1 1920, Articles divers (1924–1930). La Tour de Hölderlin (15 juillet 1929)
1’amour s’éloigne le premier, quand Hölderlin doit quitter la maison de Madame Gontard 12 , déchirement à peine sensible dans so
2vie monotone de vieux maniaque. Le buisson ardent quitté par le feu se dessèche. Ce qui fut Hölderlin signe maintenant Scardan
2 1924, Articles divers (1924–1930). M. de Montherlant, le sport et les Jésuites (9 février 1924)
3ué pour le devenir que le temps de méditer : il a quitté le collège jésuite pour la tranchée, puis « le sport l’a saisi aux pa
4e de soi-même. ⁂ [p. 65] M. de Montherlant, qui a quitté le stade, se rendra mieux compte à distance de la contradiction sur l
3 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jules Supervielle, Gravitations (décembre 1929)
5iétude où ils baignent. Celui-ci vient à peine de quitter l’air dur des pampas. « Le voilà qui s’avance, foulant les hautes her
4 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Hugh Walpole, La Cité secrète (décembre 1929)
6t. Il avait si froid que ses dents claquaient. Il quitta sa fenêtre, se traîna jusqu’à l’angle le plus éloigné du réduit, et s
5 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Alfred Colling, L’Iroquois (décembre 1926)
7n cruelle mélancolie. Pourquoi, Henri de Closain, quitter le domaine enchanté où des [p. 811] amis très fins, précieux poètes,
6 1926, Journal de Genève, articles (1926–1982). Le Dépaysement oriental (16 juillet 1926)
8êlé, parfois, d’une certaine amertume, où de Traz quitte le ton mesuré qu’il s’impose d’ordinaire. Mais j’avoue que m’a parfoi
7 1926, Articles divers (1924–1930). Soir de Florence (13 novembre 1926)
9s se brouillent dans une buée sans couleurs, nous quittons un mystère à jamais impénétrable pour l’homme, nous fuyons ces bords
8 1927, Articles divers (1924–1930). Conférence d’Edmond Esmonin sur « La révocation de l’Édit de Nantes » (16 février 1927)
10és d’exercer leur religion, mais en même temps de quitter le pays, Louis XIV commit un des actes les plus vexatoires que l’hist
9 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
11ils se retirent dans une solitude plus effective, quitte à nous revenir munis du passeport indispensable d’une consécration ét
12ntres de précision de La Chaux-de-Fonds… Avant de quitter les peintres, rappelons le souvenir de Charles Harder, qui est mort j
10 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Dans le Style (janvier 1927)
13rène » L’auteur de maint roman de caractère gras quitte Charing-Cross, songeant aux titres, aux tire-l’œil. Lors : Lewis, sif
11 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
14 : « Ô grand Rêve, au matin pâle des édifices, ne quitte plus, attiré par les premiers sophismes de l’aurore, ces corniches de
12 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Quatre incidents (avril 1927)
15on le danseur triste baisa cette main cruelle… et quitta le bal au matin. Il neigeait dans les rues sourdes comme un songe de
13 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Aragon, Traité du style (août 1928)
16lle rage (ô combien partagée !) vainement passée (quitte à renaître heureusement) sur des gens qui ne m’intéressent pas ou bie
14 1928, Articles divers (1924–1930). Un soir à Vienne avec Gérard (24 mars 1928)
17tions, — l’heure anxieuse et mélancolique où l’on quitte ce visage aimé pour d’autres plus beaux peut-être, mais inconnus. Voi
18 bien toi de nouveau qui m’appelles et qui vas me quitter… — C’est une chose singulière, prononce une voix, à côté de moi, c’es
19 souffrir pour comprendre. Le faisceau de lumière quitta la scène, un reflet balaya le parterre, le visage de mon voisin m’app
15 1929, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jules Supervielle, Saisir (juin 1929)
20oi comme une lourde pierre. » Le corps, que l’âme quitte, redevient minéral, statue dans le silence « aux yeux gelés de rêveri
16 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Léon Pierre-Quint, Le Comte de Lautréamont et Dieu (septembre 1930)
21rature moderne n’a fait, en somme, que reprendre, quitte à les parodier, les grands thèmes du romantisme. Mais il les a poussé
17 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
22qu’un qui vienne me prendre par la main. Ainsi je quitte la Hongrie. Serait-ce là tout ce qu’elle m’a donné ? Cette notion plu
23 espérer — maintenant ?) 19. « Tous ceux qui quittent ce monde vont à la lune — lit-on dans les Upanishads. — Or si un homm
18 1930, Articles divers (1924–1930). Au sujet « d’un certain esprit français » (1er mai 1930)
24ongues marches. Mais ne demandons pas à Barrès de quitter sa chambre, son cigare ou son moi. »      8. « La France… n’a pas su
19 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
