1 1926, Articles divers (1924–1930). Conférence de René Guisan « Sur le Saint » (2 février 1926)
1e se répand, favorisée par la souplesse dont fait preuve l’Église d’alors quand il s’agit d’adapter des traditions antiques au
2 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Edmond Jaloux, Rainer Maria Rilke (décembre 1927)
2igion qu’aux convertis — qui n’ont plus besoin de preuves. Il reste qu’un livre comme celui-ci tend un merveilleux piège sentim
3 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Orphée sans charme (février 1927)
3 de même, Cocteau est un poète : j’en verrais une preuve, pour mon compte, dans le fait que je ne sais parler de lui autrement
4 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Adieu au lecteur (juillet 1927)
4p. 258] au non moins grand Tanner. (On a fait ses preuves, quoi !) Et puis, qui sait, peut-être sauront-ils rallier le dernier
5 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Malraux, Les Conquérants (décembre 1928)
5on inquiétante des villes chinoises, Malraux fait preuve d’un art du détail où se révèle le vrai romancier. On serait parfois
6 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 5. La machine à fabriquer des électeurs
6ans ses suites normales. Je n’en veux pas d’autre preuve que l’état grotesquement arriéré de notre instrument de progrès par e
7 1930, Articles divers (1924–1930). Au sujet « d’un certain esprit français » (1er mai 1930)
7ue, les Surréalistes dans leur métaphysique, font preuve de la même ambition et témoignent de la même impuissance. Ils désiren
8 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Malraux, La Voie royale (février 1931)
8 — la mort partout présente « comme l’irréfutable preuve de l’absurdité de la vie ». L’agonie lente de Perken, qui est tombé s
9 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Sécularisme (mars 1931)
9rt, et le matérialisme historique de l’autre. La preuve, je m’amuse à la voir dans le fait que le pamphlet de M. Nizan, commu
10 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Gide ou le style exquis (à propos de Divers) (octobre 1931)
10vote l’acquittement à main levée, sans examen des preuves. Non seulement Gide a presque toujours raison de ses juges, mais il s
11 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
11aine ; elle est la marque même de sa validité, la preuve d’humanité pourrait-on dire. (On appelle inhumain l’être qui ne sent
12 son devenir.   Ne pourrait-on pas voir une autre preuve de [p. 25] cette identité formelle dans l’observation suivante : au s
12 1932, Esprit, articles (1932–1962). On oubliera les juges (novembre 1932)
13bjecteur de conscience », a donné par son acte la preuve d’une obéissance à Dieu qui devrait être celle de tout croyant ; ou s
13 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Principe d’une politique du pessimisme actif (novembre 1932)
14u plus exactement le paradoxe est la marque et la preuve de toute réalité en tant que saisie et vécue, c’est-à-dire assumée pa
15en même temps le meilleur ressort de l’action. La preuve est dans tous les livres d’histoire. Les peuples calvinistes ont été
14 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
16i personne ne pourra faire qu’il n’y ait eu cette preuve, aujourd’hui, d’une volonté de rupture, ce témoignage qui chaque fois
15 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Liberté ou chômage ? (mai 1933)
17rès. Il y a plutôt lieu d’augmenter les salaires, preuves grossières et démagogiques de l’excellence d’un système dont il impor
16 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — a. L’engagement politique
18’étale sur les affiches électorales : j’y vois la preuve que personne ne sait plus le prendre au sérieux. Gardons secrets nos
17 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 1. Destin du siècle ou vocation personnelle ?
19servir la seule vocation de sa race. La meilleure preuve, d’ailleurs, de l’origine individualiste des mythes collectifs, je la
18 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 5. Sur la devise du Taciturne
20u plus exactement le paradoxe est la marque et la preuve de toute réalité en tant que saisie et vécue, c’est-à-dire assumée pa
21en même temps le meilleur ressort de l’action. La preuve est dans tous les livres d’histoire. Les peuples calvinistes ont été
19 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 7. Comment rompre ?
22e ne [p. 101] pourra faire qu’il n’y ait eu cette preuve, aujourd’hui, d’une volonté de rupture, ce témoignage qui chaque fois
20 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 10. Fascisme
23 la carence doctrinale dont leurs manifestes font preuve favorise de toute évidence le développement des confusions les plus p
21 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — i. Liberté ou chômage ?
