1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Bernard Barbey, La Maladère (février 1927)
1 vingt ans de vie conjugale, la décristallisation progressive et réciproque des conjoints. » On sait que Beyle appelait cristallisa
2 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 10. Fascisme
2 c’est là qu’elle inocule une espèce de paralysie progressive. Et de là viennent cette folie des grandeurs aux premiers temps, cet
3 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
3uïe. Il s’agit donc de l’attente d’une communauté progressive. La réalisation historique de la première possibilité s’est amorcée
4ersuadé que la seule possibilité d’une communauté progressive n’eût pas suffi [p. 200] à éveiller la volonté de la réaliser et de l
4 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
5saire et suffisant de toute communauté vivante et progressive. 9. Deux négations de la personne Et maintenant, si nous savons ce
5 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
6logia entis, de la grâce infuse, de la révélation progressive : termes transitifs [p. 12] introduits pour voiler, pour atténuer les
6 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
7ique de tout équilibre tendu, mouvant, réellement progressif. Si, par l’effet d’une perversion, elle se met à jouer au profit de l
7 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
8ique de tout équilibre tendu, mouvant, réellement progressif. Si par l’effet d’une perversion, elle se met à jouer au profit de la
8 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
9 pas eu de massacres. Tout se passe d’une manière progressive et ordonnée. Bientôt ils n’auront plus de fortune, mais ils conserver
9 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
10rientale cherche la connaissance dans l’abolition progressive du divers. Nous, nous cherchons la densité de l’être dans la personne
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
11ici-bas, par une ascension graduelle, par la mort progressive et volontaire que représente l’ascèse (aspect négatif de l’illuminati
12pose une Sagesse, une technique de l’illumination progressive — les yogas par exemple — une montée de l’individu vers l’Unité, où i
11 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
13ieux, enfin le narcissisme avoué… Intériorisation progressive du mythe, à mesure que l’obstacle invoqué s’effrite et se dissout dan
14ces actes chez les peuplades polynésiennes. Cette progressive profanation du mythe — sa conversion en rhétorique, puis la dissoluti
12 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
15rientale cherche la connaissance dans l’abolition progressive du divers. Nous, nous cherchons la densité de l’être dans la personne
13 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
16ure la mort pour le poète romantique ; et la mort progressive à soi-même est l’ambition de tous les vrais mystiques. Mais pourquoi
14 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
17uïe. Il s’agit donc de l’attente d’une communauté progressive. La réalisation historique de la première possibilité s’est amorcée d
18ersuadé que la seule possibilité d’une communauté progressive n’eût pas suffi à éveiller la volonté de la réaliser et de la faire s
15 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
19ptimisme et de notre foi naïve dans l’élimination progressive du mal par la Science et la Prospérité. Sur nos têtes, au ciel de nos
16 1944, Les Personnes du drame. Introduction
20e qu’institue chez un homme l’information [p. 17] progressive d’une idée, c’est-à-dire son actualisation. Je crois que l’homme ne v
17 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
21ure la mort pour le poète romantique ; et la mort progressive à soi-même est l’ambition de tous les vrais mystiques. Mais pourquoi
18 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
22n plus à une torture chinoise, savamment dosée et progressive, exécutée avec une politesse exaspérante. Le bruit court, parmi les v
19 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
23chose-qui-y-était, qui n’y est plus, mais dont la progressive évacuation a laissé le milieu actif… Plus simplement, ce vide est enc
20 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
24chose-qui-y-était, qui n’y est plus, mais dont la progressive évacuation a laissé le milieu actif… Plus simplement, ce vide est enc
21 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
25entes, permettrait de mieux mesurer l’acceptation progressive d’une pensée qui, d’autre part, dès l’origine, s’est voulue en puissa
22 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Mouvement européen (avril 1949)
26plupart des fédéralistes, signalons l’abaissement progressif des barrières douanières, l’instauration d’une monnaie européenne, la
23 1950, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Europe et sa culture (novembre 1950)
27rise de conscience de la vie, comme une extension progressive de la maîtrise de l’homme sur lui-même et le monde… Toutes ces défini
24 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
28de la ronde des professeurs, et de leur ascension progressive vers la capitale, si typique de la France centralisée, est inconnu en
25 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
29. Toute son intrigue consiste dans le dévoilement progressif du sens et de la fin de cette vocation, secrètement orientée, dès le
26 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Relance européenne ? (février 1956)
30star de la première, des unions fonctionnelles et progressives (entre communes, régions, professions), tandis qu’à l’instar de la se
27 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
31 pas moins féconds à étudier que leur distinction progressive. Ils sont cela, sans nul doute, mais ils sont beaucoup plus : deux vo
28 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 2. Où le drame se noue
32 l’Orient, la voie est connaissance, illumination progressive (ou même instantanée, selon le Zen). Pour le chrétien, l’expérience d
29 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
33ouveau d’une vie communautaire [p. 77] ouverte et progressive. Le Parti lui aussi offre une Communauté, mais fermée et par suite ré
34es et sociaux » de l’Antiquité allaient subir une progressive refonte et une série de révolutions. Certes, on peut ne pas voir la p
30 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
35paysannes, l’idée d’une évolution imprévisible et progressive est généralement éliminée par des représentations archétypiques et my
31 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
36ues dans quelques esprits, d’une manière lente et progressive dans l’âme collective. La première découverte a précédé la seconde de
32 1957, Preuves, articles (1951–1968). Pourquoi je suis Européen (octobre 1957)
37mérique, va tenter sa première expérience d’union progressive et prudente. Trop petite ! vont répétant ceux qui en ont déjà peur. B
