1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Henry de Montherlant, Chant funèbre pour les morts de Verdun (mars 1925)
1 c’est d’avancer. Et l’on atteindra peut-être ces régions élevées où les éléments contraires s’unissent dans la grandeur. La pa
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Conte métaphysique : L’individu atteint de strabisme (janvier 1927)
2s plus d’hésitation, se mit à pérégriner dans les régions de chasse gardée du ci-devant soleil. C’est là qu’Urbain, premier du
3 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
3e ne sais dans quel rapide de l’Europe centrale — région où l’on est forcé de prendre conscience de soi-même — je découvris un
4 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie I (octobre 1930)
4puissance, les allogènes infiltrés dans certaines régions jusqu’à y former la majorité. Pourtant, vous les obligeriez à vous ré
5’agit ici de valeurs ; que si les populations des régions perdues étaient parfois en majorité roumaines ou slovaques, la minori
5 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
6ets, cœur noir et tourmenté du continent, — cette région escarpée entre Munich, Salzbourg et Prague, qui forme le décor volupt
6 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
7puissance, les allogènes infiltrés dans certaines régions jusqu’à y former la majorité. Pourtant, vous les obligeriez à vous ré
8’agit ici de valeurs ; que si les populations des régions perdues étaient parfois en majorité roumaines ou slovaques, la [p. 85
7 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.1. La Tour de Hölderlin
9rt Diotima, Hölderlin errant loin d’elle (dans la région de Bordeaux croit-on) est frappé d’insolation ; sa folie d’un coup l’
8 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
10dans le plus profond silence de l’esprit, dans la région où seul accède celui qui sait préserver sa passion au sein d’une inte
11pose à l’esprit occidental, dès qu’il atteint les régions de haute tension où la seule « orientation » qu’il adopte suffit à dé
12logique statique et cartésienne nous porte en des régions nouvelles de l’esprit où l’action redevient notre seul critère de coh
9 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
13lors défendent ses propriétés, je ne sais quelles régions spirituelles dont tout leur être — et cette maladie même ! — prouvent
10 1933, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le Deuxième Jour de la Création, par Ilya Ehrenbourg (décembre 1933)
14la fonte, qui est le problème dominant dans cette région de la Sibérie. Entre eux, une jeune et touchante Irina, qui choisira
11 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 7. Comment rompre ?
15lors défendent ses propriétés, je ne sais quelles régions spirituelles dont tout leur être — et cette maladie même ! — prouvent
12 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 12. Communauté révolutionnaire
16ux, des conflits qui naissent de la diversité des régions et des races, — pour les utiliser. Telle est la formule fondamentale
17l’autre. Tension organique entre la commune ou la région d’une part, et la Fédération de l’autre.) Je ne puis m’attacher ici q
13 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
18ux, des conflits qui naissent de la diversité des régions et des races, — pour les utiliser. Telle est la formule fondamentale
19l’autre. Tension organique entre la commune et la région d’une part, et la Fédération de l’autre.) Les principes qui sont à l
14 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plans de réforme (octobre 1934)
20, nationalisme et autarchie, nation culturelle et région économique. On n’est pas sûr, à lire Déat, qu’il ait poussé très loin
21oin. « La France sera divisée en une vingtaine de régions, qui deviendront les circonscriptions administratives et politiques e
15 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
22ttes civiles que fut le régime de Weimar. Partis, régions, classes, générations, ville et campagne, Université et peuple : la g
16 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
23Car il se tient, avec son imagination, dans cette région qui n’est ni du dedans ni du dehors, qui est contact, et littéralemen
24n de l’homme et la proposition du monde. C’est la région de la rencontre et de la forme. Et non point de la forme toute faite,
17 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Manifeste au service du personnalisme par Emmanuel Mounier (octobre 1936)
25oque de termes tels que « décentralisation » ou « région » doivent être considérés, croyons-nous, comme de simples inconséquen
18 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les Jacobins en chemise brune (décembre 1936)
26 fédéraliste, non plus fondée sur les anciennes « régions », non plus « séparatiste » mais communaliste. Il n’y va pas seulemen
19 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
