1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Breton, Manifeste du surréalisme (juin 1925)
1de dictionnaire : « Surréalisme, n.m. Automatisme psychique pur par lequel on se propose d’exprimer, soit verbalement, soit par é
2 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
2vit sur un perpétuel pied de guerre et de révolte psychique ». Et lui-même gémit, avec une sombre joie : « Sort misérable, qui ne
3 1935, Esprit, articles (1932–1962). Tristan Tzara, Grains et Issues (juin 1935)
3rsonne 23 est en effet le signe d’une castration psychique caractérisée. Il est troublant de constater cette erreur capitale, et
4lture à venir sur le solide terrain de l’économie psychique, l’on s’attaque à un système général de choses en ignorant cette misè
5ans cette phrase. (« solide terrain de l’économie psychique » ?!) Mais cette affirmation du primat de l’homme sur les dispositifs
4 1936, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le Problème du bien (12 septembre 1936)
6ré que cette expérience diffère de tout processus psychique, il précise : l’expérience religieuse ne devient proprement chrétienn
5 1937, Esprit, articles (1932–1962). Martin Lamm, Swedenborg (septembre 1937)
7s qui sont loin d’être rares, même dans des états psychiques normaux. » (?) Ou : « Il est infiniment probable que ces visions, de
6 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Victoire à Waterloo, par Robert Aron (février 1938)
8d’autres facteurs prédominent, facteurs moraux et psychiques. » C’est donc devant sa destinée, et non pas devant Blücher, ce hasar
7 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
9re compte : à la fois historique et archétypique, psychique et mystique, concret et symbolique, ou si l’on veut littéraire et rel
10olument étanches, au sein de la grande révolution psychique du xiie siècle ! Le refus de comprendre l’un par l’autre et par un m
11e furent-elles, en vérité, plus que cet événement psychique ? De l’énigme historique, dont plusieurs ont cru voir la solution dan
12 ! » ou « Comme c’est vrai ! » ⁂ 1. La Révolution psychique du xiie siècle. — Une hérésie néo-manichéenne, venue du Proche-Orien
13Si nous cherchons à nous représenter la situation psychique et éthique de l’homme en ce temps-là, nous constatons d’abord qu’il s
14xtrêmes illustrés par le mythe sur l’arrière-plan psychique et religieux du xiie siècle, toutes les confusions de l’amour devien
8 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
15res niveaux de la réalité, tantôt sociale, tantôt psychique. L’émancipation de la femme (son entrée dans la vie professionnelle e
9 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
16iment produit — un signe de plus de la révolution psychique du moyen âge. C’est l’erreur sur le sens d’abord, puis la tendance ré
10 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
17nt de qualifier d’égoïsme, de haine ou de maladie psychique tout amour dont les fruits sont amers, le privant aussitôt de ses dro
11 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
18vit sur un perpétuel pied de guerre et de révolte psychique ». Et lui-même gémit, avec une sombre joie : « Sort misérable, qui ne
12 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
19et de millions de drames matrimoniaux, sexuels et psychiques : Mom. Philip Wylie, dans un livre rageur intitulé Génération de vipè
13 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
20atérielles. Avant toute autre forme de traitement psychique, ce sont ces circonstances matérielles qu’il s’agirait de modifier :
21le début de la guérison, quand le mal est d’ordre psychique ; c’est d’autre part une source de confiance en soi, quand les faits
14 1951, Preuves, articles (1951–1968). Mesurons nos forces (avril 1951)
22le début de la guérison, quand le mal est d’ordre psychique ; c’est d’autre part une source de confiance en soi, quand les faits
15 1952, Preuves, articles (1951–1968). Le sens de nos vies, ou l’Europe (juin 1952)
23 défaitisme à la fois politique, civique, et même psychique, si répandu dans nos élites — le pire danger, tant il est vrai que no
16 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
24pports par toute espèce de variantes physiques ou psychiques. Mais le besoin de passion, rencontrant l’interdit, qui est l’antiso
17 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — c. Présence des mythes et leurs pouvoir dans divers ordres
25connaissons, à certains stades de notre évolution psychique ou spirituelle, quand subitement nous nous sentons coïncider avec la
18 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — f. Soulèvement des puissances animiques
26us poser ces problèmes, est d’abord un grand fait psychique ; ou tout au moins elle le signale et elle le signe. Je n’ignore pas
27r » disait Rimbaud. Cette espèce-là de révolution psychique n’a qu’un précédent dans l’histoire de la culture occidentale : il se
19 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
28pports par toute espèce de variantes physiques ou psychiques. Mais le besoin de passion, rencontrant l’interdit, qui est l’antiso
20 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
29 de Don Juan s’oppose à l’Éros antique, qui était psychique et non sensuel, « et c’est ce qui inspire cette pudeur qui caractéris
30amour courtois, essentiellement fidèle. « L’amour psychique est existence dans le temps, l’amour sensuel disparition dans le temp
21 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
31, l’homme consiste en un corps physique, un corps psychique, un corps mental ou spirituel. Le psychique est, pour Nietzsche, « l’
32corps psychique, un corps mental ou spirituel. Le psychique est, pour Nietzsche, « l’âme mortelle… l’âme coordonnatrice des insti
22 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
33 une grande âme se réveille, se détache de l’état psychique primaire d’éternelle enfance humaine, forme issue de l’informe, limit
