1 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
1obuste, les mains d’un si beau dessin, qui ont du poids et nulle lourdeur, tout cela communique une impression de puissance d
2des morceaux comme le Joueur de rugby. C’était le poids de la pierre, plus que celui du corps de l’athlète ; l’œuvre n’atteig
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Adieu au lecteur (juillet 1927)
3ons et ne va pas ajouter à cette lourde charge le poids de nos péchés. Ils sont bien nôtres. Et nous y tenons, ah ! comme nou
3 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
4 — si bas soient-ils — d’une civilisation sous le poids de laquelle nous risquons de périr. Il se prépare déjà des révoltes t
4 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 6. La trahison de l’instruction publique
5squelles le monde [p. 47] s’enfonce de son propre poids dans l’abrutissement ou se laisse prendre à des théories non point fu
5 1929, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). L’ordre social. Le Libéralisme. L’inspiration (novembre 1929)
6 ô pervers, ô disciple de Nietzsche ! » — Sous le poids de cette accusation, comment ne point céder : il fit couper ses ailes
6 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
7ne, une éthique, s’ils s’abandonnent de tout leur poids à quelque erreur interne, ne vont pas forcément à la ruine immédiate,
7 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Éloge de l’imprudence, par Marcel Jouhandeau (septembre 1932)
8ains capables de déclarer leurs références, leurs poids et leurs mesures, enfin leur choix ? L’Occident cultive l’anarchie no
8 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Une main, par C. F. Ramuz (juin 1933)
9 à eux-mêmes, hommes sans pesée, hommes de peu de poids, facilement entraînés. Une Main nous donne ainsi l’analyse élémentai
9 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La Légion étrangère soviétique (juin 1933)
10ur elle risque aujourd’hui de succomber sous leur poids, — littéralement — terrassée (matérialisme). Antithèse en elle-même a
10 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Spirituel d’abord (juillet 1933)
11est jadis incarné subsistent, pesant de tout leur poids ? Il se passe ce que nous voyons en France : la police seule protège
11 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — e. En dernier ressort
12e ni la grandeur de l’homme. Il porte rarement le poids des injustices du régime social. Il joue. Il joue une partie dont il
12 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
13 vivantes, et qu’il finit par s’effondrer sous le poids de son appareil dévorateur. Et cela ne manque pas de se produire lors
14 tour, la Rome étatique s’écroule sous son propre poids. De nouveau se reforme un vide social, une angoisse, un appel à une c
13 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
15us bien inhumains ! Il semble que chacun porte le poids du monde et le sombre avenir du siècle. On a dépeint ce clerc moderne
14 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
16rs » littéraires, on sait qu’elles sont de peu de poids dans la balance politique. Tout ce qui n’est pas déjà au service des
15 1935, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Trois traités de Jean Calvin (20 juillet 1935)
17des vérités les plus profondes de la foi selon le poids de leurs représentants ! Or, cette espèce est plus nombreuse qu’on ne
16 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Lawrence et Brett par Dorothy Brett ; Matinées mexicaines suivi de Pansies (poèmes), par D. H. Lawrence (octobre 1935)
18] donnez pas votre confiance — Pour me charger du poids de votre vie, de vos affaires ; — Ne me fourrez pas dans vos soucis. 
17 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
19 qu’il pèse 61 et que [p. 156] la pensée est un poids que nous jetons dans la balance. Poids, de pensum, chose pesée. Mais
20sée est un poids que nous jetons dans la balance. Poids, de pensum, chose pesée. Mais la chose pesée n’est-elle pas d’abord c
21e », faut-il l’assimiler à la balance, ou bien au poids ? Telle est l’équivoque du mot. Elle nous jette aussitôt dans un choi
22sur les faits, et de créer des idées qui aient du poids ? Les conséquences de l’un et l’autre choix sont infinies. Elles sont
23cas : la plupart s’occupant surtout à peser leurs poids et à commenter leur balance.) Entre le clerc et tous les autres, il y
24le ne forme pas : elle récite. Elle ne met pas un poids nouveau dans la balance, car elle est elle-même balance, pondération
25justice aux balances, et pendant qu’on y est, aux poids et aux mesures, car eux aussi naquirent d’un acte autorisé. Si des pe
18 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
26ence du réel. Il rend à ma pensée sa gravité, son poids, sa raison d’être. Il me rappelle que la pensée en tant que telle n’e
27e ? Encore faut-il que les mots aient un sens, un poids, une valeur d’appel. Qu’ils redeviennent littéralement des vocables.
