1 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
1du Dieu Tout-Puissant qu’elle suscite de nouveaux Psaumes 36 , qu’elle enflamme des chants prophétiques. Et l’Éternel enfin ser
2sité de sa grandeur » comme il est dit au dernier psaume. p. 56 m. « Romanciers protestants », Foi et Vie, Paris, n° 34,
2 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
3ue dans la certitude attestée par le récitatif du psaume. » Et l’on songe au secret de Tristan, qu’il ne peut « dire » mais se
3 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
4ipaux traits. I. Invocation (l’assemblée debout). Psaume. II. La Loi ou son sommaire (l’assemblée assise) (après la lecture, c
4 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — III.3. L’Art poétique de Claudel
5x dans tous les dialectes. Hamann (Paraphrase du Psaume 19.) De l’Art poétique de Claudel, qui domine toute son œuvre ultéri
5 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
6t devant la classe. Il lit le premier verset d’un psaume, la classe répond par le second, il lit le troisième, etc. À l’antiph
6 1953, La Confédération helvétique. 5. La vie religieuse
7la prière et au sermon (le choral luthérien et le psaume calviniste n’y sont entrés que plus tard), ce culte paraît d’autant p
7 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
8e « lumière sur mon sentier », dont nous parle un psaume de David, n’éclaire pas au loin une voie tracée d’avance : non, elle
8 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
9e « lumière sur mon sentier », dont nous parle un psaume de David, n’éclaire pas au loin une voie tracée d’avance : non, elle
9 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.7. De la géographie à l’histoire
10à tout cela l’influence de plusieurs passages des Psaumes, des Prophètes et des Évangiles célébrant l’Orient comme le lieu d’où
10 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
11 de la justice, les trônes de la maison de David (Psaume 122, 3, 5). § 18. Et tous les tribunaux du monde feront bien de deven
12 que tous les royaumes du monde lui seront remis (Psaume 72, 11 ; Dan. 7, 14 ; Apocal. 11, 15), c’est selon la justice que le
11 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
13otiques. Et dans toutes les églises protestantes, psaumes de Goudimel ou de Bourgeois, cantiques dont les mélodies apportées du
14ndance », et au sermon (le choral luthérien et le psaume calviniste n’y sont entrés que plus tard), ce culte paraît à ses fidè