1 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Conversation avec un SA (décembre 1935)
1es bottes sans aller à cheval, ces uniformes, ces poignards qui pendent à vos ceinturons, ces défilés farouches — tout cela signi
2 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
2s sans aller à cheval, ces uniformes, [p. 35] ces poignards qui pendent à vos ceinturons, ces défilés farouches — tout cela signi
3 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
3t notre opinion. Début de mars 1940 L’homme au poignard enguirlandé. — Découvert un autre antidote : l’exposition des chefs-d
4ct du terme. Un beau jour, fatigué de signer d’un poignard ses tumultueuses compositions, il se joint aux guerriers du chevalier
5u se termine sur ce vers : Amen. Scellé avec le poignard suisse. 2 Et voilà qui résume toute sa vie. Car ce poignard, c’éta
6se. 2 Et voilà qui résume toute sa vie. Car ce poignard, c’était déjà celui qu’il joignait à son monogramme, enguirlandé au c
4 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
7pelons-nous qu’il « fallait » ouvrir d’un coup de poignard d’obsidienne la poitrine des jeunes gens aztèques, en arracher le cœu
5 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
8pelons-nous qu’il « fallait » ouvrir d’un coup de poignard d’obsidienne la poitrine des jeunes gens aztèques, en arracher le cœu
6 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.5. L’Europe des adversaires de l’Empereur
9éen, et voyant déjà arriver à lui le cordon ou le poignard, les préfère cependant au malheur de mourir d’ennui au milieu de nous
7 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
10écrire sur le plus grand d’entre eux — l’homme au poignard enguirlandé — les pages qui suivent. Oui, je veux opposer la Suisse d
11ct du terme. Un beau jour, fatigué de signer d’un poignard ses tumultueuses compositions, il se joint aux guerriers du chevalier
12eu se termine sur ce vers : Amen. Scellé avec le poignard suisse. 89 Et voilà qui résume toute sa vie. Car ce poignard, c’ét
13e. 89 Et voilà qui résume toute sa vie. Car ce poignard, c’était déjà celui qu’il joignait à son monogramme, enguirlandé au c