24rès. Il y a plutôt lieu d’augmenter les salaires, preuves grossières et démagogiques de l’excellence d’un système dont il impor
22 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iii. Groupements personnalistes
25par les gauches, et de bolchevik par les droites. Preuve qu’il y a dans ces deux groupes de jeunes quelque chose de vraiment n
23 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Destin du siècle ou vocation personnelle ? (février 1934)
26vir la vocation de sa race. [p. 152] La meilleure preuve, d’ailleurs, de l’origine individualiste des mythes collectifs, je la
24 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). D’un humour romand (24 février 1934)
27rès tout, ne serait-il pas étrange d’apporter des preuves sérieuses de la fantaisie de ce peuple ? Rousseau, Madame de Staël, C
25 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Au sujet d’un roman : Sara Alelia (3 novembre 1934)
28 à lui-même, car l’aveu même qu’on en fait est la preuve qu’on l’a traversé, et qu’on a saisi l’espérance qui le transcende et
26 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Une histoire de la Réforme en France (15 décembre 1934)
29es historiques de Viénot. La réserve dont il fait preuve dans tous ses jugements, l’atténuation volontaire des condamnations q
27 1934, Le Semeur, articles (1933–1949). Sur la méthode de M. Goguel (novembre 1934)
30s ont dû dire : « Jésus est vivant au ciel, et la preuve, c’est que sa tombe s’est trouvée vide ». Et l’on a spontanément imag
31l, loin d’attaquer les dogmes, ne démolit que les preuves matérielles dont l’esprit humain voudrait toujours les faire dépendre
32cherche à débarrasser la foi de la relativité des preuves historiques. En nous montrant qu’elles peuvent être contestées, pour
33 ressuscité », c’est énoncer une vérité qu’aucune preuve humaine ne peut réellement appuyer ; car l’œuvre de la chair, c’est d
34Vivant (Luc 24 : 5). Faire l’économie des fausses preuves, telle paraît être, en fin de compte, la justification de la critique
28 1935, Esprit, articles (1932–1962). « L’Esprit n’a pas son palais » (octobre 1935)
35i : voilà ce qu’il faut au régime des requins. La preuve en est administrée chaque fois qu’un député ou un ministre, un direct
29 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Paracelse, par Frédéric Gundolf (septembre 1935)
36ne saurait satisfaire les esprits plus curieux de preuves que de faits. J’en viens au petit livre de Gundolf. C’est l’œuvre syn
30 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Recherches philosophiques (septembre 1935)
37 procède de la vigueur joyeuse dont l’auteur fait preuve dans l’attaque d’un problème entre tous urgent. Il se pourrait d’aill
31 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.1. Le problème de la culture
38on, nulle ironie dans la politesse de ces clercs. Preuve en soit la manière dont ils usent entre eux, sans éveiller la méfianc
39, de se demander si leur doute ne fournit pas une preuve supplémentaire de la décadence que j’affirme. Douter de l’importance
40 problème est déjà un essai de le résoudre, et la preuve qu’on pressent sa solution. Et qu’ainsi toute critique réelle suppose
32 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
41t de liberté civique ou de bien-être matériel. La preuve de cette affirmation, dont je pèse chaque terme, et qui paraîtra si p
42Gefolgschaft, ensemble de ceux qui obéissent) des preuves convaincantes de son pouvoir d’action 49 . » — Voilà les fins auxquel
33 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
43erté ; il a suffi qu’on lui propose, souvent sans preuve, un grand mythe de communauté : nation unie, ou société sans classe…
34 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
44erté ; il a suffi qu’on lui propose, souvent sans preuve, un grand mythe de communauté : nation unie, ou société sans classe…
35 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Kierkegaard en France (juin 1936)
