1 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
1 de somnambules s’éveilleront du cauchemar où les plongent toutes vos drogues : presse, ciné, faux-luxe, suffrage universel, ins
2 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
2 de l’inutile, et ceci à la face des bouffons qui plongent invariablement les mains dans leurs vastes poches insulaires pour m’i
3 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
3. Mais pour connaître un lac, il faut d’abord s’y plonger ; et ensuite, s’il vous a paru beau, en faire le tour, mais voilà qui
4 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
4 une décision. Il quitterait l’Université pour se plonger dans la vie active et mettre à l’épreuve son grand idéal. Que pouvait
5e dans sa maison garnie de belles nattes et de se plonger dans ses livres de philosophie. Il entendait une voix intérieure qui
5 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
6 de l’inutile, et ceci à la face des bouffons qui plongent invariablement les mains dans leurs vastes poches insulaires pour m’i
7. Mais pour connaître un lac, il faut d’abord s’y plonger ; et ensuite, s’il vous a paru beau, en faire le tour, mais voilà qui
6 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Signes parmi nous, par C. F. Ramuz (janvier 1932)
8en d’exquis ni d’original, mais au contraire nous plongent dans l’humiliation, dans l’effroi ou dans la violence ? Le temps vien
7 1933, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Parole de Dieu et parole humaine, par Karl Barth (30 décembre 1933)
9goisse humaine, tandis que l’optimisme naturiste, plongeant l’humanité dans un devenir sans issue, aboutit au désespoir. » p. 
8 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Dialectique des fins dernières (juillet 1933)
10oui : l’homme comprend non, se découvrant soudain plongé dans la négation radicale. Mais aussitôt, s’il accepte ce non, l’affi
9 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — e. En dernier ressort
11 lire des essais politiques. Aux heures où l’on y plonge, la vanité des passions » politiques apparaît sous un jour nouveau :
10 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
12rt des hôtes de ce soir-là, ne laissa pas de nous plonger dans la gêne, dont quelques-uns [p. 165] ne crurent pouvoir secouer l
11 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
13 l’humanisme soviétique. Malgré les racines qu’il plonge dans le xviiie siècle français, c’est encore un mot allemand qui le
12 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
14péché. Mais du péché dans lequel nous nous voyons plongés, nous ne pouvons donner qu’une description tout empirique, par là mêm
13 1936, Esprit, articles (1932–1962). Note sur nos notes (novembre 1936)
15re à chacun de nous dans le cœur duquel ce régime plonge ses dernières racines vivantes. Il ne s’agit pas de morale ! Ni de co
14 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). De la propriété capitaliste à la propriété humaine et Manifeste au service du personnalisme, par Emmanuel Mounier (février 1937)
16l’embrouillamini politico-sentimental où nous ont plongés les doctrines et les ressentiments secrétés par le capitalisme. Mouni
15 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
17ant à stériliser le milieu culturel où la passion plonge ses racines, il est probable que l’État s’en chargera, c’est son hygi
16 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
18nose, de même que les doctrines de Mani ou Manès, plonge des racines dans la religion dualiste de l’Iran. Quelle était la doct
19dans ses poèmes « des détails qui paraissent nous plonger dans la réalité et que rien n’explique ». Exemples donnés : « Je suis
17 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
20ant à stériliser le milieu culturel où la passion plonge ses racines, il est probable que l’État s’en chargera, c’est son hygi
18 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
21ais, inexorablement, être lui-même… cette idée le plongea peu à peu dans un désespoir qui l’amena au bord de la rivière… » Pren
19 1939, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Puisque je suis un militaire… (septembre 1939)
22t ! ») Nous voilà faits, refaits par l’événement, plongés d’un coup dans le détail technique de ces grandes choses terribles qu
20 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
23lle-toi ! hurlait le Führer, au moment même où il plongeait [p. 191] son peuple dans le cauchemar de l’hypnose collective. Procéd
21 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
24riginal, [p. 175] mais qui bien au contraire nous plongent dans l’humiliation, dans l’effroi ou dans la violence ? Le temps vien
22 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
25mais inexorablement être lui-même … cette idée le plongea peu à peu dans un désespoir qui l’amena au bord de la rivière… » Pren
23 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
26t ! ») Nous voilà faits, refaits par l’événement, plongés d’un coup dans le détail technique de ces grandes choses terribles qu
