1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Lettre du survivant (février 1927)
1s. Mon ami me fit un signe discret, et déjà il se préparait à vous rendre attentive à ma présence… Mais, alors, je ne sais quel d
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La part du feu. Lettres sur le mépris de la littérature (juillet 1927)
2ure nous est un moyen seulement d’atteindre et de préparer d’autres choses, d’autres actions, ou des états intérieurs qui sont p
3 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
3e poids de laquelle nous risquons de périr. Il se prépare déjà des révoltes terribles 4 , celles d’un mysticisme exaspéré, deve
4 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 1. Mes prisons
4ssaire — et qui était le seul pour lequel on nous préparait — c’était un système d’abstractions primaires, c’était le rêve raison
5 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 3. Anatomie du monstre
5 du trapézoïde est particulièrement indiquée pour préparer les élèves à une composition française ? Question oiseuse et saugrenu
6 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 6. La trahison de l’instruction publique
6rait fournir son contrepoison. Au contraire, elle prépare des esclaves du mot. Il est clair, par exemple, que seules les victim
7 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 7. L’instruction publique contre le progrès
7t appris par cœur la réponse. Regardez un écolier préparer ses devoirs, c’est frappant : il apprend les questions aussi bien que
8avec ce qui fut ou ce qui devrait être ; ensuite, préparer le terrain pour les jeux nouveaux que l’humanité de demain ne peut ma
9ire comment, maintenant, je vais m’y prendre pour préparer les temps nouveaux. Énorme question. Aurai-je la naïveté non moins én
8 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
10e plus gros obstacle à sa culture. Et c’est cela, préparer le terrain. D’autre part, il faut partir de ce qui est. Mais comment
9 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
11 sur des divans aux riches couleurs, des boissons préparées, l’ombre bourdonnante, — trois petites chambres et un pan de toit par
10 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
12blie en chemin les meilleures phrases que j’avais préparées pour subjuguer mes amies, je m’intéresse aux cravates, enfin, je sens
11 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Conférences du Comte Keyserling (avril 1931)
13 par leur naissance ou leur milieu, se trouvaient préparés pour en jouir convenablement. Il faut organiser la conquête et la dis
12 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
14prennent au hasard des liqueurs qui n’ont pas été préparées pour leur soif. Ils ne savent plus les signes ni les ressemblances. A
13 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
15 sur des divans aux riches couleurs, des boissons préparées, l’ombre bourdonnante, — trois petites chambres et un pan de toit par
14 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
16 que dans le monde spirituel, l’ère de la vitesse préparerait l’ère des Illuminés… L’extrême tension de l’esprit peut aboutir à des
15 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.3. Châteaux en Prusse
17ndre son de voix humaine. (Tout cela c’était pour préparer quelque battue prochaine.) Visiblement, ils trouvent leur plaisir dan
16 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.5. Appendice. Les Soirées du Brambilla-Club, (1930)
18blie en chemin les meilleures phrases que j’avais préparées pour subjuguer mes amies, je m’intéresse aux cravates, enfin, je sens
17 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
19lle est notre révolution — dans un monde qui nous préparait pour autre chose, dans une société organisée (et mal) contre les « ri
20es l’ont si bien compris qu’on peut les voir déjà préparer en sous-main des terrains d’entente avec l’URSS. Nous ne pensons pas
18 1933, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Histoires du monde, s’il vous plaît ! » (janvier 1933)
21ux, c’était le commencement de la fin, c’était se préparer à « mal finir ». Est-ce le cinéma qui a changé tout cela ? L’explicat
19 1933, Esprit, articles (1932–1962). Protestants (mars 1933)
22nt actuellement beaucoup d’ampleur sur le terrain préparé par Ford. Une récente enquête publiée en volume chez Macmillan sous c
20 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Pourquoi ils sont socialistes (juillet 1933)
23e en louchant vers les thèses marxistes ; vouloir préparer une révolution en louchant vers « l’aisance » bourgeoise, — on cherch
21 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les parlementaires contre le Parlement (octobre 1933)
24ents, souvent exilés par dégoût, l’alliance russe préparée par les banques, l’entente franco-anglaise établie dans le silence du
22 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
