1 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Une exposition d’artistes protestants modernes (avril 1931)
1nvite à renoncer à ces clichés. Pas de trace de « puritanisme » chez des artistes si différents les uns des autres. Au contraire, u
2 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
2anale, pour lui ôter sa force, je le crains. ⁂ Le puritanisme, expression d’une doctrine héroïque, pouvait provoquer dans les âmes
3 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Deuxième Jour de la Création, par Ilya Ehrenbourg (décembre 1933)
3ale, sentimentale, formidablement conformiste. Le puritanisme des komsomols a ceci de spécifiquement ennuyeux qu’il ne crée pas en
4 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 14. Tactique personnaliste
4e centrale bureaucratique. Nécessité d’un certain puritanisme, etc.) 3. Un chef doit être pauvre et savoir que la richesse affaibli
5 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
5 ? Mais elle était courante et naturelle avant le puritanisme bourgeois. L’argument est anachronique. Voici par contre un document
6 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
6’est nous qui sommes des névrosés, héritiers du « puritanisme » embourgeoisé d’un xixe siècle incroyant. Saint Jean de la Croix, q
7 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
7siècle des Lumières, l’Inquisition s’apaise et le Puritanisme s’humanise : aussitôt les sorciers disparaissent. Et bientôt à leur s
8 1945, Le Semeur, articles (1933–1949). La responsabilité culturelle de l’Église (mars 1945)
8isme Rembrandt, [p. 20] le luthérianisme Bach, le puritanisme Milton. Mais le protestantisme libéral du xixe ou xxe siècle n’a in
9 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
9i drame, c’est de s’être affranchis des tabous du puritanisme au prix d’une frustration de l’âme, d’un refus ricaneur du spirituel.
10 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
10 définir. Comment expliquer le contraste entre le puritanisme rigoureux de tel village de la Pennsylvanie, de tel milieu méthodiste
11éricain. De la sexualité Je mets en fait que le puritanisme, hérésie moraliste issue en Angleterre de la Réforme calvinienne, et
12ourd’hui, avec une réaction universelle contre le puritanisme sexuel. On a rejeté tous ses tabous. On ne pense plus que la « chair 
11 1949, Le Semeur, articles (1933–1949). « Les protestants et l’esthétisme » (février-mars 1949)
13 » théologies donner naissance à un grand art (le puritanisme à Milton, les doctrines jésuites au baroque), et de « bonnes » théolo
12 1950, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Europe et sa culture (novembre 1950)
14n ce qu’elle a de moderne justement. Calvin et le puritanisme, d’un côté, plus les gratte-ciels, le système Taylor-Bedaux à tous le
13 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
15roit et des Institutions dûment hiérarchisées. Ce puritanisme social, cette morale du service de l’État, fera la grandeur de l’Empi
14 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 10. Le drame occidental
16cipes moraux allégués (tels que justice, civisme, puritanisme, progressisme, etc.) qui dérivent de la tradition chrétienne. Tout ce
15 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — a. L’amour et la personne dans le monde christianisé
17l faut remonter aux origines du christianisme. Le puritanisme chrétien est un peu plus ancien que les Évangiles : il se déclare dès
16 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — g. Parenthèse sur le sens des mots
18lise jamais les termes de morale bourgeoise et de puritanisme comme des injures, ni comme des épithètes nécessairement dépréciative
17 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — h. Pour une mythanalyse de la culture
19ale bourgeoise ne voulait en connaître, et que le puritanisme n’en tolère. Or ces réalités, quoiqu’on en juge, sont au moins aussi
18 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
20nsigeante, bien antérieure au christianisme et au puritanisme victorien ; au surplus, sanctionnée par la Mère. Donc Gide « prend so
21rte, aux structures imposées à sa jeunesse par le puritanisme maternel. Un complexe d’Œdipe mieux noué, plus « normal » dirais-je,
19 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Annexes — ii. Misère et grandeur de saint Paul
22ur tribu « comme le chien à son vomissement », le puritanisme agressif et l’orthodoxie ombrageuse sont des nécessités indiscutables
23 cesse de confondre avec la vérité de l’Esprit le puritanisme et la misogynie de l’Apôtre, qui me paraissent dépendre en premier li
20 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
24jeune paysan son ignorance du reste du monde, son puritanisme naïf, et le soutien de la morale utilitaire qui règne sans problème s