25commandé à Pergolèse un stabat Mater, le musicien quitta Naples où il habitait alors, abandonnant sa femme, et se mit à errer
26e plutôt que d’en parler vous voyez bien que j’ai quitté cette table écroulée, dans la fumée et les évocations, sous les boute
20 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Littérature alpestre (juillet 1931)
27⁂ Ici, nous changeons de monde. À vrai dire, nous quittons la littérature. « Celui qui sait respirer l’atmosphère de mon œuvre s
21 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
28un de leurs camarades, Eiichi se décide soudain à quitter l’Université. Ce passage nous le montre déjà tout entier : subit et a
29ta en sanglots. Soudain, il prit une décision. Il quitterait l’Université pour se plonger dans la vie active et mettre à l’épreuve
30lui une sorte de folie. Tsuruko est obligée de le quitter. Alors dans un accès de désespoir, il tente de mettre le feu à sa mai
22 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le protestantisme jugé (octobre 1931)
31 protestante — et l’est restée (la Révocation fit quitter, selon Vauban, les vaisseaux du roi à neuf mille marins). Loti est un
23 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
32discontinu. Il n’y a sentiment que de ce qui nous quitte, ou nous surprend, ou bien encore au fond de l’être nous déchire et n
24 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.1. Un soir à Vienne avec Gérard
33ations — l’heure anxieuse et mélancolique où l’on quitte ce visage aimé pour d’autres plus beaux peut-être, mais inconnus. Et
34 bien toi de nouveau qui m’appelles et qui vas me quitter… — C’est une chose singulière, prononce une voix, à côté de moi, c’es
35 souffrir pour comprendre. Le faisceau de lumière quitta la scène, un reflet balaya le parterre, le visage de mon voisin m’app
25 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
36qu’un qui vienne me prendre par la main. Ainsi je quitte la Hongrie. Serait-ce là tout ce qu’elle m’a donné ? Cette notion plu
37e espérer — maintenant ?) xix « Tous ceux qui quittent ce monde vont à la lune — lit-on dans les Upanishads. — Or si un [p. 
26 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
38’amour s’éloigne le premier, quand Hölderlin doit quitter la maison de Mme Gontard 15 , déchirement à peine sensible dans son œ
39one de vieux [p. 124] maniaque. Le buisson ardent quitté par le feu se dessèche. Ce qui fut Hölderlin signe maintenant Scardan
27 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
40ts mal clos… 20 juin 1929 Hier, au moment de me quitter après une promenade en forêt, elle a rapidement noué son collier à mo
41s deux femmes qui examinent ses vêtements. Elle a quitté le château endormi pour aller faire des courses en ville, probablemen
42 filles, qu’on me laisse au remords de vous avoir quittées pour cette ville à présent sans [p. 169] relâche, où les orages n’ont
28 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.5. Appendice. Les Soirées du Brambilla-Club, (1930)
43commandé à Pergolèse un Stabat Mater, le musicien quitta Naples où il habitait alors, abandonnant sa femme, et se mit à errer
44plutôt que d’en parler ; vous voyez bien que j’ai quitté cette table écroulée, dans la fumée et les évocations, sous les boute
29 1932, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Principe d’une politique du pessimisme actif (novembre 1932)
45 qui même, dans certains cas extrêmes, nous tient quitte de la foi. Il ne s’agit jamais pour nous de rendre cette vie possible
30 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
46l’instant. Et lorsque, épuisé mais pacifié, il va quitter son corps aveugle pour d’autres formes d’existence que la Nature se v
31 1933, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Parole de Dieu et parole humaine, par Karl Barth (30 décembre 1933)
47rer largement les découvertes de l’esprit humain, quitte à laisser tomber certains dogmes décidément incompatibles avec nos pl
32 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Pétrarque, par Charles-Albert Cingria (avril 1933)
48Albert Cingria est donc de ceux dont l’érudition, quitte à passer pour macaronique — comme elles le sont toutes, d’ailleurs, m
33 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La Légion étrangère soviétique (juin 1933)
49un littérateur qui retourne à ses petits papiers. Quitte à larder ses écrits de vocables orthodoxes tels que superstructure, p
34 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — a. L’engagement politique
50biletés ni des contraintes qu’il y faut, puissent quitter ce combat mauvais, et porter ailleurs leur violence. Ou plus exacteme
35 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Nécessité de Kierkegaard (août 1934)
51 tu dis non, si tu agis, elle te tuera peut-être, quitte à fleurir ensuite la tombe du « héros », dernière insulte 62 . Il [p.
