1 1933, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Histoires du monde, s’il vous plaît ! » (janvier 1933)
1uvement de mauvaise humeur, voire à une tentative publicitaire. En réalité, la suite prouva la clairvoyance de l’éditeur, habile à s
2 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La Légion étrangère soviétique (juin 1933)
2a « matière » ; enfin Staline le réduit à un rôle publicitaire, bientôt négligeable, au service de la Production divinisée. Telle es
3 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
3x Goncourt, justifiant les plus grosses manœuvres publicitaires, et la méfiance des éditeurs à l’endroit des meilleurs esprits. À qui
4 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
4se d’être autorité, tombent sous le coup des lois publicitaires. Et la publicité traduit les exigences d’une classe bourgeoise très c
5 1934, Esprit, articles (1932–1962). Sur une nouvelle de Jean Giono (novembre 1934)
5s, des pornographies pauvrettes, des « variétés » publicitaires et en général de la littérature de Prisunic ; 3° parce qu’ils flanque
6 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.8. Décadence des lieux communs
6esure, — et quelle misérable mesure ! « Slogans » publicitaires, mots d’ordre politiques, tels sont les ersatz pitoyables que nous pr
7 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
7quent les courtiers d’assurances et leurs hérauts publicitaires, les dictateurs. Ironie, disions-nous : communistes, bourgeois, libér
8 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Précisions utiles sur l’industrie des navets (mars 1936)
8étant directement influencée par le « lancement » publicitaire organisé par l’éditeur, ce mauvais livre aura du succès. Et ce bon au
9compensaient leur incapacité à lutter sur le plan publicitaire par une spéculation adroite sur le goût de la rareté ou du scandale,
9 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
10« liberté » de la passion relève des statistiques publicitaires. L’homme qui croit désirer « son » type de femme se trouve intimement
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
11« liberté » de la passion relève des statistiques publicitaires. [p. 306] L’homme qui croit désirer « son » type de femme se trouve i
11 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
12 précises : c’étaient en quelque sorte des poèmes publicitaires destinés à attirer la gloire et la foule à tel pèlerinage ou abbaye e
12 1946, Combat, articles (1946–1950). Bikini bluff (2 juillet 1946)
13llade de cochons vifs, organisée par les services publicitaires de la Marine. Qu’on se rappelle, à ce sujet, les déclarations faites
13 1947, Doctrine fabuleuse. 3. Troisième dialogue sur la carte postale. L’homme sans ressemblance
14arte postale L’homme sans ressemblance L’agent publicitaire. Vous connaissez, Monsieur, sans aucun doute la série de portraits en
14 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
15touré d’un vaste état-major de lecteurs, d’agents publicitaires, et de jeunes femmes nommées editors, dont la tâche officielle est de
15 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
16de briguer ses applaudissements, selon les règles publicitaires. Il était l’exemple-type d’une activité décisive, unissant toutes les
16 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.9. L’Europe, l’été…
17ationaux et municipaux, et dans les portefeuilles publicitaires. Cela va de pair avec l’accroissement du temps de loisirs, la diffusi
17 1972, Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale (1972). Les Dirigeants et les finalités de la société occidentale
18erviews) qu’il ne s’agit là que d’une « opération publicitaire destinée à recueillir des fonds ». On pourrait lui rétorquer que lors
19logie, eh bien ! il ne s’agit que d’une opération publicitaire destinée à faire vendre sa dextrose [p. 19] — dextrose étant synonyme
18 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Paradoxes de la prospective (automne 1975)
20uivra. ») mais jamais contraignante ou simplement publicitaire (« Dans x années, on consommera trois fois plus de ceci, trente fois
19 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
21appements libres de sa moto ou de son agressivité publicitaire le territoire de votre intimité, et ce ne sont là que nuisances passa
20 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 6. L’avenir sensible au cœur
22uivra. ») mais jamais contraignante ou simplement publicitaire (« Dans x années, on consommera trois fois plus de ceci, trente fois
21 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
23me, comme on dit alors. Dans sa première brochure publicitaire, il fait écrire : « L’Auto peut vous mener n’importe où, où il vous p
24 je puis lire, ce sont des chiffres, des panneaux publicitaires, des conseils ou des ordres de la police routière. Si je mange, ce n’
22 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. I. L’économie
25l’État, du marché, des employeurs, ou d’un climat publicitaire qui l’entretient dans l’obsédante poursuite de « satisfactions » maté
23 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. II. L’énergie
26tionnant, loin de se neutraliser ; les éclairages publicitaires ; les forfaits, favorisant les plus gros consommateurs de kilowatts…
24 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
27l’avantage immédiat et concret n’est qu’une prime publicitaire destinée à me convaincre de signer avec celui qui dit que l’avoir est