1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Lettre du survivant (février 1927)
1nt au mien, comme on voit au dénouement des films populaires et sur des cartes postales illustrées. Déjà la foule des danseurs nou
2 1929, Journal de Genève, articles (1926–1982). Panorama de Budapest (23 mai 1929)
2l’oreille les notes les plus aiguës d’une chanson populaire, et à l’autre extrémité de la salle, par-dessus la rumeur des clients
3 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
3s chasses dans les bazars, aux étalages des fêtes populaires, au fond des boutiques de vieux en province, dans les combles d’un ch
4essous roses, les filles qui chantent une chanson populaire et regardent tristement les lumières. Il y en a aussi qui se réchauff
4 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
5ages de voix fausses mais aériennes, des chansons populaires qui sont ce que je connais de plus indiciblement nostalgique. Und so
5 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
6s chasses dans les bazars, aux étalages des fêtes populaires, au fond des boutiques de vieux en province, dans les combles d’un ch
7essous roses, les filles qui chantent une chanson populaire et regardent tristement les lumières. Il y en a aussi qui se réchauff
6 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
8ivrés à l’Enseignement, Goethe est profondément « populaire ». Non seulement l’aubergiste d’en face cite ses vers en guise de pro
7 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 10. Fascisme
9nt la nature réelle du danger. Cet élan d’opinion populaire, guidé par quelques professeurs, peut retarder la formation d’un part
8 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 12. Communauté révolutionnaire
10r la brutalité de cette action, et pour la rendre populaire, on eut recours à des mots d’ordre véritablement humains, mais que ce
9 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iv. Qu’est-ce que la politique ?
11igente : — Continuez donc ! Militez dans le front populaire ou le front national ! Faites de la « politique » en dépit de toute d
10 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
12 que les discours des réalistes et l’enthousiasme populaire ; que la justice, enfin, et la vertu, n’ont aucune réalité si chacun
11 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le mouvement des groupes — Kagawa (4 août 1934)
13Jeune Japon, l’écrivain le plus fécond et le plus populaire de son pays, une puissance sociale et religieuse dont l’Occident ne c
12 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
14, ou périmées, ou anarchiques. Le moralisme était populaire, il est mort. L’immoralisme qui lui a succédé reste sans prise sur le
15ntérieure, — c’est-à-dire sans message positif et populaire — n’ait été finalement utilisée par des puissances qu’elle avait négl
13 1934, Journal de Genève, articles (1926–1982). Sara Alelia (25 mai 1934)
16s de saison, mais la carrière plus discrète, plus populaire et plus durable, réservée aux vrais chefs-d’œuvre. p. 1 c. « Sar
14 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
17r la brutalité de cette action, et pour la rendre populaire, on eut recours à des mots d’ordre véritablement humains, mais que ce
15 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plans de réforme (octobre 1934)
18sme ». Mais à un fascisme sans mystique, pas même populaire. Jules Romains y insiste : ce plan n’est qu’un programme minimum. Mai
16 1935, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Trois traités de Jean Calvin (20 juillet 1935)
19on pas que les gros hommes sont toujours les plus populaires ? Comment se dire calviniste ? L’exposition Calvin à la Bibliothèque
17 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
20cadémique, parlementaire, encombre tout l’horizon populaire 26 . Le succès d’une caricature tient à ce qu’elle est une simplifica
21pour saisir je ne dis pas la racine de ce préjugé populaire, mais la raison de fait qui l’autorisa parmi nous, il faut bien remon
18 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Ni gauche ni droite (août 1935)
22 qui se dit « national » et un front qui se dit « populaire ». Faudrait-il en déduire que le peuple et la nation s’opposent ? Les
23n — entre les noms — mais entre « national » et « populaire », c’est-à-dire entre les adjectifs. Je traduis : l’opposition n’est
24m de la liberté nationale ou au nom de la liberté populaire ! Flatus vocis ! Il n’y a qu’une seule manière de tirer à la mitraill
25’efforceront de dénaturer les grands mots d’ordre populaires, au nom de mystiques sans puissance contre les menaces réelles, — qui
19 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Paracelse, par Frédéric Gundolf (septembre 1935)
26t qu’il exprimait, comme Luther, dans un allemand populaire et grossier 30 . Il faut se méfier de la gloire qu’on lui a faite. On
20 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Quatre indications pour une culture personnaliste (février 1935)
27« masses », la culture se trouve isolée de la vie populaire et de la politique qui l’exploite. Mais un monde personnaliste est un
