1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Ramon Fernandez, Messages (juillet 1926)
1 sur l’Autobiographie [p. 125] et le Roman, dont pour ma part je suis loin d’admettre plusieurs thèses beaucoup trop absolues. M. F
2 1926, Articles divers (1924–1930). Les Bestiaires, de Henry de Montherlant (10 juillet 1926)
2, tout ivre de la fumée des sacrifices sanglants. Pour ma part, je le trouve assez peu humain et comme obsédé par une idée de violen
3 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Une main, par C. F. Ramuz (juin 1933)
3encore contrainte : « Ah ! comme je suis mal fait pour ma part, si j’ose ainsi parler de moi, mais je ne parle pas de moi, ou je ne
4 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
4à sa description du ressentiment — ce que je fais pour ma part sans réserve —, il reste à voir si les causes en sont bien celles que
5 1934, Esprit, articles (1932–1962). André Breton, Point du jour (décembre 1934)
5 « Il me paraît absolument nécessaire de le dire… Pour ma part, je me refuse… Je demande à ce qu’on tienne pour un crétin celui qui…
6 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
6 tentés de penser que cela conduit au socialisme. Pour ma part, je confesse volontiers qu’aucun parti ne m’attire davantage, et qu’a
7 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Kierkegaard en France (juin 1936)
7 objet de « préparer à la Communion », je ne vois pour ma part qu’un seul moyen de s’engager de toute sa personne à la suite de Kier
8 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
8qu’elle supposerait moins d’énergie créatrice… Et pour ma part — s’il faut un exemple précis, c’est le seul que j’ose donner — je m’
9 1937, Esprit, articles (1932–1962). Retour de Nietzsche (mai 1937)
9première personne de la Trinité, je ne vois plus, pour ma part, dans les déclarations de Bataille que de la littérature (parfois bel
10 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
10conduite immédiate. Il vacille devant l’inconnu… Pour ma part, je ne suis pas adversaire de la violence en soi, mais bien de cette
11 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
11ai de les comprendre. Je ne saurais me contenter, pour ma part, d’une hypothèse à tel point scrupuleuse. Je me refuse à supposer un
12me des romanistes. Or je le répète, je me refuse, pour ma part, à considérer comme absurde une poétique et une éthique de l’amour d’
12 1939, Le Figaro, articles (1939–1953). Directeurs d’inconscience (11 avril 1939)
13e société qui en vaut bien un autre. Je retranche pour ma part les journalistes : ils dirigent en partie l’opinion, mais non pas nos
13 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
14es forcément réduits à des approches tâtonnantes. Pour ma part, je tenterai de distinguer dans la vie religieuse de Nicolas trois te
14 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
15anger, peut savoir de quoi il s’agit. J’avoue que pour ma part, et je ne pense pas être le seul de mon espèce, j’éprouve le besoin d
16, d’homme à homme »… [p. 340] Je reste persuadé, pour ma part, que nous devons plutôt parler d’homme à Dieu, et que nous ferions bi
15 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
17ette parole quand le Führer est entré dans Paris. Pour ma part, j’écrivis ce jour-là une page qui trouve ici son sens de parabole. [
16 1945, Carrefour, articles (1945–1947). Hollywood n’a plus d’idées (13 décembre 1945)
18on pourrait y trouver « une idée ». Je soupçonne, pour ma part, que Hollywood n’y trouvera rien, ou si elle y trouve un germe, le ne
17 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
19veut de ces films, du pire au bien ; j’en retiens pour ma part qu’ils présentent enfin le petit peuple français comme le héros de la
18 1946, Lettres sur la bombe atomique. 1. La nouvelle
20e se passer. Je ne la pressens encore qu’à peine, pour ma part.