27 ou autres « personnes [p. 91] instruites » de la région. On m’avait prié de parler des révolutions russes de 1905 et de 1917,
20 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
28irmer un soupçon qui m’est venu en maintes autres régions de la France : les provinciaux ignorent obstinément, peut-être même h
29llée du Rhône. Fondation des grandes usines de la région lyonnaise. Apparition du grand capital. État du pays en 1935 : Dix-se
30maines, j’ai donné quelques « causeries » dans la région. Auditoires variés : cercles d’hommes, fraternités réunissant [p. 168
31e résister aux gros propriétaires qui tiennent la région, et de leur imposer des mesures de progrès, de bon sens… — Au point d
32communiquées le 30 mars 1935 par un journal de la région : — les « ayants-droit » à la carte d’ancien combattant ; — les Survi
33érieux, un de ces hommes qui pourraient sauver sa région de la totale décrépitude où l’ont laissée les radicaux et les créatur
34ue proposent les personnalistes : autonomie de la région [p. 225] naturelle, communalisme, syndicats locaux, rajeunissement de
35habitable, dans l’état actuel des choses. Tant de régions abandonnées, de villages vides, de champs en friche et de propriétair
21 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
36re des frontières [p. 32] par les habitants de la région sont absolument dans la ligne du fédéralisme réel 78 . Mais que valen
22 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
37on strictement local. L’articulation des diverses régions de l’Europe était la meilleure sauvegarde contre les famines locales.
23 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
38pagande. — Destin d’une commune d’Allemands de la région du Volga, pendant la révolution russe. L’officier soviétique a une tê
24 1938, Journal d’Allemagne. iii. Les jacobins en chemise brune
39 fédéraliste, non plus fondée sur les anciennes « régions », non plus « séparatiste », mais communaliste. Il n’y va pas seulem
25 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
40al énumère les maisons qui l’ont bien reçu et les régions qu’hélas il doit quitter pour aller en Provence : ce sont les château
26 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
41couverture des frontières par les habitants de la région sont absolument dans la ligne du fédéralisme réel 26 . Armée démocrat
27 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
42u’on peut dire après coup. Le compartimentage des régions montagneuses appelle une forme politique tout opposée à celle qui règ
43is le sens restreint et inexact d’autonomie de la région. Le mot allemand de Bund n’insiste que sur l’union. Quand je parle de
44 très hétéroclites : la nature compartimentée des régions alpestres, l’ouverture du col du Gothard au xiiie siècle, l’influenc
45 qui oppose le pouvoir central et l’autonomie des régions fédérées. Car une personne, au sens où je l’ai définie, sait qu’elle
46rcellement d’un pays — ou demain de l’Europe — en régions autonomes et de faible étendue, a pour avantage d’écarter toute possi
47t ceux qui se rattachent : sentimentalement à une région ; légalement à l’État suisse ; religieusement à une Église dont les f
28 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
48ose l’équilibre vivant entre les droits de chaque région et ses devoirs envers l’ensemble, il est absurde de nommer « fédérali
49es partis à programme restreint, représentant une région, ou un groupe d’activités apparentées, ou une tendance religieuse, ou
29 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
50dans le plus profond silence de l’esprit, dans la région où seul accède celui qui sait préserver [p. 29] sa passion au sein d’
51’esprit occidental, dès qu’il [p. 33] atteint les régions de haute tension où la seule « orientation » qu’il adopte suffit à dé
52logique statique et cartésienne nous porte en des régions nouvelles de l’esprit où l’action redevient notre seul critère de coh
30 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 6.. Le Journal d’André Gide
53s. Sous le couvert desquels pourront s’avouer des régions nouvelles de l’humain… À cette sincérité qui entend décrire sans part
31 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
54Car il se tient, avec son imagination, dans cette région qui n’est ni du dedans ni du dehors, qui est contact, et littéralemen
55n de l’homme et la proposition du monde. C’est la région de la rencontre et de la forme. Et non point de la forme toute faite,
32 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
56e, une attraction comparable au vertige, vers ces régions de l’être obscur que le bon sens et la philosophie prétendaient mettr
33 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
57aille des Flandres, c’est la fin d’un communiqué, régions perdues encore, régions perdues dans le passé et territoires envahis.
