1 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Henry de Montherlant, Chant funèbre pour les morts de Verdun (mars 1925)
1mateur de toute faiblesse, flamme d’une pureté si rare en notre siècle, qu’elle paraît parfois, lorsque la tourmente humaine
2 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Breton, Manifeste du surréalisme (juin 1925)
2r la banalité de la pensée. D’autant plus que les rares passages où il expose directement les principes de sa « révolution »
3 1925, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Les Appels de l’Orient (septembre 1929)
3ceux qui avouent n’en point avoir, sincérité trop rare… Presque toutes les réponses, conclusions ou interrogations, ont le d
4 1926, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Adieu, beau désordre… (mars 1926)
4en sommes à cultiver certaines douleurs, plaisirs rares ; et les dissonances les plus aiguës prennent la place d’honneur dans
5 1926, Articles divers (1924–1930). L’Atmosphère d’Aubonne : 22-25 mars 1926 (mai 1926)
5 — c’est la liberté dans la recherche. Chose plus rare qu’on ne pense, à Aubonne on se sent prêt à tout lâcher pour une véri
6 1926, Articles divers (1924–1930). Confession tendancieuse (mai 1926)
6ma joie ! » [p. 146] Ce n’était plus une douleur rare que j’aimais dans ces brutalités, c’était ma liberté agissante. J’all
7 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Guy de Pourtalès, Montclar (février 1927)
7’auteur. Cette espèce de modestie de l’allure est rare autant que sympathique, dans le temps que sévit l’inflation littérair
8 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Edmond Jaloux, Ô toi que j’eusse aimée… (mars 1927)
8(mars 1927) af M. Edmond Jaloux offre l’exemple rare d’un homme que son évolution naturelle a rapproché, dans sa maturité,
9 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Daniel-Rops, Notre inquiétude (avril 1927)
9elle » avec une intelligente sympathie et un sens rare des directions générales. « Hamlétisme », pouvoir aigu d’analyse qui
10 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jean-Louis Vaudoyer, Premières Amours (août 1927)
10très supérieure aux deux autres, est une réussite rare par la justesse de l’observation autant que par la sympathie de l’aut
11 1927, Articles divers (1924–1930). Conférence d’Edmond Esmonin sur « La révocation de l’Édit de Nantes » (16 février 1927)
11rès un système préconçu. (Cette attitude est plus rare qu’on ne le croit, de nos jours.) M. Esmonin montra avec beaucoup de
12 1927, Articles divers (1924–1930). Jeunes artistes neuchâtelois (avril 1927)
12t on le puisse rapprocher, parce qu’il est un des rares peintres de ce pays pour qui la couleur existe avant tout. Mais la no
13 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
13ailleurs, les idées générales de cette sorte sont rares dans son livre. En général, il se borne à parler de problèmes techniq
14 moderne. Ces êtres, d’une espèce de plus en plus rare, qui savent encore quelque chose de la vie profonde, qui voient encor
14 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Aragon, Traité du style (août 1928)
15e choses vraies (belles). Il est même un des très rares parmi les jeunes qui ait vraiment donné quelque chose. C’est pourquoi
15 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). André Malraux, Les Conquérants (décembre 1928)
16aractéristiques du temps — argent, races — et ses rares passions, qui sont la domination et la démolition, l’organisation et
16 1928, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Guy de Pourtalès, Louis II de Bavière ou Hamlet-Roi (décembre 1928)
17 se nourrit Louis II n’est ni aussi pure ni aussi rare qu’on voudrait l’imaginer. Il reste qu’il a voulu la vivre et qu’il l
17 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). 5. La machine à fabriquer des électeurs
18de priver ces Messieurs d’une aubaine pour eux si rare. Un fait simple, par exemple, c’est que la Démocratie sans l’instruct
18 1929, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Souvenirs d’enfance et de jeunesse, par Philippe Godet (avril 1929)
19 les compatriotes d’Amiel, Godet restera l’un des rares qui ont réussi à se connaître et que cela n’a point stérilisé : sa na
19 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Hölderlin, La Mort d’Empédocle et Poèmes de la folie (octobre 1930)
20s fragments sont capables d’éveiller le sentiment rare et grandiose que j’appellerais celui du tragique de la pensée. « Inse
20 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
21ollines basses grattées par les vents, aux arbres rares, mais aux replis si doucement intimes qu’à cette heure on sent bien q
21 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Au sujet d’un grand roman : La Princesse Blanche par Maurice Baring (mai 1931)