25itude et quelles révolutions, enfin réelles, elle prépare. Mais ce serait là une autre conférence. ⁂ Il reste une question grav
23 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
26u de l’acte, et non du fait, me paraît capable de préparer une révolution libératrice. Il y a plus. À supposer que le passage a
27 du collectivisme, le succès de cette doctrine ne préparera nullement un terrain plus favorable à l’épanouissement futur de la pe
28vé plus tard, dans quelque millenium dont il doit préparer lui-même la venue. Nous croyons, au contraire — mais ce n’est pas exa
24 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 11. D’un Cahier de revendications
29es l’ont si bien compris qu’on peut les voir déjà préparer en sous-main des terrains d’entente avec l’URSS. Nous ne pensons pas
25 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
30e : économique d’abord ! mais c’est, dit-il, pour préparer une renaissance spirituelle, dont le présent état social ne permet pa
31et éclat rougeâtre, hurlant, du crépuscule qui se prépare, c’est l’Inauguration de la Statue du dieu au seuil de la nuit sans h
32ai dit : un risque personnel 56 . Le règne qu’ils préparent ne va-t-il point porter à notre audace un défi presque inespéré ? N’e
26 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 14. Tactique personnaliste
33’à vrai dire il [p. 186] n’avait pas suffisamment préparées. Cette tactique, infidèle au but final de la doctrine de Marx (anarch
34ne valeur morale pour le révolutionnaire, qu’elle prépare sans cesse aux actes nécessaires ; 3° La doctrine est enseignante par
35tion est sanglante dans la mesure où elle est mal préparée. » 60 C’est dire que le sang versé par les émeutes mesure toujours l
27 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
36ral d’une société bureaucratisée, qui a permis et préparé le triomphe du christianisme. Mais je demeure persuadé que la seule p
28 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
37itude et quelles révolutions, enfin réelles, elle prépare. Mais ce serait là une autre conférence. ⁂ Il reste une question grav
29 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
38tout cela va au martyre, dans le monde qu’on nous prépare ? Il se peut, si pourtant Dieu le veut. L’exigence de Kierkegaard se
30 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Kasimir Edschmid, Destin allemand (octobre 1934)
39 se laisse entraîner par des révolutionnaires qui préparent un coup de main contre le dictateur du Vénézuela ; un autre ira cherc
31 1935, Esprit, articles (1932–1962). Tristan Tzara, Grains et Issues (juin 1935)
40au lieu de combattre la société actuelle, tout en préparant la culture à venir sur le solide terrain de l’économie psychique, l’o
32 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
41 de la nature, de la vie, de l’évolution humaine, préparent les adaptations utiles ou rendent possibles les renouvellements néces
42t en assez grand nombre pour constituer un parti, préparent les voies d’un fascisme culturel, de droite ou de gauche, et qui saur
33 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Ni gauche ni droite (août 1935)
43le fait des ligues que de proclamer la liberté en préparant la dictature. Jamais on n’a plus mal menti, jamais avec plus d’enthou
34 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Un exemple de tactique révolutionnaire chez Lénine (janvier 1935)
44 hasard d’un scrutin leur a fait attribuer. Elles préparent les années de solitude à Paris, puis en Suisse pendant la guerre. Ell
45 à Paris, puis en Suisse pendant la guerre. Elles préparent aussi le retour de Lénine en Russie, au début de 1917, à l’heure où s
35 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La situation politique en France (octobre 1935)
46 sont sanglantes dans la mesure où elles sont mal préparées ». Service public est un livre dangereux, parce que c’est un livre va
47sme du Front social de Bergery, des tendances qui préparent un grand nombre d’esprits à mieux saisir la portée véritable de nos t
36 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Conversation avec un SA (décembre 1935)
48ule explication possible : c’est que ces types se préparent à la guerre. Lui. — Je vous répète que ce n’est là, tout simplement,
37 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.1. Le problème de la culture
49 révolutionnaires : c’est par un abus de langage. Préparer la révolution, ce n’est pas simplement « refuser » ce qui subsiste en
38 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.3. Fatalités du rationalisme bourgeois
50mais ce n’est pas elle, c’est sa plate raison qui prépare les lendemains de la révolution. Le sentimentalisme auquel s’abandonn
39 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.6. L’Arche de l’Alliance
51envergure que dictaient les temps et les lieux. « Préparer les voies du Seigneur », aplanir le chemin du Messie, voilà la fin tr
