1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Henry de Montherlant, Chant funèbre pour les morts de Verdun (mars 1925)
1ppe du pied et repart. Vers quels buts ? On verra plus tard. L’urgent c’est d’avancer. Et l’on atteindra peut-être ces régions él
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
2aire quelque chose là-dessus pour la Revue ? Mais plus tard, plus tard. Tenez, voici un traité de métaphysique, vous lirez ça en
3e chose là-dessus pour la Revue ? Mais plus tard, plus tard. Tenez, voici un traité de métaphysique, vous lirez ça en attendant.
3 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
4a porte et courus dans ma chambre. Une demi-heure plus tard, j’étais à la gare, j’écrivais un mot d’adieu à ma maîtresse d’une nu
4 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
5ble, « il se passera bien de cette littérature ». Plus tard, « puisqu’elle n’est pas utile, elle est nuisible ». « … Tableaux, sy
5 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 3. Anatomie du monstre
6on des forts en gueule, — tout cela qui deviendra plus tard socialisme ou morgue bourgeoise, esprit de parti, arrivisme et parlem
6 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 4. L’illusion réformiste
7rs souliers ; et cela s’appelle l’école pratique. Plus tard, on fait apprendre à ces mêmes enfants, et réciter par cœur et à rebo
7 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 7. L’instruction publique contre le progrès
8publique qu’ils appelaient serait livrée cent ans plus tard à peine à la folie démocratique, cette danse de Saint-Guy politique d
8 1929, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jean Cassou, La Clef des songes (août 1929)
9chante et des enfants surtout, dès le début, puis plus tard encore, dans les songes des grandes personnes, — puis tous se perdent
9 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
10ble-t-il, de savoir exactement quelle foi on a. » Plus tard elle avoue franchement : « … dans nos églises j’éprouve un sentiment
11re la vérité. Sa vraie conversion a lieu beaucoup plus tard, lorsqu’elle trouve, à force de souffrance, le courage de sacrifier s
10 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
12n’était que reflet, passages, allusions. [p. 46] Plus tard, dans un petit bar laqué de noir jusqu’à mi-hauteur, puis couvert de
11 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
13r, c’est seulement vouloir se marier… » — Et puis plus tard on encadre les lettres des amants, on propose le couple à l’admiratio
12 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
14use en je ne sais quelle liberté du monde. Un peu plus tard, il y eut un instant merveilleux que je veux noter ici. Le ciel est e
15de qui sait l’entendre, et celui-là peut-être, si plus tard il remonte jusqu’à la vision, distinguera des choses nouvelles dans l
16 clos. L’arbre, en sa nuit vivante, rêve de nous. Plus tard, nous nous sommes regardés sans fin. (Ah ! comment dire ! Vraiment ce
13 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
17ique. On lâche les garçons à cheval dès six ans ; plus tard on leur confie des poulains à dresser — et ce n’est pas commode de se
14 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Goethe, chrétien, païen (avril 1932)
18ernelles ont déversé dans mon cœur. » Et deux ans plus tard : « Je suis ce que j’ai toujours été, à ceci près que mes rapports so
15 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
19est tout naturellement que la littérature prendra plus tard chez Goethe l’allure d’une discipline de l’âme. Un [p. 484] exercice,
16 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La Légion étrangère soviétique (juin 1933)
20dans l’époque collectiviste, afin de se retrouver plus tard, après quelques siècles sans doute, rajeuni et purifié. Cela n’est po
17 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — b. Ridicule et impuissance du clerc qui s’engage
21homme. (Pour le cœur et la [p. 18] tête, on verra plus tard, disent-ils 4  ; en attendant, ils les veulent soumis.) Dans de telle
18 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
22n ?) Ils pensent que cet homme dégradé sera sauvé plus tard, dans quelque millenium dont il doit préparer lui-même la venue. Nous
19 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 9. Antimarxiste parce que chrétien
23éal qu’il propose à ce but le plus prochain. Pour plus tard et par-dessus le marché, il promet la libération individuelle. C’est
20 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