36 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
52, — il est le seul. Et l’on n’en peut sortir sans quitter, du même pas, la vie. C’est pourquoi le drame est sérieux ; et notre
53lus permis 18 . Mais c’est ce plan que nous avons quitté en définissant la personne comme un acte. Hors l’acte, la matière dem
54381] qu’on croit pouvoir séparer l’âme du corps — quitte à ne plus savoir comment les réunir — ce que ne font ni la vie ni la
37 1935, Présence, articles (1932–1946). Contre Nietzsche (avril-mai 1935)
55es, inconnues de la gauche et de la droite. Il ne quitte pas le plan des erreurs qu’il attaque. Il ne fait guère qu’y introdui
38 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Les trois temps de la Parole (mai 1935)
56nous parvenons plus ou moins aisément à survoler, quitte à retomber soudain, profondément déçus, dans la réalité profane d’auj
39 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
57ki fut le premier à s’en apercevoir : on l’exila, quitte à suivre bientôt les conseils qualifiés de réactionnaires qu’il avait
40 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
58 Laisser le monde aller son train selon ses lois, quitte à le suivre à pas de crabe, les yeux fixés sur le déroulement de l’Hi
41 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.2. Éléments d’une morale de la pensée
59. Ceux-là veulent qu’on bouleverse « les faits », quitte ensuite à « spiritualiser » le nouvel ordre des choses. Ils n’ont pas
60t de l’efficace ; pour saisir un nouveau mot, ils quittent l’ordinaire, souvent plus fort et plus nerveux » (III, 5). Quant à l’
61n Fichte. Et c’est pourquoi je ne me tiendrai pas quitte que je n’aie repris une dernière fois dans son ensemble ma déduction,
42 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
62ki fut le premier à s’en apercevoir : on l’exila, quitte à suivre bientôt les conseils qualifiés de « réactionnaires » qu’il a
43 1936, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). L’Art poétique ou Qu’il faut penser avec les mains (décembre 1936)
63 détient la méthode efficace pour en sortir. Mais quittons là cette métaphore avant qu’elle n’aille aussi s’embouteiller 41 . Ou
44 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. Préambule
64cette île à la saison où il convient plutôt de la quitter quand on le peut. Si, par cette aube de novembre, sur les grands quai
45 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
65i leur est étrangère, et qui me commandera de les quitter le jour qu’ils y mettront obstacle. (Pour les bourgeois, l’idée de pr
66s que je veux consigner brièvement, pour mémoire, quitte à les analyser plus concrètement dans la suite. 1 — Le chômage est de
67 compagnies de transports locaux. Depuis que j’ai quitté Paris, j’ai bien utilisé une vingtaine de ces lignes. Je commence à c
68e la géographie physique mais aussi humaine. Elle quitte à tout propos la route nationale pour des chemins secondaires ou des
69ussisse à vendre « honnêtement » sa renonciation, quitte à recommencer aussitôt le petit jeu un peu plus loin, sur un autre pa
70 de vivre son plein. Voici un an bientôt que j’ai quitté Paris pour notre « Maison du berger ». Voici un an que je dors bien,
46 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
71ons ici, ma femme et moi, et qui déjà nous a fait quitter l’île. Problème des gens : le plus commun et le plus encombrant. Voic
72emière rencontre, sous l’auvent du local que l’on quitte, est en réalité la suite de quelque chose ; le contact s’établit norm
47 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
73 Compagnies de transports locaux. Depuis que j’ai quitté Paris, j’ai bien utilisé une vingtaine de ces lignes. Je commence à c
74 la géographie physique, mais aussi humaine. Elle quitte à tout propos la route nationale pour des chemins secondaires ou des
75ussisse à vendre « honnêtement » sa renonciation, quitte à recommencer aussitôt le petit jeu sur un autre parcours 5 . De là à
