1 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
1 un bonheur possible ou désirable subissent cette rage désespérée de course pure, vers ailleurs, vers autre chose. À certain
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
2lut de l’humanité.)   Ce soir en moi trépigne une rage. Sur quelles épaules jeter ce manteau de flammes, puis à qui dédier l
3 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Récit du pickpocket (fragment) (mai 1927)
3tigineux. Il vit mon sourire et pleura. Alors une rage s’empara de mon corps tout entier, je criai un juron, claquai la port
4 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Aragon, Traité du style (août 1928)
4é de clown, cela ne va pas loin.) C’est une belle rage (ô combien partagée !) vainement passée (quitte à renaître heureuseme
5 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 5. La machine à fabriquer des électeurs
5après coup. Et quand vous les démoliriez tous, ma rage n’en serait pas moins légitime. Je lui donne raison par définition. A
6 1929, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). L’ordre social. Le Libéralisme. L’inspiration (novembre 1929)
6 grand Remède, c’est un Simple. Des hurlements de rage ne tardèrent point à s’élever de toutes parts. Les uns défendaient la
7 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
7 ce qui l’accule en fin de compte à l’évasion. La rage avec laquelle il se rabat sur le travail « à mains », rage de revanch
8 laquelle il se rabat sur le travail « à mains », rage de revanche, par son excès même est encore une évasion hors du réel.
8 1932, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). La pluie et le beau temps (Dialogue dans une tête) (1932)
9 soient coquettes à les faire doucement frémir de rage ; ils aiment s’obstiner et c’est pourquoi nous aimons leur échapper.
9 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Une histoire de la Réforme en France (15 décembre 1934)
10oyens en repaissent leurs yeux et contentent leur rage ? Certes, ni l’un ni l’autre n’empêchera qu’en ces mêmes os, en cette
10 1935, Présence, articles (1932–1946). Contre Nietzsche (avril-mai 1935)
11ement neutralisées, il nous reste de Nietzsche sa rage, son style souverain de pensée. Qu’il ne reste d’une œuvre qu’un styl
11 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
12e reste on ne sait comment. C’est l’emblème de la rage imbécile : quand on la replonge dans l’eau elle vous éternue son jet
12 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
13 les discussions avec le beau-frère font toujours rage). Je me suis donc borné à exprimer mes « condoléances » à Mme Simard,
13 1937, Esprit, articles (1932–1962). Journal d’un intellectuel en chômage (fragments) (juin 1937)
14 les discussions avec le beau-frère font toujours rage). Je me suis donc borné à exprimer mes « condoléances » à madame Sima
14 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
15on aimait en elle, elle le châtie avec une sombre rage honteuse. Pour nous faire peur ? Non, pour se rassurer par la peur qu
15 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
16dit Plutarque. « Aucuns ont pensé que c’était une rage… Ainsi à ceux qui sont amoureux, il leur faut pardonner comme étant m
17aladie frénétique. « Aucuns pensent que c’est une rage… » Et nous voyons qu’en Occident, au xiie siècle, c’est le mariage q
16 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
18es inventions « voluptueuses » multipliées par la rage du Marquis. Là où est le plaisir, là sera la souffrance, et la souffr
17 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
19e qui le force, en fin de compte, à l’évasion. La rage avec laquelle il se rabat sur le travail « à mains » — rage de revanc
20laquelle il se rabat sur le travail « à mains » — rage de revanche — par son excès même est encore une évasion hors du réel.