52 ennemis totalitaires du Christianisme pour avoir préparé ses voies, Israël est devenu le peuple sans foyer, sans limites et sa
40 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.7. Sur le déclin du Moyen Âge
53igent contre le pape Boniface VIII la requête qui prépare l’attentat d’Anagni, leur révolte contre l’ordre établi se traduit to
41 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
54vait réussi à mettre en boule son hérisson, et se préparait à le frapper avec la tête du héron, celui-ci tordait son long cou et
55s. On a dit que cette « seconde zone culturelle » préparait peu à peu un public pour les auteurs du niveau supérieur. Cette acces
42 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.12. Leçon des dictatures
56n ou de manœuvre qui nous reste, pour calculer et préparer spirituellement une révolution qui soit nôtre, sans brutalités extéri
43 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.13 Commune mesure et acte de foi
57lution. C’est alors l’avènement des fins qu’elles préparaient, c’est l’épanouissement même de leur succès qui dénonce leur insuffis
58 se révèle trop étroite, c’est que la fin qu’elle prépare et symbolise est elle-même une fin partielle, et donc une fin avant-d
59me dont le telos est vrai ? Est-ce qu’il rêve, et prépare, et veut, un succès tel que sa plénitude — à tout jamais inaccessible
44 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
60e n’est que plus ou moins fidèle à la fin qu’elle prépare et représente. Seul, le jugement porté sur cette fin, et dont j’ai di
61e : la misère. L’un des systèmes la redoute et la prépare, l’autre en résulte et s’en souvient. L’ersatz de commune mesure, dan
45 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
62 ; bien plus, qu’un tel système, [p. 210] loin de préparer un terrain plus favorable à quelque action ou réaction future, dévast
63 et des mouvements théologiques et politiques qui préparent et qui préfigurent dès maintenant l’ordre nouveau, communautaire, que
46 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
64n ou de manœuvre qui nous reste, pour calculer et préparer spirituellement une révolution qui soit nôtre, sans brutalités extéri
65ue plus ou moins fidèle à la fin qu’elle [p. 265] prépare et représente. Seul, le jugement porté sur cette fin déterminera notr
66e : la misère. L’un des systèmes la redoute et la prépare, l’autre en résulte et s’en souvient. L’ersatz de commune mesure, dan
47 1936, Esprit, articles (1932–1962). Note sur nos notes (novembre 1936)
67g règne. La longue imbécilité d’un monarque caduc prépare à son successeur des maux presque impossibles à réparer. S’il s’agit
48 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Kierkegaard en France (juin 1936)
68sophe « à orientation religieuse » avait en effet préparé le climat et la juste portée de ces attaques, avec une patience ironi
69oisit Kierkegaard, lorsqu’au cours des années qui préparèrent sa mort, il « changea de direction » et révéla le sens dernier de tou
70eurs des Discours religieux ayant pour objet de « préparer à la Communion », je ne vois pour ma part qu’un seul moyen de s’engag
49 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
71rle »-t-on de ce livre ? Parce que l’éditeur a su préparer sa sortie par une série de manœuvres généralement très coûteuses (éch
50 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les Jacobins en chemise brune (décembre 1936)
72ent le séparatisme, drainent l’or allemand, et se préparent à occuper la Rhénanie ; c’est enfin le règne, à Berlin, de cliques po
73llement avec le fait totalitaire. C’est pourquoi, préparer la paix, c’est préparer d’abord l’instauration d’un régime à base féd
74alitaire. C’est pourquoi, préparer la paix, c’est préparer d’abord l’instauration d’un régime à base fédérale. Et qui prendrait
51 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
75ais travailler à la cuisine, pendant que ma femme prépare les repas. On est très bien, dans les cuisines, pour travailler. Je n
52 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
76Marseille dans quinze jours. Je ne voulais pas la préparer avant le dernier jour. Est-ce que cela signifie qu’elle est plus impo
53 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
77r à Marseille dans 15 jours. Je ne voulais pas la préparer avant le dernier jour. Est-ce que cela signifie qu’elle est plus impo
54 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
78erspective européenne. (Nos trois cultures nous y préparaient, nous y contraignaient même en quelque mesure.) Mais une presse suiss
55 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Une idée de Law (janvier 1937)
79e lorsqu’il tenta d’acheter le sol que le Duce se préparait à conquérir : c’était là proprement « couper l’herbe sous les pieds »
56 1938, Journal d’Allemagne. Avertissement
80e brochure à ceux qui, dès maintenant, veulent et préparent un après-demain.
