1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Orphée sans charme (février 1927)
1s’est trop exercé avant de se lancer sur la corde raide. Je suis sûr qu’il ne tombera pas. J’admire sans émoi. ⁂ Certes, les
2 1941, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Souvenir de la paix française (15 mars 1941)
2Brie. Je montais vers Périgny par un sentier fort raide entre les ronces, aboutissant à de vieux escaliers. Une seule rangée
3 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
3e. Nous montions vers Périgny par un sentier fort raide entre les ronces, aboutissant à de vieux escaliers. Une seule rangée
4 1951, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Inde 1951 (décembre 1951)
4s descendons lentement jusqu’à des escaliers très raides et compliqués, entre de hautes façades peintes en jaune. Statuettes v
5s armes et se touchaient la tête, ils tomberaient raides — le fracas des bâtons devient celui d’une dure mêlée de chevaliers,
5 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.6. « Ce petit peuple égalitaire… »
6es rues très étroites. Continuez à monter au plus raide, et subitement s’élèvent devant vous les façades blanches des palais.
6 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.2. Les paradoxes de la vie économique
7e suisse, glaciers, névés, rochers et pentes trop raides, est totalement improductif. Les matières premières que possèdent d’a