1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Miguel de Unamuno, Trois nouvelles exemplaires et un prologue (septembre 1929)
1uel de Unamuno, Trois nouvelles exemplaires et un prologue (septembre 1929) j M. Valéry Larbaud est vraiment un étonnant espri
2ité littéraire, problème de la personnalité. Leur Prologue pourrait presque aussi bien être celui d’une pièce de Pirandello. N’a
2 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
3oue Rose de Tannenbourg, drame en 15 tableaux, un prologue et une conclusion. Le carton des armures sonne sourdement sous les co
4 dans un hôtel tragi-comique en cinq étages et un prologue ou vestibule, plein de bruits de lavabos et de coups de cloche débile
3 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
5oue Rose de Tannenbourg, drame en 15 tableaux, un prologue et une conclusion. Le carton des armures sonne sourdement sous les co
4 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
6rincesse royale, le soigne et le guérit. C’est le Prologue. Quelques années plus tard, le roi Marc décide d’épouser la femme don
5 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
7ation d’un mythe ? 3. Agapè ou l’amour chrétien Prologue de l’Évangile de Jean : « Au commencement était la Parole, et la Par
6 1947, Vivre en Amérique. Prologue. Sentiment de l’Amérique
8 [p. 11] Prologue Sentiment de l’Amérique Cinq ans déjà, et chaque matin je m’étonne en