57 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
81933 ne comprendront jamais les temps nouveaux. Il prépare pour le séminaire un travail sur Barrès : « la terre et les morts »,
82ule explication possible : c’est que ces types se préparent à la guerre. Lui. — Ce n’est là, tout simplement, qu’un goût que nou
83ns-nous ce que nous méritons ? Savons-nous ce que préparent nos luttes ? Un peu de prudence dans le cynisme, nous dirait Machiave
58 1938, Journal d’Allemagne. 2. Conclusion 1938
84st l’État. Et cet État est né de la guerre ; il y prépare du simple fait que ses conditions d’existence sont celles d’une mobil
59 1938, Journal d’Allemagne. iii. Les jacobins en chemise brune
85ent le séparatisme, drainent l’or allemand, et se préparent à occuper la Rhénanie ; c’est enfin le règne à Berlin, de cliques pol
86llement avec le fait totalitaire. C’est pourquoi, préparer la paix, c’est préparer d’abord l’instauration d’un régime à base féd
87alitaire. C’est pourquoi, préparer la paix, c’est préparer d’abord l’instauration d’un régime à base fédérale. Et qui prendrait
60 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Une révolution refoulée (juillet 1938)
88e faire aboutir des réformes. Mais personne ne la prépare. M. Staline a d’autres plans, et Ce soir a d’autres vertus. S’il se f
61 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Préface à l’édition de 1956
89n. Car s’il est vrai que les mutations du cœur se préparent et s’opèrent dans l’inconscient, elles datent en fait de leur épiphan
62 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
90r « le vin herbé » destiné aux époux, et qu’avait préparé la mère d’Iseut. Ils le boivent. Les voici entrés dans les voies d’un
91 Iseut pouvaient dire quelle est la fin qu’ils se préparent de toute leur volonté profonde, et plus que profonde, abyssale. Qui d
63 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
92dont on distingue après coup que tout semblait le préparer, c’est l’élection d’une âme par l’Amour tout-puissant, la vocation qu
64 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
93verselle, et le triomphe applaudi des « félons », préparent les plus étranges retours. Parmi tant de facilités, de raffinements i
65 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
94a mort. Seulement, [p. 294] tout ce que l’on fait prépare cette fin. Et tout ce que l’on exalte y trouve son sens réel. Il sera
66 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
95 et de femmes dans leur mariage. Des synthèses se préparent, peut-être, obscurément. Elles échappent encore, par nature, à la con
67 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
96ts. Déconcertés par l’ampleur de l’attaque qui se prépare contre le monde chrétien, beaucoup, jusque parmi les incroyants, sent
97ral d’une société bureaucratisée, qui a permis et préparé le triomphe du christianisme. Mais je demeure persuadé que la seule p
98es dans leurs activités. En l’attendant, et en la préparant, sachons maintenir, et précisons mieux que jamais la distinction stri
68 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
99des vocations, c’est aujourd’hui le seul moyen de préparer une paix solide. Car, après tout, qu’est-ce que la guerre actuelle ?