58t la fin d’un communiqué, régions perdues encore, régions perdues dans le passé et territoires envahis. Le passé, le présent ré
34 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
59astres de l’histoire. Des ponts détruits dans une région où les Allemands ne vinrent jamais — tandis qu’ailleurs, où l’on se b
35 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
60ur écrasante qui tombe des arbres et du ciel. Aux régions polaires sans été. Au faux printemps perpétuel de carte postale qui b
61 à peine habitable, dans l’ensemble ! Et dans les régions plutôt rares où les conditions naturelles tolèrent la subsistance des
36 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
62rendre visite et nous conter les événements de la région. (Je ne dis pas les potins, car sauf dans leurs journaux où cette act
37 1946, Lettres sur la bombe atomique. 3. Le point de vue moral
63oi, disent-ils, n’avoir pas jeté la bombe sur une région dépeuplée du Japon, en invitant les seigneurs de Tokyo à visiter les
38 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
64liberté.) Le fédéralisme part des groupes locaux (région, commune, entreprises, etc.) et l’œcuménisme reconnaît pareillement l
65ion. Mais par l’organe central qui lie toutes les régions, il ménage un recours au citoyen contre les abus de pouvoirs locaux.
66e en remplaçant « âmes » par « églises » et par « régions ». Enfin nous ne devons pas hésiter à compléter notre tableau en indi
39 1947, Doctrine fabuleuse. 6. L’ombre perdue
67mme sans ombre » rôdait depuis longtemps dans les régions obscures de la légende populaire. S’il se risque à paraître devant Ch
40 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
68uner, n’ont rien que de plaisant) les différentes régions de l’Amérique se ressemblent bien moins entre elles que la Nouvelle-A
69ue d’Amérique, l’Europe apparaît comme une petite région de la planète proprement stupéfiante par la densité de ses inventions
41 1947, Vivre en Amérique. Épilogue. La route américaine
70 Et arrêtez-vous à l’hôtel Franklin… Ralentissez, région de daims… Les partis se réconcilient… autour d’un verre de champagne
42 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. II
71bre continuellement rajusté entre l’autonomie des régions et leur union. Il consiste dans la composition perpétuelle de ces deu
72 pour tous » signifie l’élan des personnes et des régions vers l’union, tandis que « tous pour un » signifie l’aide que l’union
73ignifie l’aide que l’union doit apporter à chaque région et à chaque personne. Il est infiniment probable que, sur le plan eur
74ncrètes et hétéroclites que sont les nations, les régions économiques, les traditions politiques, et c’est les arranger selon l
43 1948, Suite neuchâteloise. I
75r suisse, ou qu’il y en a vingt-deux. — De quelle région de la Suisse êtes-vous ? De Neuchâtel ? Attendez, Neuchâtel, rappelez
44 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). À propos de la crise de l’Unesco (décembre-janvier 1953)
76e des foyers de base. Fédérer dans le champ d’une région, d’une unité de civilisation, les activités de création et de diffusi
45 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
77ntérêts plus ou moins divergents des classes, des régions, de la paysannerie, des ouvriers et des bourgeois. « Ce qu’il y a d’i
78gions ; celles des cantons ne sont pas celles des régions économiques ; et celles des cultures ne sont pas même celles de la Co
79t que dans un seul canton, ou même dans une seule région de ce canton. Les partis qui ont acquis quelque importance sur le pla
46 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
80ncêtres des puissantes entreprises modernes de la région zurichoise. L’accroissement de la production textile provoqua d’autre
81strictions d’établissement ou de circulation. Les régions pauvres et les régions riches sont demeurées relativement les unes au
82ent ou de circulation. Les régions pauvres et les régions riches sont demeurées relativement les unes aux autres, ce qu’elles é
47 1953, La Confédération helvétique. 4. La famille et l’éducation
83nt fidèlement le genius loci dans les différentes régions linguistiques et religieuses. Celles de Genève, Lausanne et Neuchâtel
48 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
84le des autres, et majoritaire dans un canton, une région, un domaine essentiel de la vie commune. Il arrive même que les major
85liberté, et je marchais allègrement à travers les régions catholiques et protestantes… Et cependant que je me représentais tout
