1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
1e l’Europe centrale — région où l’on est forcé de prendre conscience de soi-même — je découvris une nuit, au moment de m’endormir, que ma
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La part du feu. Lettres sur le mépris de la littérature (juillet 1927)
2de la littérature : que celle des autres m’aide à prendre conscience de [p. 238] moi-même ; que la mienne m’aide à découvrir quelques être
3 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
3pie, dans une belle doctrine… Il faudrait d’abord prendre conscience du péril. Nous ne tentons rien d’autre ici. [p. 190] Il y a une lâch
4 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
4e. La question se complique dès que l’instituteur prend conscience de la nocivité de son action… Ils sont consciencieux, certes, mais so
5 1933, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Histoires du monde, s’il vous plaît ! » (janvier 1933)
5re menaçante dont il devient impossible de ne pas prendre conscience. Alors, toutes les nouvelles qui nous parviennent du monde sont comme
6 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
6l nous dit : Connais-toi toi-même, c’est-à-dire : prends conscience de ton existence individuelle, libère-toi des déterminations sacrées
7 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.2. D’une culture qui parle dans le vide
7 la production à la consommation, il nous reste à prendre conscience d’un parallélisme frappant entre la crise économique et la crise de l
8à l’autre ou origine commune. Nous y reviendrons. Prendre conscience de la crise culturelle, c’est d’abord ressentir la foncière inadaptat
8 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
9bien les raisons qui les empêchaient jusqu’ici de prendre conscience du danger. La littérature soviétique est née de la révolution. Elle s
9 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
10bien les raisons qui les empêchaient jusqu’ici de prendre conscience du danger. La littérature soviétique est née de la révolution. Elle s
10 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
11x échanges, nous perdons la meilleure occasion de prendre conscience de nous-mêmes, et de nos singularités sinon latines, du moins romanes
11 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
12 sans espoir à sa misérable condition, commence à prendre conscience d’elle-même et à lutter contre le patronat : c’est la première grève
13’empêche que c’est l’arrivée des parvenus qui fit prendre conscience au paysan de cette évolution. De cette époque datent à la fois la for
12 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
14e Europe pacifique. Si nous restons cela, si nous prenons conscience tout à nouveau de la grandeur d’une pareille vocation, on nous laisse
13 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
15nt entretenu par le souvenir du mythe. Essayer de prendre conscience de la nature du [p. 666] phénomène, c’est à quoi se résume l’ambition
14 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Victoire à Waterloo, par Robert Aron (février 1938)
16ébiscité !) Devant les Chambres, il s’écriera : « Prenez conscience, Messieurs, que depuis vingt années nous vivons et nous gouvernons en
15 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
17 mais d’un homme qui a le goût d’y voir clair, de prendre conscience de sa vie et de la vie de ses contemporains. Si je m’attache au mythe
16 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
18nt entretenu par le souvenir du mythe. Essayer de prendre conscience de la nature du phénomène, c’est à quoi se résume l’ambition des anal
17 1939, Le Figaro, articles (1939–1953). L’ère des religions (22 février 1939)
19elle religion. Il est temps que le monde chrétien prenne conscience à la fois de cette chance et des risques immenses qu’elle ouvre. Car
18 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
20l nous dit : Connais-toi toi-même, c’est-à-dire : prends conscience de ton existence individuelle, libère-toi des déterminations sacrées
19 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
21r. Si nous trahissons cette mission, si nous n’en prenons pas conscience, alors seulement j’aurais des craintes sérieuses pour notre indépenda
20 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
22x échanges, nous perdons la meilleure occasion de prendre conscience de nous-mêmes, et de nos singularités sinon latines, du moins romanes
21 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
23 de vivre. Notre serment nous engage donc AUSSI à prendre conscience des raisons de vivre de la Suisse, et de nos raisons de vivre en tant
22 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
24r. Si nous trahissons cette mission, si nous n’en prenons pas conscience, alors seulement j’aurai des craintes sérieuses pour notre indépendan
23 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
25-delà, relier les moyens aux fins. La volonté de prendre conscience. J’ai dit qu’ils rêvent. J’ajouterai qu’ils détestent celui qui vient
24 1946, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique est-elle nationaliste ? (29 août 1946)
