1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Les Appels de l’Orient (septembre 1929)
1 une conscience d’elle-même. C’est peut-être pour provoquer cette confrontation seulement qu’on a imaginé un péril oriental, car
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les derniers jours (juillet 1927)
2 dans les singuliers mouvements de sympathie qu’a provoqués l’infortune de l’Action française la fraternité qui existe, en dépit
3 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Adieu au lecteur (juillet 1927)
3brûlé toutes nos cartouches. Ni que l’indignation provoquée sur tous les bancs par certains de nos articles nous épouvante. Notre
4 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Avant-propos
4ents, même violents, que cela ne manque jamais de provoquer, je me propose de marquer ici la distinction classique du fait et du
5 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
5er sans courir les risques 12 les plus graves et provoquer une crise, bref, sans le payer cher. Tout cela est langage de bourse.
6 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
6s, il note les jugements contradictoires qu’elles provoquent. Et le tragique qui se dégage lentement de cette longue confusion de
7 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
7a de vendre ses livres. Mais son retour au foyer provoque des scènes terribles avec son père, riche commerçant que l’on accuse
8Le conflit intérieur s’intensifie bientôt jusqu’à provoquer en lui une sorte de folie. Tsuruko est obligée de le quitter. Alors d
9itations, les traverses souvent fortuites qui les provoquent. Et pas trace d’ostentation dans son humilité ou dans son impartialit
8 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Gide ou le style exquis (à propos de Divers) (octobre 1931)
10voudraient marquer une réaction toute personnelle provoquée par la dernière « manière » gidienne, et je m’excuse dès l’abord de l
11 sur le terrain purement moral ou immoral où Gide provoque ses lecteurs à le juger, sûr d’avance que l’intelligence sera de son
9 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
12nt dans leur sein la réflexion. Bien plus, ils la provoquent, l’animent et la rendent rayonnante, au lieu que le plaisir ou la fui
10 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
13ser sans courir les risques 7 les plus graves et provoquer une crise, bref, sans le payer cher. Tout cela est langage de bourse.
11 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
14de tomber. Dès que l’esprit entre dans le jeu, il provoque des lenteurs et des retards d’où naissent le désir et la conscience.
12 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
15isme, expression d’une doctrine héroïque, pouvait provoquer dans les âmes des complexités merveilleuses, un pathétique aux résona
16s sont les réactions irrécusables et célèbres que provoqua le moralisme perverti. Il eût conduit le protestantisme à la négation
13 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Goethe, chrétien, païen (avril 1932)
17outades anticatholiques ou à des moments d’humeur provoqués par les bavardages piétistes. Ici, nous confesserons un doute. De que
14 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
18u’on voudrait dire maintenant, ce qui ne cesse de provoquer dans notre esprit l’étonnement du premier regard, c’est la similitude
19somption intérieure. Par quel « hasard » l’a-t-il provoquée chez Goethe ? Il est un fait de sa jeunesse dont on ne saurait exagér
15 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). À prendre ou à tuer (décembre 1932)
20vons davantage. Je vois clairement que leurs buts provoquent le refus, pour les mêmes raisons, aggravées 23 . Ils jouent sur une r
16 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Dialectique des fins dernières (juillet 1933)
21e permanent, l’actualité permanente. [p. 96] Elle provoque sans répit cette mise en question personnelle que signifie la coeffic
22faudrait dire qu’ici la synthèse précède et seule provoque l’antithèse, dont le sens n’est pourtant donné que par la thèse simul
17 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Liberté ou chômage ? (mai 1933)
23la démonstration. Car si le chômage technologique provoqué par l’augmentation folle du pouvoir productif se manifeste dès l’anné
24erait remède à cette perversion. L’engouement que provoque le constructivisme stalinien constitue au contraire la contre-épreuve
18 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Spirituel d’abord (juillet 1933)
25eur. Conflit qui se résout par l’acte, — cet acte provoquant un conflit et un risque nouveaux, générateurs de créations nouvelles.