33 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le crépuscule d’un régime (octobre 1957)
38yez à la Démocratie ? A. — Je crois à l’éducation progressive des masses, et je crois qu’une démocratie saine ne peut fonctionner q
34 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la pluralité des satellites (II) (décembre 1957)
39otre conception libérale de la vie. L’élimination progressive mais fatale du communisme soviétique par ses dirigeants mêmes n’est p
35 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
40paysannes, l’idée d’une évolution imprévisible et progressive est généralement éliminée par des représentations archétypiques et my
36 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
41euse et cohérente, non point comme la réalisation progressive d’une sorte d’idée platonicienne ou d’une essence éternelle, mais au
37 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
42. Toute son intrigue consiste dans le dévoilement progressif du sens et de la fin de cette vocation, secrètement orientée, dès le
38 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
43 dans son ensemble est une révélation continue et progressive de l’absolu. Nous pouvons distinguer trois périodes dans cette manife
39 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
44sent inévitablement vers une intégration fédérale progressive : pour Cattaneo, l’union n’est nullement, comme le pensaient les roma
40 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
45rquent à grands traits précis son accomplissement progressif, est une lutte très intime et passionnée pour la conquête de l’idée s
46la philosophie dogmatique, qui y voit l’extension progressive et la réalisation d’une vérité absolue et définitive… … Plus le terme
41 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
47 dus son développement permanent et son caractère progressif, nous ne pouvons nous empêcher de dresser l’oreille. Cet homme sait c
42 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
48e politique commerciale commune, à la suppression progressive des restrictions aux échanges internationaux… En fait, le Traité ins
43 1962, Les Chances de l’Europe. IV. Les nouvelles chances de l’Europe
49lonisation, ne va-t-il pas entraîner l’effacement progressif de cette « européisation » de la planète ? Il est difficile d’en juge
44 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
50 moins en moins traduisibles, et l’évanouissement progressif de la conscience du but commun, des fins dernières de l’entreprise, q
45 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
51moins en moins traduisibles ; et l’évanouissement progressif de la conscience du but commun, des fins dernières de l’entreprise, q
46 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
52ais saisir le mouvement créateur d’une fédération progressive. Le pacte de 1291 est demeuré longtemps secret. On s’y réfère lors du
53ne se montrèrent jamais favorables à la formation progressive d’une plus vaste union politique englobant une pluralité de confessio
47 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.7. « Un pays traditionnellement neutre »
54 l’extérieur par une neutralité de fait : abandon progressif des alliances séparées. L’épreuve majeure fut celle de la guerre de T
48 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.3. Interaction de l’économique et du politique
55national, [p. 172] c’est-à-dire dans l’agrégation progressive de l’État suisse à un plus vaste corps fédératif. Refuser cela au nom
49 1967, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Civisme et culture (notamment artistique) (mai 1967)
56ctique qui définit l’homme européen, dynamique et progressif, par contraste avec l’homme des [p. 5] civilisations sacrées et stati
50 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
57à l’appréciation de ces faits. La prise en charge progressive par la Science socialisée de l’ensemble des règles, prescriptions et
51 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
58e d’or du fédéralisme Parlant de la mise en place progressive de structures fédérales en Europe, Louis Armand formulait récemment u
52 1970, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Préface 1970
59 hégémonique mais, au contraire, de l’association progressive de petites autonomies soucieuses de rester telles. Ce faisant, je n’é
60poléoniens, elle peut trouver dans la composition progressive d’une Europe des régions l’épanouissement de ses principes originels.
53 1970, Le Cheminement des esprits. Préface. Cheminements
61on Littré : cheminement désigne aussi la « marche progressive des travaux offensifs d’un siège », et cheminer, c’est aussi « s’avan
54 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.1. Le mouvement européen
62plupart des fédéralistes, signalons l’abaissement progressif des barrières douanières, l’instauration d’une monnaie européenne, la
55 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.1. Éducation, civisme et culture
63ctique qui définit l’homme européen, dynamique et progressif, par contraste avec l’homme des civilisations sacrées ou avec l’homme
56 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
64moins en moins traduisibles ; et l’évanouissement progressif de la conscience du but commun, des fins dernières de l’entreprise, q
57 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.11. L’Europe des régions
65ble, Aoste… — Comment décririez-vous le transfert progressif des compétences de l’État-Nation à la région, et de celle-ci à l’Euro
58 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
66rmerait cohérente, non point comme la réalisation progressive d’une idée platonicienne de l’Europe, mais au contraire comme un vast
59 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
67e d’or du fédéralisme Parlant de la mise en place progressive de structures fédérales en Europe, Louis Armand formulait récemment u
60 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
68nt légalisé, prime à la croissance zéro, taxation progressive à partir du troisième enfant, etc. Mais ces remèdes restent inopérant
69révention des réactions de rejet par substitution progressive du cliché au jugement personnel, en vue de la greffe du cœur national
61 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
70des disciplines de production, la mise en servage progressive et insensible des individus et des communautés locales. Personne, bie
62 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Introduction
71ra au traité de Rome, 1957, portant l’institution progressive d’un marché commun, qui se nomme aujourd’hui la Communauté européenne
63 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. IV. Les Régions
72e 1792 aux années 1960, on assiste à la réduction progressive, et généralement tenue pour progressiste, des minorités linguistiques
64 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
73lui, comme agent de son évolution — soit vers une progressive transfiguration, ou vers une lente dégradation des énergies. Ai-je as