86ne dans les œuvres des trois principales [p. 163] régions linguistiques, les autres niant qu’une telle culture ait jamais exist
49 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
87ont été contraintes d’imposer à leurs différentes régions, ce qui mène à un centralisme excessif et à une limitation anormale d
50 1954, Preuves, articles (1951–1968). De Gasperi l’Européen (octobre 1954)
88e et sadomasochiste. Mais les hommes nés dans des régions séparées pour un temps de la mère patrie, un de Gasperi, un Schuman,
51 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
89lles procèdent de son élan et le propagent en des régions nouvelles de l’âme, même lorsqu’elles en oublient le vrai but et l’en
90s même incroyants, et ne cesse de s’étendre à des régions nouvelles de notre existence profane. p. 5 q. « Le Château aven
52 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
91ue la mise en valeur de l’Afrique, de l’Asie, des régions polaires offrira de nouvelles « occasions de travail » ; et qu’enfin
53 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Relance européenne ? (février 1956)
92s fonctionnelles et progressives (entre communes, régions, professions), tandis qu’à l’instar de la seconde, elle réclame une s
54 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
93ment pour l’ensemble du continent mais pour telle région, tel village, dans tel milieu professionnel, et enfin dans la vie de
55 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
94tré que l’élément masculin n’est pas absent de la région du Yin tandis que l’élément féminin reste présent dans la région du Y
95andis que l’élément féminin reste présent dans la région du Yang. Vérifiée par les sexologues, cette relation d’inter-présence
56 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
96lles procèdent de son élan et le propagent en des régions nouvelles de l’âme, même lorsqu’elles en oublient le vrai but et l’en
97s même incroyants, et ne cesse de s’étendre à des régions nouvelles de notre existence profane. p. 95 35. Cf. L’Amour et
57 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
98te la Terre aujourd’hui découverte (à très peu de régions près, bien cernées), l’homme s’y sent à l’étroit et se met aussitôt à
58 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
99ue la mise en valeur de l’Afrique, de l’Asie, des régions polaires, offrira de nouvelles « occasions de travail » 83  ; et qu’e
59 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 10. Le drame occidental
100u’ont fait, dans le même temps, toutes les autres régions additionnées de la planète, mais enfin c’est donné, une fois pour tou
60 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur Voltaire (février 1957)
101de Ferney. Le souvenir de Voltaire anime toute la région ; il ne vit pas seulement dans les mémoires : ces maisons, ces fabriq
61 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un patriotisme de la terre (mars 1958)
102 avion entrait en elle. Nous passons au-dessus de régions incertaines entre Moselle et Rhénanie, au crépuscule. Le moteur extér
62 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un centre qui doit être partout (mai 1958)
103serait choisi légèrement au sud‑est de Nantes. La région de Nantes figure ainsi le centre géométrique de l’univers humain. On
104cherche donc, plus près du cœur du continent, une région plus axiale et plus dense… Combinant les motifs géodésiques et la dia
63 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur le régime fédéraliste (II) (septembre 1958)
105 à rester faible, manquant de racines dans chaque région, tandis que les partis régionaux savent d’instinct qu’ils ne resteron
64 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Éducation européenne (février 1958)
106éaliste des possibilités de développement de leur région dans le cadre d’une Europe plus ouverte aux contacts humains et aux é
107. — Il a organisé une enquête sociologique sur la région (conduite par le Prof. Girod, de l’Université de Genève, aidé par tro
108logue à celui de la Haute-Provence, mais dans une région d’économie mixte (rurale et industrielle) en plein essor, où les prob
109conomie agricole et artisanale, appartenant à une région de l’Italie bénéficiant d’un Statut d’autonomie, étudier : 1° les eff
110et de journées d’étude groupant la jeunesse de la région et d’autres villes sardes (en moyenne cinq cents participants). Te