22 milliers de lecteurs français avec un livre d’un rare prestige, Daphné Adeane. On vient de traduire un autre roman du même
23tâche, et c’est là l’important. Le mérite le plus rare de ce livre est sans doute de faire sentir et « réaliser » au lecteur
22 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Littérature alpestre (juillet 1931)
24 plénitude dans la contemplation de sommets assez rares. Personne, à notre connaissance, ne s’était risqué jusqu’ici dans par
23 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
25s que notre siècle est celui des meneurs. Mais le rare, c’est qu’un de ces meneurs écrive un livre pour nous dire comment il
26une action immédiate ou voiler sa difficulté. Les rares allusions qu’il fait à sa vie spirituelle n’en sont que plus émouvant
24 1931, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Les Éléments de la grandeur humaine, par Rudolf Kassner (octobre 1931)
27s de professer une chose mais d’être la chose. Le rare, c’est que chez Kassner comme chez Kierkegaard, cette présence s’acco
25 1931, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Sarah, par Jean Cassou (novembre 1931)
28un recueil de contes romantiques, cas tout à fait rare dans la littérature française, et qui comporte en soi quelque chose d
26 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
29ollines basses grattées par les vents, aux arbres rares, mais aux replis si doucement intimes qu’à cette heure on sent bien q
27 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
30en tant qu’il signifie quelque chose… Il est bien rare que l’on soit apte à s’agréger ce qui est supérieur. C’est pourquoi l
28 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La Légion étrangère soviétique (juin 1933)
31ques Car il y a parmi eux des mystiques. Ils sont rares : ils ont compris le marxisme. Ils considèrent avec dédain les camara
29 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les parlementaires contre le Parlement (octobre 1933)
32ceux-ci à opérer — quelquefois d’ailleurs avec un rare bonheur — en dehors et le plus souvent contre lui. (Notons qu’avec la
30 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — e. En dernier ressort
33 de tout, mais il ajoute qu’elle est très [p. 29] rare, et il nous laisse très perplexes, etc. » Si le lecteur se pose ces q
31 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
34aractères bien trempés, se feront de plus en plus rares si nous laissons tarir les sources vives de la Réforme. Et puis, une
32 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — v. Trop d’irresponsables s’engagent ! (Responsabilité des intellectuels)
35 de leur innocence, voyant que l’herbe se faisait rare sous leurs pieds et qu’ils n’avaient plus de berger, aux éclairs de c
33 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
36uples incroyants. Notre troisième espèce est plus rare, et vaut un peu mieux, si l’on estime ses seuls moyens. Elle comprend
34 1935, Foi et Vie, articles (1928–1977). Notes en marge de Nietzsche (mars 1935)
37i maudit l’humanité et en sort quelques spécimens rares et réussis, est de fond en comble non historique, parce qu’il nie que
35 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Un exemple de tactique révolutionnaire chez Lénine (janvier 1935)
38utres termes, elles conduisent Lénine et ses très rares adeptes à faire le vide autour d’eux, malgré le nom de « majoritaires
36 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
39lice concertée dès l’origine. Le cynisme est plus rare qu’on ne suppose, et très peu d’hommes s’engagent volontairement dans
37 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
40, c’est beaucoup, la voix d’un homme. C’est assez rare dans la littérature. Qui voudrait exiger davantage ? — J’imagine parf
38 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Les Jacobins en chemise brune (décembre 1936)
41es que prend le national-socialisme, il n’est pas rare qu’un membre du parti d’Hitler réponde : « Vous êtes bien mal venu à
39 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
42ête de ligne chez un bistrot différent, et il est rare qu’on puisse trouver l’horaire ailleurs. Parfois le bistrot vend auss
43u départ avec force recommandations ; et ils sont rares, ceux qui n’ont pas deux mots à dire par la portière entrouverte un i
44 frais. Je dis quelques personnes : sont-elles si rares à désirer ce dont les romanciers ne parlent pas, et qui est pour moi
40 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
45tête de ligne chez un bistro différent, et il est rare qu’on puisse trouver l’horaire ailleurs. Parfois le bistro vend aussi
46u départ avec force recommandations ; et ils sont rares, ceux qui n’ont pas deux mots à dire par la portière entrouverte un i
