1 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
1t constaté dans d’autres provinces allemandes, la propension des gens ruinés à bâtir, à agrandir leur maison, à perfectionner leur
2 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
2des savants paraissant consister surtout dans une propension à qualifier d’énormité ou de fantaisie [p. 81] tout ce qui menace de
3 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
3 les mystiques les plus « christocentriques » une propension à s’adresser à Dieu dans le langage des affections humaines : attrait
4ail : j’ai dit ailleurs 120 qu’à mon avis, cette propension moderne est le signe d’un [p. 181] ressentiment profond à l’endroit d
4 1940, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Au sujet du Journal d’André Gide (janvier 1940)
5pourra ». Du moralisme, il a gardé sans doute une propension fondamentale à préférer à la lettre du dogme l’esprit qui inspire et
5 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
6habituel, ou presque le péché normal. C’est notre propension toute mécanique à violer les Dix commandements, c’est-à-dire à commet
6 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
7t ce qui n’est pas conforme aux goûts appris ; sa propension presque maniaque à n’attacher de l’importance qu’à un détail fortuit
8de la vertu. Sa première chance réside dans notre propension à réduire le mal et le bien aux malheurs et bonheurs [p. 140] qui nou
9 d’aujourd’hui montre une constante et masochiste propension à se vouloir irresponsable. Tout lui sert d’alibi, tout lui est bon p
7 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable X : Le Diable homme du monde (17 décembre 1943)
10t ce qui n’est pas conforme aux goûts appris ; sa propension presque maniaque à n’attacher de l’importance qu’à un détail fortuit
8 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 6.. Le Journal d’André Gide
11pourra ». Du moralisme, il a gardé sans doute une propension fondamentale à préférer à la lettre du dogme l’esprit qui inspire et
9 1947, Doctrine fabuleuse. 6. L’ombre perdue
12e pour ma part à la psychanalyse de flatter notre propension à localiser les symboles. Car, pour la vie spirituelle, il n’est pas
10 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
13e helvétique 30 repose essentiellement sur cette propension à l’éducation mutuelle, qui semble assez typique des pays protestants
11 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
14axer la Suisse d’égoïsme, d’isolationnisme, et de propension à [p. 174] juger de haut, tout en bénéficiant des victoires sur les t
12 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
15s des deux camps. Je m’étais un peu moqué de leur propension à anticiper l’avenir… Ceterum censeo… Une seule chose est certaine 
13 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
16t-il rattacher à cette même tendance naturelle la propension croissante du Moyen Âge à substituer la tradition, l’allégorie mystiq
14 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
17t-il rattacher à cette même tendance naturelle la propension croissante du moyen âge à substituer la tradition, l’allégorie mystiq
15 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
18élargir, d’intégrer et de prolonger, doublé d’une propension de plus en plus marquée à vouloir le contraire de tout cela, c’est-à-
16 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
19at auquel nous sommes accoutumés. Avant que cette propension à la domination du monde ait passé d’Asie en Grèce pour se transmettr
17 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.7. « Un pays traditionnellement neutre »
20e jeter dans ces guerres. Il s’agit d’une vieille propension à « concilier dans la pratique les incompatibilités couchées sur le p
18 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
21que de nos jours repose essentiellement sur cette propension à l’éducation mutuelle, qui semble assez typique des pays dominés par
22 et qu’ils ont tort. Au bout du compte, c’est une propension à l’anxiété, voire à l’auto-dénigrement, plutôt qu’à la vanité nation
19 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
23 et qui empêche le gavage. Bien plus grave est la propension dans le monde des affaires, et les bureaux de l’État, à remplacer par
20 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
24pables de surmonter notre inertie et l’invincible propension des chroniqueurs à taxer de « psychose d’Apocalypse » toute espèce de
21 1977, Foi et Vie, articles (1928–1977). Pédagogie des catastrophes (avril 1977)
25pables de surmonter notre inertie et l’invincible propension des chroniqueurs à taxer de « psychose d’Apocalypse » toute dénonciat