24é de la communauté [p. 199] barbare du sang. Mais plus tard elle a sombré dans l’anarchie. Et à son tour, la Rome étatique s’écro
25en France dans le parti des Guise, dans la Ligue. Plus tard, c’est ce même esprit qui obtiendra que Louis XIV révoque l’Édit de N
21 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notice biographique [Kierkegaard] (août 1934)
26itude qu’ait jamais connue un grand esprit. Un an plus tard, épuisé par la lutte, il tomba dans la rue. On le transporta à l’hôpi
22 1935, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notes en marge de Nietzsche (mars 1935)
27etzsche écrivait ceci en 1880. Cinquante-cinq ans plus tard, je serais tenté de dire que les hommes ne supportent plus aucune pen
23 1935, Esprit, articles (1932–1962). Maurice Meunier, Idoles (février 1935)
28ngt ans, une étudiante ; et pour de bon, deux ans plus tard, une femme mariée. Enfin il retrouve l’étudiante et l’épouse en vites
24 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
29ilà l’erreur métaphysique — et nous y reviendrons plus tard tout à loisir, soit pour marquer les causes internes de son succès au
30’ont les capitaines d’industrie ? Nous essaierons plus tard 31 de saisir dans l’histoire quelques raisons secrètes de cette comp
25 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Lawrence et Brett par Dorothy Brett ; Matinées mexicaines suivi de Pansies (poèmes), par D. H. Lawrence (octobre 1935)
31si qui m’a fait peindre ces planchers, des années plus tard, pour que vous n’ayez plus jamais à les frotter. Après le plancher vo
26 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
32omme ce fut le cas en Angleterre, en Allemagne et plus tard en Suisse — c’est-à-dire qu’on écarte brutalement la solution fédéral
27 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.4. Hegel, Comte, Marx, ou la rationalisation
33sa rentabilité. Et Comte, en trois formules, dont plus tard un Maurras aimera se répéter les « syllabes sacrées », définit la mêm
28 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
34ra toujours l’appui de la police au début. Un peu plus tard, il envahira les films, le roman, le théâtre…   [p. 113] Rôle de l’é
29 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.12. Leçon des dictatures
35sentiment d’impuissance culturelle. Il est apparu plus tard en URSS qu’en Allemagne, — relativement à l’âge de la révolution — po
30 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
36atura naturans. (Nous pourrons dire aussi, un peu plus tard, que c’est la faculté du concret chez un homme.) ⁂ « Car le phénomène
31 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
37l n’y aura pas grand-chose à faire pour le ruiner plus tard en droit. C’est ce que fit le Concile du Vatican (1869-1870. Cap. 2 :
32 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du socialisme au fascisme (novembre 1936)
38nu qu’à lui de se faire nommer Führer… Quatre ans plus tard, Mussolini marche sur Rome : lui seul a su mâter ses anciens « camara
33 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
39est une sorte de contrôle amusant et utile — pour plus tard — et c’est une bonne [p. 16] discipline de l’esprit que la descriptio
40ettes, ils vont plus vite ; le père rentre un peu plus tard. Le plus vieux dit : j’ai bien faim. Le plus jeune, il a toujours fai
34 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
41nt leur vertu. C’est le moment de lever son camp. Plus tard, peut-être, quand toutes ces maisons vides des environs seront habité
35 1937, Esprit, articles (1932–1962). Marius Richard, Le Procès (juin 1937)
42dans les journaux qui s’impriment quelques heures plus tard, exactement ce que l’on pense, ce que l’on a ressenti…, tout ce qui a
36 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). De la propriété capitaliste à la propriété humaine et Manifeste au service du personnalisme, par Emmanuel Mounier (février 1937)
43ain, c’était fasciste ! Mais voici que quatre ans plus tard, le porte-parole officiel du parti communiste français publie une sor
37 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
44est une sorte de contrôle amusant et utile — pour plus tard — et c’est une bonne discipline de l’esprit que la description object
38 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
45 aux dépens des services publics, comme en feront plus tard les prêteurs et « financiers » des rois, du xvᵉ au xviiiᵉ siècle de n
46s de moins en moins concrets (de classe à classe, plus tard d’État à État). C’est par le grand commerce 64 , des choses d’abord,
39 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Chançay (mars 1937)