41 1937, Foi et Vie, articles (1928–1977). Luther et la liberté (À propos du Traité du serf arbitre) (avril 1937)
47 vue purement esthétique, ces qualités sont assez rares, et chez Luther assez flagrantes, pour qu’un lecteur qui refuse l’ess
48ste ». Mais le sérieux théologique est chose trop rare, et pour beaucoup trop difficile à concevoir, pour qu’on puisse écart
42 1937, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Luther contre Érasme (19 juin 1937)
49 vue purement esthétique, ces qualités sont assez rares, et chez Luther assez flagrantes, pour qu’un lecteur qui refuse l’ess
43 1937, Esprit, articles (1932–1962). Marius Richard, Le Procès (juin 1937)
50e qui est comme un homme l’a senti, — c’est assez rare. « Ce serait si bien si l’on pouvait, chaque soir et chaque matin, éc
44 1937, Esprit, articles (1932–1962). Martin Lamm, Swedenborg (septembre 1937)
51nagogiques, genre de visions qui sont loin d’être rares, même dans des états psychiques normaux. » (?) Ou : « Il est infinime
45 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). Condition de l’écrivain (I) (15 février 1937)
52ire ! Outre que les cas de « second métier » sont rares et fort peu concluants (Duhamel et Daudet n’ont pratiqué la médecine
46 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). Condition de l’écrivain (II) : La grande misère de l’édition (22 février 1937)
53tte règle déplorable. Elles se font excessivement rares.) Les débats passionnés que vient de soulever le fameux projet de loi
47 1937, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Introduction au Journal d’un intellectuel en chômage (août 1937)
54ux ans, « la vie ordinaire des hommes ». Cas plus rare qu’on ne le pense pour un intellectuel. À Paris, on fréquente et on i
48 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
55es urbains et agricoles, écrasés d’impôts, furent rares et sans conséquences importantes. La Grande Jacquerie de 1357, par co
49 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
56esse en général. J’appartiens en effet à l’espèce rare de ceux qui voudraient lire les journaux comme une page d’histoire. M
57 excès l’on se réserve. L’argent liquide est fort rare. Presque tous les achats de quelque importance se payent par un systè
58ai revu le noble escalier, les pièces aux meubles rares de la maison de Goethe, plus isolée encore et plus intime dans ce tem
50 1938, Journal d’Allemagne. iii. Les jacobins en chemise brune
59es que prend le national-socialisme, il n’est pas rare qu’un membre du parti d’Hitler réponde : « Vous êtes bien mal venu à
51 1938, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Trop d’irresponsables s’engagent ! (Responsabilité des intellectuels) (juin 1938)
60 de leur innocence, voyant que l’herbe se faisait rare sous leurs pieds et qu’ils n’avaient plus de berger, aux éclairs de c
52 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
61nfin l’on en vient à douter de la valeur même des rares motifs allégués. En effet, si la morale de la fidélité au suzerain ex
53 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
62sens tragique et douloureux — non seulement y est rare, mais encore et surtout y est méprisée par la morale courante comme u
63eux). Amour humain malheureux. Hédonisme, passion rare et méprisée. Christianisme Communion (pas d’union essentielle). Amo
64 passions moins puériles… «  J’entrelace des mots rares, sombres et colorés, pensivement pensif… » écrit Raimbaut d’Orange. E
54 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
65ession de nos limites, mortelle mais divinisante. Rares sont toutefois les romantiques français qui atteignirent cette connai
66 exacte et scientifique d’une sorte de folie très rare en France… » Stendhal baptise cette folie : l’amour-passion. ⁂ Tout l
55 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
67ans objet » à laquelle ils parviennent en de très rares instants n’est plus alors qu’un moyen de jouir d’une « sensation volu
56 1939, Esprit, articles (1932–1962). Autour de L’Amour et l’Occident (septembre 1939)
68s me dites (avec une gentillesse désarmante et si rare !) que mon livre « est un livre d’histoire » et que je ne suis pas un
57 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
69aractères bien trempés, se feront de plus en plus rares si nous laissons tarir les sources vives de la Réforme. Et puis, une
58 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
70culière : le respect des vocations supérieures ou rares, des exceptions, des manières de vivre hors-série. Car « l’exception 
59 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’heure sévère (juin 1940)
71de réussir pour persévérer. » Or cette espèce est rare en Suisse, comme dans tous les petits pays où l’ère bourgeoise, ère d