21 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). À propos du 14 juillet (juillet-août 1935)
28ystique : la lutte des « nationaux » contre les « populaires » ne fait que prolonger dans la rue l’opposition stérile et périmée d
22 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La situation politique en France (octobre 1935)
29 parasites ». Enfin, le fascisme est un mouvement populaire, révolutionnaire, alors que le mouvement des Croix-de-Feu, tel que le
30s loups de dévorer les brebis. Mais dira-t-on, le Populaire n’a-t-il pas proposé de nationaliser les banques ? Et l’Humanité, de
23 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.1. Le problème de la culture
31ue qu’elle a fait naître. C’est ce que la sagesse populaire traduit à sa manière en affirmant qu’on n’améliore pas la peste. On n
24 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
32, la radio, l’éloquence politique et les ouvrages populaires à grand tirage, voilà tout un domaine que l’écrivain digne du nom ne
25 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
33) L’important, à leurs yeux, c’est l’enthousiasme populaire, la prospérité que l’on promet, la productivité accrue ; et que les o
34 espérait qu’il naîtrait spontanément une culture populaire. C’était viser trop court, et sous-estimer l’ennemi : j’entends la pa
26 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
35. » — « L’empire est un État socialiste-racial, — populaire, — unifié, — comprenant un seul parti. » En outre « le parti, le peup
36mée par l’État, de fonder une culture nouvelle et populaire. En réalité, ce n’est pas le contenu de la culture proprement dite qu
37ien particulier. Ce qui est utile à la communauté populaire est légal ; ce qui peut lui nuire est illégal. » Ce principe fondamen
27 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.12. Leçon des dictatures
38Allemagne, où la culture a de très fortes racines populaires et où l’élite était bien plus artiste et bien moins « politique » qu’
28 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
39: d’une doctrine générale, d’une éthique [p. 168] populaire de l’inactualité. Pourtant, elle n’est guère qu’un des signes — certa
40rations sont tout à fait inadéquates à la réalité populaire. Leurs termes sont empruntés au vocabulaire des journaux, qui dérive
41e cette mystérieuse et toute mythique « mentalité populaire ». En vérité, ce qu’il retrouve, c’est l’écho des erreurs dont il a c
29 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
42eu différents des bourgeois, et que les régimes « populaires » allemand ou russe, tendent à l’embourgeoisement. Je constate que l’
43temporaine. Laquelle l’a propagé dans les couches populaires avec un succès qui en dit long sur notre état social 96 . Non seuleme
44 une pensée communautaire ne sera pas forcément « populaire », car le peuple qui sort des écoles n’est plus le peuple populaire ;
45e peuple qui sort des écoles n’est plus le peuple populaire ; Péguy l’a dit : il lit trop de journaux. (Les données concrètes de
46une mesure matérielle et les Allemands une mesure populaire, qui ne sont encore que des raisons d’État, perfectionnées infiniment
30 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
47) L’important, à leurs yeux, c’est l’enthousiasme populaire, la prospérité générale, la productivité accrue ; et que les ouvriers
48 espérait qu’il naîtrait spontanément une culture populaire. C’était viser trop court, et sous-estimer l’ennemi, j’entends la par
49ur cette terre, le Führer s’il n’y a pas l’Empire populaire. Le signe irréfutable de la présence d’un grand dessein, c’est l’inca
31 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Kierkegaard en France (juin 1936)
50espearienne de logique impitoyable et de bon sens populaire, d’anecdotes, de boutades et d’échappées romantiques (sur le silence
32 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
51end à la pauvreté dont elle a su tirer des sujets populaires. Donc, jusqu’à ces dernières années, l’écrivain doit se battre sur de
33 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plébiscite et démocratie (avril 1936)
52tive d’instaurer le referendum, la « consultation populaire », sera en réalité une tentative de plébiscite, et donc une négation
34 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les Jacobins en chemise brune (décembre 1936)
53allemande : celle de la race. Mais pour la rendre populaire, il faut la lier à des passions que l’on puisse exciter immédiatement
54ion indispensable, en instituant d’immenses fêtes populaires : culte de la Raison, des Vertus, de la Patrie, sous Robespierre ; fê
35 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
55ant de mon île, j’ai déniché ce matin une édition populaire de la Naissance du Jour, de Colette. Je n’avais pas encore lu ce livr
56llement la mentalité [p. 74] ni les conversations populaires. C’est que les journaux socialistes et communistes sont rédigés par d
57quand elle est belle (Claudel ne peut pas devenir populaire). Tristement bourgeoise et fausse, quand elle est facile. Et les [p. 