19 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — a. L’engagement politique
26 autre chose, pouvoir choisir ses résistances, et provoquer des adversaires plus nobles. Est-ce que tout se ramène à des querelle
20 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — c. Le vrai pouvoir des intellectuels et son usage
27point de vue, dans l’état d’esprit d’aujourd’hui, provoque une espèce de scandale. Les groupes qui le défendent sont petits, mal
21 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 8. Humanisme et christianisme
28rands traits des antithèses à dessein forcées, et provoquer vos objections, plutôt qu’une adhésion muette à des constatations pru
29e vous donne ces exemples, c’est dans l’espoir de provoquer quelques réactions. C’est aussi dans l’espoir de vous faire mieux sen
22 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 9. Antimarxiste parce que chrétien
30étiens incertains, dont justement l’incertitude a provoqué l’inévitable et juste révolte de nos camarades athées. Il n’est de ch
23 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
31s se défendent par la force, et ce sont elles qui provoquent les désordres et peignent en rouge la révolution. La révolution est c
24 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 14. Tactique personnaliste
32 finale. Peu importe que ce groupement ait ou non provoqué lui-même l’insurrection. La première arme d’une révolution véritable,
25 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — i. Liberté ou chômage ?
33la démonstration. Car si le chômage technologique provoqué par l’augmentation folle du pouvoir productif se manifeste dès l’anné
34erait remède à cette perversion. L’engouement que provoque le constructivisme stalinien constitue au contraire la contre-épreuve
26 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — iii. Groupements personnalistes
35alentendus, parfois bien réjouissants, qu’ils ont provoqués de tous côtés. « Petits penseurs qui travaillent pour le fascisme »,
27 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
36 de résister. Mais l’objet ne peut, par lui-même, provoquer aucune présence. C’est là le rôle du sujet, et sa nature. La manière
37on angoisse est de n’en pas trouver ; sa joie, de provoquer le corps-à-corps avec l’objet. Par où l’on voit que le sujet détient
38ut l’univers connu, l’homme détient le pouvoir de provoquer l’objet à l’existence. Il peut le faire de deux façons, l’une virtuel
39 peut bien ignorer ses voisins, mais l’acteur les provoque autant qu’il leur répond, et la même raison qui fait qu’il est lui-mê
40tre puissance — ce serait une manière de la mieux provoquer — mais glorifiant le sujet pur comme tel, il dégrade son existence, c
28 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Grammaire de la personne (janvier 1934)
41ls. C’est en elle, et c’est en elle seule, qu’ils provoquent un écho humain. C’est en elle enfin que s’opère l’acte d’une communio
29 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Éditorial (juillet 1934)
42ants, et si la prédication de Calvin ressuscité y provoquerait autre chose qu’une curiosité passagère, alors qu’en toute honnêteté,
43sagère, alors qu’en toute honnêteté, elle devrait provoquer le scandale chez la très grande majorité des auditeurs. Nous ne lapid
30 1935, Esprit, articles (1932–1962). Kasimir Edschmid, Destin allemand (mai 1935)
44lettrées. Pourtant, ce roman d’Edschmid aurait pu provoquer des polémiques révélatrices : il fait comprendre enfin dans quelles p
31 1935, Esprit, articles (1932–1962). Tristan Tzara, Grains et Issues (juin 1935)
45ges » et ce conformisme brutal soient en train de provoquer chez Tzara une prise de conscience toute nouvelle, et qu’à cette réfl
32 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Quatre indications pour une culture personnaliste (février 1935)
46é, la stérilité de notre mesure culturelle devait provoquer l’invention d’une série de pseudo-mesures que le libéralisme et l’ana
33 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Conversation avec un SA (décembre 1935)
47rsaire vraiment dangereux, il nous faut cela pour provoquer le déploiement de toutes nos forces viriles. On ne peut pourtant pas
34 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.3. Fatalités du rationalisme bourgeois
48rtant qu’à leurs lois : ce sont les seules qui la provoquent à des combats où elle puisse vaincre, où elle puisse se recréer dans
35 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.12. Leçon des dictatures
49nsformations économiques et morales incalculables provoquées par le socialisme d’État ; enfin le défaut complet, jusqu’à présent,