60 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). L’Église et la Suisse (août 1940)
72 de liturgie sérieuse dans nos cultes, à quelques rares exceptions près 10 . Et ce n’est pas seulement le défaut de liturgie
61 1941, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Souvenir de la paix française (15 mars 1941)
73s nues, brunies par l’âge, palmées par les vents. Rares sont les boutiques, et même les cafés. Et s’il passe une auto, c’est
62 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
74on qui se posait alors à l’inquiétude de quelques rares observateurs était la suivante : « Comment se peut-il que des individ
63 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
75jurie jamais les bonnes, d’ailleurs elles sont si rares. On ne fesse pas les enfants ! cela pourrait leur donner des complexe
64 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
76ollaboration du démon », dit André Gide, l’un des rares hommes que j’aie connus qui croie au Diable et qui en parle bien. La
77de la haine. Non seulement la lucidité y est plus rare et difficile qu’au sein de toute autre passion, mais elle y est de su
78leur, sagesse et folie, vie et mort. Rien de plus rare qu’une passion véritable, car [p. 167] elle suppose une très grande f
79que sont de ces attitudes capitales dont les très rares moments de pureté suffisent à déterminer l’atmosphère d’un ensemble h
80s apparaissent comme des dons de la haine. Il est rare que l’amour ne soit pas criminel, d’une manière invisible peut-être,
65 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
81nt qu’il signifie quelque chose 8 … Il est bien rare que l’on soit apte [p. 37] à s’agréger ce qui est supérieur. C’est po
66 1944, Les Personnes du drame. II. Liberté et fatum — 5. Luther et la liberté de la personne
82 vue purement esthétique, ces qualités sont assez rares et chez Luther assez flagrantes, pour qu’un lecteur qui refuse l’esse
83ste ». Mais le sérieux théologique est chose trop rare, et pour beaucoup trop difficile à concevoir, pour qu’on puisse écart
67 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
84, c’est beaucoup, la voix d’un homme. C’est assez rare dans la littérature. Qui voudrait exiger davantage ? — J’imagine parf
68 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
85ans objet » à laquelle ils parviennent en de très rares instants n’est plus alors qu’un moyen de jouir d’une « sensation volu
69 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Un climat tempéré (22 août 1945)
86ble, dans l’ensemble ! Et dans les régions plutôt rares où les conditions naturelles tolèrent la subsistance des vies humaine
70 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
87Histoire du monde. C’est l’un des livres, combien rares, qui « tiennent le coup » pendant cette guerre. Je ne pense pas qu’il
88 nues, brunies par l’âge, patinées par les vents. Rares sont les boutiques, et même les cafés. Et s’il passe une auto, c’est
71 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
89ble, dans l’ensemble ! Et dans les régions plutôt rares où les conditions naturelles tolèrent la subsistance des vies humaine
72 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
90des étroites, cette rue très courte est l’une des rares — j’en connais trois dans Manhattan — qui à la fois ne portent pas de
73 1946, Journal des deux Mondes. 15. Le choc de la paix
91 avec quelque raison : ce n’est qu’un aspect bien rare, ce n’est qu’un point de vue partiel, on pourrait aussi bien démontre
74 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
92 cinq étages, cette rue très courte est l’une des rares — j’en connais trois dans Manhattan — qui, à la fois, ne portent pas
75 1946, Combat, articles (1946–1950). Les intellectuels sont-ils responsables ? (5 juillet 1946)
93 de leur innocence, voyant que l’herbe se faisait rare sous leurs pieds et qu’ils n’avaient plus de berger, aux éclairs de c
76 1946, Bulletin de la Guilde du Livre, articles (1937–1948). Beekman Place (octobre 1946)
94 cinq étages, cette rue très courte est l’une des rares — j’en connais trois dans Manhattan — qui à la fois ne portent pas de
77 1946, Réforme, articles (1946–1980). À hauteur d’homme (1er juin 1946)
95igés par les partis. Ce bon sens m’apparait aussi rare que vital. Toute politique suppose, qu’on le veuille ou non, une idée
78 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
96 J’écrivais dans un livre récent : « Rien de plus rare qu’une passion véritable, car elle suppose une très grande force d’im
79 1948, Suite neuchâteloise. IV
97is-je pris si ce n’est de sa vie — l’une des très rares vies d’homme que j’ai connues de près, qui commandât mon absolu respe
80 1948, Suite neuchâteloise. VIII
98passions les clédars (beau mot celtique, l’un des rares qui subsistent [p. 87] chez nous) et les refermions avec soin, pour q