48 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Selma Lagerlöf, conteur de légende (3 juillet 1937)
76vec sa belle fiancée, Charlotte Löwensköld. En la quittant, il lui a crié qu’il n’épouserait qu’une femme que Dieu lui aurait dé
49 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
77emière rencontre, sous l’auvent du local que l’on quitte, est en réalité la suite de quelque chose ; le contact s’établit norm
50 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
78cette île à la saison où il convient plutôt de la quitter quand on le peut. Si par cette aube de novembre, sur les grands quais
79i leur est étrangère, et qui me commandera de les quitter le jour qu’ils y mettront obstacle. (Pour les bourgeois, l’idée de pr
80 de vivre son plein. Voici un an bientôt que j’ai quitté Paris. Voici un an que je dors bien, que je travaille sans fièvre et
51 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
81tive son lopin avec les seuls bras de sa famille, quitte parfois son domaine pour aller faire la guerre. Pendant son absence,
52 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
82estion étant elle-même fort irréelle dès que l’on quitte le plan de la polémique ; (relative à des partis pris opposés mais in
83ler livrer son U. Boot aux Anglais. Après quoi il quitte l’armée et travaille quelque temps comme valet de ferme. La pensée de
84u-là est beaucoup trop gros, et d’ailleurs, on ne quitte pas les rangs.) Plus tard, les chants des escouades de jeunes filles
85rouvions des charmes… 30 juin 1936. Départ Nous quittons l’Allemagne ce soir. Hier, nous chantions encore avec les étudiants,
53 1938, Journal d’Allemagne. i. Instruction spirituelle donnée aux étudiants hitlériens, (Extrait de lettre d’un étudiant allemand)
86udiants récalcitrants reçoivent l’autorisation de quitter le camp. Ils ont dû émigrer tôt après pour échapper à la prison ou à
54 1938, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Caquets d’une vieille poule noire (août 1938)
87antin, se dresse, seule, contre toute l’opinion — quitte à passer pour Dieu sait quoi — et rive son clou à l’insolent Helvète 
55 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
88e se revoir au moment même où ils acceptent de se quitter ? Pourquoi Tristan s’éloigne-t-il ensuite pour courir de nouvelles av
89aire de leur montrer qu’ils ont tout intérêt à se quitter. Voyons ce point d’un peu plus près. [p. 42] L’endemain de la saint
90e (le saut d’un lit à l’autre en est le symbole). Quitte à souffrir (sa blessure se rouvre) et à risquer sa vie (il se sait ép
56 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
91éation extrêmement originale », écrit M. Jeanroy (quitte à reprocher à chacun de ces poètes pris à part de n’avoir montré aucu
92tante, qui les a enflammées de désir ». Puis il a quitté le Ciel avec elle, pour descendre dans la matière et dans la manifest
93i l’ont bien reçu et les régions qu’hélas il doit quitter pour aller en Provence : ce sont les châteaux de Laurac, de Gaillac,
94pas assez détaché du désir, c’est qu’il craint de quitter son corps par désespoir, « mortel péché », enfin, c’est qu’il ignore
95s les documents historiques. Aliénor de Poitiers, quittant sa cour d’amour languedocienne, avait épousé Louis VII, puis en l’an
96ctique de la souffrance, du désir et de l’extase, quitte à en inverser les conclusions : l’extase finale n’aboutit point au jo
57 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
97ès général entre le Roman et l’aventure mystique. Quitte à rectifier par la suite les conclusions trop téméraires où nous pour
98s prend où il les trouve et telles qu’elles sont, quitte à les modifier par la suite. Or à partir du xiie siècle, les métapho
58 1939, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Non, Tristan et Iseut ne s’aiment pas, nous dit Denis de Rougemont (12 février 1939)
99Mais, apprenant que la guerre civile menaçait, il quitta sa grotte, et rétablit la paix par le covenant de 1481. Puis il se re