45kegaard ? Peut-être, à la limite, le martyre — la preuve irréfutable de sa foi. (Encore qu’il s’en défende avec vigueur mais s
36 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
46ue Goethe est mort et que le monde est moderne. À preuve Balzac, Stendhal, Baudelaire, Rimbaud, Dostoïevski, Nietzsche, Rilke,
37 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Qu’est-ce que la politique ? (juin 1936)
47es mener — à quoi ? — ont suffisamment fait leurs preuves. Quant à ceux qui nous reprocheraient d’être ce qu’on appelle « de pu
38 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
48 de l’époque présente. Il a trop souvent fait ses preuves. 5 décembre 1933 Une de nos joies, c’est de pouvoir enfin mettre au
49nie ou Les affinités électives sont à la fois des preuves d’une maîtrise de soi-même déjà conquise, et des moyens de la parfair
50 que nous puissions prétendre offrir, ce sont les preuves de notre engagement dans la réalité vulgaire du monde actuel. Si nous
39 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
51résolu tous les problèmes économiques urgents. La preuve en est fournie par ces phrases cueillies dans un journal révolutionna
40 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
52t un de ces derniers signes, une de ces dernières preuves concrètes de notre vocation spirituelle. Cet ennui qui envahit le mon
41 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
53 de l’époque présente. Il a trop souvent fait ses preuves.   15 décembre Déjeuné, après le culte, chez M. Palut. Il n’est pas p
42 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
54 volontairement et normalement qu’à ceux qui font preuve d’autorité réelle (spirituelle), fussent-ils totalement dépourvus de
43 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
55e choisis pour partager ma vie, et voilà la seule preuve que je vous aime ». (Vraiment, pour dire : Ce n’est que cela ! — comm
56e contenter de ne pas tromper sa femme serait une preuve d’indigence et non d’amour. La fidélité veut bien plus : elle veut le
57uan. Toute la littérature nous engage à y voir la preuve d’une très puissante nature sensuelle. Don Juan, l’homme des coups de
58mour sauvage et naturel se manifeste par le viol, preuve d’amour chez tous les barbares. Mais le viol, comme la polygamie, rév
44 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Monastère noir, par Aladár Kuncz (janvier 1938)
59 un document bien assez émouvant comme tel. Et la preuve, une fois de plus, que l’homme moderne ne se connaît jamais mieux qu’
45 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Avertissement
60cu quelques lectrices si je n’avais pas donné des preuves. Et je me serais acquis l’estime des spécialistes si je n’avais pas t
46 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Préface à l’édition de 1956
61ubadours : eux n’en sont pas troublés, faute de « preuves » suffisantes. Plusieurs théologiens de tradition romaine ou grecque
62ochements que je suggère, sont beaucoup moins des preuves que des illustrations. Cependant, des recherches nouvelles, dès 1939,
47 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
63ciété qui est la nôtre, n’est-ce pas une première preuve de ce fait paradoxal : que nous voulons la passion et le malheur à [p
64. De cette influence et de sa nature mythique, la preuve est d’ailleurs immédiate. Elle nous sera donnée ici même par une cert
65voient des traces de sang sur la fleur de blé. La preuve de l’adultère est ainsi faite. Iseut sera livrée à une troupe de lépr
66résistance : il suffisait d’alléguer sans trop de preuves une parenté au quatrième degré, pour obtenir l’annulation. À ces abus
67utume féodale des chevaliers : il s’agit de faire preuve de « valeur », il s’agit d’être le plus fort, ou le plus rusé. Nous a
68discutables, je l’admettrai sans peine devant les preuves ; mais quoi qu’on pense d’une interprétation que j’ai stylisée à dess
48 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