36 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
58ous autres intellectuels, éveillent dans l’esprit populaire des harmoniques que nous ne savons plus prévoir. Littéralement, les m
59! Il est venu, il est venu le jour que la Volonté Populaire appelait de tous ses espoirs ! Mais que dis-je le jour ! C’est l’heur
60935 Politique et réalité. — Je sors d’une réunion populaire qui s’est tenue dans la salle désaffectée [p. 222] d’un cinéma. (J’av
61 il n’y a rien à y comprendre. Dans une assemblée populaire, on ne dira pas un mot de tout cela, on s’en tiendra aux clichés du j
37 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
62e »-là n’a plus d’instinct. Et les chansons dites populaires ne sont même plus en musique : c’est du « parlé » coupé de fioritures
63erg, le « national » place de la République, le « populaire » au haut des Champs-Élysées. Qu’est-ce qu’un mauvais citoyen ? Tout
38 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
64ant de mon île, j’ai déniché ce matin une édition populaire de La Naissance du jour, de Colette. Je n’avais pas encore lu ce livr
65flète nullement la mentalité ni les conversations populaires. C’est que les journaux socialistes et communistes sont rédigés par d
39 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Selma Lagerlöf, conteur de légende (3 juillet 1937)
66tion ou d’analyse. Toutes les ressources du conte populaire et de l’imagerie sentimentale et romanesque, qu’on croyait épuisées d
40 1937, Esprit, articles (1932–1962). Albert Thibaudet, Histoire de la littérature française de 1789 à nos jours (mars 1937)
67d’où s’étale à la vue tout un quartier d’histoire populaire, celui de Juillet 1789 et de Juillet 1830. » De tels passages — et il
41 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
68pre doctrine ? Armée démocratique, dit-on, milice populaire, dépourvue de l’esprit de caste que forment ailleurs les écoles milit
42 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). Condition de l’écrivain (III) : Mission civique de la culture (1er mars 1937)
69s auteurs de notre siècle ne sont pas des auteurs populaires. Ils sont à l’usage exclusif d’une classe restreinte de la population
43 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Gösta Berling, par Selma Lagerlöf (novembre 1937)
70bon. Vous partez en pleine convention romantique, populaire carte postale. Mais voici que la vie s’y prend, fait sauter le cadre,
44 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
71économie de faire vivre par le travail « le mulet populaire » (Richelieu), et de faire entrer dans le pays le plus d’or et d’arge
45 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
72es maisons des rues commerçantes et des quartiers populaires sont rouges du haut en bas. Seul le palais Rothschild reste nu, scand
73emi-dieu académique à celui de « camarade » (!!!) populaire. On fait bonne mine à mauvais jeu. Mais intérieurement on enrage, et
74ns les conditions actuelles ». Car les spectacles populaires sont un moyen de dressage civique. Il s’agit de faire de tout le peup
75r descendrait des montagnes neigeuses… » Musiques populaires, puis fanfares : « La vieille légende est devenue réalité ! Il est ve
46 1938, Journal d’Allemagne. i. Instruction spirituelle donnée aux étudiants hitlériens, (Extrait de lettre d’un étudiant allemand)
76car leur erreur est préjudiciable à la communauté populaire, et antinaturelle puisqu’elle est d’origine raciale étrangère. Ce qu’
47 1938, Journal d’Allemagne. ii. Plébiscite et démocratie. (À propos des « élections » au Reichstag, 29 mars 1936)
77tive d’instaurer le referendum, la « consultation populaire », sera en réalité une tentative de plébiscite, et donc une négation
48 1938, Journal d’Allemagne. iii. Les jacobins en chemise brune
78allemande : celle de la race. Mais pour la rendre populaire, il faut la lier à des passions que l’on puisse exciter immédiatement
79ion indispensable, en instituant d’immenses fêtes populaires : culte de la Raison, des Vertus, de la Patrie, sous Robespierre ; fê
49 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
80elle est de beaucoup la plus fréquente et la plus populaire. J’ai à cœur cependant de montrer son danger pour nous Suisses. Et je
50 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