19 1946, Lettres sur la bombe atomique. 14. Problème curieux que pose le gouvernement mondial
21une image convaincante. Voici comment j’explique, pour ma part, cette difficulté que nous éprouvons tous. Un cabinet privé de minist
20 1946, Politique de la Personne (1946). Préface pour l’édition de 1946
22de doute. Quoiqu’il arrive demain, je m’en tiens, pour ma part, au pessimisme actif qui inspira ces essais. p. 10 1. Citons l’u
21 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
23 manquera de fondements bibliques indiscutables. (Pour ma part, je n’en vois pas de meilleur que la première Épître aux Corinthiens 
22 1947, Doctrine fabuleuse. 4. Quatrième dialogue sur la carte postale. Ars prophetica, ou. D’un langage qui ne veut pas être clair
24re tout d’abord sur la nécessité de cette clarté. Pour ma part je ne saurais concevoir ni [p. 36] respecter d’autre nécessité en gén
23 1947, Doctrine fabuleuse. 6. L’ombre perdue
25e chose. Tentative d’interprétation Je reproche pour ma part à la psychanalyse de flatter notre propension à localiser les symbole
24 1947, Vivre en Amérique. Avertissement
26t la réponse pratique, des vocations. J’ai choisi pour ma part d’être agent de liaison, Européen quoi qu’il m’arrive, et persuadé qu
25 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
27on pourrait y trouver « une idée ». Je soupçonne, pour ma part, que Hollywood n’y trouvera rien, ou si elle y trouve un germe, le ne
26 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
28n dans le monde, son avenir et le nôtre en elle ? Pour ma part, j’entretiens une croyance toute mystique au sujet de la vocation. Je
27 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
29t par conséquent superflue. Je persiste à penser, pour ma part, que nos gouvernements travaillent encore dans le sens de l’utopie qu
30ux yeux de certains pour réaliste. Je le qualifie pour ma part d’utopiste. Je dis qu’il équivaut à nier l’Europe telle qu’elle a tou
28 1948, Suite neuchâteloise. VIII
31ents et ces vertus. Qui nous parlera des forêts ? Pour ma part, [p. 84] j’ai trop peu vécu sous les sapins, dans les vallées du Jura
29 1948, Réforme, articles (1946–1980). L’Europe, aventure du xxe siècle (1er mai 1948)
32t par conséquent superflue. Je persiste à penser, pour ma part, que les gouvernements travaillent encore en fait, dans le sens de l’
30 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Découverte de l’Europe (octobre 1949)
33ations précises des souverainetés nationales. (Et pour ma part, je m’explique mal comment M. Churchill peut à la fois lutter pour l’
31 1950, Lettres aux députés européens. Cinquième lettre
34 concret soit assigné à ses travaux. Je n’en vois pour ma part qu’un [p. 32] seul : discuter et voter un projet bien précis de Const
32 1950, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Europe unie et neutralité suisse (novembre-décembre 1950)
35entuellement renoncer à sa neutralité. Je réponds pour ma part que cela ne pourrait être qu’au profit de l’Europe entière, c’est-à-d
33 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Cinquième lettre aux députés européens : « Méritez votre nom ! » (19-20 août 1950)
36 concret soit assigné à ses travaux. Je n’en vois pour ma part qu’un seul : discuter et voter un projet bien précis de Constitution
34 1950, Combat, articles (1946–1950). Messieurs, on vous attend encore au pied du mur ! (4 octobre 1950)
37 concret soit assigné à ses travaux. Je n’en vois pour ma part qu’un seul : discuter et voter un projet bien précis de Constitution
35 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
38es libertés dites réelles. Je préfère en déduire, pour ma part, qu’on a bien mal choisi les adjectifs ; qu’on les a même pris l’un p
36 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rapport moral présenté par M. Denis de Rougemont (novembre 1952)
39s conseillers techniques. Je puis donc me borner, pour ma part, à dégager les grandes lignes de l’évolution du CEC. I. Comment se
37 1953, La Confédération helvétique. Introduction (par Lucien Febvre)
40n de la Suisse : j’intitulerais volontiers ainsi, pour ma part, le beau travail de M. Denis de Rougemont. Que de choses, et précieus
38 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (fin) (mai 1957)
41épendance et interdépendance… Essayant de repérer pour ma part les résultantes issues de ce complexe de forces, j’aboutis à peu près
39 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
42nt des imbéciles heureux… » Je préfère me ranger, pour ma part, dans la catégorie des activistes sans illusions. Je vois bien que l’
40 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la prétendue décadence de l’Occident (avril 1958)
43i les prend pour guides ou repères ? Je fonderais pour ma part une réponse positive sur quelques motifs généraux que je ne puis qu’é
41 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
44s il reste un douteur exemplaire. Un cas-limite Pour ma part, je gardais mes doutes sur la validité des conclusions que j’avais cr
42 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
45n trouvera peu [p. 236] d’exemples convaincants — pour ma part, je n’en connais point — de ce que nous baptisons amour-passion, et l
43 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
46importante, c’est peut-être une question de goût. Pour ma part, en ces dernières heures du siècle, je voudrais méditer sur l’une des
44 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
47esses à qui veut écrire de la poésie. Je le crois pour ma part. Et j’en vois la raison dans la variété des éléments qui ont fait l’a
45 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
48l’Asie, on trouvera peu d’exemples convaincants — pour ma part, je n’en connais point — de ce que nous baptisons amour-passion, et l
46 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
49e de l’enlèvement d’Europe, à laquelle j’attache, pour ma part, la plus grande importance symbolique. Europe était la fille d’Agénor
47 1962, Les Chances de l’Europe. IV. Les nouvelles chances de l’Europe
50, et tant mieux pour nos idéaux ! Je ne les vois, pour ma part, nullement menacés par la décolonisation, bien au contraire ! Jamais
48 1962, Esprit, articles (1932–1962). Lettre à Jean-Marie Domenach, à propos de « Sartre et l’Europe » (mai 1962)
51 il ne fait que penser à l’Algérie ». J’avais dit pour ma part deux mois plus tôt, et vous me citez : « Quand Sartre écrit Europe il
49 1963, Preuves, articles (1951–1968). Une journée des dupes et un nouveau départ (mars 1963)
52utte pour l’Europe se relâchait. Je ne sens plus, pour ma part, aucune raison de douter de sa rénovation.   Post-scriptum pour mes
53 que je rentre à mon foyer, non que je le quitte… Pour ma part, je suis déjà fédéré. » Il serait fou de douter un seul instant que l
50 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
54prend mal ce qui est en jeu. Je ne suis d’accord, pour ma part, ni avec [p. 10] ceux qui refusent l’Europe en prétextant notre neutr
51 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
55és classiques. Voici quelques-uns des sujets que, pour ma part, je serais heureux de pouvoir étudier et discuter, si j’étais jugé di
52 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
56ultés classiques. Voici quelques-uns de ceux que, pour ma part, je serais heureux de pouvoir étudier et discuter, si j’étais jugé di
53 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
57prend mal ce qui est en jeu. Je ne suis d’accord, pour ma part, ni avec ceux qui refusent l’Europe en prétextant notre neutralité, n
54 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
58, celle du Sens, celle du But. C’est tout ce que, pour ma part et selon mes moyens, j’aurais voulu vous faire entendre ce matin.