69s pour d’autres. Peire d’Auvergne fit pénitence ? Preuve de plus qu’il fut hérétique. Mais venons-en aux textes, et considéron
70 religieuse de la multitude n’avait pas besoin de preuves intellectuelles en matière de foi : la seule présence d’une image vis
71ur onze des poèmes de lui qui nous restent. Les « preuves » de l’influence andalouse sur les poètes courtois ne sont plus à fai
72urs trop pressés se jetteraient en criant : « Des preuves ! » ou « Comme c’est vrai ! » ⁂ 1. La Révolution psychique du xiie s
49 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
73ntoxication. Et l’on a soutenu récemment, par les preuves les plus convaincantes, que tout intoxiqué est un mystique qui s’igno
50 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
74pos des mystiques. [p. 194] Mais en l’absence de preuves presque impossibles à établir, je m’en tiendrai à un jugement certain
75s l’affirmation d’un matérialisme inhumain qu’une preuve de la secrète persistance du mythe au cœur des hommes du xviiie . Il
76ntes. On me pardonnera de ne point multiplier les preuves de l’évidente renaissance du thème courtois — donc de l’amour récipro
51 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
77défaite 169 . Il ne lui reste plus qu’à faire la preuve de sa vaillance, etc. Tout ceci pour le beau langage. Mais l’argot so
78e son sens réel. Il serait aisé de multiplier les preuves de ce nouveau parallélisme entre la politique et la passion. L’ascèse
52 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
79e choisis pour partager ma vie, et voilà la seule preuve que je vous aime. (Vraiment, pour dire : Ce n’est que cela ! — comme
80e contenter de ne pas tromper sa femme serait une preuve d’indigence et non d’amour. La fidélité veut bien plus : elle veut le
81uan. Toute la littérature nous engage à y voir la preuve d’une très puissante nature sensuelle. Don Juan, l’homme des coups de
82mour sauvage et naturel se manifeste par le viol, preuve d’amour chez tous les barbares. Mais le viol, comme la polygamie, rév
53 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
83 renoncements mêmes qu’elle impose deviennent les preuves de sa transcendante vérité. Et c’est ainsi que la masse allemande, im
54 1939, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Non, Tristan et Iseut ne s’aiment pas, nous dit Denis de Rougemont (12 février 1939)
84er son dernier livre : n’y affirme-t-il pas, avec preuves à l’appui, que Tristan et Yseut, les amants légendaires, les héros de
55 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
85 la vie même de Nicolas de Flue nous en donne une preuve édifiante. Dès son enfance, nous le voyons s’astreindre aux « œuvres 
56 1939, La Vie protestante, articles (1938–1978). Nicolas de Flue et la tradition réformée (1er septembre 1939)
86luminé, mais d’un solide confédéré qui a fait ses preuves dans la vie quotidienne. Notons ensuite qu’au lieu d’entrer dans un c
87las et le théâtre protestant L’une des meilleures preuves de l’adoption spontanée de Nicolas non seulement par les docteurs réf
57 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Propos sur la religion, par Alain (avril 1939)
88lontiers sur les avantages et inconvénients des « preuves » ou de l’absence de preuves en matière de « croyance », débat dont j
89 inconvénients des « preuves » ou de l’absence de preuves en matière de « croyance », débat dont je ne trouve pas trace dans le
58 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
90action seule est tenue pour sérieuse. En voici la preuve. Quand la situation devient grave, comme en cas de guerre par exemple
91me temps, la plus belle promesse ! Maintenant, la preuve est faite, attestée par le sang, que la solution suisse et [p. 99] fé
59 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
92gique peut disparaître d’un jour à l’autre. Et la preuve que nous ne la prenons pas au sérieux, c’est que nous restons mobilis
60 1940, Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ? (1940). Qu’est-ce que la Ligue du Gothard ?
