1 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
1que déjà « le coup électrique de la raison est si prompt d’un bout de la France à l’autre ». Et maintenant, confrontons ces de
2 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
2tel cas, et lorsqu’il sera besoin d’avoir [p. 30] prompt secours, tous les cantons confédérés aideront de toutes leurs forces,
3 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
3rs d’une gaîté sarcastique, d’un esprit pétulant, prompt à l’ironie et aux métaphores baroques. Voyons maintenant dans quels t
4 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur l’Europe à faire (novembre 1957)
4en ne se fera sans l’esprit, mais sera-t-il assez prompt dans son effort pour éveiller les masses ? 4. Il faut créer une force
5 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
5rs d’une gaîté sarcastique, d’un esprit pétulant, prompt à l’ironie et aux métaphores baroques. Voyons maintenant dans quels t
6 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
6t les navires qui courent sur la mer, les navires prompts à fendre les flots ; mais les taureaux ont peur de la voie marine. Qu
7 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
7erver la forme fondamentale, & pour donner un prompt & suffisant secours aux Princes dans les Monarchies, & aux Ma
8 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
8 les Français sont polis, adroits, généreux, mais prompts et inconstants ; les Allemands sincères, laborieux, mais pesans et tr
9 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
9 toujours semblable à lui-même ; un empire, aussi prompt à s’élever que celui de Ninus et de Cyrus, s’affoiblir, se partager,
10 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
10râce aux politiciens à la vue courte et aux mains promptes qui règnent aujourd’hui avec l’aide du patriotisme, sans soupçonner à
11 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. Introduction
11és et des bannières flammées, un citoyen toujours prompt à servir l’idéal qu’il se fait de son pays, à se charger de délicates
12 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
12s qu’en tel cas, et lorsqu’il sera besoin d’avoir prompt secours, tous les cantons confédérés aideront de [p. 46] toutes leurs
13 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
13 Fils du peuple au parler sans apprêt, à l’humour prompt, à la fois intraitable et adroit, brutal à l’égard des « baillis », c
14 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.3. Interaction de l’économique et du politique
14tains milieux privés et les journalistes toujours prompts à dénoncer « l’intervention des pouvoirs publics » n’ont pas manqué d
15 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
15sse » que Dürrenmatt, plus sophistiqué, non moins prompt à dénoncer l’hypocrisie sociale de son peuple : voir Andorra et Je ne
16ice de la manière dont le « complexe suisse » est prompt à se couler dans les tournures du langage théologique 129  : Le péch
16 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
17rt et du déluge, du doute aride et de l’émotivité prompte aux larmes, du positivisme et de l’illuminisme ? Un troisième théolog
17 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rôle de la modernité dans les relations Europe-Monde (hiver 1975-1976)
18aucoup d’intellectuels et d’artistes occidentaux, prompts à valoriser tout ce qui n’est pas d’Europe et à traiter « d’étonnamme
18 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
19x d’où part « le coup électrique de la Raison, si prompt d’un bout de la France à l’autre », ainsi que le dit Anarcharsis Cloo
19 1984, Cadmos, articles (1978–1986). L’État-nation contre l’Europe : Notes pour une histoire des concepts (printemps 1984)
20x d’où part « le coup électrique de la Raison, si prompt d’un bout de la France à l’autre », ainsi que le dit Anarcharsis Cloo