81 : choisir une femme, c’est parier. Or la sagesse populaire et bourgeoise recommande au jeune homme de « réfléchir » avant de pre
51 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
82te la poésie, c’est du moins tout ce qu’il y a de populaire, tout ce qu’il y a d’universellement émouvant dans nos littératures ;
52 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
83 les siècles suivants, ne fut jamais une doctrine populaire, mais une sagesse ésotérique. Il en alla de même, plus tard, pour les
84 remplaçant peu à peu les dieux dans les légendes populaires. ⁂ Gaston Paris remarquait avec profondeur que le roman de Tristan e
53 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
85 de légendes celtiques et la littérature anglaise populaire et savante. Mais il est significatif qu’à la fin du xviie siècle, un
54 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
86ciel, d’une certaine littérature et de l’imagerie populaire, le retour du permissionnaire ne ressemble à rien moins qu’à la ruée
87chaîne et la possède. N’oublions pas que le terme populaire désignant en Allemagne l’acte d’épouser, c’est freien, verbe qui sign
55 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
88e [p. 320] dans l’Église catholique et ses masses populaires ; les travaux tout récents de C. G. Jung et de son école sur la Sophi
56 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
89 : choisir une femme, c’est parier. Or la sagesse populaire et bourgeoise recommande au jeune homme de « réfléchir » avant de pre
57 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
90mains, au cours de l’été dernier, quelques écrits populaires sur le Bienheureux, ce ne fut pas sans émerveillement que j’entrevis
91estent néanmoins qu’à cette époque, la conscience populaire n’hésitait pas à ranger Nicolas du côté de la Réforme). Il n’est peut
58 1939, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Billet d’aller et retour (décembre 1939)
92s architectes. Il suppose une culture profonde et populaire, et plus encore, un arrière-plan spirituel, des assises religieuses f
59 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
93isme réel 26 . Armée démocratique, dit-on, milice populaire, dépourvue de l’esprit de caste que forment ailleurs les écoles milit
60 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
94osphère en général y sont bien plus bourgeois que populaires. C’est sans doute l’une des raisons de la désaffection de la classe o
61 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Religion et vie publique aux États-Unis (18 février 1941)
95ences de classe : l’Église baptiste est largement populaire, tandis que l’Église protestante épiscopale (de rite anglican) est su
62 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
96barbiche de chèvre et à longue queue des légendes populaires, qui se donnerait encore la peine d’y croire, ou même de déclarer qu’
63 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
97En Hitler, le Diable avait trouvé l’alibi le plus populaire qu’il eût jamais imaginé. C’est une partie perdue, mais que lui impor
64 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
98 le problème majeur des dirigeants sera de rendre populaires, plutôt que justes ou efficaces, les mesures gouvernementales. Cette
65 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
99naliénable de toute confiance humaine. L’imagerie populaire de l’Archange peut passer pour une histoire pieuse, une mythologie mé
66 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du diable I : « Je ne suis personne » (15 octobre 1943)
100barbiche de chèvre et à longue queue des légendes populaires, il est vraiment trop facile d’y croire : qui s’en donnerait encore l
67 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
101 que les discours des réalistes et l’enthousiasme populaire ; que la justice, enfin, et la vertu, n’ont aucune réalité si chacun
68 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
102tensile, si caractéristique d’un certain réalisme populaire, dont Ramuz est peut-être le seul à avoir su montrer la nécessaire di
69 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Le rêve américain (9 novembre 1945)
103vais parfois les regarder dans les grandes salles populaires de Broadway, où des centaines de jeunes filles en jupes très courtes
