1 1920, Articles divers (1924–1930). La Tour de Hölderlin (15 juillet 1929)
1ment de 2 à 4… Une rue étouffée entre des maisons pointues et les contreforts de l’Église du Chapitre : je vois s’y engager chaq
2 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
2vre avec la Nature. Lac doré, horizon de collines pointues, rives basses, verdoyantes, toutes fraîches de musiquettes et de baig
3 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
3. Naissent alors des images champêtres, les toits pointus d’un bourg au sein d’une vallée de verdure et de vergers — c’est la S
4 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.2. Une « tasse de thé » au Palais C…
4uil en divan, portant de petits animaux au museau pointu sur leurs épaules naguère divines. Je pars à l’aventure. Bientôt je p
5 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
5vre avec la Nature. Lac doré, horizon de collines pointues, rives [p. 106] basses, verdoyantes, toutes fraîches de musiquettes e
6 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
6ment de 2 à 4. Une rue étouffée entre des maisons pointues et les contreforts de l’Église du Chapitre : je vois s’y engager chaq
7 1935, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Trois traités de Jean Calvin (20 juillet 1935)
7sinon qu’il avait les joues creuses, une barbiche pointue et un profil coupant ? N’est-ce pas assez pour juger son système ? Ne
8 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Lawrence et Brett par Dorothy Brett ; Matinées mexicaines suivi de Pansies (poèmes), par D. H. Lawrence (octobre 1935)
8 de velours blanc, et son grand chapeau de paille pointu, en train d’écrire sur ses genoux. (Pendant que les autres font une c
9 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
9t la plaine rose et violacée entre des monticules pointus tout frisés d’oliviers, un paysage de primitifs italiens. Le mas au f
10 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
10ournal : je vois un homme plutôt petit, à la tête pointue. Des yeux en lames de canif serrés contre la racine d’un nez pâle. Ch
11 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
11ndant où l’on verra percer le bout de son oreille pointue : c’est au moment précis où le péché n’est plus reconnu pour tel et v
12 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
12 C’était au-dessus de la ville, dans ces collines pointues, frisées de pins, de palmiers et de cascades, comme on en voit aux ta
13 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
13e noir, aux pantalons étroits, aux longs souliers pointus, sort d’un xixe siècle d’illustrés de mon enfance. Des jeunes gens e
14 1946, Journal de Genève, articles (1926–1982). Journal d’un retour (11-12 mai 1946)
14e noir, aux pantalons étroits, aux longs souliers pointus, sort d’un xixe siècle d’illustrés de mon enfance. Des jeunes gens e
15 1948, Suite neuchâteloise. VII
15c de plaine aux eaux fades, environné de collines pointues et de valses aux jardins publics — là j’étais seul… Rade de Genève pa
16 1948, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Lacs (août 1948)
16c de plaine aux eaux fades, environné de collines pointues et de valses aux jardins publics — là j’étais seul… Rade de Genève pa
17 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
17s de collines chauves semées de chalets aux toits pointus, aux fenêtres minuscules en rangs serrés, et dont les paysans trapus