1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Ramon Fernandez, Messages (juillet 1926)
1atholique ; mais tenant compte de leur effort, il puise dans l’échec même de leurs analyses les éléments de sa synthèse, qui
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
2 communément heureux de nos contemporains qui ont puisé [p. 134] dans Auguste Comte cette tranquillité de rejeter définitivem
3 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Littérature alpestre (juillet 1931)
3. À part Sénancour, aucun de nos écrivains n’a su puiser dans le thème de la montagne une inspiration lyrique ou philosophique
4 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.6. L’Arche de l’Alliance
4mne la mythologie et la fabulation, où les Aryens puisent leur art de tromper et de se satisfaire d’illusions. Point de science
5 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
5Et dans leur communion avec ces masses, les chefs puisent une énergie occulte, une efficacité d’action et d’agression qui désar
6 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
6Et dans leur communion avec ces masses, les chefs puisent une énergie occulte, une efficacité d’action et d’agression qui désar
7 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
7ande tension spirituelle dans laquelle l’Europe a puisé son dynamisme créateur. Tension dont le débat du libre arbitre, oppos
8 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Luther contre Érasme (19 juin 1937)
8ande tension spirituelle dans laquelle l’Europe a puisé son dynamisme créateur : l’opposition du témoin responsable et du spe
9 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Selma Lagerlöf, conteur de légende (3 juillet 1937)
9ensköld, et porte sur lui de grandes ombres. Il y puise sa vie secrète, il en reçoit des dimensions nouvelles : mystère, fata
10 1938, Journal d’Allemagne. 2. Conclusion 1938
10 instant avec l’éventualité d’une guerre, et il y puise sa force de cohésion. Quelle que soit donc la volonté consciente et a
11 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
11le jeu de ces contraintes que le mythe de Tristan puisait ses moyens d’expression. Or voici que ces contraintes ou se relâchent
12 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
12tibérique que l’hérésie chrétienne des « purs » a puisé certains traits de sa mythologie. Que celle-ci ait revêtu chez les po
13 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
13respiration ou la nutrition, par exemple, qu’elle puise ses métaphores les plus frappantes. Il faudrait expliquer pourquoi c’
14ans ce vocabulaire que les amoureux d’aujourd’hui puisent encore, en toute inconscience, leurs métaphores les plus courantes. M
14 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
15uit point ; de même celui qui est pénétré d’amour puise la vie dans la contemplation de sa dame, car ainsi il soulage sa gran
16 orthodoxe. Et cette dernière ne manquera pas d’y puiser ses meilleures métaphores. En vérité, la tentation était trop forte.
15 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
17culture à elle, à savoir la courtoisie, et elle y puisait les normes de sa conduite. » 171 (Nous savons en effet que la courto
16 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
18ément dans le jeu de ces contraintes que le mythe puisait ses moyens d’expression (comme on l’a vu au livre I). Or voici que ce
17 1940, Mission ou démission de la Suisse. 2. La bataille de la culture
19me, de cette situation passablement absurde, et y puiser les seules raisons encore valables de parler. Vous voyez que je n’ai
18 1944, Les Personnes du drame. II. Liberté et fatum — 5. Luther et la liberté de la personne
20ande tension spirituelle dans laquelle l’Europe a puisé son dynamisme créateur. Tension dont le débat du libre arbitre, oppos
19 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
21squ’ils refusent d’avouer leur maladie, et qu’ils puisent dans leur fièvre seule une énergie surexcitée. [p. 29] Santé de la
20 1953, La Confédération helvétique. Introduction (par Lucien Febvre)
22ibéré en eux ces puissances héroïques que l’homme puise dans la nature, repu leurs yeux de merveilleux horizons, purs, libres
21 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
23et de la poésie des Géorgiques. Ou bien encore on puise aux deux sources [p. 11] à la fois, réconciliant spiritualisme et nat
22 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
24t de la poésie des Géorgiques. Ou bien encore on puise aux deux sources à la fois, réconciliant spiritualisme et naturisme d
23 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
25es propres erreurs agrandies au dehors, elle peut puiser dans ce génie secret les formules d’un nouvel équilibre vivant. Les p
24 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un centre qui doit être partout (mai 1958)
26 conclut de l’examen d’un grand nombre d’exemples puisés dans toutes les traditions de la Terre : « Chaque habitation, par le
25 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
27laires. Cette collection de types de notre siècle puisait dans l’Europe de naguère — surtout viennoise — ses éléments anecdotiq
26 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
28laires. Cette collection de types de notre siècle puisait dans l’Europe de naguère — surtout viennoise — ses éléments anecdotiq
27 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Avant-propos
29i téméraire d’orientation dans un sujet illimité, puiseront sans doute à d’autres sources que j’ignore, mais n’en trouveront pas
28 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.2. L’Europe des lumières
30mis dans nos mains ces ouvrages immortels où nous puisons encore les préceptes et les exemples du goût le plus pur, et qui, à l
29 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.3. Évolution : vers le progrès ou vers la décadence ?
