1 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Kikou Yamata, Saisons suisses (mars 1930)
1 Yamata peint la Suisse avec un pinceau « fait du poil de novembre des chamois ». On s’émerveille de le voir, dans sa main r
2 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
2guillettes, brandebourgs, aigrettes des bonnets à poils, richesse lourde, significative, séculaire. Mais, ô pathétique disson
3 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
3guillettes, brandebourgs, aigrettes des bonnets à poils, richesse lourde, significative, séculaire. Mais, ô pathétique disson
4 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
4en, de l’espèce dite « Schnautzer », il montre un poil de couleur neutre, et quelque bienveillance lorsqu’il a compris. Est-
5 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
5rd de la mer. Jeux du rivage : sur les montures à poil on s’élance au galop dans les flots. Un formidable soleil fait resple
6. Dresser des étalons en liberté, et les monter à poil. Jouer à football avec les hérissons du parc. Capturer des canards sa
6 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
7ec des gouttes de rosée qui leur pendent à chaque poil et des souliers qui brillent. » Il y en a dans presque tous les livre
8Ramuz, de ces taupiers qui portent des bonnets de poil de lapin. On pourrait s’amuser à recomposer le pays autour d’eux 44 .
7 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
9ec des gouttes de rosée qui leur pendent à chaque poil et des souliers qui brillent. » Il y en a dans presque tous les livre
10 ces taupiers qui portent des [p. 164] bonnets de poil de lapin. On pourrait s’amuser à recomposer le pays autour d’eux. Et
8 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
11s se hissaient légèrement sur de petits chevaux à poil — deux ou trois enfants par cheval, chacun serrant les bras de l’autr
9 1946, Lettres sur la bombe atomique. 16. Le goût de la guerre
12se que les militaires refusent d’en démordre d’un poil et de rien comprendre à la Bombe. Elle augmente l’importance de l’inf
10 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
13t capable de tirer avec l’écaille du lièvre et le poil de la tortue, c’est-à-dire d’atteindre le centre de la cible sans arc
14re de la cible sans arc (écaille) et sans flèche (poil), ce dernier est Maître, dans l’acception la plus élevée du terme, Ma
11 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
15t capable de tirer avec l’écaille du lièvre et le poil de la tortue, c’est-à-dire d’atteindre le centre de la cible sans arc
16re de la cible sans arc (écaille) et sans flèche (poil), ce dernier est Maître, dans l’acception la plus élevée du terme, Ma
12 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
17ements au cordeau, du silence dans les rangs, des poils de la brosse à dents tournés à gauche dans les chambrées, et surtout
13 1963, Preuves, articles (1951–1968). Le mur de Berlin vu par Esprit (février 1963)
18n fertile terrain d’action aux profiteurs de tout poil, et à la presse la source inépuisable d’alléchantes manchettes ». Il
14 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Paradoxes de la prospective (automne 1975)
19e à la glaise dont il pétrit sa figurine quelques poils ou des rognures d’ongles de sa victime.) [p. 34] La futurologie sc
15 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 6. L’avenir sensible au cœur
20 glaise dont il pétrit sa figurine quelques vrais poils ou rognures d’ongles de sa victime.) La futurologie « scientifique 
16 1977, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La réponse de Denis de Rougemont (1977)
21 en ces termes : « Petit, trapu, l’œil sombre, le poil noir, le sourcil épais, la mâchoire forte, peut-être, le croisant dan