50e des masses. Mais il est totalement impuissant à provoquer la création, et à la régler, étant de par son origine coupé des sourc
36 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
51en ce sens elle est exacte dans la mesure où elle provoque. Tournons sa pointe vers un adversaire qui va se désigner lui-même sa
52crains qu’il n’emporte certaines adhésions, ou ne provoque certains refus dont les motifs seraient bien étrangers à la thèse que
37 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
53monde bourgeois, comme toute réaction à ce qui la provoque…) Ce qui est véritablement créé et créateur, ce qui possède une vérit
54lèmes sociaux et spirituels. C’est en elle qu’ils provoquent un écho véritablement humain. C’est en elle enfin que s’opère la comm
38 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
55nsformations économiques et morales incalculables provoquées par le socialisme d’État ; enfin le défaut complet, jusqu’à présent,
56e des masses. Mais il est totalement impuissant à provoquer la création, et à la régler, étant de par son origine coupé des sourc
39 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). L’Art poétique ou Qu’il faut penser avec les mains (décembre 1936)
57ue de la parole. Comment cela ? « Le mot appelle, provoque en nous l’état de co-naissance qui répond à la présence sensible des
58de l’origine ». En même temps que la chose qui le provoque, le verbe exprime ainsi la vocation de l’homme qui le profère. « L’ac
40 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plébiscite et démocratie (avril 1936)
59démocratie. Mais là où le referendum ne peut être provoqué que par le gouvernement, comme en Allemagne, en ne saurait parler san
41 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du danger de confondre la bonne foi et le stalinisme (juillet 1936)
60 mécanisme et « l’intellectualisme décharné » ont provoqué des réactions sentimentales qui, de Ruskin à Bergson, relèvent de mys
42 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
61eté d’impuissants qui se torturent à plaisir pour provoquer un petit grincement nouveau de la sensibilité. Je comprends très bien
62 du tout à retrouver ce sentiment d’absurdité que provoquait en moi précisément, la présence physique d’un homme, confrontée avec
63excitant pour la pensée, rien ne saurait mieux la provoquer à l’invention de prises nouvelles ou de vérités plus touchantes que c
43 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
64 entremêlés d’allusions à des célébrités locales, provoquant chaque fois de gros rires. L’homme du peuple — et je pense qu’il en v
44 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
65charges qui s’y trouvaient liées. D’où le malaise provoqué par l’application des sanctions, premier avertissement que nous donna
45 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
66 du tout à retrouver ce sentiment d’absurdité que provoquait en moi, précisément, la présence physique d’un homme, confrontée avec
46 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
67riété. Si bien que, pour satisfaire les exigences provoquées par la première vague de prolétarisation, on en déclencha une seconde
68ain des machines. Le développement de l’industrie provoque, comme on sait, une vague de prolétarisation sans précédent, précipit
69onstitution de la bourgeoisie en caste fermée, et provoquant par ailleurs des concentrations de capitaux qui permettront d’étendre
70 forme d’esclavage, le prolétariat salarié ; il a provoqué des réactions « collectivistes » ou « totalitaires » également inhuma
47 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
71rsaire vraiment dangereux, il nous faut cela pour provoquer le déploiement de toutes nos forces viriles. On ne peut pourtant pas
72sance à travers lui — n’était pas une réalité qui provoque la stupeur du siècle. On demande sottement s’il est intelligent. Ne v
73is vous parle de son temps de caserne. J’espérais provoquer quelques jugements de principe sur la valeur de cette institution. Je
48 1938, Journal d’Allemagne. ii. Plébiscite et démocratie. (À propos des « élections » au Reichstag, 29 mars 1936)
74ont perdus. Mais là où le referendum ne peut être provoqué que par le gouvernement, comme en Allemagne, on ne saurait parler san
49 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
75sie, qui envahit nos analyses : jalousie désirée, provoquée, sournoisement favorisée, et non plus chez l’autre seulement — la coq
76ubite de ces lois, le choc psychologique qu’elles provoquèrent, la propagande, et les mesures de contrôle policier de la vie privée,