19 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
28uis embrassée, puis finalement soulevée, ayant un poids à elle et une densité » écrit Ramuz. Le peuple dit, encore plus simpl
20 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). L’Art poétique ou Qu’il faut penser avec les mains (décembre 1936)
29 De l’Art poétique de Claudel, qui domine de son poids les écritures du siècle, je retiendrai d’abord deux mots : « poétique
21 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
30r… et retour bien entendu !). Si l’on sait que le poids moyen d’un livre est d’environ 300 gr. on voit que le montant de cert
22 1937, Esprit, articles (1932–1962). Brève introduction à quelques témoignages littéraires (septembre 1937)
31uence morale et sociale…), bref : une gravité (un poids) qui suffit presque à distinguer cette « génération » nouvelle de cel
23 1937, Esprit, articles (1932–1962). Martin Lamm, Swedenborg (septembre 1937)
32l’origine de toute matière, est un « point » sans poids ni étendue, point mathématique, donc non-matériel. Cette vue pouvait
24 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
33dra de l’État, ce Sauveur anonyme qui assumera le poids de toutes nos fautes, et de la faute initiale de vivre, pour les glor
25 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
34est anachronique. Voici par contre un document de poids à l’appui de la thèse symboliste. Raimbaut d’Orange écrit un poème su
35ar le sentiment de culpabilité qui en résulte. Le poids de l’autorité patriarcale réduit le fils au conformisme social et mor
36éduit le fils au conformisme social et moral ; le poids de l’interdit lié à la mère (donc au principe féminin) inhibe l’amour
26 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
37dra de l’État, ce Sauveur anonyme qui assumera le poids de toutes nos fautes, et de la faute initiale de vivre, pour les glor
27 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
38de cet obscur déchirement : « C’était comme si le poids de son existence l’eût accablé. Qu’il dût, jour pour jour, se lever a
28 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Don Juan (juillet 1939)
39l s’est choisi, c’est l’esprit de lourdeur, notre poids naturel, notre faculté naturelle de retombement dans la coutume. L’im
29 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
40 vivantes, et qu’il finit par s’effondrer sous le poids de son appareil dévorateur. Et cela ne manque pas de se produire lors
41 tour, la Rome étatique s’écroule sous son propre poids. De nouveau se reforme un vide social, une angoisse, un appel à une c
30 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
42 il nous faut bien voir que cette raison a peu de poids en dehors de nos frontières. Les voisins que nous avons à redouter so
43 mission positive de la Suisse rend un sens et un poids aux arguments que nous jugions tout à l’heure insuffisants. Notre pos
31 1941, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). New York alpestre (14 février 1941)
44ranit étaient capables de supporter le formidable poids d’un gratte-ciel de cent étages. Et les blocs erratiques, débités en
32 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
45ut-être à rajouter quelques pincées « pour le bon poids », le sourire de l’acheteur et la satisfaction de votre vertu. C’est
33 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable II : Le menteur (22 octobre 1943)
46ut-être à rajouter quelques pincées « pour le bon poids », pour le sourire de l’acheteur et la satisfaction de votre vertu. C
34 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
47nus bien inhumains. Il semble que chacun porte le poids du monde et le sombre avenir du siècle. On a dépeint ce clerc moderne
35 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
48uis embrassée, puis finalement soulevée, ayant un poids à elle et une densité ». Le peuple dit, encore plus simplement : « Si
36 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
49de cet obscur déchirement : « C’était comme si le poids de son existence l’eût accablé. Qu’il dût, jour pour jour, se lever a
37 1945, Le Semeur, articles (1933–1949). La responsabilité culturelle de l’Église (mars 1945)
50éologies créées par d’autres. Sa parole n’aura de poids que si elle parle au nom de sa propre théologie, et en rattachant ce
38 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
51ranit étaient capables de supporter le formidable poids d’un gratte-ciel de cent étages. Et les blocs erratiques, débités en
52ieu archi-humanisé de la grande ville, connais le poids mortel de cette parole : « Si le sel vient à perdre sa saveur… » La s
39 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
53toutes choses et les souvenirs d’hier changent de poids et de millésime, quand les mouettes éclosent du rocher, quand les pre
40 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
54ranit étaient capables de supporter le formidable poids d’un gratte-ciel de cent étages. Et les blocs erratiques, débités en