47ition. Je leur donne des noms provisoires : c’est plus tard qu’on verra s’ils étaient vrais. 1. De l’abstrait, considéré comme la
40 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Ballet de la non-intervention (avril 1937)
48nce qu’il est maître de la situation. Une semaine plus tard, il annonce qu’il est sur le point de s’en rendre maître. Un mois plu
49l est sur le point de s’en rendre maître. Un mois plus tard, que ce n’est plus qu’une question de temps. Au cours de ce premier m
41 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
50 ne l’enchante pas.   Je le revois trois semaines plus tard. — Ce camp ? — Eh bien voilà : nous étions dans une grande maison, lo
51 de chômeurs, chiffre réduit à 1 million deux ans plus tard. — Mais ils font tous des armements ! — Si la France n’en faisait plu
52gros, et d’ailleurs, on ne quitte pas les rangs.) Plus tard, les chants des escouades de jeunes filles s’éloignant vers la ville
42 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
53 pas le sens marxiste de l’expression.) Vingt ans plus tard, le « redressement des mœurs » s’est opéré, non par quelque sursaut v
43 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
54esse faite à Dieu, gagée par Dieu… (Et peut-être, plus tard, après coup, l’homme découvre que la folie du sacrifice consenti étai
44 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
55 et le guérit. C’est le Prologue. Quelques années plus tard, le roi Marc décide d’épouser la femme dont un oiseau lui apporta un
56tissement de son être ? Certains poètes, beaucoup plus tard, ont osé cet aveu suprême. Mais la foule dit : ce sont des fous. Et l
57ssimiste. Marquons ici une incidence qui méritera plus tard son développement : c’est la liaison ou la complicité de la passion,
45 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
58es attestent l’importance de l’héritage celtique. Plus tard, ce furent des moines d’Irlande et de Bretagne — derniers refuges des
59 mais une sagesse ésotérique. Il en alla de même, plus tard, pour les mystères manichéens, et en partie pour ceux des Celtes. Sur
60t dans le clergé, où nous les retrouverons un peu plus tard mêlées de la manière la plus complexe à la grande renaissance mystiqu
61[p. 85] qu’un autre d’égale durée lui succédait. (Plus tard, au xive siècle, ce jeûne rituel ou endura conduira quelques-uns des
62fus de l’amour physique. Au surplus, nous verrons plus tard les poèmes de Dante être d’autant plus passionnés et « réalistes » da
63’une école de mystiques poètes qui devaient avoir plus tard pour principales illustrations Al-Hallaj, Ruzhbehan de Shiraz et Sohr
64ues se produisirent, qui devaient renaître un peu plus tard dans le moyen âge occidental. Elles se compliquent d’ailleurs du fait
65polémique s’appliquent au cas des troubadours, et plus tard, nous le verrons, mutatis, mutandis, au cas des grands mystiques occi
66inconstance ». Et saint Thomas eut beau, cent ans plus tard, écrire de la manière la plus précise : « Si Marie eût été conçue san
67nacée et entraînée… La papauté, plusieurs siècles plus tard, ne put que sanctionner un sentiment qui n’avait pas attendu le dogme
68son géniale opérée par Wagner six siècles et demi plus tard. Même si l’on ignorait que la source de Wagner fut le poème de Gottfr
46 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
69. « On est seul avec tout ce qu’on aime », écrira plus tard Novalis, ce mystique de la Nuit et de la Lumière secrète. Cette maxim
70poésie ; et voici que cent ans et trois cents ans plus tard, ce vêtement dont on a oublié qu’il cachait autre chose que la nature
47 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
71adours se confond avec celle des hérésies. Un peu plus tard, le mouvement franciscain naîtra d’une conjonction semblable entre le
72 de sa Laure, qui trop longtemps — comme il gémit plus tard — le retiendra d’« aller vers le Seigneur ». [p. 199] 4. Pétrarque,
73es plus lucides victimes de ce que l’on baptisera plus tard le mal du siècle : Des autres passions, je ressens des assauts fréqu
74és de succès au cinquième acte. Corneille l’avoue plus tard, tout en feignant de s’en étonner, comme il se doit, dans un Examen d
75mœurs ne s’est guère fait sentir que deux siècles plus tard. (Il a fallu que les philosophes de Sturm und Drang le traduisissent
76 Amour vous point », disait la rhétorique. Un peu plus tard, le sang coulera sous la Terreur ; mais nous n’en sommes encore qu’à
77ues développements qu’il vaut mieux réserver pour plus tard 147 . Considérons ici le Don Juan du théâtre 148 comme le reflet inv