77chlegel — autant de signes de la panique sexuelle provoquée par la décadence des contraintes matrimoniales et du mythe de l’amour
50 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
78nne. Il se peut que les excès mêmes de la passion provoquent et recréent des résistances, c’est-à-dire des formes nouvelles, ramen
51 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Victoire à Waterloo, par Robert Aron (février 1938)
79raît convaincante. « Le grand étonnement que peut provoquer ce livre, dit la préface, est que pour transformer une défaite en vic
52 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
80e pour la vie de la société. Elle tend toujours à provoquer, de la part de la société, une mise en ordre équivalente. D’où la per
81nce d’un type de relations et des réactions qu’il provoque. Le mythe de Tristan et Iseut, ce ne sera plus seulement le Roman, ma
82s croit son ami amoureux de sa sœur. Cette erreur provoquée par le nom des deux femmes — est la seule « raison » du mariage de Tr
53 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
83e surréaliste.) Les polémiques parfois fort vives provoquées par ma thèse, plus ou moins bien comprise 62 , [p. 119] les découvert
84lément non celtique, donc proprement courtois qui provoqua, au xiie siècle, la constitution de notre mythe. Qu’on lise l’une ap
85d’un côté, c’est une fatalité tout extérieure qui provoque la catastrophe, tandis que de l’autre, c’est la volonté secrète, mais
54 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
86ée par Dieu comme son ennemie ». Cette impression provoque une souffrance si pénible, puisque l’âme se croit rejetée par Dieu, q
55 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
87 encore ceci : Don Juan plaisante, rit très haut, provoque la mort lorsque le Commandeur lui tend la main, au dernier acte de Mo
88s en appendice. (Raynouard et Fauriel venaient de provoquer la renaissance des études romanes.) « Singulière civilisation », dit-
89ntasmagorie sensuelle de Boccace, le romantisme a provoqué de nos jours une révolte qui se veut « primitive ». Ce n’est plus le
56 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
90lan. » Les exemples abondent de carnages inutiles provoqués par des vœux d’une folle outrecuidance et que l’on tente d’accomplir
91 l’hostilité de l’Église pour ces sports. Ceux-ci provoquaient parfois d’éclatants adultères, comme le témoigne, à propos du tournoi
92 Le tonnerre de leurs trente-six canons de bronze provoqua dans la péninsule une panique de fin du monde. « Le passage de ce pri
57 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
93sie, qui envahit nos analyses : jalousie désirée, provoquée, sournoisement favorisée, et non plus chez l’autre seulement — la coq
94ces lois, le choc psychologique qu’elles [p. 314] provoquèrent, la propagande, et les mesures de contrôle policier de la vie privée,
95chlegel — autant de signes de la panique sexuelle provoquée par la double décadence des contraintes matrimoniales et du mythe de
58 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
96nne. Il se peut que les excès mêmes de la passion provoquent des résistances, c’est-à-dire des formes nouvelles, ramenant alors un
59 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
97 c’est la jalousie d’Iseut aux blanches mains qui provoque la catastrophe, tandis que dans Girard, c’est la jalousie du suzerain
60 1939, Esprit, articles (1932–1962). Autour de L’Amour et l’Occident (septembre 1939)
98r sa forme même d’apostrophe amicale et ironique, provoque et engage un dialogue. J’ai d’autant moins envie de m’y soustraire qu
61 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
99on sur la matière. L’industrie et le commerce ont provoqué la brusque création de villes énormes, dix ou cent fois plus grandes
100 centuplée, et enfin tous ces éléments réunis ont provoqué la création d’armées considérables, agrandissant le phénomène de la g
101sme et [p. 95] aux transformations sociales qu’il provoquait. Comme la culture, elles ont renoncé à diriger, à avertir, à orienter
62 1940, La Vie protestante, articles (1938–1961). De Luther à Hitler (15 mars 1940)
102ien à englober le premier dans la réprobation que provoque le racisme. Est-ce une tactique adroite et justifiable, au moment où
63 1942, La Part du Diable (1982). Introduction. Que la connaissance du vrai danger nous guérit des fausses peurs
103 lui, n’était-ce pas une manière imprudente de le provoquer publiquement ? Je songeais à cette phrase de Kafka : « L’un des artif
104ction les plus efficaces du Diable, c’est de nous provoquer au combat. C’est comme la lutte avec une femme, qui finit au lit. » M
