1 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Hölderlin, La Mort d’Empédocle et Poèmes de la folie (octobre 1930)
1ains du temps de la folie, poèmes véritablement « posthumes », que Pierre Jean Jouve a traduits dans la langue fluide mais jamais
2 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notice biographique [Kierkegaard] (août 1934)
2 nous pouvons ajouter dix-huit volumes de papiers posthumes, fut composée en l’espace de douze années. Le père de Kierkegaard ava
3 1935, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notes en marge de Nietzsche (mars 1935)
3 sentences, aphorismes et notes tirés des papiers posthumes de Nietzsche. On ne saurait surestimer l’importance de ces écrits dem
4 1935, Présence, articles (1932–1946). Contre Nietzsche (avril-mai 1935)
4Exemples : le chapitre « Femmes » dans les Œuvres posthumes : tantôt il attaque ceux qui idéalisent la femme, tantôt ceux qui l’a
5 1937, Esprit, articles (1932–1962). Retour de Nietzsche (mai 1937)
5récédemment parues. Avec les admirables fragments posthumes édités en 1934 par H.-J. Bolle 68 , ces trois volumes donnent une ima
6 1937, Esprit, articles (1932–1962). Martin Lamm, Swedenborg (septembre 1937)
6ssent rejeté avec mépris et pitié. Mais la gloire posthume est un « titre » ; « l’intérêt » s’accumule avec le temps ; l’œuvre e
7 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
7roman Gengi), du Japon. Dans un très beau recueil posthume de poèmes et d’essais de Léo Ferrero : Désespoirs, je trouve cette re
8 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
8 nous pouvons ajouter dix-huit volumes de papiers posthumes, fut composée en l’espace de douze années. Le père de Kierkegaard ava
9 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
9se de Goethe Il semble bien que le Château, roman posthume, devait se terminer sur un échec de K. qui serait mort d’épuisement s
10 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
10 d’un livre énorme (« Je vais vous lire mon œuvre posthume ») et qui me paraît ce qu’il a fait de plus beau. Tard dans la nuit j
11 1946, Carrefour, articles (1945–1947). Deux presses, deux méthodes : l’Américain expose, le Français explique (4 avril 1946)
11us connues sont la brutalité de langage, la haine posthume de Roosevelt, l’isolationnisme impénitent, le racisme et le préjugé a
12 1947, Doctrine fabuleuse. 10. La gloire
12 pensions le connaître. La lecture de ses papiers posthumes nous le révèle bien différent. Il fallait certes s’y attendre, et pou
13 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
13us connues sont la brutalité de langage, la haine posthume de Roosevelt, l’isolationnisme impénitent, le racisme et le préjugé a
14 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
14nce même »… 1 Tant de discours d’un ton presque posthume sur la « crise de l’esprit européen » produisirent néanmoins cet effe
15 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
15amour, dans sa prison, après avoir écrit ce livre posthume. Robert Musil. — J’ai aimé mon Autriche « impériale et royale » d’un
16étais alors en Amérique — et son œuvre, en partie posthume, ne cessera de monter à l’horizon mondial de la littérature européenn
16 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
17le — et sans doute trouvera-t-on dans ses papiers posthumes bien d’autres notes qui s’y rapportent. L’essai porte un titre curieu
17 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
18amour, dans sa prison, après avoir écrit ce livre posthume. Robert Musil. — J’ai aimé mon Autriche « impériale et royale » d’un
19ès de ce lieu où j’écris, et son œuvre, en partie posthume, ne cessera de monter à l’horizon de la littérature européenne. Le co
18 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
20t pour sombrer. Et ce sera bientôt l’aveu presque posthume, le dernier appel à Isolde, ce billet qu’il écrit pour Cosima au jour
19 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
21ers toute une vie est attestée par la publication posthume de fragments du Journal intime, et de Et nunc manet in te. Confirmati
20 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
22le — et sans doute trouvera-t-on dans ses papiers posthumes bien d’autres notes qui s’y rapportent. L’essai porte un titre curieu
21 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
23ons sur la Philosophie de l’Histoire (publication posthume), Hegel décrit l’évolution de l’Asie, de l’Antiquité et de l’Europe m
22 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
24ait assez souligner leur importance littéralement posthume : ils sont écrits pour notre siècle. [p. 259] Pour que le contrat p
23 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
25t pour sombrer. Et ce sera bientôt l’aveu presque posthume, le dernier appel à Isolde, ce billet qu’il écrit pour Cosima au jour
24 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Civisme et culture (notamment artistique) (mai 1967)
26mmunauté — même s’il ne doit l’obtenir qu’à titre posthume. Nous retrouvons ici nos deux catégories fondamentales : liberté et r
25 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.1. Éducation, civisme et culture
27mmunauté — même s’il ne doit l’obtenir qu’à titre posthume. Nous retrouvons ici nos deux catégories fondamentales : liberté et r
26 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
28 voit doté, grâce aux paperbacks, d’un supplément posthume de 200 000 lecteurs aux États-Unis ! 2. Gardons-nous d’opposer techni
27 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
29à pour le dire ? Et par quel improbable privilège posthume ? Les structuralistes, en ce point, déclarent que l’homme n’existe pa
28 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
30re ? Moi je suis mort depuis deux ans. Je me sens posthume. » Bien que nous soyons à peu près du même âge, voilà un homme plus m