1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Adieu au lecteur (juillet 1927)
1eurs, notre Revue-phénix s’élance avec une ardeur rajeunie d’un an dans une direction absolument imprévisible. Que nous apporter
2 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
2 bibliothèques et son quartier universitaire tout rajeuni dans des jardins luisants ne m’empêchera pas de m’y sentir au bout d’
3 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
3 bibliothèques et son quartier universitaire tout rajeuni dans des jardins luisants ne m’empêchera pas de m’y sentir au bout d’
4 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Signes parmi nous, par C. F. Ramuz (janvier 1932)
4 « sont en ressemblance et voisinage ». Ce regard rajeuni, ces gestes rudimentaires, cette odeur de bois fraîchement coupé que
5 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Liberté ou chômage ? (mai 1933)
5e cette morale, que le soviétisme est en train de rajeunir, Staline prenant glorieusement la suite de Benjamin Franklin. Pour ce
6 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La Légion étrangère soviétique (juin 1933)
6ver plus tard, après quelques siècles sans doute, rajeuni et purifié. Cela n’est point leur goût, disent-ils, mais une nécessit
7 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — i. Liberté ou chômage ?
7e cette morale, que le soviétisme est en train de rajeunir, Staline prenant glorieusement la suite de Benjamin Franklin. Pour ce
8 1935, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Paracelse, par Frédéric Gundolf (septembre 1935)
8 Paracelse dut mourir avant d’avoir ressuscité ». Rajeunir son corps et son âme par l’ordure, c’est un des thèmes favoris de not
9 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
9celles qu’on dit vieilles et celles qui se disent rajeunies. Les vieilles nations mènent encore une vie à bien des égards plus fa
10n s’occupe en attendant à critiquer les nations « rajeunies ». C’est le dernier lieu commun vivant. Les nations dites rajeunies s
11 le dernier lieu commun vivant. Les nations dites rajeunies sont celles qui ont fait ou subi depuis la guerre une révolution de m
12 deux traits définissent l’atmosphère des nations rajeunies de l’Europe. Elles n’ont plus de liberté, mais du travail. Elles s’en
13i l’Europe d’aujourd’hui est divisée en nations « rajeunies » et nations vieilles, cela s’explique d’abord par l’histoire : les n
14s’explique d’abord par l’histoire : les nations « rajeunies » sont tout simplement celles qui n’avaient pas encore d’existence na
10 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
15elles qu’on dit vieilles, et celles qui se disent rajeunies. Les vieilles nations mènent encore une vie à bien des égards plus fa
16n s’occupe en attendant à critiquer les nations « rajeunies ». C’est le dernier lieu commun vivant. Les nations dites rajeunies s
17 le dernier lieu commun vivant. Les nations dites rajeunies sont celles qui ont fait ou subi depuis la guerre une révolution de m
18 deux traits définissent l’atmosphère des nations rajeunies de l’Europe. Elles n’ont plus de liberté, mais du travail. Elles s’en
11 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Échos (janvier 1936)
19de paix, comble d’hypocrisie ! ⁂ La littérature rajeunit On a pu lire récemment dans le plus « littéraire » de nos hebdomadair
12 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
20e mes petites observations sur l’île. La solitude rajeunit. Me voici dans l’humeur de mes vingt ans, curieux des moindres aventu
21rêverais d’entreprendre une belle révolution, qui rajeunisse la France : ils ont la bonne humeur, le dynamisme, le sens pratique e
22usqu’ici.) 2 avril 1934 Voici l’île purifiée et rajeunie, des fleurs partout, la grande lumière sur nos murs blanchis. J’ai tr
13 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
23rêverais d’entreprendre une belle révolution, qui rajeunisse la France : ils ont la bonne humeur, le dynamisme, le sens pratique e
14 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Gösta Berling, par Selma Lagerlöf (novembre 1937)
24traper dans les figures qu’une Lagerlöf s’amuse à rajeunir tour à tour : une au moins par chapitre 48 , et à chaque fois le coup