64 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
105s seulement qu’il agit dans le monde, et c’est en provoquant l’abus de nos libertés qu’il agit en nous et nous lie. Si Ève n’avait
65 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
106sance à travers lui — n’était pas une réalité qui provoque la stupeur du siècle. On demande s’il est intelligent. Ne voit-on pas
107aniques de passions et de sensations spirituelles provoquées soit par la cruelle déesse de la Misère, soit par la torche de la par
108e les « obstacles sentimentaux ou rationnels » et provoquer l’hystérie nécessaire. Mais le dernier obstacle, c’est l’au-delà, par
66 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
109onfort et des vertus moyennes. Par là, nous avons provoqué Hitler et l’éruption des « forces mystérieuses » qu’il représenta. Au
67 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
110 retour nostalgique du bien qu’il aurait [p. 135] provoqué malgré lui en ménageant ces vertiges d’où l’âme parfois remonte fécon
111on sur la matière. L’industrie et le commerce ont provoqué la brusque création de villes énormes, dix ou cent fois plus grandes
112plée. Et le concours enfin de tous ces éléments a provoqué la création d’armées considérables, agrandissant le phénomène de la g
113utter contre une passion naissante, on espère, on provoque sa fièvre : ce serait vivre ! (Faut-il qu’on vive peu.) Plus tard on
68 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
114je prétends m’isoler ou m’abstraire du cosmos, et provoquer ma catastrophe particulière, ce ne sera qu’au prix de ma perte, et sa
69 1943, La Vie protestante, articles (1938–1961). Les tours du Diable II : Le menteur (22 octobre 1943)
115s seulement qu’il agit dans le monde, et c’est en provoquant l’abus de notre liberté qu’il agit en nous et nous lie. Si Ève n’avai
70 1944, Les Personnes du drame. Introduction
116 que l’homme ne vaut que par ce qui l’attaque, le provoque à se dépasser, et manifeste ainsi son être véritable, l’intention de
71 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
117assionné de l’effort immédiat. Ce qui ne cesse de provoquer dans mon esprit l’étonnement du premier regard, c’est la similitude d
118Par l’instrument de quel « hasard » l’a-t-il donc provoquée chez Goethe ? Il est un fait de sa jeunesse dont on ne saurait exagér
72 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 2. Goethe médiateur
119nt que la constante prédication de la Tüchtigkeit provoque souvent chez le lecteur du Wilhelm Meister. Qu’on ne s’y trompe pas c
73 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
120égrité de sa force à une mort que toute son œuvre provoquait, et qui, vaincue par une telle victime, lui révéla dans les derniers
74 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
121tement la repentance. Or celle-ci ne saurait être provoquée que par la certitude du pardon… Mais justement la foi ne survient pas
75 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — III.3. L’Art poétique de Claudel
122ue de la parole. Comment cela ? « Le mot appelle, provoque en nous l’état de co-naissance qui répond à la présence sensible des
123de l’origine ». En même temps que la chose qui le provoque, le verbe exprime ainsi la vocation de l’homme qui le profère. « L’ac
76 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
124habitudes où l’énergie s’enlise. Ce besoin d’être provoqué pour montrer de quoi l’on est capable est si profond, peut-être si no
77 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
125ceau, par l’épée et la plume, Manuel n’a cessé de provoquer la mort. Dans toute son œuvre, au cœur de son lyrisme, elle tient le
78 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
126par mois, il se déchaîne, pendant trois jours, et provoque une série d’accidents. On ne sait jamais quand cela va commencer, mai
79 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
127pas plus d’abus que vos systèmes de contrôle n’en provoquent. Je dis qu’il y [p. 198] en aura bien moins. Et quand il y en aurait
80 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
128e par l’irritation instantanée des préjugés qu’il provoque pour peu qu’on l’énonce. Quelques-uns des Américains que j’estime le
81 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
129uté nous eût cloués sur place, mais parce qu’elle provoquait des tempêtes magnétiques qui ont pour effet d’aveugler les avions aux
82 1946, Lettres sur la bombe atomique. 1. La nouvelle
130plus grande explosion de l’Histoire n’ait pas été provoquée tout bêtement par la plus grande masse d’explosif jamais réunie in th
