1 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
1que de l’instinct, c’est l’idéal de nos poètes du primitivisme solaire, mais la pratique de cette croyance n’est pas de nature à nou
2 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
2ire, de défendre l’intelligence contre un certain primitivisme qui se réveille toujours en temps de guerre. [p. 61] Les primitifs o
3 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
3hui, de défendre l’intelligence contre un certain primitivisme qui se réveille toujours en temps de guerre. Les primitifs ont l’habi
4 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
4se faisant annoncer sous un faux nom. 25. Notre primitivisme Chacun sait que les primitifs de la Mélanésie, victimes des plus célè
5on a largement échoué. Nous persistons dans notre primitivisme. Nous rendons responsables de nos maux les gens d’en face, toujours,
5 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable IX : « Nous sommes tous coupables » (10 décembre 1943)
6on a largement échoué. Nous persistons dans notre primitivisme. Nous rendons responsables de nos maux les gens d’en face, toujours,
6 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
7dversaires. Les cantons primitifs conservent leur primitivisme, si on les compare à Zurich ou à Bâle, bien qu’il n’y ait plus de fro
7 1978, Cadmos, articles (1978–1986). L’Intellectuel contre l’Europe (été 1978)
8éloge séculaire du Bon Sauvage conduit à celui du primitivisme dans les arts — de Gauguin aux masques nègres, aux Demoiselles d’Avig