1 1926, Journal de Genève, articles (1926–1982). Le Dépaysement oriental (16 juillet 1926)
1 dit des Égyptiens : « Le mensonge, autant qu’une politesse, leur paraît une beauté », c’est pour affirmer par contraste une « pr
2 1926, Articles divers (1924–1930). Soir de Florence (13 novembre 1926)
2s de forces qui tisse la nuit vibrante, intérêts, politesses, politiques, regards, musiques — cette vie rapide dans un décor qui e
3 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
3s cette haine. Ici, la sympathie est un devoir de politesse. Comment la mesurer sans mauvaise grâce à qui vous a reçu comme un ca
4 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
4er : je ne saurais entretenir que mes rapports de politesse distante avec les personnes qui ont dit, ne fût-ce qu’une fois en leu
5 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.2. Une « tasse de thé » au Palais C…
5our seul eût mérité ces fastes ; l’usage de leurs politesses imite dérisoirement la gravité sacrée et l’ascèse adorable que seule
6 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
6s cette haine. Ici, la sympathie est un devoir de politesse. Comment la mesurer sans mauvaise grâce à qui vous a reçu comme un ca
7 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.5. Appendice. Les Soirées du Brambilla-Club, (1930)
7er : je ne saurais entretenir que des rapports de politesse distante avec les personnes qui ont pu dire, ne fut-ce qu’une fois en
8 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Solutions pratiques ? (mars 1933)
8 fumistes ces messieurs qui nous interrogent avec politesse sur nos intentions et nos buts, à seule fin de « causer un peu ». Qu’
9 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Pétrarque, par Charles-Albert Cingria (avril 1933)
9d’une certaine onction épiscopale, d’une certaine politesse pompeuse qui est la forme particulière de son ironie 24 et vous aure
10 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Saint-Évremond ou L’humaniste impur, par Albert-Marie Schmidt (octobre 1933)
10roit pouvoir entretenir avec Dieu des rapports de politesse. Cela pourrait bien être la formule du désordre intérieur maximum. Ri
11 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
11urquoi j’ai toujours l’impression qu’une certaine politesse bourgeoise stérilise toute réalité chrétienne. Cependant, les esprits
12 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.1. Le problème de la culture
12 leur valeur ! » — Non, non, nulle ironie dans la politesse de ces clercs. Preuve en soit la manière dont ils usent entre eux, sa
13 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
13me une « dame », ou plutôt un peu mieux, avec une politesse pleine de réserve et d’attentions. On parle du domaine. Les deux femm
14elles un type très classique de Françaises : leur politesse mesurée, leur raison, leur énergie sérieuse, cette façon de ne pas se
14 1937, Esprit, articles (1932–1962). Paul Vaillant-Couturier, Au service de l’Esprit (février 1937)
15 sélection de grâce et de mesure qui s’appelle la politesse française. Ensuite parce que les déclarations de l’auteur sur le pro
15 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
16première rencontre, ils n’ont que des rapports de politesse conventionnelle. Et quand Tristan revient en quête d’Iseut, on se sou
17evient en quête d’Iseut, on se souvient que cette politesse fait place à la plus franche hostilité. Tout porte à croire que libre
16 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
18te. La « courtoisie » prenait son sens moderne de politesse et de civilité. Il n’était plus question de condamner la vie. Et « l’
19ble héros de l’Astrée qu’il fut. Et cette suprême politesse devant la mort, à Fontenoy. ⁂ Mais voici la totale « profanation » de
17 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
20si que jadis les coutumes de la Cour réglaient la politesse à tous les [p. 112] degrés de la société. Elles offraient des modèles
18 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
21t de la Chute. Croyez bien que ce n’est point par politesse que le Serpent s’adresse à Ève en premier lieu. Il ne fait jamais rie
19 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
22savamment dosée et progressive, exécutée avec une politesse exaspérante. Le bruit court, parmi les voyageurs, que nous risquons d
20 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
23Il ne vous reste plus qu’à vous retirer, avec une politesse égale des deux côtés, et vous sortez angoissé et honteux à la pensée
21 1947, Doctrine fabuleuse. 3. Troisième dialogue sur la carte postale. L’homme sans ressemblance
24. On affirme, en effet, qu’il était fort poli. La politesse est la seule qualité que je connaisse qui rende un homme à la fois di
25s modèles relève plutôt de la correction. Mais la politesse véritable relève de l’invention et surtout du courage, dont le premie
22 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
26ndiens échangent un sourire, hésitent un peu, par politesse sans doute, et disent enfin que non, qu’ils n’ont pas de complexes, s
23 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
27rd de nuages, pourrait tomber sur vos têtes !) La politesse règne néanmoins, encore qu’il y ait quelquefois des tumultes ; chacun
28 de l’industrie. Avec moins de pittoresque et de politesse patriarcale, c’est dans une atmosphère assez semblable que se déroule
24 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
29osant leur fierté, se soumirent à la raison, à la politesse des vaincus, en portèrent eux-mêmes la lumière dans leurs anciennes f
25 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
30 enfantin pour la chinoiserie et la fioriture, de politesse du cœur, d’aspiration vers ce qui est précieux, amoureux, dansant, se
26 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
31it d’exiger des médiocres une extrême discipline, politesse, tenue morale et respect des meilleurs comme des cancres — Einstein f
27 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
32rd de nuages, pourrait tomber sur vos têtes !) La politesse règne néanmoins, encore qu’il y ait quelquefois des tumultes ; chacun
33 de l’industrie. Avec moins de pittoresque et de politesse patriarcale, c’est dans une atmosphère assez semblable que se déroule
28 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
34a bagarre de clans jusqu’aux sublimes et absurdes politesses de Fontenoy, gagne la civilisation. Mais tout s’inverse dès la Révolu