1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Le Corbusier, Urbanisme (juin 1926)
1ssus des rumeurs de la ville. Puis s’étendent les quartiers de résidence ; les jardins suspendus à tous les étages soulignent de
2 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
2sa villa, vers cinq heures [p. 406] à travers ces quartiers si clairs, arbres et jets d’eau ; sans avoir pu retrouver, des conver
3 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
3ais d’avoir vu ses profondes bibliothèques et son quartier universitaire tout rajeuni dans des jardins luisants ne m’empêchera p
4 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
4onduit à sa villa, vers cinq heures à travers ces quartiers si clairs, arbres et jets d’eau ; sans avoir pu retrouver, des conver
5ais d’avoir vu ses profondes bibliothèques et son quartier universitaire tout rajeuni dans des jardins luisants ne m’empêchera p
5 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Le mouvement des groupes — Kagawa (4 août 1934)
6n plus vaste que celle du plus pauvre habitant du quartier, et non content d’y vivre dans un dénuement absolu, ouvre sa chambre
7chappe et revient le lendemain. Il prêche dans le quartier des prostituées, souvent lapidé. Épuisé par la tuberculose et une mal
6 1935, Le Semeur, articles (1933–1949). La cité (avril-mai 1935)
8 d’argent — il loue une espèce de baraque dans le quartier le plus mal famé de la grande ville de Kobé, et se met à prêcher l’Év
9emment désespérée s’étend mystérieusement sur ces quartiers d’enfer. Les crimes diminuent, les enfants s’instruisent, des misères
10 à [p. 408] jouer les Kagawa, et à vivre dans les quartiers miséreux, ne serait-ce pas aussi faillir à notre vocation tout humble
7 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. III. L’été parisien
11e de la Tradition possède sa rue, ou au moins son quartier. On circule à travers les classiques, les encyclopédistes, l’Empire ;
12hamps-Élysées. Ce n’est qu’aux portes et dans les quartiers clairs et chaotiques de la Ceinture qu’on rejoint l’Europe d’aujourd’
13esque. Rien à « remarquer » parmi les danseurs du quartier, alors que dans la société, l’on se montre au moins des têtes, en rac
14er ! 21 juillet 1935 Je traversais hier soir le quartier de Passy, en proie aux tourments bienheureux d’une idée savoureuse et
8 1937, Esprit, articles (1932–1962). Albert Thibaudet, Histoire de la littérature française de 1789 à nos jours (mars 1937)
15ers une plate-forme d’où s’étale à la vue tout un quartier d’histoire populaire, celui de Juillet 1789 et de Juillet 1830. » De
9 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
16même temps des pacifistes.)   Appartements. — Le quartier de l’Université est le plus riche de la ville. Grandes villas et pala
17de Munich en 1923. Peu de drapeaux dans les beaux quartiers : un ou deux par villa seulement. Mais les maisons des rues commerçan
18nt. Mais les maisons des rues commerçantes et des quartiers populaires sont rouges du haut en bas. Seul le palais Rothschild rest
19on intérieure ». Depuis 1931, il est pasteur d’un quartier berlinois. Et maintenant, je le vois sortir de l’ombre où il était as
10 1938, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La vraie défense contre l’esprit totalitaire (juillet 1938)
20et se défendirent avec leurs moyens propres : des quartiers de roche. Je ne veux pas dire, évidemment, que nous devions nous défe
21devions nous défendre aujourd’hui encore avec des quartiers de roche ; je veux dire que la force du faible, c’est de refuser le j
11 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
22pions dans leur boîte ou les régiments dans leurs quartiers d’hiver, et chacun va à ses petites affaires en attendant la partie o
12 1939, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Billet d’aller et retour (décembre 1939)
23je songe à l’ennui, au désespoir qu’expriment les quartiers ouvriers les plus modernes des villes allemandes, je comprends, que d
13 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Religion et vie publique aux États-Unis (18 février 1941)
24quelque réunion de Réveil ultra-dynamique dans un quartier miséreux, de là à une neuvaine dans un couvent, à un chœur luthérien,
