1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Henry de Montherlant, Chant funèbre pour les morts de Verdun (mars 1925)
1nce de haine ; cette épouvante, devant la guerre… proviennent de plus d’humanité ou de moins de santé ». À maintes reprises, dans c
2 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Solutions pratiques ? (mars 1933)
2pe. Il ne peut que renvoyer à la seule force d’où provient l’ordre véritable. La décision éthique est toujours choix : on ne peu
3 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — c. Le vrai pouvoir des intellectuels et son usage
3 devient impensable et la pensée inefficace, cela provient, je crois, d’une seule et même cause, d’une seule et même erreur init
4 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notice biographique [Kierkegaard] (août 1934)
4urut, à 42 ans, il n’en subsistait rien. L’argent provenait d’une malédiction, pensait-il, il l’avait donc dilapidé, surtout en d
5 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
5 bien qu’en tous temps, le malheur de l’époque ne provient pas de ce qu’elle est « sans Dieu », car nul siècle, comme tel, ne fu
6 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
6uscitera les morts 20 . En vérité, cette illusion provient d’une pensée qui se refuse à nos limites, faute parfois de les avoir
7 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.1. Le problème de la culture
7rudemment insister. La décadence de notre culture provient à mon avis d’un ensemble de causes économiques, politiques et morales
8 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
8er un jugement sur l’immense aventure soviétique, proviennent de ce qu’on oublie ou méconnaît le rôle de l’un ou de l’autre des deu
9 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
9 manifeste hors d’un mouvement. Et tout mouvement provient de la lumière qui crée les formes en même temps que notre œil. « La v
10 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
10mmes ont tous le corps plus ou moins déjeté. Cela provient évidemment de leur position quand ils travaillent aux champs. Et cett
11and ils travaillent aux champs. Et cette position provient de la forme de leurs outils. Ils n’utilisent guère que des « bouelles
11 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
12mmes ont tous le corps plus ou moins déjeté. Cela provient évidemment de leur position quand ils travaillent aux champs. Et cett
13and ils travaillent aux champs. Et cette position provient de la forme de leurs outils. Ils n’utilisent guère que des « bouelles
12 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
14’idéaliser la femme et l’amour naturel. Mais d’où provient donc cette manie ? D’une « humeur idéalisante » ? Lisons plutôt ce ca
13 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
15r. Et le second répond : « Du pouvoir de l’amour provient souvent la mort… L’amour existe lorsque le désir est si grand qu’il d
16passe les limites de l’amour naturel… Comme il ne provient point de la qualité, il réfléchit perpétuellement sur lui-même son pr
17rreur et dont il se désole d’être tiré. D’où peut provenir ce pessimisme incompatible avec la conception de la vie qu’il s’était
18 satisfaction que produit à coup sûr le happy end provient précisément du fait qu’il libère le public de ses contradictions inti
14 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
19 de Clairvaux d’autre part. Le nom de « béguine » provient du catharisme : on le dérive tantôt de « béguin », désignant le bonne
15 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
20er le sans-gêne spirituel. Je ne sais pas si cela provient du fait qu’on parle un peu trop facilement du Bon Dieu, chez nous, et
16 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
21s, et des essences créatrices, dans le monde d’où provient toute forme, y compris la forme de l’homme. Voltaire disait : « Dieu
17 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
22 que le mal était relatif à l’ordre social, qu’il provenait d’une mauvaise répartition des biens, d’une éducation mal comprise, d
18 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
23ément qu’un succès trop rapide dans le monde doit provenir d’une sorte de marché conclu avec le Prince de ce Monde, et dont le p
19 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable VIII : Le Diable démocrate (3 décembre 1943)
24cru que le mal était relatif dans le monde, qu’il provenait d’une mauvaise répartition des biens, d’une éducation mal comprise, d
20 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
25 ans, il n’en subsistait presque rien. Cet argent provenait d’une malédiction pensait-il, il l’avait donc dilapidé, surtout en do
26t bien qu’en tous temps le malheur de l’époque ne provient pas de ce qu’elle est « sans Dieu » — mais bien plutôt de ce qu’elle
21 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
27manifeste hors d’un mouvement ; et tout mouvement provient de la lumière qui crée les formes en même temps que notre œil. « La v
22 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
28ère, réveillé par deux détonations qui semblaient provenir de la forêt. Me suis levé pensant que c’était commencé. D’une fenêtre
23 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
29des messages œcuméniques, dans le plan politique, provient sans doute du fait qu’ils sont des compromis, des accords minima, obt
24 1947, Doctrine fabuleuse. 6. L’ombre perdue
30 honte, semble-t-il. En vérité la mauvaise pudeur provient de ce que le corps et l’âme se distinguent, et cessent d’être reflets