111, patronnée par le gouvernement autonome de cette région. La perspective du prochain percement du tunnel du Mont-Blanc constit
65 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La méthode culturelle, ou l’Europe par l’éducation des Européens (mai 1958)
112te, quelques dizaines d’intellectuels de diverses régions du continent ont entrepris, dès le lendemain de la dernière guerre, d
66 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Neuf expériences d’éducation européenne [Introduction] (décembre 1959)
113ravaux préparatoires étaient terminés : choix des régions, communes ou circonscriptions scolaires, — plans détaillés de chaque
114es sens du mot — les quelque 13 500 habitants des régions choisies en Haute-Savoie, dans les Landes et en Sardaigne. Quant aux
67 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
115gonistes : l’autorité centrale et l’autonomie des régions, l’union et la diversité. Le fédéralisme figure la santé du corps pol
68 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
116 L’absolu, ou la négation du moi Les peuples des régions que l’Europe nomme Asie diffèrent bien plus entre eux que les peuples
69 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.1. Proto-histoire d’un continent sans nom
117 profondément dans sa forêt centrale, au-delà des régions côtières et des immenses oliveraies qui s’étendent du Portugal jusqu’
70 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
118dit qu’un Candiot nommé Taurus enleva d’Italie ou région des Tyrrhènes, avec autres filles, Europe fille du roi prisonnière. Y
119ar les îles et le long des côtes, jusque dans les régions syriennes et phéniciennes où le mythe retrouve son point de départ. C
71 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.3. Le Mythe de Japhet
120a seule idée géographique d’une des trois grandes régions de l’univers alors connu. C’est à la Bible, interprétée par les premi
72 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.4. Cadmus ou la quête d’Europe
121 légendes grecques. Agénor, roi de Tyr venu de la région du Delta pour habiter le pays de Canaan, est le père de cinq fils et
73 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.6. Le concept géographique
122 ve siècle av. J.-C., définit l’Europe comme une région nordique assez mal distinguée de la Scythie, qui est la plaine russe.
123ral et social de ses habitants… Car même dans les régions montagneuses, leur intelligence et leur ingéniosité ont vaincu la nat
124s à demeurer, du côté de minuit. Il y a aussi des régions occupées tout à la ronde par d’âpres montagnes, et là c’est dur de re
125st néanmoins le pouvoir de l’esprit humain. Cette région, que la nature n’avait ornée que de forêts immenses, s’est peuplée de
74 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.7. De la géographie à l’histoire
126 ce temps-là, Pépin était le prince de nombreuses régions et cités d’Europe. (Il orthographie Eoruppa.) Mais voici le texte ca
75 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.2. Premiers plans d’union
127t pour habiter tous les pays du monde, toutes les régions et tous les recoins de ces pays. Et comme la souche primitive de la r
128ceux qui l’apportèrent, les uns s’attribuèrent la région méridionale de l’Europe, d’autres la région septentrionale ; et le tr
129nt la région méridionale de l’Europe, d’autres la région septentrionale ; et le troisième groupe, que nous appelons maintenant
130ois pas toutefois que, depuis que les différentes régions ont été peuplées, il n’y eut jamais personne [p. 63] à qui tous aient
131ente la décadence d’une Europe où, dans plusieurs régions, « le Christ est inconnu ou méconnu » : Transporte-toi maintenant en
132ure du salut, délaisse la crèche. Dans les autres régions d’Europe, le Christ est inconnu ou mal vu… Le lieu de naissance et le
76 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
133 « en la république imaginaire de Platon ou en la région de ses Idées ». Il finit donc par proposer que le Pape « ait la présé
77 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
134redoutables. Les missionnaires qui ont visité ces régions, rapportent que le plus grand obstacle qu’ils y aient rencontré à la
78 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
135ages causés par la guerre, quelles que soient les régions touchées par ce fléau, ils sont toujours, en fin de compte, pris en c
136ion qui était à peu près le même dans toute cette région du Globe et qui estompait, mêlait et harmonisait les couleurs de l’en