81 1948, Le Figaro, articles (1939–1953). Sagesse et folie de la Suisse (13 octobre 1948)
99 Vous y trouverez, amplement confirmée, l’une des rares bonnes nouvelles de notre temps. Et vous pourrez y lire dans le concr
82 1948, Réforme, articles (1946–1980). Roger Breuil qui vient de mourir était un grand romancier protestant (13 mars 1948)
100omanciers athées. Avec une sorte d’honnêteté très rare, peut-être unique dans la littérature française, tout à la fois curie
83 1950, Lettres aux députés européens. Première lettre
101iaires agissant au nom des États et prenant leurs rares décisions à la majorité des trois quarts. Pratiquement : le veto para
84 1950, Lettres aux députés européens. Troisième lettre
102rands noms sont des noms de l’Europe, et les très rares qui n’en sont pas ont appris leur métier de nos maîtres, dans nos éco
85 1950, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Europe et sa culture (novembre 1950)
103rands noms sont des noms de l’Europe, et les très rares qui n’en sont pas ont appris leur métier de nos maîtres, dans nos éco
86 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Lettre aux députés européens (15 août 1950)
104iaires agissant au nom des États et prenant leurs rares décisions à la majorité des trois quarts. Pratiquement : le veto para
87 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Troisième lettre aux députés européens : L’orgueil de l’Europe (17 août 1950)
105rands noms sont des noms de l’Europe, et les très rares qui n’en sont pas ont appris leur métier de nos maîtres, dans nos éco
88 1950, Combat, articles (1946–1950). Messieurs, n’oubliez pas l’exemple de la Suisse (3 octobre 1950)
106iaires agissant au nom des États et prenant leurs rares décisions à la majorité des trois-quarts. Pratiquement : le « veto »
89 1952, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Rapport moral présenté par M. Denis de Rougemont (novembre 1952)
107emplois qui pourraient se produire, d’autant plus rares, en fait, que nous nous cantonnons dans le plan des réalisations conc
90 1953, La Confédération helvétique. Introduction (par Lucien Febvre)
108autant que, ce genre de connaissance se fait plus rare aujourd’hui qu’autrefois, au temps de ma jeunesse. La monnaie de ce p
91 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
109ait toute visée impérialiste ou dictatoriale. Les rares hommes qui ne surent pas s’effacer à temps, tels que le réformateur Z
110iques, de l’or et de l’argenterie, des vaisselles rares, des meubles et des bijoux. De considérables richesses s’accumulèrent
111éométrique… Il semble que la Suisse soit l’un des rares pays qui ait sacrifié des avantages territoriaux non point à la régul
92 1953, La Confédération helvétique. 2. Les institutions politiques
1123] dire, n’y est pas déchaînée, les interruptions rares et mal vues, la diction sans apprêts. L’usage courant des trois langu
93 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
113rochimie permirent d’exploiter (grâce à l’une des rares richesses naturelles de la Suisse, l’eau des montagnes) l’aluminium,
114es chemins de fer (cette dernière étant l’une des rares exploitations « nationalisées » qui aient été parfois bénéficiaire, d
94 1953, La Confédération helvétique. 5. La vie religieuse
115x, c’est que beaucoup de protestants (et quelques rares catholiques) partagent les préjugés du voisin sur leur propre religio
95 1953, Preuves, articles (1951–1968). Les raisons d’être du Congrès (septembre 1953)
116 qui se posent à l’esprit moderne. Par une chance rare, elles sont aussi celles qui passionnent le grand public. On comprend
96 1954, Preuves, articles (1951–1968). Il n’y a pas de « musique moderne » (juillet 1954)
117rne de tous les temps, et même du nôtre — la plus rare. » p. 75 m. « Il n’y a pas de “musique moderne” », Preuves, Par
97 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
118 Peuples : il n’a pas liquidé ses complexes. Sa « rare capacité d’adaptation », pourtant louée par Sartre, soudain semble en
98 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
119idental, une illusion psychologique chez les très rares qui disent y être parvenus, et pour les autres un solipsisme exténuan
99 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 11. Où l’Aventure et la Voie se rejoignent
120le vieux Kubilai Khan, fils d’une chrétienne. Les rares ambassades qui parvinrent à circuler [p. 257] entre la Chine et les P
100 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
121 l’ancienne mode ne sont plus en mesure — sauf de rares exceptions — de savoir par eux-mêmes où il faudrait aider, de quelle
122 sera décisive. Aide puissante, tout d’abord. Les rares institutions qui se sont donné pour mission de servir à la fois la cu