25 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Contre la culture organisée (avril 1952)
31ge de certaines libertés essentielles : tout cela provient du nationalisme culturel, et tout cela tend, pratiquement, à faire dé
26 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). À propos de la crise de l’Unesco (décembre-janvier 1953)
32une crise de l’Unesco, gageons que cette crise ne proviendrait que d’un manque d’appuis extérieurs, et non pas de la formule même du
27 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
33t payées — un milliard de francs suisses par an — provient des polices conclues à l’étranger. La Confédération elle-même protège
28 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
34ence vague ou d’une volonté vacillante, mais elle provient de ce qu’il n’y a pas de preuve de la réalité de l’appel reçu ni de l
29 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle de la recherche en Europe (décembre 1954-janvier 1955)
35anisme et l’esprit scientifique. Notre inquiétude provient de notre foi, et nos incertitudes sont créées par la nature même de n
30 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
36r aliter. Et rien ne peut faire qu’une telle idée provienne d’un monde suffisant et fermé sur soi. Cette « voie négative » de la
31 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
37sse acquérir une existence indépendante ? Son mal provient de notre faute, et son bien fait partie de l’effort vers le salut. Ce
32 1955, Journal de Genève, articles (1926–1982). Pour un désarmement moral (19 juillet 1955)
38nce qualifiée dans les affaires d’un autre pays — provenait ainsi d’une théorie, donc d’un fait de culture ; mais comme il n’étai
33 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
39e porter atteinte. Ce qui s’y passe, et ce qui en provient, ne peut naître que du libre arbitre, sous peine de devenir vain, et
40eux). Elle a même inventé la guerre totale ! D’où provient alors cette « horreur » et ce « plus violent des refus » qu’éprouve l
34 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 7. L’exploration de la matière
41 Et rien ne [p. 182] peut faire qu’une telle idée provienne d’un monde suffisant et fermé sur soi. Cette « voie négative » de la
35 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
42sse acquérir une existence indépendante ? Son mal provient de notre faute, et son bien fait partie de l’effort vers le salut. Ce
36 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
43anisme et l’esprit scientifique. Notre inquiétude provient de notre foi, et nos incertitudes sont créées par la nature même de n
37 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
44ur le produit le plus typique de l’Occident. D’où provient-elle ? De la technique évidemment. Mais comment expliquer que l’Europ
38 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la fabrication des nouvelles et des faits (février 1958)
45istoire s’écrira demain. L’irréalité de ce siècle provient de ceci que la [p. 57] « réalité » à laquelle nous croyons chaque mat
39 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
46ner, comme aussi de son apparente obscurité. D’où provient cette obscurité si fascinante ? De cela sans doute que Rudolf Kassner
40 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
47ence vague ou d’une volonté vacillante, mais elle provient de ce qu’il n’y a pas de preuve de la réalité de l’appel reçu ni de l
41 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
48ner, comme aussi de son apparente obscurité. D’où provient cette obscurité si fascinante ? De cela sans doute que Rudolf Kassner
42 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 8. L’amour même
49ent parfois assimiler l’amour au sexe, mais elles proviennent d’une contamination en sens inverse : si la sexualité peut signifier
43 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
50vernement est le résultat de la société, laquelle provient d’abord d’un dessein raisonnable des hommes paisibles ». La IVe secti
44 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
51mettre à l’assemblée de leurs États des questions provenant de pays étrangers, sachant très bien qu’ils peuvent espérer trouver d
45 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.5. L’Europe des adversaires de l’Empereur
52e national, dans le Gouvernement européen ne peut provenir que d’une plus grande généralité de vues, d’un sentiment plus étendu,
46 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
53corde dans le monde. Sa supériorité [de l’Europe] provient de la variété et de l’opposition de ses composantes, qui sont harmoni
54Europe : l’écrasante puissance mécanique, qu’elle provienne d’un peuple barbare conquérant ou d’une accumulation des moyens de gu
47 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
55 d’Aquin. Cela revint à européaniser une religion provenant d’Asie Mineure. Dès lors, la religion non seulement dominera le cœur
48 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
56 critère de perfection acceptable pour tous. D’où provient cette présupposition ? De l’intuition de « l’esprit humain » dans leq
49 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
57st précisément que la dépression de leurs âmes ne provient pas de ce qu’ils se sentent peu capables, mais au contraire de ce que
50 1962, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe est d’abord une culture (30 juin 1962)
58s sources variées, voire souvent contradictoires, proviennent à la fois l’unité fondamentale de nos peuples et les extraordinaires