25étro, Églises à proximité. » J’achète un guide de quartier, d’aspect commercial. Une page y est réservée aux lieux de culte. En
14 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
26je songe à l’ennui, au désespoir qu’expriment les quartiers ouvriers les plus modernes des villes allemandes, je comprends, que d
15 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
27première heure, les quelques dizaines de chefs de quartier nazis qui opèrent dans la ville fédérale. Des camions sont alignés da
16 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
28es de luxe dans leurs parcs, et quelques rues des quartiers nègres dont chaque maison de brique s’orne de quatre marches de bois
29anquent jamais de mentionner, outre les écoles du quartier et les lignes de métro, de trams et d’autobus qui le desservent, la p
17 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
30nrichit. Sans relâche, mon assiette se remplit de quartiers de viande de cinq ou six espèces, qu’on rôtit à la braise dans une co
31t les restes ? — On les distribuait dans tout le quartier. 10 octobre 1941 Mon séjour se prolonge dans l’attente d’un visa de
18 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
32t rient. J’ai fui. Pas d’autre restaurant dans ce quartier. Je suis monté sans dîner chez mes amis. Je n’en ai pas de plus charm
19 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
33 connaissance avec les heures et la saison de mon quartier, Beekman section, aussi célèbre par ses crimes que par sa tradition m
20 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
34s passages en ville. On me dit qu’il y a dans les quartiers de l’Est quelques petits appartements dont les ouvriers ne veulent pl
35ral Park, traverse en direction de l’est de beaux quartiers gris clair d’un gothique sobre et astiqué, change subitement d’aspect
36à ordures en métal, rarement ou mal vidés dans ce quartier, débordent sur la neige entre les escaliers de quatre marches qui con
37tres portent des noms en cek, nous sommes dans le quartier slovaque. Je gravis l’escalier jusqu’au troisième. La porte donne dan
38action de la concierge. Car, me dit-elle, dans ce quartier-ci personne ne paye [p. 227] jamais de déménagement. Quand on quitte
39et orientale) mais comme ils sont gentils dans ce quartier si pauvre, même le Chinois de la blanchisserie, et comme je suis cont
21 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
40naturel. (Et ce n’est pas toujours au galop.) Les quartiers extérieurs des villes intacts, et si parfaits dans le propret-coquet
22 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
41ral Park, traverse en direction de l’est de beaux quartiers gris clair d’un gothique sobre et astiqué, change subitement d’aspect
42à ordures en métal, rarement ou mal vidés dans ce quartier, débordent sur la neige entre les escaliers de quatre marches qui con
43tres portent des noms en cek, nous sommes dans le quartier slovaque. Je gravis l’escalier jusqu’au troisième. La porte donne dan
23 1946, Journal de Genève, articles (1926–1982). Journal d’un retour (fin) (18-19 mai 1946)
44 ce n’est pas toujours au galop.) Les maisons des quartiers extérieurs intactes, et si parfaites dans le propret-coquet scolaire
24 1946, Réforme, articles (1946–1980). Vues générales des Églises de New York (12 octobre 1946)
45érend Fosdick, comme chez les anglicans des beaux quartiers, et chez les méthodistes comme chez les luthériens. Les catholiques e
25 1947, Vivre en Amérique. 2. Vie culturelle et religieuse
46érend Fosdick, comme chez les anglicans des beaux quartiers, et chez les méthodistes comme chez les luthériens. Les catholiques e
47quelque réunion de Réveil ultra-dynamique dans un quartier miséreux, de là à une neuvaine dans un couvent, à un chœur luthérien,
48étro, Églises à proximité. » J’achète un guide de quartier, d’aspect commercial. Une page y est réservée aux lieux de cultes. En
26 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
49omposite à l’extrême, répartie en une douzaine de quartiers nationaux ou raciaux — chinois, allemand, italien, tchèque, nègre, ju
27 1947, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Slums (janvier 1947)