93s des hommes nouveaux. Des hommes qui ont fait la preuve de leur lucidité. Des hommes qui ont su prévoir la situation présente
61 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
94action seule est tenue pour sérieuse. En voici la preuve. Quand la situation devient grave, comme en cas de guerre par exemple
95me temps, la plus belle promesse ! Maintenant, la preuve est faite, attestée par le sang, que la solution suisse et fédérale e
62 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
96pondre. Dieu le sait, et l’événement seul fera la preuve de notre force ou de nos faiblesses. En attendant, mettons-nous au tr
63 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
97 Diable n’est qu’un mythe, nous dira l’historien. Preuve en soit que je puis vous tracer son [p. 26] histoire, de sa naissance
98son succès, et son triomphe est son incognito. La preuve que le Diable existe, agit et réussit, c’est justement que nous n’y c
64 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
99 d’un moi réel, mais qui ne pourrait produire ses preuves dans le langage prévu par tous ces documents, elle allait me démontre
65 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
100e affirmation désespérée de son orgueil, comme la preuve enfin de son moi, — mais il sait bien qu’il n’en a pas, ou que son mo
66 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
101ager la liberté de l’acte de foi, et par là même, preuves paradoxales de la divine inspiration des Écritures. Enfin, l’antagoni
102te, qu’on serait tenté de tenir le doute pour une preuve dialectique de la foi. L’extraordinaire, chez Kafka, c’est qu’il ait
67 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
103 renoncements mêmes qu’elle impose deviennent les preuves de sa transcendante vérité. Et c’est ainsi que la masse allemande, im
68 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Le savant et le général (8 novembre 1945)
104te longtemps. Car il s’agit d’un problème dont la preuve, si elle était jamais administrée, ne pourrait plus intéresser qu’un
69 1945, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique de la vie quotidienne (19 octobre 1945)
105lque chose de typiquement américain, j’en vois la preuve dans les formalités d’une nature pour le moins particulière qui précè
70 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
106me temps, la plus belle promesse ! Maintenant, la preuve est faite, attestée par le sang, que la solution suisse et fédérale e
71 1946, Lettres sur la bombe atomique. 1. La nouvelle
107au moment prévu ! remarqua le docteur. — La belle preuve, répliqua le peintre. On avait tout arrangé pour cela ! Quant au jeun
72 1946, Lettres sur la bombe atomique. 4. Utopies
108la changera tout. Pardon ! La science produit des preuves que les superstitions seraient bien en peine de réfuter ou d’égaler.
109 laissons à vos enfantillages. — Bien, dis-je, la preuve que la science n’est pas folle, c’est qu’elle nous permet aujourd’hui
73 1946, Lettres sur la bombe atomique. 6. Le savant et le général
110te longtemps. Car il s’agit d’un problème dont la preuve, si elle était jamais administrée, ne pourrait plus intéresser qu’un
74 1946, Lettres sur la bombe atomique. 14. Problème curieux que pose le gouvernement mondial
111ue nous savions nous battre », ce qui est bien la preuve que j’ai tort, et d’ailleurs de n’importe quoi. Il ajoute que ma lett
75 1946, Lettres sur la bombe atomique. 15. L’État-nation
112ui que je respecte la cavalerie : elle a fait ses preuves sous Murat. Je ne parlais du poker qu’au figuré. Enfin, il semble qu’
76 1946, Lettres sur la bombe atomique. 18. La paix ou la mort
113re les grands. Ces derniers fourniraient ainsi la preuve par neuf de leurs bonnes intentions. 2. Donner la Bombe au gouverneme
77 1946, Politique de la Personne (1946). Préface pour l’édition de 1946
114l’Amérique et la Russie ? Mais les faits sont des preuves ambiguës. Et de même qu’ils ne peuvent prévaloir contre la vérité de
78 1946, Réforme, articles (1946–1980). À hauteur d’homme (1er juin 1946)
115i vague ni abstraite. Ailleurs, elle en a fait la preuve. Le parti travailliste néerlandais, qui se déclare « socialiste-perso
79 1946, Réforme, articles (1946–1980). Deux lettres sur la fin du monde (29 juin 1946)
116re les grands. Ces derniers fourniraient ainsi la preuve par neuf de leurs bonnes intentions. 2° Donner la Bombe au Gouverneme
80 1947, Doctrine fabuleuse. 2. Deuxième dialogue sur la carte postale. La beauté physique
117 la vie impossible ! Le mari. C’est peut-être la preuve qu’elles sont vraies, qu’elles rendent possible la grandeur, alors qu
81 1947, Doctrine fabuleuse. 4. Quatrième dialogue sur la carte postale. Ars prophetica, ou. D’un langage qui ne veut pas être clair
