1 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Un salon atomique (26 décembre 1945)
1mates et les virtuoses, j’ai trouvé deux ou trois prix Nobel, très entourés. — Une campagne atomique, disait l’un d’eux, orné d’un
2 1946, Lettres sur la bombe atomique. 8. Un salon atomique
2mates et les virtuoses, j’ai trouvé deux ou trois prix Nobel, très entourés. Une campagne atomique, disait l’un d’eux, orné d’une
3 1948, Suite neuchâteloise. VI
3me ? J’habiterais ici volontiers. » Il a fallu le prix Nobel pour qu’on s’aperçût un beau jour qu’il était parmi nous, caché dans
4 1951, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Un complot de protestants (novembre 1951)
4la question. Huit jours plus tard, il recevait le prix Nobel. Chez Richard Heyd, un soir, à Neuchâtel, l’on jouait au « cadavre ex
5 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
5e impulsion décisive à Charles Édouard Guillaume, prix Nobel de physique, qui invente l’invar, le balancier intégral et le spiral
6e de savants (parfois professeurs d’Université et prix Nobel, eux aussi), chimistes, pharmacologues et biologistes. Le seul groupe
6 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en juin 1953 (mai-juin 1953)
7’alcool, comme ose l’écrire du [p. 5] haut de son prix Nobel le courageux François Mauriac. Mais la raison dernière de leur chute,
7 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1956)
8ce qu’on prétend « représenter ». L’autorité d’un prix Nobel garantit la valeur de cette superstition, dont nul profane n’oserait
8 1958, Journal de Genève, articles (1926–1982). Hommage à Pasternak (31 octobre 1958)
9s de l’État. Mais qu’un écrivain russe reçoive le prix Nobel, tout le monde sait aussitôt qu’il se passe quelque chose, qu’il s’ag
10e savent aussi — et le font bien voir… Hommage au prix Nobel. Et pitié pour les Russes. Et respect à Boris Pasternak. S’il s’est v
9 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
11 de l’école primaire. Cependant, l’attribution du prix Nobel ayant fait du Docteur Jivago l’objet d’une polémique mondiale où l’UR
12raître qu’en Europe. Il est normal que le jury du prix Nobel le couronne parce que c’est un beau livre et parce que son auteur est
10 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
13 de l’école primaire. Cependant, l’attribution du prix Nobel ayant fait du Docteur Jivago l’objet d’une polémique mondiale où l’UR
11 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
14la question. Huit jours plus tard, il recevait le prix Nobel. Chez Richard Heyd, un soir, à Neuchâtel, l’on jouait au « cadavre ex
12 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
15euf professeurs d’université et l’un des premiers prix Nobel. Enfance heureuse et sans histoire, affirme-t-il. Il est élevé dans l
13 1962, Les Chances de l’Europe. IV. Les nouvelles chances de l’Europe
16oduction de savants de premier ordre, calculée en prix Nobel pour les sciences, de 1901 — date de la création du Prix — à 1961 : R
14 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
17es chimiques, aux guérisseurs de l’Appenzell, aux prix Nobel. Et cette science ou cet art de la vie communale, du pacte primitif a
15 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
18une spécialisation qui lui vaudrait sans doute le prix Nobel, mais au prix de son ambition maîtresse. b) Une deuxième solution con
19croissement babélique de la spécialisation. Ces prix Nobel Sur le problème de l’explosion des effectifs universitaires, je n’aur
20 d’indice Nobel, et qui se fonde sur le nombre de prix Nobel de sciences par million d’habitants d’un pays, de 1901 à 1960, ce son
16 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
21une spécialisation qui lui vaudrait sans doute le prix Nobel, mais au prix de son ambition maîtresse. b) Une deuxième solution con
22e d’indice Nobel, et qui se base sur le nombre de prix Nobel de sciences par million d’habitants d’un pays, de 1901 à 1960, ce son
17 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
23de. L’horlogerie doit une impulsion décisive à un prix Nobel de physique, Charles Édouard Guillaume, inventeur de l’invar, du bala
18 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
24ignoré dans son pays jusqu’au jour où il reçut le prix Nobel ; et dès lors écrivain national jusqu’à sa mort en 1924, Carl Spittel
25éo Moulin, a nommé « indice Nobel » le nombre des prix Nobel de sciences (médecine, chimie et physique) par million d’habitants d’
19 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
26une spécialisation qui lui vaudrait sans doute le prix Nobel, mais au prix de son ambition maîtresse. Une deuxième solution consis
20 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
27aités par de très hautes autorités : Schrödinger, prix Nobel de physique, Franz von Hayek, prix Nobel d’économie, Salvador de Mada
28ödinger, prix Nobel de physique, Franz von Hayek, prix Nobel d’économie, Salvador de Madariaga, Ernst Bloch, et des professeurs « 
21 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
29, lorsque trente-deux savants parmi lesquels onze prix Nobel, signent une déclaration favorable à l’expansion rapide des « nukes »
30 assurée ? Le biologiste George Wald, de Harvard, prix Nobel de médecine et de physiologie, apporte à cette question la réponse la
22 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
31théâtres, d’hôpitaux, de lecteurs de livres et de prix Nobel de Sciences. Le sociologue belge, Léo Moulin, a calculé ce qu’il appe
32e l’indice Nobel, qui est simplement le nombre de prix Nobel de Sciences (physique, médecine, chimie) par million d’habitants d’un
33nnées du Prix. Voici le tableau 148  : Nombre de prix Nobel par million d’habitants de 1901 à 1960 1. Suisse : 2,62 2. Danemark 
23 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. IV. Les Régions
34par Frédéric Mistral (qui reçut l’un des premiers prix Nobel de littérature), fut encouragé par Paris. Mais au lendemain de la Sec