50ral Park, traverse en direction de l’est de beaux quartiers gris clair d’un gothique sobre et astiqué, change subitement d’aspect
51à ordures en métal, rarement ou mal vidés dans ce quartier, débordent sur la neige entre les escaliers de quatre marches qui con
52tres portent des noms en cek, nous sommes dans le quartier slovaque. Je gravis l’escalier jusqu’au troisième. La porte donne dan
28 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
53 On le dirait à moins. Plus qu’un hôtel, c’est un quartier de ville en un seul bâtiment surmonté d’une coupole. À l’intérieur, d
54voie, mêlés à la circulation bien ordonnée de ces quartiers, des signes brefs et toujours inquiétants, le cri précipité et comme
55oupi contre un mur. [p. 60] Il règne dans tout le quartier une espèce de solennité énigmatique et insidieuse, qui tient du rêve
56ir mêlée d’un colorant jaune d’or ou vermillon. ⁂ Quartier purement indien du centre de Bombay : comment font les autos pour tra
29 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
57mier coup d’œil, comme ailleurs, l’état de larges quartiers de villes ou sections de la population. Les voyageurs qui traversent
58e — mais il ne tolère pas non plus la laideur des quartiers lépreux et monotones, la saleté de la rue, le détraquement chronique
30 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
59s », formées de simples citoyens du village ou du quartier, qui jouissent d’une grande autorité sur les instituteurs, et se font
31 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure occidentale de l’homme : L’exploration de la matière (août 1955)
60rts d’allégresse, acclame les Pères, illumine les quartiers, reconduit les évêques en cortège à la lueur des torches et dans l’en
32 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
61 pour l’apaiser et le concilier : on lui offre un quartier de la même viande dont on mange. (D’où « l’invention » [p. 12] de la
33 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
62it partout que pèlerinages, sanctuaires, lieux et quartiers de ville sacrés ; arbres, fleuves, animaux sacrés ; hommes et femmes
63ns ce grouillement sempiternel ? Mais je vais aux quartiers anciens : celui qui entoure la grande pièce d’eau sacrée, rectangulai
34 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
64rts d’allégresse, acclame les Pères, illumine les quartiers, reconduit les évêques en cortège à la lueur des torches et dans l’en
35 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
65tié du xixe siècle. Le colonialisme a laissé des quartiers européens à Bombay comme à Capetown et à Hong Kong 1 et des décors i
36 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Guide européen de l’enseignement civique [introduction] (1960-1961)
66ord, sous les tentes de l’Asie centrale, dans les quartiers industriels de Leningrad et dans un centre agricole de l’Ukraine), l’
37 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
67préfecture de police est reliée par fil direct au Quartier général, et là-dessus quitte le bureau sous un prétexte quelconque. R
68 signalé, qu’un groupe d’aviateurs avait pris ses quartiers à deux kilomètres de là, et qu’un appareil de chasse s’était posé pou
38 1963, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Universités américaines (12-13 janvier 1963)
69couleur d’huître sous le vent, traverse d’infinis quartiers de maisons blanches et d’usines transparentes, surmontés de clochers
39 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
70entre les collines, les usines, les châteaux, les quartiers modernes d’une ville indéfinie longuement interrompue par des prés et
40 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
71pavé dans la plus grande partie de sa longueur en quartiers de granit, et semble être un ruban jeté négligemment sur les montagne
41 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
72olitique de résistance au gigantisme. Qu’un grand quartier se bâtisse loin du centre, on en fera une commune nouvelle. Toutefois
42 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
73mier coup d’œil, comme ailleurs, l’état de larges quartiers de villes ou sections de la population. Les voyageurs qui traversent
