1 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
1e mettre au caviar. Il en demanda donc une petite portion et la fit prendre au homard avec toutes sortes de soins. Les chauffeu
2 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
2ainsi que le conseillait déjà René Descartes — la portion que l’on s’est administrée accapare nos facultés les plus vulgaires,
3 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
3e mettre au caviar. Il en demanda donc une petite portion et la fit prendre au homard avec toutes sortes de soins. Les chauffeu
4 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.5. Appendice. Les Soirées du Brambilla-Club, (1930)
4ainsi que le conseillait déjà René Descartes — la portion que l’on s’est administrée, accapare nos facultés les plus vulgaires,
5 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Les trois temps de la Parole (mai 1935)
5historique l’un de l’autre ; ce ne sont pas trois portions successives du même temps dans lequel nous vivons, mais bien trois es
6 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
6n, ajoutait-il, n’a sacrifié, que l’on sache, une portion de son territoire, pour donner au reste une plus grande régularité gé
7 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.5. Les étymologies
7un mariage légitime, lequel a été propre de cette portion des terres, laquelle Noé donna à Japhet pour sa demeure. Car combien
8ne sera jamais rompu : de sorte qu’à bon droit la portion de Japhet est dite Europe. [p. 30] b) Après l’étymologie fantaisist
8 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
9té estropiés ; elles représentent une très grosse portion du budget dans certains pays. Notre quatrième avantage est que les vi