79 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
137iges laissés par la civilisation romaine dans les régions méridionales et ceux dus à l’influence des Arabes cultivés dans les p
138ernier peut-être du Cap de Bonne Espérance ou des régions situées au-delà ? 156 Sur la fonction mondiale de l’Europe, Herder
80 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
139ement, passablement plus douce que celle d’autres régions situées sous les mêmes latitudes. Ce même fait peut se déduire aussi
140 refus de toute hégémonie d’une de ses nations ou régions : Depuis la fin de l’empire romain, ou, mieux, depuis la dislocation
141inrent à une patrie, ce ne fut jamais que par les régions superficielles de leur intelligence, ou aux heures de défaillance, ou
81 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
142isage terrifiant menaçait les mortels du haut des régions célestes, un homme, un Grec, le premier, osa lever ses yeux mortels e
82 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
143gements aussi radicaux, voilà ce dont nulle autre région ou culture ne fournit [p. 400] d’exemples, hors des deux millénaires
83 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
144onieux en réduisant l’écart entre les différentes régions et le retard des moins favorisées. Désireux de contribuer, grâce à un
84 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
145gonistes : l’autorité centrale et l’autonomie des régions, l’unité et la diversité. Le fédéralisme figure la santé du corps pol
85 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
146 L’absolu, ou la négation du moi Les peuples des régions que l’Europe nomme Asie diffèrent bien plus entre eux que les peuples
86 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
147ider. Mais avant de l’appliquer aux trois grandes régions qui forment l’Occident moderne — l’Europe, l’URSS et les USA — rappel
148 de vue de la culture au sens large du mot, trois régions bien distinctes se sont dessinées au cours du second tiers du xxe si
149 tendances pratiquement dominantes dans ces trois régions de l’Occident. Je vous laisse le soin de nuancer le tableau. Je vous
87 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
150e encore les vingt millions de Polonais des trois régions et ceux de l’émigration, mais il ne suffit pas à inspirer et diriger
151e à Vienne est le général Hoffmann, commandant la région de Lemberg. II ajoute que la préfecture de police est reliée par fil
152it d’apprendre que les Allemands surveillaient la région depuis quelques jours, qu’un régiment de cavalerie était signalé, qu’
88 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
153t néanmoins le pouvoir de l’esprit humain : cette région que la nature n’avait ornée que de forêts immenses, s’est peuplée de
154nité s’est concentrée depuis longtemps dans trois régions privilégiées à cet égard : la Chine, l’Inde et l’Europe, lesquelles c
89 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
155 campagnes. Regardez à la loupe cette photo d’une région qui peut être rhénane ou mosellane, luxembourgeoise, belge ou suisse 
156la commune (née de leur composition locale) et la région, puis entre la région et la nation, la nation et l’Europe, l’Europe e
157r composition locale) et la région, puis entre la région et la nation, la nation et l’Europe, l’Europe et le monde ; tout se r
158e que n’en relatent les chroniques d’aucune autre région du monde. Quand les antagonismes se composent en une conciliation pra
159 en valeur, par l’intermédiaire des communes, des régions défavorisées du territoire. Même dans les nations les plus centralisé
90 1962, Les Chances de l’Europe. Appendice : Sartre contre l’Europe
160’arriération économique, sociale et politique des régions qui devinrent pour un temps colonies, et qui prennent sous nos yeux l
91 1962, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Principes et méthodes du dialogue entre les cultures (avril 1962)
161sports et d’information met en contact toutes les régions de la Terre, d’une manière à la fois inéluctable, irréversible, et li
162 plus ou moins cohérent) non seulement aux autres régions, mais aussi et d’abord aux Européens. Les « aides techniques » que l’
163a culture européenne aux étudiants venus d’autres régions, on ne sait où trouver [p. 8] le livre qui expliquerait utilement à u
164à un de nos « aides techniques » la culture de la région où il va travailler. ⁂ Il faudrait maintenant que chacune des autres