26 qu’il ne comporte rien de redoutable. Une nation prend conscience d’elle-même lorsqu’elle atteint ses limites naturelles et qu’elle se
27osséder pour le moment. Voilà bien des raisons de prendre conscience de soi, en tant que nation, avec tout ce que cela comporte d’orgueil
25 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
28 qu’il ne comporte rien de redoutable. Une nation prend conscience d’elle-même lorsqu’elle atteint ses limites naturelles, et qu’elle se
29osséder pour le moment. Voilà bien des raisons de prendre conscience de soi en tant que nation, avec tout ce que cela comporte d’orgueil e
26 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
30-delà, relier les moyens aux fins. La volonté de prendre conscience. J’ai dit qu’ils rêvent. J’ajouterai qu’ils détestent celui qui vient
27 1947, Combat, articles (1946–1950). « La tâche française c’est d’inventer la paix » (26 décembre 1947)
31r sur les USA ou l’URSS. Il est temps que nous en prenions conscience : nous ne sommes pas des petits garçons, nous sommes aussi forts et a
28 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
32n tentait de l’imposer. Mais on peut et l’on doit prendre conscience de ses conditions, de ses risques. Je crois à la vertu de la prise de
29 1951, Preuves, articles (1951–1968). Mesurons nos forces (avril 1951)
33it de [p. 3] l’imposer. Mais on peut et l’on doit prendre conscience de ses conditions, de ses risques. Je crois à la vertu de la prise de
30 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le dialogue Europe-USA (août-septembre 1952)
34e plan des expédients politiques et militaires en prennent conscience. Nous en voyons une preuve nouvelle dans la multiplication des groupe
31 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
35 pensée sur la matière, de l’esprit sur la chair. Prendre conscience de ce qu’il y a de beau et de grand dans notre conception politique,
32 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la honte et l’espoir de l’Europe (janvier 1957)
36c eux, je ne vois aucun autre moyen de leur faire prendre conscience de ce qui vient de se passer, et de l’infernale logique du régime qu’
33 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
37s façons de penser et nos conduites habituées ; à prendre conscience, devant eux, de ce que nous croyons et voulons ; à réviser sous leur
34 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La création d’un Centre européen d’enseignement post-universitaire (juillet 1958)
38ns une spécialité donnée mais qui, en même temps, prennent conscience de l’ensemble culturel et humain au sein duquel se développe cette sp
35 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Note liminaire
39é une analyse non moins « choquante » du refus de prendre conscience des réalités économiques, en conflit avec l’idéal de la bourgeoisie v
36 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — e. Invasion de l’érotisme au xxe siècle
40 qu’elles impliquent et supposent, nolens volens. Prendre conscience de ces motivations dans des cas bien concrets mais exemplaires, peut
37 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
41ême — le vrai moi, sujet de l’amour, et l’aider à prendre conscience de ce qu’il est ou peut devenir. N’est-ce pas l’aider à réfléchir la
38 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
42lera à flots en Europe jusqu’à ce que les nations prennent conscience de la redoutable folie qui les fait tourner en rond, jusqu’à ce que s
39 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
43valeur de combat ? S’il n’est pas plus capable de prendre conscience de lui-même, de se préparer à la lutte dans un renouveau de ses force
44s. Mais à considérer l’histoire de la terre, nous prenons conscience de ce que notre entreprise est encore très limitée et de ce que notre
40 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
45[p. 336] Au xxe siècle, cependant, les Européens prennent conscience de plusieurs aspects « nouveaux » de leur héritage sémite. Rappelons
41 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
46uvrir. Ce sont eux qui ont permis à l’humanité de prendre conscience de son unité. L’idée d’universalité, l’idée même de « genre humain »
42 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
47ême — le vrai moi, sujet de l’amour, et l’aider à prendre conscience de ce qu’il est ou peut devenir. N’est-ce pas l’aider à réfléchir la
43 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Guide européen de l’enseignement civique [introduction] (1960-1961)
48nt de lacunes béantes, dont il lui reste encore à prendre conscience ! En URSS : civisme égale obéissance au Parti La Russie soviétique
49 pas que ce qu’ils disent qui doit nous engager à prendre conscience du problème d’un civisme européen. Ils ne disent pas, et ils ne peuve
44 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
50uns des autres. Elle avait permis à l’humanité de prendre conscience de son unité. L’idée d’universalité, l’idée même de genre humain — ge
45 1962, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe est d’abord une culture (30 juin 1962)
51n publique et les élites responsables ont peine à prendre conscience de leur nocivité tant que celle-ci ne se manifeste qu’au niveau des i