70 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
104s architectes. Il suppose une culture profonde et populaire, et plus encore, un arrière-plan spirituel, des assises religieuses f
71 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
105 niveau de la bêtise moyenne. (Voir les magazines populaires, chez nous autant qu’en Amérique.) ⁂ Pourquoi les Suisses ne condamne
72 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
106t du fond de l’âme américaine, puisque les mythes populaires l’annonçaient et l’avaient à l’avance illustrée. [p. 185] Femmes du
73 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
107 ; c’est pour tout dire, le naturel de l’héroïsme populaire. Ce peuple en noir au regard vif s’est révélé face au danger. Il manq
74 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
108 astiqué, change subitement d’aspect et tourne au populaire un demi-block après Lexington Avenue, perd toute tenue dès qu’elle a
109deux ou trois alvéoles aveugles. Tout l’East Side populaire est ainsi, sur une vingtaine de kilomètres. Je me penche à la fenêtre
75 1946, Lettres sur la bombe atomique. 4. Utopies
110duit nommé lenteur est vénéré par quelques sectes populaires, font de la mort une plaisanterie d’un goût sublime qui perd son sel
76 1946, Lettres sur la bombe atomique. 9. Paralysie des hommes d’État
111ernationale, formée d’hommes désignés par la voie populaire, et qui n’auraient pas d’autre affaire que de considérer la planète,
77 1946, Lettres sur la bombe atomique. 16. Le goût de la guerre
112te Ans. Et je vois bien que le système de l’armée populaire, trichant avec les règles du jeu que jouait encore le maréchal de Sax
78 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
113 astiqué, change subitement d’aspect et tourne au populaire un demi-block après Lexington avenue, perd toute tenue dès qu’elle a
114deux ou trois alvéoles aveugles. Tout l’East Side populaire est ainsi, sur une vingtaine de kilomètres. Je me penche à la fenêtre
79 1946, Combat, articles (1946–1950). Paralysie des hommes d’État (21 mai 1946)
115ernationale, formée d’hommes désignés par la voie populaire, et qui n’auraient pas d’autre affaire que de considérer la Planète,
80 1946, Réforme, articles (1946–1980). Vues générales des Églises de New York (12 octobre 1946)
116nces de classes : l’Église baptiste est largement populaire, la méthodiste aussi (elles comptent chacune 9 à 10 millions de membr
81 1947, Doctrine fabuleuse. Orientation
117la vie quotidienne, identifiées par cette algèbre populaire. Et les prédicateurs ramènent l’actualité à tel verset de l’Évangile
82 1947, Doctrine fabuleuse. 4. Quatrième dialogue sur la carte postale. Ars prophetica, ou. D’un langage qui ne veut pas être clair
118s étrange illusion de l’esprit : c’est une maxime populaire. On la tient pour tellement évidente que son rappel, au cours [p. 39]
83 1947, Doctrine fabuleuse. 6. L’ombre perdue
119longtemps dans les régions obscures de la légende populaire. S’il se risque à paraître devant Chamisso, c’est peut-être poussé pa
84 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
120vais parfois les regarder dans les grandes salles populaires de Broadway, où des centaines de filles en jupes très courtes se livr
85 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
121nces de classes : l’Église baptiste est largement populaire, la méthodiste aussi (elles comptent chacune 9 à 10 millions de membr
86 1947, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Slums (janvier 1947)
122 astiqué, change subitement d’aspect et tourne au populaire un demi-block après Lexington Avenue, perd toute tenue dès qu’elle a
123deux ou trois alvéoles aveugles. Tout l’East Side populaire est ainsi, sur une vingtaine de kilomètres. Je me penche à la fenêtre
87 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
124l’inquisition policière, la dictature d’étiquette populaire, les liquidations collectives calculées sur la base de statistiques d
88 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
125s représentatifs, et un dernier élan, une poussée populaire, forçant la main aux gouvernements. Souhaitons que cet élan soit spon
89 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