100oute notre tradition civique et culturelle nous y prépare, nous a dressés pour l’accomplir. On parle un peu partout de fédérer
101 l’homme et à ses fins terrestres. En appelant et préparant de toutes nos forces une Europe fédéralisée, nous ne demanderons pas
102 autres font la guerre, ils n’ont pas le temps de préparer un monde humain. Mais nous qui avons encore su conserver une cité à l
69 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
103erspective européenne. (Nos trois cultures nous y préparaient, nous y contraignaient même en quelque mesure.) Mais une presse suiss
70 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
104au dehors, le prêcher à l’Europe, le propager, et préparer par nos études, par nos conseils, par nos initiatives, par certaines
105t appel, même balbutiant, qui se ferait entendre. Préparons-nous à dire très haut, dès que l’occasion s’en montrera, ce que nous
71 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
106uisse un « personnel » plus apte qu’aucun autre à préparer les bases de la Fédération européenne. (Un « personnel » : il faut sa
72 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
107 lointaines ambitions. Or prévoir, c’est aussi se préparer, peser le pour et le contre, discuter… On connaît la devise humoristi
73 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
108endaient leurs pouvoirs. Des massacres massifs se préparaient méticuleusement, dans la sérénité des laboratoires. Tous les chefs d’
109 qui ? Pour quoi ? Jamais l’humanité ne fut moins préparée pour la paix, car jamais elle ne fut plus dépourvue de respect pour l
74 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
110e de la Vérité. J’imagine, je ne rêve pas : Je me prépare à marcher. Je sens que j’ai quitté déjà ce livre, et les quelques acc
75 1942, La Vie protestante, articles (1938–1961). Perspectives d’avenir du protestantisme (2 janvier 1942)
111ve qui s’offre aux Églises protestantes, c’est de préparer le terrain pour la reconstruction fédéraliste du monde de demain. Si
112x du Conseil œcuménique. Toute leur tradition les prépare à ce rôle de fédérateurs religieux, comme elle les prépare au rôle de
113 ce rôle de fédérateurs religieux, comme elle les prépare au rôle de fédérateurs politiques. J’aime évoquer, en terminant, cett
76 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
114roduit, et qu’il peut se produire sans que rien y prépare. « Car Dieu peut tout, à tout instant. C’est là la santé de la foi.
115tout cela va au martyre, dans le monde qu’on nous prépare ? Il se peut, si pourtant Dieu le veut. L’exigence de Kierkegaard se
77 1946, Journal des deux Mondes. 3. Intermède
116ans un hôtel de La Chaux-de-Fonds, et comme je me préparais à gagner le Conservatoire pour y assister à une répétition de mon dra
78 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
117s qu’on imaginait, qu’on redoutait, qu’on croyait préparer, et qui nous trouvent sans peur et sans préparation dès l’instant qu’
118hmés. Et, plus tard, au matin, quand l’attaque se prépare, un « à terre » prolongé à la lisière d’un bois, cela peut être un de
119 sur ce petit vallon du haut Jura où nous avons à préparer des positions. Et la neige fondait dans la boue. J’arpentais mon sect
79 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
120veau jusqu’à six heures moins deux minutes. Je me prépare à sortir. Sonnerie du téléphone. On va me parler de l’E.-M. du Généra
80 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
121parle tous les jours du coup d’État que médite et prépare le général Justo, dernier espoir des démocrates. C’est pour la semain
81 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
122t à Hitler, à Staline, à de Gaulle, à ceux qui se préparent à les dépasser. Elle imite les arts de Paris, les vins de la France e
82 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
123ce paysage intermédiaire se colore, s’illumine et prépare une mue. En atteignant une ligne de cyprès au haut d’une côte, quand
83 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
124érique. Jamais on n’avait vu un peuple aussi bien préparé à subir passivement le choc d’une paix que l’on savait elle-même mal
125 le choc d’une paix que l’on savait elle-même mal préparée. Ici les mots de pessimisme et d’optimisme perdent leur sens. Tout ce
126 généreux. Et déjà les pasteurs et les prêtres se préparent à parler du message de Noël aux « hommes de bonne volonté », répétant