18 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
21erdu la guerre des nerfs ». Hitler entra dans une rage folle. « Vous voyez, cria-t-il, il faut bien que je fasse la guerre à
19 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
22nt continué à le piller et à le fusiller avec une rage panique ; ils continuent, mais ils se savent battus. Depuis qu’ils on
20 1947, Doctrine fabuleuse. 3. Troisième dialogue sur la carte postale. L’homme sans ressemblance
23fait informal — ce sera parfait ! X., ivre d’une rage subite, saisit une bouteille de whiskey et fracasse l’appareil de pho
21 1947, Doctrine fabuleuse. 13. La fin du monde
24ment démesurée ? Qui périrait dans la honte et la rage ? Ceux qui croient encore aux mesures et cherchent leur appui dans l’
22 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
25ment deux lutteurs étreints par une seule et même rage physique. Maintenant le gagnant se relève : il se trouve que c’est no
26it-il en effet pour ceux qui le combattaient ? La rage antichrétienne, la rage antisémite, la rage nationaliste et policière
27 qui le combattaient ? La rage antichrétienne, la rage antisémite, la rage nationaliste et policière, la négation du [p. 14]
28 ? La rage antichrétienne, la rage antisémite, la rage nationaliste et policière, la négation du [p. 14] droit et des droits
29u sur celui des vainqueurs. L’antisémitisme fait rage jusque dans les provinces où, depuis le Moyen-Âge, on avait oublié qu
30e tous côtés les étincelles. Le nationalisme fait rage, cette maladie romantique de l’Europe. Lui seul, sous le couvert de j
31s d’un vieux propriétaire dépossédé qui pleure et rage sur la perte d’un domaine, alors que ce domaine menace ruine par sa f
23 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
32 Quand on veut noyer son chien, on dit qu’il a la rage. De même, quand on n’aime plus la liberté, on dit que celle qu’on pos
24 1956, Preuves, articles (1951–1968). Sur le rêve des sciences (décembre 1956)
33ais quoi, — d’aller voir. Au-delà de nos vieilles rages politiques. Sur la pluralité des satellites Il n’est point d’action
25 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
34s villes, cités et pays qui sont mis à sac par la rage de la guerre seront préservés. Ce vœu sera bien entendu dans les Flan
26 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.3. Synthèses historico-philosophiques (I)
35antes différences entre ces nations. Mais la même rage dévastatrice dont elles firent preuve lors de leur conquête rendit se
27 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
36ous expulser… Jeune et arrogant comme j’étais, ma rage éclata et je dis : — Voulez-vous faire venir votre Chef de cabinet. L
28 1962, Les Chances de l’Europe. Appendice : Sartre contre l’Europe
37on, ce n’est pas notre mauvaise conscience, notre rage autopunitive ou l’alliance de nos reniements, mais un exemple réussi
29 1962, Esprit, articles (1932–1962). Lettre à Jean-Marie Domenach, à propos de « Sartre et l’Europe » (mai 1962)
38ls, ce n’est pas notre mauvaise conscience, notre rage autopunitive ou l’alliance de nos reniements, mais un exemple réussi
30 1970, Le Cheminement des esprits. Préface. Cheminements
39e et longueur de temps font plus que force ni que rage. ⁂ Un dernier sens du mot, d’après Littré : « Marche comparée des arm
31 1971, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Dépolitiser la politique (printemps 1971)
40t pas en entendre parler : ils discutent avec une rage froide des moyens théoriques et pratiques — ou mieux : théoriquement
32 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 8. Deuxième histoire de fous : Hitler
41 a perdu la guerre des nerfs. » Il entre dans une rage folle. « Vous voyez, crie-t-il, il faut bien que je fasse la guerre à
33 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
42t pas en entendre parler : ils discutent avec une rage froide des moyens théoriques et pratiques — ou mieux : théoriquement
34 1978, Cadmos, articles (1978–1986). Conditions d’un renouveau (automne 1978)
43ponsabilité personnelle ; dégoût du soi, du moi ; rage devant la « finitude de l’homme ». Cette dernière expression obsède l
35 1978, Cadmos, articles (1978–1986). La chronique européenne de Denis de Rougemont (hiver 1978)
44 cette élection. Est-il comblé ? Il en tremble de rage au contraire, disons de sainte indignation. Je reviendrai sans doute
36 1981, Cadmos, articles (1978–1986). Un falsificateur vu de près (été 1981)
45moins pathétique, de scrupules intellectuels ! Sa rage d’assimiler les personnalistes à leurs adversaires de toujours, et de