55toutes choses et les souvenirs d’hier changent de poids et de millésime, quand les mouettes éclosent du rocher, quand les pre
41 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
56 l’anarchie et sombre maintenant sous le [p. 629] poids de son appareil collectiviste. De nouveau se recrée le vide social. Q
42 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Beekman Place (octobre 1946)
57toutes choses et les souvenirs d’hier changent de poids et de millésime, quand les mouettes éclosent du rocher, quand les pre
43 1947, Doctrine fabuleuse. 9. Don Juan
58l s’est choisi, c’est l’esprit de lourdeur, notre poids [p. 81] naturel, notre faculté naturelle de retombement dans la coutu
44 1947, Doctrine fabuleuse. 15. Antée ou La terre
59ment, ou se gonflant à bloc en un clin d’œil, son poids exact et sa vue nette, il s’éprouve cependant [p. 122] chargé d’une f
45 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Mouvement européen (avril 1949)
60neutres, soit qu’ils menacent de porter tout leur poids d’un seul côté, ils seraient en mesure d’agir, de faire réfléchir l’a
46 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Découverte de l’Europe (octobre 1949)
61lerter, d’informer, et de faire peser de tout son poids sur ses élus ? Montrer ce but et préparer les voies reste la mission
47 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Contre la culture organisée (avril 1952)
62nté consciente et déclarée, mais en vertu du seul poids de leurs mécanismes administratifs. [p. 4] Toute notre vigilance doi
48 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
6387 mesures de grains, 81 pour les liquides, et 50 poids différents ». Le régime monétaire n’était guère moins chaotique. De p
49 1955, Preuves, articles (1951–1968). De gauche à droite (mars 1955)
64mande fasse sentir à une démocratie incertaine le poids de sa force nouvelle… » (p. 667). Ceci demande une correction : la CE
50 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Relance européenne ? (février 1956)
65même nature : les meilleures pourraient être sans poids et les plus lourdes sans valeur. Même si l’on arrivait à se mettre d’
51 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Au seuil d’une année décisive (février 1957)
66voir fédéral européen, seul capable de « faire le poids » dans le jeu des forces mondiales. Chacun voit aujourd’hui qu’il nou
52 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Un essai de synthèse (mai 1958)
67rgences et leurs rivalités apparaîtront de peu de poids. L’idée d’un Pacte de salut public conclu par les mouvements et group
53 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 3. Don Juan
68l s’est choisi, c’est l’esprit de lourdeur, notre poids naturel, notre faculté naturelle de retombement dans la coutume. L’im
54 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Annexes — iii. Post-scriptum
69 ! s’écrient les bourgeois. C’est qu’ils ont deux poids et deux mesures. D’une part la chose est claire, de [p. 276] l’autre
55 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
70onde, comme la voile d’un navire, et allégeait le poids de la jeune fille. Déjà elle était loin de la terre natale ; il n’y a
56 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
71ns dommage. Et il préconise l’uniformisation des poids et des mesures… Mais pour bien commencer cest affaire, il faudroit q
72 Sully son Premier Ministre… … Je sçavois de quel poids sont les préjugez, & que souvent ils font plus d’impression sur l
57 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
73x Huns entreprirent à leur tour des conquêtes. Le poids accumulé d’une multitude de barbares qui se précipitaient les uns sur
74lus nobles de l’Humanité étouffent encore sous le poids de tous ces résidus de la constitution barbare, de l’incertitude et d
58 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
75lement créée en Europe, de telle sorte que chaque poids dans la grande masse politique eût quelque part son contrepoids. À dé
59 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.4. Napoléon et l’Europe
76ême monnaie sous des coins différents ; les mêmes poids, les mêmes mesures, les mêmes lois, etc., etc. L’Europe, disait-il, n
60 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.6. Goethe
77tats sans être ouverte… Qu’elle soit une dans les poids et les mesures, dans le commerce et l’échange, etc. [p. 211] Par quo
61 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
78deur. C’était un premier amour qui mourut sous le poids de la vie temporelle, dont le souvenir fut effacé par des soucis égoï
62 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
79hautes aspirations, et qui constitue cependant le poids principal dans la balance, freinant ou révolutionnant à sa convenance
63 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
80s titres de notre gloire ; il est accablé sous le poids des découvertes, des connaissances, incapable de se reprendre à cette
64 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.2. Crépuscule ou nouvelle aurore ?