100 tout nouveau pour moi, et très amusant. Avant de quitter Denis de Rougemont, je lui demande s’il n’attend pas avec une certain
59 1939, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Nicolas de Flue et la Réforme (1939)
101r avec certains Amis de Dieu. [p. 273] Lorsqu’il quitta sa femme et ses enfants, son idée n’était-elle pas de se rendre en Al
60 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Don Juan (juillet 1939)
102equel ayant été coquette en vain, il me dit en me quittant : “Je vous ajoute à ma liste des mille e tre”. » C’étaient les femmes
61 1939, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Billet d’aller et retour (décembre 1939)
103er et retour (décembre 1939) e Je l’ai pourtant quittée, cette chambre paysanne, mais j’y suis pour peu que j’y pense, et c’e
104ières, — de toutes les lumières humaines. J’avais quitté mon train pendant l’arrêt, à la recherche d’un buffet quelconque, et
105wagon qui me paraît être le mien, mais je l’avais quitté presque vide et il est plein de dormeurs débraillés, de musettes et d
62 1940, Mission ou démission de la Suisse. 4. La Suisse que nous devons défendre
106désintéresser, et de laisser les autres s’égarer, quitte à les dénoncer ensuite pathétiquement du haut de la chaire ! Or l’act
63 1940, La Vie protestante, articles (1938–1978). « Dieu premier servi » (26 avril 1940)
107 désintéresser et de laisser les autres s’égarer, quitte à les dénoncer ensuite pathétiquement du haut de la chaire ! Or l’act
64 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
108disparaissent. Et bientôt à leur suite, le Diable quitte la scène, comme l’évêque à la fin d’une procession. Rien de plus clai
109orme au cœur d’une créature la conscience d’avoir quitté sa juste place dans le monde. Tombé de l’éternel, Satan veut l’infini
110tentation de gagner dans l’instant ce qu’on voit, quitte à se fermer l’invisible et l’infini du possible divin. Saisissant la
65 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
111on côté ? C’est un ennemi battu, nous sommes donc quittes ? Le Diable n’en demandait pas plus ; il adore notre bonne conscience
66 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
112is la douleur tordait les mots avant qu’ils aient quitté sa langue. Il essaya de dire : — Je t’aime, et prononça quelque chose
113as qu’elle soit désespérée. Le mieux serait de la quitter. Mais alors nous ne saurons jamais. Il se tait. « Cet homme ne m’aime
67 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
114e pas : Je me prépare à marcher. Je sens que j’ai quitté déjà ce livre, et les quelques accords que je viens d’essayer me donn
68 1944, Les Personnes du drame. Note de l’auteur
115 des auteurs dont je m’inspirais alors — comme on quitte sa nourrice au moment du sevrage. Mais la doctrine de la personne, qu
69 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
116l’instant. Et lorsque, épuisé mais pacifié, il va quitter son corps aveugle pour d’autres formes d’existence que la Nature se v
70 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
117 tu dis non, si tu agis, elle te tuera peut-être, quitte à fleurir ensuite la tombe du « héros », dernière insulte 54 . Il s’a
71 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — III.3. L’Art poétique de Claudel
118 détient la méthode efficace pour en sortir… Mais quittons là cette métaphore avant qu’elle n’aille aussi s’embouteiller 83 . Ou
72 1945, Carrefour, articles (1945–1947). L’Amérique de la vie quotidienne (19 octobre 1945)
119i, vers l’oubli, vers la vie. La jeune Américaine quitte son fiancé qui s’embarque pour une guerre lointaine : elle pleure un
120mettre au rite suivant : il lui faut tout d’abord quitter le pays — un petit voyage au Canada ou au Mexique — pour rentrer deux
73 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
121retour d’un voyage en Hollande.) Je l’ai pourtant quittée, cette chambre paysanne, mais j’y suis pour peu que j’y pense, et c’e