165 ⁂ Il faudrait maintenant que chacune des autres régions culturelles expose ses propres motifs de dialoguer, et ses propres di
166bles (quoique à des degrés variables) pour chaque région. Quant aux motifs, ils sont sans doute très différents. La culture de
167l’Europe, et le partage du problème avec d’autres régions en situation analogue. Autre exemple : la culture renaissante de l’Af
168 tel que nous l’espérons, serait d’inciter chaque région culturelle à formuler, en perspective mondiale, non tant ses revendic
169t répondre à des demandes venant d’autres pays ou régions, mais leur mission principale reste de diffuser leur culture national
170immense curiosité des Occidentaux pour les autres régions de la planète, mais il serait imprudent d’affirmer que ces ouvrages,
171es, habituent des hommes de culture de toutes les régions à confronter leurs manières de discuter. Dans le cadre du projet maje
172 définis, traités par des professeurs de diverses régions. Le Congrès pour la liberté de la culture a réuni deux vastes confére
173iques, etc. permettent des échanges d’idées entre régions. IV. Trois grandes lacunes à combler Des quelques exemples qu’on v
174es, « clearing » et planification des échanges de région à région.   2. Entre les travaux indispensables des spécialistes, les
175aring » et planification des échanges de région à région.   2. Entre les travaux indispensables des spécialistes, les publicat
176tat, des diplomates, des chargés de mission d’une région à négocier avec leurs homologues d’une autre région, les travaux de s
177gion à négocier avec leurs homologues d’une autre région, les travaux de spécialistes sont de peu de secours : le temps manque
178ations culturelles entre l’Occident et les autres régions ont déjà fait l’objet d’innombrables études, mais les relations entre
179ions entre la Chine nouvelle et toutes les autres régions non européennes, posent des problèmes non moins urgents et importants
180 cultures sur la base des ensembles culturels, ou régions Est et Ouest, Occident et Orient, sont des catégories trop vastes. E
181e commune, répondant à sa vocation, à l’égard des régions différentes de la planète. L’Asie est un concept européen, et ne poss
182e correspond plus aux réalités du xxe siècle. Les régions culturelles qui constituent de nos jours des « champs d’étude intelli
183iquement, nous pouvons distinguer une douzaine de régions culturelles assez bien définies : — Amérique latine (espagnole et po
184 l’Inde, la Chine et l’Indonésie. C’est entre ces régions bien distinctes, et non pas entre continents trop vastes ou entre nat
185   2. « Présenter » (expliquer et enseigner) ces régions et leurs principes de cohérence culturelle, tant à leurs habitants qu
186 culturelle, tant à leurs habitants qu’aux autres régions. On se comprend mieux soi-même en s’expliquant aux autres ; et pour
187des interlocuteurs responsables dans les diverses régions culturelles. Ceci suppose la création : a) d’écoles ou stages de for
188ion de centres analogues au CEC dans les diverses régions culturelles énumérées plus haut, permettrait de combler certaines lac
189onsultation aisée sur la vie culturelle de chaque région (activités, œuvres créées, institutions, tendances et problèmes) ; —
190 lumière les valeurs communes propres à toute une région, étudier les problèmes spécifiques de cette région ; offrir un lieu d
191égion, étudier les problèmes spécifiques de cette région ; offrir un lieu de rencontre et de coopération aux hommes qui peuven
192s livres et articles traitant des problèmes de la région. (Exemple : le CEC a publié une première bibliographie de cent ouvrag
193ns d’édition, revues, etc. de tous les pays de la région ; — Documentation sur l’état de l’enseignement, des recherches scient
194. Contribution à la prise de conscience, dans une région donnée, de son unité et des valeurs propres de sa culture — Séminaire
195s sur les problèmes communs à tous les pays de la région : intégration économique ou politique ; manuels et enseignement de l’
196ration d’ouvrages « présentant » la culture de la région, et dégageant les caractères communs à tous ses peuples ou pays. Ces
197uvrages seraient ensuite traduits dans les autres régions, par l’intermédiaire de leur centre culturel. Ils seraient conçus en
198ance des réalités humaines et des problèmes de la région. 3. Relais, « clearing houses », points d’appui pour l’organisation
199r des informations utiles de tous ordres, sur une région donnée. (Aujourd’hui, on doit se renseigner dans une douzaine de capi