78érature a exercé jusqu’à nos jours sur l’élite et plus tard sur les masses. Toutefois, le classicisme s’efforça d’imposer tout au
48 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
79mples d’une verdeur encore plus significative. Et plus tard, l’introduction des armes à feu devait donner lieu à d’innombrables p
80de chose en comparaison de celles commises un peu plus tard par les Espagnols « chez lesquels peut-être un apport de sang non occ
49 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
81 pas le sens marxiste de l’expression.) Vingt ans plus tard, le « redressement des mœurs » s’est opéré, non par quelque sursaut v
82eux de se marier pour la première fois ! » (Un an plus tard, elle divorçait.) Sur quoi, plusieurs proposent d’interdire le divorc
50 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
83esse faite à Dieu, gagée par Dieu… (Et peut-être, plus tard, après coup, l’homme découvre que la folie du sacrifice consenti étai
51 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
84Amour. Donc cet amour n’est pas spirituel. — Mais plus tard, d’autres mystiques catholiques, sainte Thérèse et saint Jean de la C
85 littéraire et religieuse n’a fait que confirmer, plus tard, l’exactitude de bien des vues d’Aroux. (Gaston Paris établissant ver
52 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Don Juan (juillet 1939)
863] l’esprit révolté, on verra Nietzsche, cent ans plus tard, renouveler ce défi mortel. Mais quoi ? Faut-il aller si haut ? La re
53 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
87a triomphé de la communauté barbare du sang. Mais plus tard elle a sombré dans l’anarchie. Et à son tour, la Rome étatique s’écro
88en France dans le parti des Guise, dans la Ligue. Plus tard, c’est ce même esprit qui obtiendra que Louis XIV révoque l’Édit de N
54 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
89archies que la Révolution devait renverser un peu plus tard. Mais sommes-nous bien certains que, pour autant, le jugement de Goet
55 1940, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Au sujet du Journal d’André Gide (janvier 1940)
90é du portrait, Gide note lui-même dès 1924 : « Si plus tard on publie mon journal, je crains qu’il ne donne de moi une idée assez
91 je me montre dolent, geignant, pitoyable. » « Si plus tard on publie mon journal… » Voilà qu’il y pourvoit lui-même. Et cependan
56 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
92a Création parfaite et la figure du Diable. C’est plus tard, c’est après plusieurs générations de pécheurs dans l’histoire, ou de
57 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
93e… Il va sans dire que je ne compris que beaucoup plus tard ce qu’il y avait, dans cette exhortation, de diabolique. Je croyais a
94vre : ce serait vivre ! (Faut-il qu’on vive peu.) Plus tard on dit : « C’était fatal. Voilà, je suis un obsédé. » On y voit une e
58 1943, La Vie protestante, articles (1938–1961). Les tours du Diable V : Le tentateur (12 novembre 1943)
95te signifie tout à la fois erreur et chute. C’est plus tard, c’est après plusieurs générations de pécheurs dans l’histoire, ou de
59 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
96est tout naturellement que la littérature prendra plus tard chez Goethe l’allure d’une discipline de l’âme. Un exercice, une acti
60 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
97ssombrit toute sa vie, et la révélation qu’en eut plus tard Soeren fut décisive pour tout son développement religieux. Mais le dé
98itude qu’ait jamais connue un grand esprit. Un an plus tard, épuisé par la lutte, il tomba au cours d’une promenade en ville. On
61 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 6.. Le Journal d’André Gide
99rait. [p. 149] Gide note lui-même dès 1924 : « Si plus tard on publie mon journal, je crains qu’il ne donne de moi une idée assez
100 je me montre dolent, geignant, pitoyable ». « Si plus tard on publie mon journal… » Voilà qu’il y pourvoit lui-même. Et cependan
62 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
101ture naturante. (Nous pourrons dire aussi, un peu plus tard, que l’imagination figure le sens du concret chez un homme.) ⁂ « Car
63 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
102s mystiques. Le philosophe G. von Schubert, comme plus tard le poète Jean-Paul, insistent sur un fait que Freud sera le premier à
64 1946, Journal des deux Mondes. 3. Intermède
103s et des choristes ayant été mobilisés cinq jours plus tard, comme je le fus.