122ières, — de toutes les lumières humaines. J’avais quitté mon train pendant l’arrêt, à la recherche d’un buffet quelconque, et
123wagon qui me paraît être le mien, mais je l’avais quitté presque vide et il est plein de dormeurs débraillés, de musettes et d
124se à juxtaposer Numa Droz et Gonzague de Reynold, quitte à glisser ensuite entre les deux une remarque de Napoléon sur la natu
125are, par-dessus les Alpes, jusqu’à Berne. Quant à quitter la guerre il n’y faut plus songer, ce serait quitter du même pas la p
126tter la guerre il n’y faut plus songer, ce serait quitter du même pas la planète… ⁂ Un vers du temps — d’un peu plus tard, sans
74 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
127urés : le seul pays par lequel ils peuvent encore quitter l’Europe se trouve être précisément celui dont ils ont le moins de ra
128 gai, et les visages se détendent. Nous venons de quitter les terres où s’étend l’ombre du [p. 90] destin le plus cruel qu’ait
75 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
129est simpliste, il attend des jugements entiers. — Quitte à ne pas savoir ce qu’il juge, ni pourquoi. Quitte à rivaliser d’into
130uitte à ne pas savoir ce qu’il juge, ni pourquoi. Quitte à rivaliser d’intolérance brutale avec ceux qu’il croit condamner… N’
76 1946, Journal des deux Mondes. 9. Voyage en Argentine
131erelle, on la relève à la seconde où mes pieds la quittent. Déjà le bateau décolle son flanc du quai. Des œillets volent et tomb
77 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
132enir d’un rêve que j’eus en 1939, un peu avant de quitter Paris. (Je l’ai noté.) Je me tiens au carrefour Médicis et je regarde
133 au haut d’une vieille maison de pierre brune, et quitté non sans soulagement mon hôtel. [p. 157] Un plancher bleu foncé, des
134te et j’entends le téléphone. C’est un ami qui va quitter l’Office of War Information, étant appelé d’urgence à Washington. La
135ler à ce dîner, n’était-ce pas pour huit heures ? Quitte à revenir terminer dans la nuit. À deux heures du matin, si tout a bi
136uement allié en Afrique du Nord. Nous n’avons pas quitté le bureau pendant une trentaine d’heures. Émotion d’être le premier à
78 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
137s des Américains, tout est calme et bien ordonné, quitte à mettre la jambe sur le bras du fauteuil. Leurs images sont frappant
138 banal en dégageant des significations communes. (Quitte à mettre en circulation quelques valeurs encore inéchangeables cette
79 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
139e vieille dame maigre et digne, dont les ancêtres quittèrent l’Allemagne en 1848, parce qu’ils étaient républicains. Cette vague d
140rtement ayant été vendu pendant l’été, je dois le quitter dans quelques jours. Il n’y [p. 224] a rien à louer dans toute la vil
141ne paye [p. 227] jamais de déménagement. Quand on quitte un de ces petits appartements loués au mois, on met ses meubles sur l
80 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
142é des êtres et des coutumes. Aimez votre terre et quittez-la. Quittez-la trois fois et revenez-y trois et quatre fois, selon l’
143et des coutumes. Aimez votre terre et quittez-la. Quittez-la trois fois et revenez-y trois et quatre fois, selon l’arithmétique
144e j’anticipe. Je me promène dans un New York déjà quitté, récapitulant mes regrets… J’aurai la nostalgie de cette avenue, à te
145 vers Paris. Sept ans bientôt, depuis que je l’ai quitté… Par quelle porte allons-nous entrer ? Je ne puis pas distinguer les
81 1946, Journal des deux Mondes. 17. Le mauvais temps qui vient
146’histoire du monde ; car nous sommes loin d’avoir quitté la guerre. « Journal d’un habitant de la planète en guerre » ce serai
82 1946, Lettres sur la bombe atomique. 3. Le point de vue moral
147t de vue moral New York, fin septembre 1945. J’ai quitté les bords de mon lac. J’ai perdu cette lenteur et ce silence aimés. J
83 1946, Lettres sur la bombe atomique. 4. Utopies