200ou à des questions portant sur l’ensemble de leur région). Les centres ne seraient pas nécessairement eux-mêmes les « interloc
201tut juridique, qui varient considérablement d’une région à l’autre. La question du siège des centres (dans quel pays et dans q
202quelle ville ?) se poserait également pour chaque région. Il ne nous appartient pas de discuter ces problèmes dans le présent
203ève doit permettre aux représentants des diverses régions de donner leur opinion sur le principe même de la proposition, et d’i
204bilités et difficultés [p. 18] existant dans leur région, ainsi que sur les projets analogues qui auraient déjà fait l’objet d
205ccupations. Soulignons le fait que dans certaines régions (en Inde par exemple) des institutions déjà existantes pourraient éve
206 précédent qui peut être instructif pour d’autres régions, mutatis mutandis. De toute manière, il nous semble que la discussion
207tit pas à des résultats immédiats dans toutes les régions représentées, peut contribuer à maintenir dans les débats de Genève,
92 1963, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pour une métropole régionale Aix-Marseille-Étang de Berre [Avant-propos] (juillet 1963)
208nt-propos] (juillet 1963) bl La renaissance des régions dans les États qui ouvrent leurs frontières à des unions plus vastes,
209peut jouer un festival dans cette renaissance des régions. Mon ami Roger Bigonnet n’a pas oublié que pour devenir membre de l’A
210es plus importantes industries implantées dans la région. Tous parlaient au nom de leur expérience professionnelle et d’une ré
211ations, vœux, doutes et volontés des élites d’une région en plein essor, face aux nécessités, désormais reconnues, de ce que l
212à Lyon par le professeur J.-L. Quermonne sur « La région et ses aspects politiques et sociaux ». La valeur de témoignage vivan
93 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
213ontières nationales doit libérer le dynamisme des régions, traditionnelles et nouvelles. Déjà l’on essaye d’évaluer l’optimum d
214on essaye d’évaluer l’optimum de population d’une région qui serait capable de fonctionner d’une manière autonome, et l’on pro
215, doivent être construits en commun avec d’autres régions voisines. Seuls ces réseaux superposés d’interdépendance fédérale peu
94 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Campagne pour l’Europe des citoyens (septembre 1964)
216contres dans leur établissement, leur ville, leur région dont ils prendraient l’initiative. Les textes que nous publions ici n
95 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Stage d’Oosterbeek (septembre 1964)
217 comment, dans une Europe politiquement unie, les régions naturelles de notre continent reprendraient vie. Car voici le raisonn
218e naïf ? pas sûr) : les États actuels coupent les régions les unes des autres par des frontières arbitraires. Si ces frontières
219lles des Six, ou celles des cantons suisses), les régions naturelles ou créées par de nouvelles concentrations industrielles et
96 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
220à d’individualité distincte ? L’histoire de cette région, en tant que « Suisse », n’aurait-elle pas bien d’autres points de dé
221rancs puis intégrée à l’empire de Charlemagne, la région du Plateau et des Alpes ne connaîtra plus d’unité distincte pendant d
222dre de l’action est le Saint-Empire. Le lieu, une région très réduite, au sommet de cet arc des Alpes qui sépare la partie sep
97 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.4. « Le pacte de 1291 a fondé la Suisse »
223dant des siècles, chaque fois qu’une ville ou une région nouvelle se joindra au réseau des Ligues. Autant de membres nouveaux,
224 dernière possession importante dans le pays. Les régions conquises sont décrétées « bailliages communs » et seront désormais g
98 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.5. Ce « petit peuple pacifique… »
225richiens », mais de seigneurs et de bourgeois des régions et des villes voisines, tous ancêtres des Suisses d’aujourd’hui !) Le
99 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
226verez des phénomènes analogues dans bien d’autres régions de la Suisse : dans le Valais, tout couvert des demeures des Courten,
100 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
227rconstances locales ou historiques ; et selon les régions, ou les époques, l’accent est mis sur l’une ou l’autre. Au cours des