65 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
104 reflets sourds et de pas lourdement rythmés. Et, plus tard, au matin, quand l’attaque se prépare, un « à terre » prolongé à la l
105ême pas la planète… ⁂ Un vers du temps — d’un peu plus tard, sans doute, mais c’est encore le même rythme de vie — vient mêler sa
106mée Martine. J’inscris ici, pour qu’elle les lise plus tard, les raisons qui nous firent adopter ce prénom. C’est un souvenir de
66 1946, Journal des deux Mondes. 6. Intermède
107 rêvé, sans oser croire [p. 79] que quelques mois plus tard il serait une réalité. L’opinion s’était ressaisie. Notre Ligue du Go
108istance, au sens que ce mot devait prendre un peu plus tard dans les pays occupés par Hitler. Je suis conscient du léger ridicule
67 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
109ur. L’on s’y prête avec enthousiasme. Trois jours plus tard, j’entre chez Z. fort en retard même pour Buenos Aires — où les heure
68 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
110 grandes chances. J’y suis allé et une demi-heure plus tard, je me mettais à ce travail, nouveau pour moi : écrire des textes d’i
111’Information. Il peut être amusant de noter, pour plus tard, la composition de notre équipe en termes de gazette littéraire. L’an
112s jambes. Tonio rit comme un gosse : « Vous direz plus tard en montrant ce dessin : c’est moi ! » Le soir, il nous lit les fragme
69 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
113ardez bien… (mais elle a raccroché). Cinq minutes plus tard, je rappelle. Cette fois-ci, c’est une voix chantante et optimiste :
70 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
114ée bleue, c’était déjà presque l’été. Cinq heures plus tard, nous avons rejoint l’hiver, un ouragan de neige horizontale, sur le
71 1946, Lettres sur la bombe atomique. 2. La guerre est morte
115, démentie le lendemain, confirmée quelques jours plus tard. Effet manqué. C’était pourtant, d’une manière symbolique, la date ca
72 1946, Lettres sur la bombe atomique. 12. Les Quatre Libertés
116atre, avec l’espoir que ses enfants les recevront plus tard, — données par qui ? Sommes-nous voués à l’esclavage d’État par néces
73 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
117a triomphé de la communauté barbare du sang. Mais plus tard elle a sombré dans l’anarchie. Rome a triomphé de l’anarchie et sombr
74 1947, Doctrine fabuleuse. 4. Quatrième dialogue sur la carte postale. Ars prophetica, ou. D’un langage qui ne veut pas être clair
118 des histoires pour qu’ils s’en souviennent mieux plus tard. C’est comme les noix qui ont une coquille très dure. On peut les emp
75 1947, Doctrine fabuleuse. 5. Miroirs, ou Comment on perd Eurydice et soi-même
119suis !… Je ne sais plus… mais tu es là ! » Un peu plus tard, ce fut un jour de grand soleil sur toutes les verreries de la capita
76 1947, Doctrine fabuleuse. 6. L’ombre perdue
120lait de Freud. La musique m’ennuyait, indéfinie. (Plus tard, j’ai lu le livre, qui me parut splendide.) Qu’est-ce qu’une ombre ?
121aits physiques et moraux de ce que l’on appellera plus tard le vague à l’âme, qui est aussi bien le vague au corps. Le roman d’Ho
77 1947, Doctrine fabuleuse. 9. Don Juan
122de l’esprit révolté, on verra Nietzsche, cent ans plus tard, renouveler ce défi mortel. Mais quoi ? Faut-il aller si haut ? La re
78 1947, Vivre en Amérique. Prologue. Sentiment de l’Amérique
123e suis sûre qu’il comprendra très bien… » Un mois plus tard, Jim et Joe boivent ensemble à la santé du couple réuni. Ils aiment t
124 ou au Mexique — pour rentrer deux ou trois jours plus tard, en qualité formelle et déclarée de candidat à la citoyenneté. Cette
79 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
125ersement du destin en faveur de la démocratie. Et plus tard dans la nuit, traversant le square presque déserté, et couvert de pap
80 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
126ès jolie, malgré la minceur de ses lèvres. Un peu plus tard, c’est une party de Pâque russe chez une amie. « Venez très tôt, vous
127conseillers intimes de Roosevelt. Mais une minute plus tard, un pas rapide dans l’escalier : c’est elle encore, en robe courte de
128ne demi-heure à causer avec elle, sur un sofa, et plus tard nous avons soupé, assis par terre, dans une foule, mais dos à dos, et
129drez un choix « d’hymnes de toutes les Églises ». Plus tard, un quart d’heure de nouvelles religieuses du monde entier. Le samedi
81 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
130x de se marier pour la première fois ! » Deux ans plus tard, elle était à Reno et se remariait, « elle pour la seconde fois, lui