55 1968, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Entretien avec Denis de Rougemont (6-7 avril 1968)
59 Nous avons échangé quelques lettres assez vives. Pour ma part, j’étais relié aux trois mouvements, n’ayant jamais voulu être l’homm
56 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
60 nous sont indispensables 72 . » Je proposerais, pour ma part, que l’on substitue au terme d’indépendance celui d’autonomie, qui a
57 1969, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’avenir du fédéralisme (septembre 1969)
61ion des concepts de fédération et de fédéralisme. Pour ma part, je voudrais maintenant proposer quelques définitions, puis les relie
58 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.3. Conclusions sur l’avenir et la liberté de la culture
62ut-elle se poser parmi nous ? Je vais en indiquer pour ma part trois raisons. La première, c’est que nous n’avons plus, dans notre m
59 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
63ultés classiques. Voici quelques-uns de ceux que, pour ma part, je serais heureux de pouvoir étudier et discuter, si j’étais jugé di
60 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.9. L’Europe, l’été…
64s amener à coopérer. Il avait son idée là-dessus. Pour ma part, je venais de fonder le Centre européen de la culture, à Genève, dont
61 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.10. Le Dialogue des cultures
65t pays le sentiment concret de leur unité réelle. Pour ma part, c’est en Amérique, où j’ai vécu pendant six ans, que j’ai découvert
62 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
66 de cliché. Mais l’historien jugera différemment. Pour ma part, je tenterai de faire voir comment l’idée du moi distinct, de la pers
63 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
67ion des concepts de fédération et de fédéralisme. Pour ma part, je voudrais maintenant proposer quelques définitions, puis les relie
64 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. I. Pour une nouvelle définition du fédéralisme
68ion des concepts de fédération et de fédéralisme. Pour ma part, je voudrais maintenant proposer quelques définitions, puis les relie
65 1972, Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale (1972). Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale
69our qu’ils se trompent moins que les politiciens. Pour ma part, je formulerais deux réserves sur le choix des paramètres de Forreste
66 1972, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Merveilleux Lavaux (23-24-25 décembre 1972)
70d’une ferveur déconcertante. Je voudrais essayer, pour ma part, d’énumérer au sujet de Lavaux quelques faits vrais, dont la discorda
67 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
71» (matérielle) reste à écrire : je l’intitulerais pour ma part Rapport sur la dégradation des relations humaines et la dissolution d
68 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
72uggestion rejoint les conclusions que j’ai tirées pour ma part, depuis plusieurs années, d’une analyse des motifs extrêmement divers
69 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
73ues dures 30 . Voici comment je la [p. 51] résume pour ma part. La technique douce est plus près de l’agriculture que de l’industrie
70 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
74z trois heures pour quelque 70 PDG. Pari étrange. Pour ma part, je ne le tiendrais pas… 2. — Si les clients prévus, dont l’heure es
71 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
75refus, face à ce triomphe sans avenir. J’écrivais pour ma part en 1935 : L’Europe des religions totalitaires nous met au défi de ré
72 1977, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La réponse de Denis de Rougemont (1977)
76gard, c’est qu’on n’a pas souvent 70 ans, et que, pour ma part en tous cas, je ne recommencerai pas, c’est juré ! À Genève, le 8 sep
73 1978, Cadmos, articles (1978–1986). L’Intellectuel contre l’Europe (été 1978)
77i qui fais lever le soleil ». Et je reste témoin, pour ma part, de l’attachement profond d’André Breton à la grande tradition de l’é
74 1979, Cadmos, articles (1978–1986). La chronique européenne de Denis de Rougemont (printemps 1979)
78tes unités régionales sont en étroite dépendance. Pour ma part, j’ai toujours défini la région non pas comme une ethnie d’abord, ou
75 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Université par l’Europe et vice-versa (hiver 1979)
79ultés classiques. Voici quelques-uns de ceux que, pour ma part, je serais heureux de pouvoir étudier et discuter, si j’avais à parti
76 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
80 concret soit assigné à ses travaux. Je n’en vois pour ma part qu’un seul : discuter et voter un projet bien précis de Constitution