118e fasse grief de mes écrits. J’y voudrais voir la preuve d’une certaine grièveté qu’ils présentent, comme cela se dit d’une bl
82 1947, Doctrine fabuleuse. 6. L’ombre perdue
119nous ne projetterions pas d’ombre. L’ombre est la preuve humiliante de la chair humiliante pour ceux, du moins, qui, plaçant l
83 1947, Doctrine fabuleuse. 10. La gloire
120 l’orgueilleux que je suis, ne donne-t-il pas une preuve d’amour à son audience en exigeant d’elle plus de noblesse ? Dire : j
84 1947, Vivre en Amérique. Prologue. Sentiment de l’Amérique
121lque chose de typiquement américain, j’en vois la preuve dans les formalités d’une nature pour le moins particulière qui précè
85 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
122, pour peu qu’un écrivain sérieux, qui a fait ses preuves dans la misère ou le professorat, obtienne par chance ce succès de pu
123manciers. — Notez que ces procédés ont fait leurs preuves sur la ligne de feu du contact quotidien avec le plus vaste public. L
86 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
124t d’une grande passion, sont à ses yeux autant de preuves que l’affaire est mal engagée et qu’il ferait bien d’y renoncer. Si q
125deaux, mais la maison, et même l’auto. Je vois la preuve qu’elle se sent responsable et autonome (ou un peu plus) dans cette a
87 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
126de tourisme. Elle exige, quand vous y entrez, des preuves que vous y resterez. Faute de quoi, elle vous renverra dans les six m
127 sortie, de transit et d’entrée, enfin toutes les preuves imaginables que vous êtes solvable, et de plus soluble dans l’américa
128e d’être « bousculé », « surchargé ». Il voit une preuve de son importance dans le nombre des quémandeurs auxquels il fait fai
88 1947, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Consolation à Me Duperrier sur un procès perdu (décembre 1947)
129 en me dénonçant devant un tribunal, a brandi ses preuves : mon Journal dans l’édition reliée de la Guilde. Tandis que M. Arago
89 1947, Carrefour, articles (1945–1947). La France est assez grande pour n’être pas ingrate (26 novembre 1947)
130 leurs réponses à nos appels désespérés autant de preuves de leur impérialisme. On va plus loin. On accuse les Américains de so
90 1948, Suite neuchâteloise. IV
131e chose, c’est quand elle a dédaigné toutes les « preuves » qui n’étaient pas celle de l’obligation. Je crois que toute autre c
91 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Découverte de l’Europe (octobre 1949)
132s maintenant dans le seul fait qu’il ait lieu, la preuve d’une très rapide évolution. Les dirigeants de notre Mouvement europé
92 1949, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe est encore un espoir (8 décembre 1949)
133 décembre 1949) i Votre lettre est la meilleure preuve de l’urgence de notre Congrès. Elle dit tout haut ce que pensent des
93 1950, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Europe et sa culture (novembre 1950)
134’experts étrangers ou d’une police qui a fait ses preuves ailleurs. Mais elle aura perdu le ressort de son pouvoir transformate
94 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
135. On nous dit qu’il se perd et l’on en donne pour preuve le succès des publicités, propagandes et mystiques politiques. Mais i
95 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
136endant plus d’une heure pour nous administrer les preuves méticuleuses d’une souveraineté que nul ne songe à contester. On nous
137niques pour remédier à la famine. J’en trouve une preuve de plus dans le journal de ce matin. C’est un savant indien, D. R. Se
96 1951, Preuves, articles (1951–1968). Mesurons nos forces (avril 1951)
138. On nous dit qu’il se perd et l’on en donne pour preuve le succès des publicités, propagandes et mystiques politiques. Mais i
97 1951, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Un complot de protestants (novembre 1951)
139 mystère, ni l’adhésion à un credo. J’en donne la preuve : avoir la foi sans être saint lui paraissait la tricherie même, tand
140pour une vertu plus que l’absence de foi pour une preuve de courage. Des vertus et des vices, dans un milieu donné, tout le mo
98 1952, Preuves, articles (1951–1968). « L’Œuvre du xxᵉ siècle » : une réponse, ou une question ? (mai 1952)
141, depuis vingt ans, que l’état de nos arts est la preuve d’une décadence de l’Occident. Cette mystification date des nazis. No
99 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le dialogue Europe-USA (août-septembre 1952)
142taires en prennent conscience. Nous en voyons une preuve nouvelle dans la multiplication des groupes de discussion organisés a
100 1953, La Confédération helvétique. Introduction (par Lucien Febvre)
143ce complète de centralisation. Ne cherchez pas la preuve dans des considérations théoriques. Dites-vous simplement qu’il [p. 1