31 opiniâtre, à l’esprit de compétition que l’homme puise dans la rivalité —, l’art suprême qui surpasse tous les autres, l’art
30 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.5. L’Europe des adversaires de l’Empereur
32n, forte par elle-même, appuyée sur des principes puisés dans la nature des choses et indépendans des croyances qui passent et
31 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
33ités et qu’à travers le changement de situations, puisant à sa source, elle déploie sans cesse à nouveau, imprévisiblement, son
32 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
34apparaissent les sources auxquelles [p. 398] nous puisons en commun, les littératures de Rome, de la Grèce et d’Israël. Ce que
33 1962, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). L’Europe est d’abord une culture (30 juin 1962)
35que ne détruise pas les bases de l’Europe, mais y puise au contraire ses meilleures énergies ; qu’elle respecte nos diversité
36x œufs d’or. La technique, inventée par l’Europe, puise ses forces inventives dans le fonds commun spirituel et moral, théolo
37es régionales serait anti-européen. Notre culture puise son pouvoir de rayonnement universel dans la pluralité de ses foyers
34 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
38pendant que des biologistes et des électroniciens puisent dans la même théorie saussurienne les schèmes structuraux qui permett
35 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
39pendant que des biologistes et des électroniciens puisent dans la [p. 13] même théorie saussurienne les schèmes structuraux qui
36 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
40us authentiquement encore : dans la mesure où ils puisaient naturellement aux sources les plus variées de notre culture commune,
41torique du « tout cela et rien que cela » qu’il a puisée dans saint Paul, il est le seul théologien depuis Calvin qui ait infl
37 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
42orique du « tout cela et rien que cela » (qu’il a puisée dans saint Paul), il est le seul théologien depuis Calvin qui ait inf
38 1968, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Hölderlin dans le souvenir des noms splendides (1968)
43urgissant, Castalie ! Ah ! je veux Dans la vasque puiser, à travers le parfum de tes fleurs, et répandre, Sur le sol où renaît
39 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
44pendant que des biologistes et des électroniciens puisent dans la même théorie saussurienne les schèmes structuraux qui permett
40 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.9. L’Europe, l’été…
45 ville comme Berlin, Vienne ou Zurich, capable de puiser dans les ressources dont elle dispose pour sa propre saison d’hiver,
41 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
46li sur L’Érotique des troubadours (1963) que l’on puisera les éléments d’une vision plus authentique. Je cite p. 52 : « L’idée
42 1977, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La réponse de Denis de Rougemont (1977)
47rsonne. Je vous en donnerai deux exemples. Je les puise dans des articles de presse me concernant, parus en 1948 et en 1950 à
43 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. IV. Les Régions
48 donc que le phénomène régional dans son ensemble puise ses motivations essentielles dans une réaction contre les progrès de
44 1981, Cadmos, articles (1978–1986). Un falsificateur vu de près (été 1981)
49x militaire laïcard comme Pétain ont-ils vraiment puisé leur inspiration politique (Montoire et la collaboration, le Vel’ d’H