74e — mais il ne tolère pas non plus la laideur des quartiers lépreux et monotones, la saleté de la rue, le détraquement chronique
75] Il élevait les lapins pour ses parents, dans un quartier populaire de Zurich. À seize ans, il devient vendeur dans une épiceri
43 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
76entre les collines, les usines, les châteaux, les quartiers modernes d’une ville indéfinie longuement interrompue par des prés et
44 1968, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il faut réinventer l’Université (29 juin 1968)
77uples. Mais subitement, après les nuits de mai du Quartier latin, ce qui était utopie devient nécessité, ce que l’on qualifiait
45 1974, Journal d’un Européen (fragments 1974). Journal d’un Européen (fragments 1974)
78rtisanales, etc.) et dans les grandes villes, les quartiers ; puis ces grappes de municipalités autonomes que pourraient être les
46 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 1. La religion de la croissance
79nicipal, deux Chambres ; au lieu de 20 mairies de quartier, 22 Cantons souverains ayant chacun leur Exécutif, leur Grand Conseil
80sur l’agora. Mais l’homme ou la femme habitant un quartier de New York ou de Paris, même disposant d’un émetteur sauvage, commen
47 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 9. Devenir soi-même
81l’homme des HLM, des pavillons de banlieue ou des quartiers résidentiels, est frustré plus encore qu’il ne le sent dans son besoi
82le leur rendons bien. Jolies banlieues ! et beaux quartiers ! On va me faire observer que ce genre de frustration n’est pas resse
48 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
83tes dimensions, on a choisi pour unité de base le quartier. Ce n’est pas un très bon substitut, puisqu’un quartier de grande vil
84er. Ce n’est pas un très bon substitut, puisqu’un quartier de grande ville, en général, n’est pas un tout varié mais une parcell
85le (GAM) en France 155  ; partout, les Comités de quartier, pour la défense des locataires ou des propriétaires, pour l’animatio
86? Les premiers, dont les membres (trente-cinq par quartier) sont nommés et choisis dans la population par la trèsofficielle Comm
87it de bouleverser l’équilibre socio-économique du quartier. Ils interdisent aux promoteurs la destruction de logements pour y fa
88es villes neuves (ou de modifier dans ce sens les quartiers adoptés comme unités sociales) sur la double fonction architecturale
89s massives, d’aménager une place centrale pour le quartier, comment va-t-on le faire devenir Commune ? Si le peuple n’a plus où
49 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
90ns nos bourgs et villages et dans les communes de quartier qu’il nous faut instituer les moyens de la construire, et ils sont si
91es se trouvent débordés et vidés tant par en bas (quartiers) que par en haut (continents). Je vois des sociologues et des économi
50 1977, Foi et Vie, articles (1928–1977). Pédagogie des catastrophes (avril 1977)
92es se trouvent débordés et vidés tant par en bas (quartiers) que par en haut (continents). Je vois des sociologues et des économi
51 1979, Cadmos, articles (1978–1986). Écologie, régions, Europe fédérée : même avenir (printemps 1979)
93trante », autoroutes divisant des domaines ou des quartiers, destruction de forêts, que la conscience régionaliste alertée s’orga
52 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Université par l’Europe et vice-versa (hiver 1979)
94réunissent dans des salles exiguës, déménagent de quartier, voire émigrent dans une autre ville de la région parisienne, quand l
53 1979, Réforme, articles (1946–1980). Écologie, régions, Europe fédérée : même avenir (19 mai 1979)
95trante », autoroutes divisant des domaines ou des quartiers, destruction de forêts que la conscience régionaliste alertée s’organ
54 1980, Journal de Genève, articles (1926–1982). Les journalistes sportifs ? On dirait qu’ils aiment les tyrans (31 mai-1er juin 1980)
96es phrases telles que « Tartampion ne fait pas de quartier, il écrase ses adversaires, dicte sa loi », un peu comme si les grand
55 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
97t rient. J’ai fui. Pas d’autre restaurant dans ce quartier. Je suis monté sans dîner chez mes amis. Je n’en ai pas de plus cha