24 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
27p. 133] parmi notre communauté d’inconnus d’hier, plongés dans tous les charmes de la paix, incroyablement hors du siècle, et n
25 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
28lle est, puisque c’est impossible par définition. Plongé en elle pendant plus de cinq ans, j’ai simplement noté des réactions
26 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
29 court ici, n’est donc qu’un handicap. Il se voit plongé dans une foule où son bien et son mal passent inaperçus, et en tout c
27 1948, Suite neuchâteloise. VI
30, demi-sauvage, qui pêchait de petits poissons en plongeant sa patte dans un grand seau rempli de l’eau du lac, était toute ma di
28 1948, Suite neuchâteloise. VII
31r, de contraster, de voiler puis de découvrir, de plonger à l’abandonnée, de s’écarter, de revenir, de boire des yeux, de compa
29 1948, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Lacs (août 1948)
32r, de contraster, de voiler puis de découvrir, de plonger à l’abandonnée, de s’écarter, de revenir, de boire des yeux, de compa
30 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
33nicum de Zurich, dont la réputation est mondiale, plonge ses racines dans un terroir de haute science, qui ne doit [p. 96] poi
31 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
34 sombrer, mais faute de l’oser, on n’a rien 3 .   Plongé comme je l’étais, en écrivant les lignes qui précèdent, dans la lectu
35rlé ? » En fait, l’homme de la vocation se trouve plongé dans une double incertitude et dans un risque permanent. Il n’est pas
32 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
36 les âmes des choses sont les reflets de son âme. Plongé dans la Nature, il la sent la plus forte ; et parce qu’il y projette
33 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
37surmontant le vertige cosmique et temporel où l’a plongé sa science par une mutation brusque, saura-t-il en tirer une liberté
34 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
38 les âmes des choses sont les reflets de son âme. Plongé dans la Nature, il la sent la plus forte ; et parce qu’il y projette
35 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
39t [p. 415] le vertige cosmique et temporel où l’a plongé sa science par une mutation brusque, saura-t-il en tirer une liberté
36 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un patriotisme de la terre (mars 1958)
40la plaine embrumée. Un léger balancement vient de plonger l’avant dans l’illumination rose orangé des derniers rayons de soleil
37 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
41t décrit par eux tous comme indicible. Tantôt, il plonge ceux qui le subissent dans un mutisme gémissant, tantôt il les excite
38 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
42st décrit par eux tous comme indicible. Tantôt il plonge ceux qui le subissent dans un mutisme gémissant, tantôt il les excite
39 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
43t sombrer, mais faute de l’oser, on n’a rien 22 . Plongé comme je l’étais, en écrivant les pages qui précèdent, dans la lectur
44rlé ? » En fait, l’homme de la vocation se trouve plongé dans une double incertitude et dans un risque permanent. Il n’est pas
40 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
45sant aveuglement dans lequel les Lumières avaient plongé l’élite du siècle : Ils furent peu nombreux parmi les peuples des te
41 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
46les deux sorties du Logos geomotretos de Platon — plonge l’une de ses racines les plus profondes. Et nous aurions passé [p. 36
42 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
47raison mais il convient de s’entendre. Certes, il plonge des racines profondes dans l’ancienne Confédération, mais il faut bie
43 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
48nicum de Zurich, dont la réputation est mondiale, plonge ses racines dans un terroir de haute science, qui ne doit point nous
44 1965, Fédéralisme culturel (1965). Fédéralisme culturel
49local, des racines que tout individu serait censé plonger dans un terroir natal, sous peine de devenir un affreux intellectuel
45 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
50 clair, aux grandes lignes bien marquées. J’avais plongé dans un milieu nouveau dont j’éprouvais l’étrangeté, la tonicité, la
46 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
51nées ». Cette rêverie, si elle se réalisait, nous plongerait dans le cauchemar sans fin d’une consommation forcenée et d’une pollu
47 1978, La Vie protestante, articles (1938–1978). « Bof ! disent les jeunes, pourquoi ? » (1er décembre 1978)
52sortir de la crise dans laquelle nous nous sommes plongés. Pour la première fois de l’histoire, l’homme se voit contraint de ch
48 1980, Cadmos, articles (1978–1986). Madame de Staël et « l’esprit européen » (été 1980)
53onter l’antinomie Nord-Sud, s’il est vrai qu’elle plonge des racines aussi profondes dans notre histoire ? Sinon par cela qui