148 sens. On nous a tout d’abord invités ou forcés à quitter nos campagnes pour les villes. Ces villes, dont nous pensions devenir
84 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
149e vieille dame maigre et digne, dont les ancêtres quittèrent l’Allemagne en 1848, parce qu’ils étaient républicains. Cette vague d
85 1946, Le Figaro, articles (1939–1953). Pour la suppression des visas (23 avril 1946)
150é des êtres et des coutumes. Aimez votre terre et quittez-la. Quittez-la trois fois et revenez-y trois et quatre fois, selon l’
151et des coutumes. Aimez votre terre et quittez-la. Quittez-la trois fois et revenez-y trois et quatre fois, selon l’arithmétique
86 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
152ppeler périodiquement l’Amérique à votre secours, quitte à la mépriser sitôt le travail fait. Sachez que les Américains ont be
87 1946, Journal de Genève, articles (1926–1982). Journal d’un retour (11-12 mai 1946)
153 vers Paris. Sept ans bientôt, depuis que je l’ai quitté… Par quelle Porte allons-nous entrer ? Je ne puis pas distinguer les
88 1946, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Monsieur Denis de Rougemont, de passage en Europe, nous dit… [Entretien] (4 mai 1946)
154nombre possible d’Européens eussent l’occasion de quitter leur « province » pour s’y rendre. N’ont-ils donc rien à craindre de
89 1947, Doctrine fabuleuse. 7. Angérone
155u seuil de l’amour qui sera notre tâche sérieuse. Quittons ce temple où dorment deux idoles, et parlons le langage du Jour.
90 1947, Doctrine fabuleuse. 9. Don Juan
156equel ayant été coquette en vain, il me dit en me quittant : Je vous [p. 84] ajoute à ma liste des mille e tre. C’étaient les fe
91 1947, Vivre en Amérique. Avertissement
157Français, généralement peu renseignés, désiraient quitter leur pays et s’établir en Amérique. Le jeu de comparer les deux natio
92 1947, Vivre en Amérique. Prologue. Sentiment de l’Amérique
158i, vers l’oubli, vers la vie. La jeune Américaine quitte son fiancé qui s’embarque pour une guerre lointaine : elle pleure un
159mettre au rite suivant : il lui faut tout d’abord quitter le pays — un petit voyage au Canada ou au Mexique — pour rentrer deux
93 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
160e en un quart d’heure, se remarie en dix minutes, quitte les lieux l’instant d’après. Il n’y reviendra jamais, bien entendu, s
94 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
161i, tandis que les Américains s’assurent d’abord — quitte à payer le prix qu’il faut en matériel — que les batteries d’en face
162ppeler périodiquement l’Amérique à votre secours, quitte à la mépriser sitôt le travail fait. Sachez que les Américains ont be
95 1947, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Consolation à Me Duperrier sur un procès perdu (décembre 1947)
163alut une sanction de la censure. L’écrivain ayant quitté peu après la Suisse pour les États-Unis, l’avocat se croit dès lors f
96 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
164s collectiviste ou de progrès capitaliste qui ont quitté notre continent, mais, à leur suite, les espoirs et les rêves des plu
97 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
165e les satellites de la Russie n’ont pas choisi de quitter notre camp. Ces peuples ne sont pas plus soviétiques que nous. Ils le
98 1948, Suite neuchâteloise. I
166ont je n’ai pas conscience et que je croyais bien quitté ? Il se retourne et le voilà tout étonné… Désormais, nul n’est plus c
167derne.   Le voyage, quand j’étais enfant, c’était quitter Couvet pour Neuchâtel, le « Vallon » pour le « Bas », l’école pour le
99 1948, Suite neuchâteloise. V
168.   Ainsi, pour me sentir Européen, nul besoin de quitter ce salon campagnard où je suis revenu m’asseoir : il me suffit de méd
100 1948, Suite neuchâteloise. VII
169fance. Je le trouvais bien beau. Pourquoi l’ai-je quitté ? … Et nous n’irons jamais au lac d’Amatitlán, au pied du fabuleux vo