83 1946, Lettres sur la bombe atomique. 2. La guerre est morte
131muler que ce déclassement brusque de la guerre va provoquer dans le monde entier un sentiment de vague et vaste frustration. (L’E
84 1946, Lettres sur la bombe atomique. 7. Tout est changé, personne ne bouge
132capacité des dirigeants. Mais quand on le dit, on provoque le sourire ou des mines vaguement étonnées. — Qu’avez-vous à mettre à
85 1946, Lettres sur la bombe atomique. 9. Paralysie des hommes d’État
133paix. Ils agissent donc comme des irresponsables, provoquant ce qu’ils veulent éviter. Et [p. 58] le public a l’air de trouver cel
86 1946, Lettres sur la bombe atomique. 14. Problème curieux que pose le gouvernement mondial
134r unité », qui « galvanise leur énergie », et qui provoque ces magnifiques mouvements « d’union sacrée » où chacun s’écrie dans
135unir ? Il nous fallait une menace planétaire pour provoquer l’union sacrée du genre humain ? Eh bien, madame, si j’ose le dire :
87 1946, Lettres sur la bombe atomique. 15. L’État-nation
136x qu’en supprimant ce qui permet la guerre, ou la provoque, c’est-à-dire en désintégrant le carcan des États-nations. Par quel m
88 1946, Lettres sur la bombe atomique. 16. Le goût de la guerre
137nous ont intoxiqués. Et la fureur instantanée que provoque, chez beaucoup, l’idée de désarmement, ne s’explique point par des ra
89 1946, Lettres sur la bombe atomique. 17. La fin du monde
138ington. D’après ses calculs, disait-il, cet essai provoquerait un raz-de-marée tel que le déluge, en comparaison, n’aurait été qu’un
90 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
139ue devient aussitôt politique, c’est-à-dire qu’il provoque des discours plus ou moins littéraires, un torrent de clichés qui n’o
91 1947, Doctrine fabuleuse. 2. Deuxième dialogue sur la carte postale. La beauté physique
140non point sans effets. Chez les âmes fortes, elle provoque cette fuite sans fin, cette curiosité anxieuse qu’on appelle inconsta
92 1947, Doctrine fabuleuse. 13. La fin du monde
141 grand ni petit, mais toute chose sans répit nous provoque à la dépasser. La liberté ? Nous avons encombré la terre entière de b
93 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
142Amérique, malgré le choc en retour inévitable que provoque la rentrée massive des vétérans, doit cesser de s’isoler et doit litt
94 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
143 graves et les plus passionnés, tels que ceux que provoquent une période de grèves, le renvoi bruyant d’un ministre, ou même une é
144s brutes, recherchées et subies jusqu’au point de provoquer une réaction nouvelle de l’être… IV Mais il faut élargir ce débat. Il
95 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
145étermine principalement par les réactions qu’elle provoque une fois refoulée dans l’inconscient de la plus composite des collect
96 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
146ue devient aussitôt politique, c’est-à-dire qu’il provoque des discours plus ou moins littéraires, un torrent de clichés qui n’o
97 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
147tant d’impuissance à y parer, n’ont pas manqué de provoquer dans les élites demeurées libérales une crise de pessimisme et de mau
148 cité une anarchie. Cette anarchie ne tarde pas à provoquer une réaction collectiviste. À l’excès de liberté chez les individus,
149n Louis XIV, plus tard à la manière des Jacobins, provoque inévitablement le raidissement, puis la révolte des groupes locaux do
150 exige le suicide. C’est la volonté d’unifier qui provoque leur refus de s’unir, c’est elle qui excite en eux la volonté morbide
151fier l’Europe au mépris des diversités nationales provoquera, sous Napoléon, la naissance des nationalismes. Telle est la cause de
98 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
152 Souhaitons que cet élan soit spontané et non pas provoqué avant terme par une nouvelle menace extérieure. C’est dire qu’il nous
153 lisible aux meilleures volontés, qu’il ne puisse provoquer d’opposition foncière. Qui oserait dire : « Je veux une Europe désuni
99 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
154Winston Churchill, avait également l’intention de provoquer la réunion d’un congrès pour l’Europe unie. Il ne s’agissait pas, dan
155. ⁂ Je viens de citer Paul Reynaud. On sait qu’il provoqua, lors du Congrès, ce qu’on appelle une « sensation », en proposant qu
100 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. IV
156vous citer, entre cent, deux réponses qui ont été provoquées par ma lettre invitant les intellectuels d’une douzaine de pays de l’