84 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
127aliste. En attendant une vraie Ligue des Peuples, préparons-nous à de nombreux voyages. La SDN ressemble à l’ONU comme le négatif
85 1946, Journal des deux Mondes. 17. Le mauvais temps qui vient
128de s’en féliciter ni de s’en plaindre, mais de se préparer sérieusement pour la suite, pour l’heure où ils devront « donner ». L
129enveillance universelle. Et que la Suisse est mal préparée, par sa probité même, à faire face aux gangsters. Rien de moins suiss
86 1946, Lettres sur la bombe atomique. 7. Tout est changé, personne ne bouge
130t nus ; quand je vois la guerre et que chacun s’y prépare ; quand je vois que tout le monde voit cela comme moi, et que personn
87 1946, Lettres sur la bombe atomique. 9. Paralysie des hommes d’État
131 et qu’ils détestent la guerre : pourtant ils s’y préparent. Ce qui domine en fait leur politique, c’est la vision de la guerre,
88 1946, Lettres sur la bombe atomique. 16. Le goût de la guerre
132 qui ? Pour quoi ? Jamais l’humanité ne fut moins préparée pour la paix, car jamais elle ne fut plus dépourvue de respect pour l
89 1946, Lettres sur la bombe atomique. 18. La paix ou la mort
133nables que l’on traite de folies, à l’âge où l’on prépare dans le monde entier, à la demande générale, la prochaine et irrévoca
134 l’homme. C’est lui qui a fait la Bombe et qui se prépare à l’employer. Le contrôle de la Bombe est une absurdité. On nomme des
90 1946, Lettres sur la bombe atomique. iii. La guerre des gaz n’a pas eu lieu
135 précédent : la guerre des gaz. Tout le monde s’y préparait en 1939. Dans toutes les capitales d’Europe, on voyait les civils se
91 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
136 tactique nouvelles. Mais où sont-elles ? Qui les prépare ? Le capitalisme et l’individualisme ont reçu en Europe des coups mor
137peut et doit exercer sur ces processus religieux, préparera le terrain pour une action politique réaliste, c’est-à-dire tenant co
138e mouvement œcuménique est donc seul en mesure de préparer la réconciliation des adversaires actuels. Il ne se fonde pas sur un
92 1947, Vivre en Amérique. Prologue. Sentiment de l’Amérique
139us qu’aux chiffres et aux statistiques ; à ce qui prépare et fait mûrir lentement les événements, plus qu’aux incidents de la s
93 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
140culture et du maintien de la morale dans la cité, préparait à la mort plus qu’à la vie.) ⁂ La paroisse était la commune. Aujourd’
94 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
141é vertu, prend en main les rênes de la vie, et se prépare à devenir à son tour une Mom aussi redoutablement « perfectionniste »
95 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
142 tient propre), s’instruire, aider les voisins et préparer des conditions de vie meilleures pour ses enfants. Je signale deux or
96 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
143it nourrie de nos passivités. Voilà ce qu’on nous prépare à droite comme à gauche, avec cette minutie sourde et aveugle aux ind
97 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
144’anarchie, et débouchant dans le désordre, lequel prépare toujours la tyrannie. À l’homme considéré comme soldat politique, tot
145 Mais pour peu qu’il s’agisse de réarmer et de se préparer à la guerre entre nations ou entre partis, le temps presse, le moment
146gauds et paresseux dont l’inertie écrase la paix, prépare la guerre. Je n’écris pas ceci pour le stérile plaisir de dénoncer le
147donc qu’on accuse d’utopie ceux qui approuvent et préparent une guerre comme si une victoire réelle était encore possible, étant
98 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
148ivante : pendant que les Soviets nous accusent de préparer un bloc occidental — et les blocs, nous disent-ils, ne servent qu’à l
149meilleure — ou bien reste sans lendemain, ou bien prépare un lendemain totalitaire. Quels seront les lendemains de La Haye ? Qu
99 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
150minologies et l’orientation générale des rapports préparés pour le Congrès. [p. 148] On trouvera ci-après les documents qui rés
151moigner pour l’homme, d’inventer la synthèse, que prépare son histoire, entre la liberté et la justice, et de créer les lois et
100 1948, Esprit, articles (1932–1962). Thèses du fédéralisme (novembre 1948)
152’anarchie, et débouchant dans le désordre, lequel prépare toujours la tyrannie. À l’homme considéré comme soldat politique, tot