34 d’États, de sciences, et retourne ainsi à l’état psychique primaire. Mais son être vivant, cette succession de grandes époques q
23 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
35 ne détermine aucune révolution dans sa structure psychique. Ainsi le socialisme n’est, pour nous, qu’une conséquence entre d’aut
24 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
36 de Don Juan s’oppose à l’Éros antique, qui était psychique et non sensuel, « et c’est ce qui inspire cette pudeur qui caractéris
37amour courtois, essentiellement fidèle. « L’amour psychique est existence dans le temps, l’amour sensuel disparition dans le temp
25 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
38ations » symboliques ou mythiques, — c’est-à-dire psychiques ou psychologiques, comme nous le dirions aujourd’hui. En revanche, au
26 1962, Les Chances de l’Europe. III. L’Europe s’unit
39ont les organes sont bons ? Je la crois d’origine psychique. Dans l’ensemble, elle consiste a transformer nos vivantes et vitales
27 1962, Les Chances de l’Europe. IV. Les nouvelles chances de l’Europe
40es traditions les plus valables et ses équilibres psychiques, par les champs de force invisibles qu’elles transportent, à la maniè
28 1963, Journal de Genève, articles (1926–1982). « Le Dieu immanent, qui s’annonce à leur cœur » (9-10 novembre 1963)
41sence dans l’existence de l’homme en tant qu’être psychique. » Et la norme de l’éthique, qui est l’Amour, « appétit d’unité… moda
29 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
42e, le Tout Autre. Pour Jung, Dieu est une réalité psychique. Le théologien n’a que faire de la psychologie, il la met entre paren
30 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
43e, le Tout Autre. Pour Jung, Dieu est une réalité psychique. Le théologien n’a que faire de la psychologie. Il la met entre paren
31 1965, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). L’Europe et le monde [Introduction] (février 1965)
44btenu par réduction ou élimination des caractères psychiques et religieux qui les distinguent ? N’y a-t-il pas là une tendance dés
45re telle, sous l’influence de facteurs religieux, psychiques ou culturels, que toutes les lois de l’économie s’effondrent, si just
32 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
46à celle d’une concentration concertée de facteurs psychiques [p. 17] et psychologiques qui modifient le terrain et préparent l’org
33 1968, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Pour une morale de la vocation (1968)
47esses, fautes de calcul, déficiences physiques ou psychiques, un style défectueux, ou une mauvaise tenue (manque de fair play ou d
34 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
48 Vous êtes plus menacés que nous par la dictature psychique des mass media, alors que nous sommes surtout menacés par nos divisio
35 1970, Lettre ouverte aux Européens. I. L’unité de culture
49s, ou sciences de l’âme, et des méthodes d’action psychique, comme le yoga. L’Occident, dès le départ de l’aventure nommée Europe
36 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
50gme qui lui est extérieur, et non sur ses données psychiques ou sa vraie foi, voilà qui est bel et bon, mais gardez-le pour vous.
51épondrai : d’un processus à la fois historique et psychique de convergence, de collusion, et de mise en tension, voire de confusi
52eut dire que la prise de conscience d’une réalité psychique est inséparable de sa mise en forme (plastique ou poétique), ou encor
53u positives — comptent moins, au total, en vérité psychique, en dynamique créative, que la mise en tension avec le phénomène, ou
54ême sphère englobante, dans le même jeu de forces psychiques, au sein du même complexe d’aspirations et d’interdits, d’hérésie lib
37 1974, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stratégie de l’Europe des régions (printemps 1974)
55ion organique, dans notre monde humain, social ou psychique. La non-violence est ouverture au monde et à l’autre, tandis que tout
38 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Paradoxes de la prospective (automne 1975)
56er dans le noyau humain, physiologique mais aussi psychique, s’inscrira dans l’Histoire un jour ou l’autre. Telle est la loi de l
39 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
57 et de la lutte contre les maladies somatiques et psychiques… — côté pertes : les dégradations du patrimoine naturel de l’humanit
40 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 5. Naissance de la prospective
58née, et leurs conclusions sont lugubres : la mort psychique du dernier opposant dans les caves de torture du ministère de l’Amour
41 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 6. L’avenir sensible au cœur
59incapable de se prêter au moindre échange vivant, psychique ou sympathique. L’intuition peut nous informer sur le vivant par reco
60er dans le noyau humain, physiologique mais aussi psychique, s’inscrira dans l’Histoire un jour ou l’autre. Telle est la loi de l
42 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 8. Deuxième histoire de fous : Hitler
61ce qu’il conviendrait de traduire aujourd’hui par psychique.) Pour provoquer l’hystérie nécessaire, Hitler dispose de deux moyen
43 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
62on organique, dans l’ordre humain tant social que psychique. La non-violence est l’ouverture au monde, à l’autre, tandis que tout
44 1979, Cadmos, articles (1978–1986). Écologie, régions, Europe fédérée : même avenir (printemps 1979)
63s contre les maladies de civilisation (physiques, psychiques et psychosomatiques.) Mais en même temps que l’agression industrielle
45 1979, Réforme, articles (1946–1980). Écologie, régions, Europe fédérée : même avenir (19 mai 1979)
64s contre les maladies de civilisation (physiques, psychiques et psychosomatiques). 4. De l’exigence écologique aux exigences rég