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
75. Voilà l’État « prêt à porter », dans sa réalité plate et vulgaire, la seule dont nous ayons à nous préoccuper dans la mesur
63 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
76’une imprimerie. Plus à droite, je domine le toit plat, formant terrasse, d’une maison de trois étages qui est un couvent. L
77ve. (À la cafeteria, il me suffit de désigner les plats d’un geste.) Cela ne se peut que dans une très grande ville. Travai