46 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
52on et planification. Mais dès les années 1950, on prend conscience un peu partout de la nécessité de décentraliser, de déconcentrer, de
47 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
53 de l’individualité avec l’universel » ; « chacun prend conscience de son point de vue particulier, tout en le situant dans une totalité
54re qu’à cultiver ses inquiétudes locales. Qu’elle prenne conscience de l’avenir qu’elle représente pour une Europe qui n’en sait rien enc
48 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
55on et planification. Mais dès les années 1950, on prend conscience un peu partout de la nécessité de décentraliser, déconcentrer, différ
49 1970, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Préface 1970
56s jacobins dans l’âme, que je me vis contraint de prendre conscience des principes (malgré tout) dont s’inspire (sans le savoir) notre emp
50 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
57de l’esprit, de toucher le fonds des choses et de prendre conscience d’eux-mêmes, soit pour s’accepter, soit pour se révolter. Un des cara
51 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
58rospère s’impose à eux et suscite leur envie. Ils prennent conscience d’une misère relative, qui autrefois leur paraissait inévitable, dans
59ute l’Histoire — la technique nous met au défi de prendre conscience de nos options réelles. Telle qu’elle est devenue de nos jours, obséd
52 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.10. Le Dialogue des cultures
60re au défi à la fois de fournir ses preuves et de prendre conscience d’elle-même par contraste et comparaison. Une culture qui refuse le d
61 164] Or, j’y reviens, un homme ou une culture ne prend conscience de soi que dans le dialogue, dans la confrontation des arguments, et
53 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.11. L’Europe des régions
62. Il doit donc surgir de la région elle-même, qui prend conscience de ses devoirs. Il faut désormais partir des réalités et non du mythe
54 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
63tres. 50. Mutations de pensée et de vocabulaire Prendre conscience du phénomène régional, opposé au stato-national, implique des mutatio
55 1972, Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale (1972). Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale
64 l’humanité sera-t-elle nécessaire avant que l’on prenne conscience du sérieux de la situation. Mais alors, le temps qui nous restera pou
56 1973, Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui (1973). Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui
65ans la crise d’une civilisation et qui tente d’en prendre conscience, c’est la donation d’une mesure. C’est le rappel aux finalités de la
57 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
66. La double crie écologique-énergétique dont nous prenons conscience tardive, comme toujours, nous ramène à l’idée d’une société à la fois
67ent ou plutôt nous permettent de décider. Nous ne prenons conscience des valeurs que lésées. Mais alors nous n’en doutons plus. Voulons-no
58 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pourquoi des régions ? (printemps-été 1975)
68nes pour sauver l’environnement, sont en train de prendre conscience de la réalité possible et vivement souhaitable d’une région écologiqu
59 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rôle de la modernité dans les relations Europe-Monde (hiver 1975-1976)
69e sait cela et l’ignore à la fois, par refus d’en prendre conscience. Pour beaucoup d’intellectuels et d’artistes occidentaux, prompts à v
60 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 9. Devenir soi-même
70rsonne. Partir de l’homme L’homme d’aujourd’hui prend conscience de sa condition d’homme en regimbant contre ce qui la nie. Il se déco
61 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 12. Que tout appelle les Régions
71is des milliers de Suisses. Là encore, une Région prend conscience d’elle-même en s’opposant à des décrets qui, non contents de refuser
62 1978, La Vie protestante, articles (1938–1978). « Bof ! disent les jeunes, pourquoi ? » (1er décembre 1978)
72ture sauvage. Il faut bien que l’homme moderne en prenne conscience, car c’est probablement la dernière chance que nous avons de sortir d
63 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
73remière à inventer le Progrès, puis la première à prendre conscience de ses erreurs d’orientation. Il semblerait donc naturel qu’elle soit
64 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. II. L’énergie
74res faisant la cour aux pays producteurs, etc. 2. Prendre conscience de ce que l’énergie nucléaire (pratiquement les surgénérateurs dès 19
65 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Europe comme invention de la culture (automne 1979)
75posent, avec Barbara Ward et René Dubos, que nous prenions conscience du fait fondamental que « nous n’avons qu’une Terre ». Et que le seul
66 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
76onse immédiate est de savoir si nous allons enfin prendre conscience d’un scandale qui n’est pas, comme on semble le croire, un fait de na