82 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
131olicières sur vous et vos parrains. Quelques mois plus tard, avec de la patience, de l’impatience, une bonne volonté passionnée e
132serment, que vous ne l’êtes pas, et que votre vie plus tard prouve que vous l’êtes, l’amende ou la peine de prison seront triplée
83 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
133nification nationale à la manière d’un Louis XIV, plus tard à la manière des Jacobins, provoque inévitablement le raidissement, p
84 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
134 En 1846, elle était encore une utopie. Trois ans plus tard, elle fonctionnait si bien que l’on eût dit qu’elle allait de soi. Qu
85 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
135dans le dos, voilà qui est clair. » Quelques mois plus tard, parlant au nom des gouvernants, et décrivant leur situation embarras
136, à la seule condition de les prendre au sérieux. Plus tard, une fois le but atteint et la Fédération consolidée, rien ne les emp
137isme absolu, tous deux nés en Europe pour émigrer plus tard sur des terres vierges où leurs excès sont manifestes et menaçants, c
138 plus spectaculaires n’en doivent être tirées que plus tard et ailleurs. ⁂ La presse continentale dans son ensemble a parlé du Co
86 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
139lque chose de secondaire et qu’on peut renvoyer à plus tard. Si, avec ce matérialisme-là, aussi naïf qu’il est courant, l’on prét
87 1948, Suite neuchâteloise. II
140, rompant la prévision, cette inertie.) Dix jours plus tard mourait mon père. Et tout en moi se tourne vers ses origines, au-delà
88 1948, Suite neuchâteloise. III
141s du latin populaire, un seul subsistera cent ans plus tard, tandis que la grande majorité des patronymes de consonance [p. 26] m
89 1948, Suite neuchâteloise. V
142me il croit au passé, à la tradition, à l’avenir. Plus tard, dans les archives et les voyages, dans l’aventure et dans l’action,
90 1948, Suite neuchâteloise. VI
143traction. » Au même endroit de la ville, neuf ans plus tard, Balzac rencontrera cette inconnue qui vient du fond des steppes vers
91 1948, Suite neuchâteloise. VII
144l’a bien rendu. (Quand on revient la voir à deux, plus tard, aux mêmes lieux, elle se réserve… Elle ne sera plus jamais tout à fa
92 1951, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Un complot de protestants (novembre 1951)
145» — tous ces passages ont été coupés. On les lira plus tard. Il les a recopiés dans deux cahiers gris d’écolier. Un soir, il vien
146ue, m’étonnant surtout de la question. Huit jours plus tard, il recevait le prix Nobel. Chez Richard Heyd, un soir, à Neuchâtel,
93 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Culture et politique européenne (octobre 1952)
147s, il faut renvoyer les « problèmes culturels » à plus tard. 2. Mais d’autre part, on peut penser que l’Europe qu’il s’agit de sa
94 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
148dis que son fils Henri accordait à Schwyz, un peu plus tard, l’immédiateté impériale. Ces communautés, organisées depuis longtemp
95 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
149s secrets sur toute la planète, quitte à en pâtir plus tard si les peuples ne s’unissent pas. ⁂ L’essor de l’industrie suisse, pa
96 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
150el que soit leur niveau social, qu’ils deviennent plus tard ouvriers ou professeurs, paysans ou commerçants, ils reçoivent donc c
151sme insistant. Ce brassage des classes (renouvelé plus tard dans les écoles de recrues) est un des traits particuliers de la démo
97 1953, La Confédération helvétique. 5. La vie religieuse
152u’elle adopte va rayonner dans toute l’Europe, et plus tard en Amérique bien plus qu’elle ne le fera jamais en Suisse. C’est Zwin
153les confessions. Jusqu’en 1848, théoriquement, et plus tard encore pratiquement, le droit d’établissement était refusé par les ca
154érien et le psaume calviniste n’y sont entrés que plus tard), ce culte paraît d’autant plus pur qu’il est plus dépouillé. Les cér
98 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
155 en faveur des vainqueurs, de même qu’elle refusa plus tard de participer aux sanctions économiques contre tel ou tel État. En 19
99 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
156itude qu’ait jamais connue un grand esprit. Un an plus tard, épuisé par ce duel qu’il menait seul contre toute l’opinion, il s’ef
100 1953, Preuves, articles (1951–1968). Les raisons d’être du Congrès (septembre 1953)
157é E = mc2, pouvait-il prévoir que trente-neuf ans plus tard, sur la base de cette équation, une bombe nouvelle tuerait en une sec