51 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
59onnus. En mai 1963, par exemple, nos importations proviennent pour 65,3 % des Six, pour 13,4 % des Sept, pour 21,3 % du reste du mo
52 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
60s et la multiplicité des disciplines spécialisées provient chez nous de la sécularisation de la philosophie et de la recherche q
53 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
61s et la multiplicité des disciplines spécialisées provient chez nous de la sécularisation de la philosophie et de la recherche q
54 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
62 barons, comtes et marquis qu’on trouve en Suisse proviennent du service étranger : c’est dire qu’ils furent donnés à des officiers
55 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
63ndamentale — et plus générale qu’on ne le pense — provient du vieux fonds religieux, et les jeunes intellectuels détachés de tou
56 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
64onnus. En mai 1963, par exemple, nos importations provenaient pour 65,3 % des Six, pour 13,4 % des Sept, pour 21,3 % du reste du mo
57 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
65itoire. On s’est aperçu que ce sous-développement provenait directement de la structure de l’État unitaire, voire, comme le disen
58 1969, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La région n’est pas un mini-État-nation (hiver 1969-1970)
66ection. Dans la plupart des cas, la résistance ne provient pas d’un refus motivé des positions régionalistes, mais d’un ensemble
67u xxe siècle à concevoir une Europe des régions, proviennent du « modèle » que l’École (aux trois degrés) a imposé depuis un siècl
59 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
68ge de certaines libertés essentielles : tout cela provient du nationalisme culturel, et tout cela tend, pratiquement, à faire dé
60 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.3. Sur la fabrication des nouvelles et des faits
69istoire s’écrira demain. L’irréalité de ce siècle provient de ceci : que la « réalité » à laquelle nous croyons chaque matin n’e
61 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
70s et la multiplicité des disciplines spécialisées provient chez nous de la sécularisation de la philosophie et de la recherche q
62 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.5. Le rôle de la recherche en Europe
71anisme et l’esprit scientifique. Notre inquiétude provient de notre foi, et nos incertitudes sont créées par la nature même de n
63 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.11. L’Europe des régions
72nt au nombre de deux. Le premier, déjà mentionné, provient de l’incapacité de l’État centralisateur à animer ses régions : en fa
64 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
73itoire. On s’est aperçu que ce sous-développement provenait directement de la structure de l’État unitaire, voire, comme le disen
74ection. Dans la plupart des cas, la résistance ne provient pas d’un refus motivé des positions régionalistes, mais d’un ensemble
75u xxe siècle à concevoir une Europe des régions, proviennent du « modèle » que l’école (aux trois degrés) a imposé depuis un siècl
65 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
76s, des valeurs bien souvent [p. 42] antinomiques, provenant d’origines multiples, dont les contrastes et les combinaisons entreti
66 1970, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). La cité européenne (18-19 avril 1970)
77s siècles, des valeurs bien souvent antinomiques, provenant d’origines multiples, dont les contrastes et les combinaisons entreti
67 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pourquoi des régions ? (printemps-été 1975)
78blissant que notre savoir, notre connaissance, ne proviennent ni des sens, ni de structures tombées du Ciel des Idées, mais des act
68 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
797 mai 1976 : 6 700 tonnes de déchets radioactifs provenant de laboratoires néerlandais, belges, suisses et britanniques seront i
69 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
80ue le pire danger d’une innovation technique peut provenir de sa réussite et non pas, comme le pense un fabricant, de son seul é
70 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 8. Deuxième histoire de fous : Hitler
81 qu’elle parle d’Hitler et du national-socialisme provient de l’obsession économiste, c’est évident, mais plus profondément, de
71 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
82on dont les deux termes se disputent le ridicule, provient d’une seule et même erreur fondamentale quant à la fonction de l’État
72 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 13. Les variétés de l’expérience régionale
83ent n’est pas comptable envers leur science, mais provient de mes sens agressés (l’odorat et l’ouïe en premier lieu). Compétent
73 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 14. L’autogestion politique
84emps essayant de concevoir une Europe des Régions proviennent d’un modèle que l’École publique a été seule en mesure d’imposer depu
74 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
85t indispensables pour rassembler les informations provenant des relais régionaux, les traiter, en faire des synthèses, puis trans
75 1986, Cadmos, articles (1978–1986). Denis de Rougemont tel qu’en lui-même… [Entretien] (printemps 1986)
86pour l’Europe. Les dangers sont innombrables, ils proviennent tous de la même cause, car dans le monde des États-nations, dans ce m