81ncienne ? L’antiquité par elle-même n’est d’aucun poids. Au surplus, si la sentence est la plus ancienne de celles qui nous o
65 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
82 crainte, d’admiration et d’envie ; partout où le poids du glaive romain s’est fait sentir, partout où la majesté des institu
83ait sur la terre une vie abjecte, écrasée sous le poids d’une religion dont le visage terrifiant menaçait les mortels du haut
66 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
84 ? De ceci, comme du besoin de subir sciemment le poids de l’Histoire pour, à chaque moment, secouer le joug du passé qu’elle
67 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
85es, entre la continuité et l’innovation, entre le poids rassurant des traditions et l’élan révolutionnaire à tous risques, un
68 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
86ent des territoires en friche, uniformisation des poids et mesures, monnaie commune et suppression des douanes et péages. Ce
69 1962, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe est d’abord une culture (30 juin 1962)
87construction européenne me semblent avoir plus de poids que les scrupules qui nous retiennent encore. Quand elle se borne à i
70 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
88 perçues comme signes distinctifs. Ou encore : le poids brut de l’ensemble sera moins important que le poids spécifique d’un
89ds brut de l’ensemble sera moins important que le poids spécifique d’un peuple. Les frontières deviendront insensibles, tandi
71 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.7. « Un pays traditionnellement neutre »
90ntons. Ces deux motifs perdaient beaucoup de leur poids, s’agissant de sanctions contre un État agresseur (à l’époque de la S
72 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
91, quatre-vingt-une pour les liquides et cinquante poids différents. Incapables de s’entendre sur aucune mesure commune, les c
73 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
92nnombrables compartiments. Si bien que l’homme de poids y sera surtout local. Il sera le grand homme d’une vallée, d’une cité
93poétique de la terre ; à la lourdeur d’esprit, le poids des choses, la « gravité » ; et aux clichés du réalisme, la découvert
74 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
94 perçues comme signes distinctifs. Ou encore : le poids brut de l’ensemble sera moins important que le poids spécifique d’un
95ds brut de l’ensemble sera moins important que le poids spécifique d’un peuple. Les frontières deviendront insensibles, tandi
75 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
96les compartiments. [p. 60] Si bien que l’homme de poids y sera surtout local. Il sera le grand homme d’une vallée, d’une cité
76 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.1. Le mouvement européen
97neutres, soit qu’ils menacent de porter tout leur poids d’un seul côté, ils seraient en mesure d’agir, de faire réfléchir l’a
77 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.3. Naissance du Centre
98 n’est pas nécessairement de nous écraser sous le poids des armes matérielles, mais c’est peut-être aussi de réveiller en Eur
78 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
99re, le système des partis, les codes écrits ; les poids et mesures ; l’architecture rurale, urbaine, ecclésiastique ; la scie
79 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte
100mais seulement d’un petit État qui ne fait pas le poids, qui n’est plus à l’échelle du monde nouveau. C’est que l’union de l’
80 1972, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il faut dénationaliser l’enseignement [Entretien] (8 décembre 1972)
101en Suisse. Et même pire. Vous donnez à l’école un poids déterminant, presque totalitaire, dans la formation des hommes… L’éco
81 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
102 urbain. Longues artères uniformes, sillonnées de poids lourds, et qui démoralisent l’accidentel piéton. Rues commerçantes em
103e machines neuves. Chaque machine neuve exige son poids de matière première extraite pour elle seule et perdue pour la suite.
82 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
104 — si bas soient-ils — d’une civilisation sous le poids de laquelle nous risquons de périr. Il se prépare déjà des révoltes t
105danger permanent d’écraser le corps humain par le poids et la dureté des matériaux. Combien de nouveaux ouvriers n’ont-ils pa
83 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
106e à obéir à des autorités administratives dont le poids leur apparaît aussi lourd que les motivations incompréhensibles. Gouv
84 1977, L’Avenir est notre affaire. Conclusion. « Sentinelle, que dis-tu de la nuit ? »
107encore la fin de la peine des hommes, la vie sans poids. Pas encore le Jour éternel. Mais quelque chose comme le miracle du r
85 1977, Foi et Vie, articles (1928–1977). Pédagogie des catastrophes (avril 1977)
108encore la fin de la peine des hommes, la vie sans poids. Pas encore le Jour éternel. Mais quelque chose comme le miracle du r
86 1978, Cadmos, articles (1978–1986). Contribution à une recherche éventuelle sur les sources de la notion d’engagement de l’écrivain (printemps 1978)
109ence du réel. Il rend à ma pensée sa gravité, son poids, sa raison d’être. Il me rappelle que la pensée en tant que telle n’e
87 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
110l se baptise encore « puissance », ne fait pas le poids devant les grandes unions continentales que sont l’URSS et les USA. I
111te de leurs produits de base. Il est clair que le poids commercial de la Communauté sur la scène mondiale se double d’un cert
112auté sur la scène mondiale se double d’un certain poids politique. Force est cependant de constater que les Neuf, qui parlent
88 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
113s sans nuls liens et dont les vœux n’ont guère de poids au regard des intérêts particuliers des États membres. Et surtout, po
89 1986, Cadmos, articles (1978–1986). Denis de Rougemont tel qu’en lui-même… [Entretien] (printemps 1986)
114ire ce sacrifice. » En fait, j’étais délivré d’un poids énorme, car je n’avais pas encore écrit une ligne ! Je pensais à mon