15 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
25en commun à l’auberge du village… Je le sens tout rajeuni : il est retourné à l’école ; et tout délivré : ces ouvriers sont au
16 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
26 « sont en ressemblance et voisinage ». Ce regard rajeuni, ces gestes rudimentaires, cette odeur de bois fraîchement coupé que
17 1947, Doctrine fabuleuse. 2. Deuxième dialogue sur la carte postale. La beauté physique
27e au citoyen Durand, époux d’une femme obèse mais rajeunie par les soins de l’art, que l’idéal n’existe pas, que le beau idéal e
18 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
28Amérique ni la Russie, mais cette vieille terre à rajeunir, à libérer de ses cloisons, notre Europe à reconquérir — pour tous se
19 1948, Réforme, articles (1946–1980). L’Europe, aventure du xxe siècle (1er mai 1948)
29Amérique ni la Russie, mais cette vieille terre à rajeunir, à libérer de ses cloisons, notre Europe à reconquérir, pour tous ses
20 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Mouvement européen (avril 1949)
30edécouverte à la faveur de son union ? Une Europe rajeunie qui deviendrait soudain, pour nos yeux étonnés, la Terre promise.
21 1949, La Vie protestante, articles (1938–1978). Printemps de l’Europe (29 avril 1949)
31edécouverte à la faveur de son union ? Une Europe rajeunie, qui deviendrait soudain, pour nos yeux étonnés, la Terre promise ! 2
22 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
32rable et pourrie d’injustices, se trouvait demain rajeunie à grands coups de règlements dictatoriaux. On nous dit que nos libert
23 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
33il me faudra une demoiselle au sang frais pour me rajeunir. » Et Kierkegaard ajoute, en commentant ce récit : « Cruauté nécessai
24 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 11. Où l’Aventure et la Voie se rejoignent
34a hauteur, nager au fond des mers, faire de l’or, rajeunir, voyager dans la lune, lire les pensées, tuer ou guérir sans contact…
25 1959, Preuves, articles (1951–1968). Rudolf Kassner et la grandeur (juin 1959)
35moi dans mon grand âge, sous un aspect nouveau et rajeuni. Kassner rappelle alors sa conception de la musique comme absorption
26 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
36 me faudra une » demoiselle au sang frais pour me rajeunir. » Et [p. 90] Kierkegaard ajoute, en commentant ce récit : « Cruauté
27 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 6. Rudolf Kassner et la grandeur humaine
37moi dans mon grand âge, sous un aspect nouveau et rajeuni. Kassner rappelle alors sa conception de la musique comme absorption
28 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
38t-il penser que la vieille Europe est en train de rajeunir et que cette spiritualité crépusculaire dont ses écrivains et ses art
29 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
39rte de radioactivité, — les uns mûris, les autres rajeunis… Comment baptiser l’entreprise ? Elle pourrait se réclamer de beaucou
30 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
40orte de radioactivité — les uns mûris, les autres rajeunis… Comment baptiser l’entreprise ? Elle pourrait se réclamer de beaucou
31 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
41ouent à l’inexorable renaissance de ses provinces rajeunies ? Je reviendrai sur la révolution que préparent ses universités et de
32 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.1. Le mouvement européen
42edécouverte à la faveur de son union ? Une Europe rajeunie qui deviendrait soudain, pour nos yeux étonnés, la Terre Promise.
33 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
43orte de radioactivité — les uns mûris, les autres rajeunis… Comment baptiser l’entreprise ? Elle pourrait se réclamer de beaucou
34 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
44ouent à l’inexorable renaissance de ses provinces rajeunies ? Dès 1966, j’attirais l’attention « sur la révolution que préparent
35 1979, Cadmos, articles (1978–1986). L’Université par l’Europe et vice-versa (hiver 1979)
45orte de radioactivité — les uns mûris, les autres rajeunis… Comment baptiser l’entreprise ? Elle pourrait se réclamer de beaucou