126roits des peuples à disposer d’eux-mêmes, volonté populaire, anti-fascisme, presse libre, opinion unanime, etc., par les totalita
127rs électeurs communistes. Là encore, l’adjectif « populaire » dont on a décoré leurs républiques est une captieuse figure de lang
128e de langage. Entendons bien que ces régimes sont populaires comme les lois juives de Vichy étaient juives, comme les bagnes d’enf
129ves, comme les bagnes d’enfants sont enfantins. « Populaires », oui, pour ceux qui appellent un chat l’absence d’un chat, et Stali
130er. » Or cette puissance, les républiques dites « populaires », pas plus que la Finlande, ne pouvaient la trouver, jusqu’ici, aill
131parti. Hier encore, M. Léon Blum écrivait dans Le Populaire : « On ne fera donc pas les États-Unis d’Europe sans nous. Mais, en r
90 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
132ments d’enseignement scolaires, universitaires et populaires ; 2. D’offrir un lieu de rencontre aux représentants de la culture, a
91 1948, Suite neuchâteloise. III
133 en patois ! De tous ces noms si proches du latin populaire, un seul subsistera cent ans plus tard, tandis que la grande majorité
92 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Découverte de l’Europe (octobre 1949)
134vernements et parlements, en attendant le verdict populaire. [p. 151] ⁂ Nous sommes en pleine action, et il est clair qu’il s’est
93 1950, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Europe et sa culture (novembre 1950)
135ce est exclue a priori dans les démocraties dites populaires. Cependant, qu’en est-il chez nous de la liberté et de la censure ? A
94 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Conférence de compositeurs, critiques musicaux et exécutants (décembre 1952-janvier 1953)
136contemporaines et la qualité des nouveaux publics populaires, ou le rôle du critique qui est d’interpréter ces techniques et les n
95 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
137lence de la Confédération. Une abondante imagerie populaire perpétue jusqu’à nos jours dans les foyers suisses et dans les salles
138les derniers à protéger Louis XVI contre l’émeute populaire, le 10 août 1792, et se firent presque tous massacrer sur les marches
139que, une extension et une codification des droits populaires. Cette crise larvée s’aggrava soudain lorsqu’en 1847 les cantons cath
96 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
140s, mais d’être restés jusqu’à nos jours des États populaires, fondés sur le droit et dont la première mission est l’administration
141iner, a démontré que la caractéristique de l’État populaire suisse « réside dans la dépendance de l’administration vis-à-vis de l
142e d’une trentaine d’années de crises, d’agitation populaire et de tentatives de réforme constitutionnelle, il suffit de la très c
143isé par les droits des cantons et par le contrôle populaire (referendum). Au surplus, quelle que soit l’étendue de ses pouvoirs,
97 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
144itants » 24 . Rappelons parmi les plus connues et populaires de celles qui sont nées dans les laboratoires industriels de la Suiss
145ues communes montagnardes qui refusent — par vote populaire — de vendre leurs pâturages et vallées hautes pour qu’on y construise
98 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
146toutes les fonctions publiques. Les consultations populaires qui se sont multipliées depuis une vingtaine d’années donnent des rés
147s de publicité. La part du folklore, des chansons populaires chantées par les chœurs de village, des retransmissions de cérémonies
148 Europe, elle est vraiment la chose du peuple, et populaire aux deux sens du terme. L’antimilitarisme n’existe guère que chez que
99 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
149ationaux. C’est tout d’abord une vieille méfiance populaire, voire paysanne, et surtout sensible en Suisse alémanique, à l’endroi
100 1953, Preuves, articles (1951–1968). « Nous ne sommes pas des esclaves ! » (juillet 1953)
150Les tanks soviétiques, l’Armée rouge, la police « populaire » ont tiré sur les ouvriers qui avaient osé se rassembler, sans armes
151êts ; jamais au nom de la justice et des libertés populaires. J’imagine deux choses pires que la pire injustice : la première sera