1 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). L’autre œil (février 1927)
1 for le plus intérieur, d’une fuite en auto, nous rassure provisoirement… Prosopopée, à propos d’une apparition La vieille Mo
2 1927, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Louis Aragon, le beau prétexte (avril 1927)
2 « C’est incompréhensible ! » — et l’on est enfin rassuré. C’est incompréhensible !, trois mots dont l’un savant. Je ne connai
3meurt que de vices. ⁂ [p. 143] Ici le lecteur se rassure. « Il s’y retrouve. » Il pense que c’est bien jeune. Et : encore un q
3 1929, Les Méfaits de l’instruction publique (1972). Appendice. Utopie
4ntention de vous faire rigoler, si cela peut vous rassurer quant à ma santé morale.) La question est de savoir si nous serons de
5. (Mais alors !… Je vois à votre mine stupidement rassurée que vous vous dites : c’est tout à fait moi ! — Détrompez-vous. Vous
4 1930, Articles divers (1924–1930). Au sujet « d’un certain esprit français » (1er mai 1930)
6vains — Claudel, Gide, Valéry… — suffisent à nous rassurer sur la valeur littéraire de l’époque, mais non sur le sort de l’espri
5 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Avant l’Aube, par Kagawa (septembre 1931)
7on bien propre. Mais il n’y a pas là de quoi nous rassurer. Si la vie de Kagawa glorifie l’Évangile, elle accuse formellement la
6 1933, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Histoires du monde, s’il vous plaît ! » (janvier 1933)
8par de petits moyens. L’homme menacé cherche à se rassurer, et d’abord en essayant de comprendre la menace. Il veut des document
7 1933, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Parole de Dieu et parole humaine, par Karl Barth (30 décembre 1933)
9e plus soucieuse de ce qui est vrai que de ce qui rassure, une réponse qui ne veut s’adresser qu’à ces « questions dernières »
8 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Solutions pratiques ? (mars 1933)
10», c’est ce qui rapporte. Pour les autres, ce qui rassure. Pour le chrétien, ce sera tout ce qui trouble en vérité les hommes e
9 1933, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Petites notes sur les vérités éternelles (1932-1933)
11s pas qu’il y ait lieu pour un philosophe, d’être rassuré par la découverte de telles conditions. Elles constitueront peut-être
10 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 10. Fascisme
12 les indignent ; mais l’exactitude des trains les rassure, au moins autant que l’écrasement (en apparence) du marxisme. Ils cro
11 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
13 l’individu isolé retrouve des contraintes qui le rassurent, et l’État sa puissance matérielle. C’est Rome alors, c’est l’empire
12 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Précisions sur la mort du Grand Pan (avril 1934)
14onaliste naît dans une ambiance chrétienne qui le rassure d’une manière vague et suffisante quant aux intentions cachées de la
15semblable égarement. Cette espèce-là de paganisme rassuré n’est pas le fait des seuls païens de notre époque. Le recours aux ém
13 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Plans de réforme (octobre 1934)
16r sur les problèmes » ! Allons, voilà qui devrait rassurer M. Thibaudet, lequel craignait que ce plan ne fût qu’une œuvre d’inte
14 1934, Le Semeur, articles (1933–1949). Sur la méthode de M. Goguel (novembre 1934)
1716. De ce que l’ange qui apparaît au tombeau vide rassure les femmes, au verset 6, alors qu’elles s’enfuient épouvantées, au ve
15 1935, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Soirée chez Nicodème (mai 1935)
18itement de l’heure tardive. Mais Mme Nicodème les rassura vivement, affirmant d’un ton sans réplique qu’il n’était pas question
19igieuses ». Vous voyez bien qu’ils cherchent à se rassurer, à grand renfort d’images impressionnantes, de métaphores mystiques,
16 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). La situation politique en France (octobre 1935)
20ique. Leur masse, leur nombre ne suffit pas à les rassurer. Au contraire. Que vont-ils faire contre la menace qui les rassemble 
17 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.10. La mesure soviétique
21tement tourmentés dans leur conscience, et qui se rassurent en glorifiant l’URSS. Pour moi, je me bornerai à tirer de tout cela u
18 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.14. L’appel à la commune mesure, ou l’Europe du xxe siècle
22es mystiques collectives. Et pour le reste, on se rassure par de faciles railleries à l’adresse des États libéraux. J’écris ce
19 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
23divinités impuissantes, et pourtant propres à les rassurer : car la foi sauve, mais le crédit aussi fait des miracles ! Ils ont
20 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
24tement tourmentés dans leur conscience, et qui se rassurent en glorifiant l’URSS. Pour moi, je me bornerai à tirer de tout cela u
25ns les mystiques collectives. Et l’on [p. 267] se rassure en attendant par de faciles railleries à l’adresse des États libéraux
21 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
26er les catholiques, si nous les pressions de nous rassurer sur un texte qui nous inquiète, nous sommes en droit de poursuivre l’
22 1936, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Du danger de confondre la bonne foi et le stalinisme (juillet 1936)
27 du matérialisme « grossier » ne sont là que pour rassurer l’intelligentsia radicale du Front populaire. La manœuvre, elle, est
23 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
28dit ce soir, j’ai dû vous ennuyer, hein ? » Je le rassure vivement. Ce n’est pas moi qui lui reprocherai jamais d’être trop sim
29niste. Mais leurs questions ne tardèrent pas à me rassurer. Plusieurs voulurent savoir si cela marchait vraiment là-bas aussi bi
30l y a le travail au jardin : enfin, une chose qui rassure du seul fait qu’elle donne des résultats immédiats : un repiquage, pa
31 accomplir au cours d’un précédent voyage, et qui rassure… J’ai pensé plus d’une fois qu’il pourrait être utile de décrire ma p
24 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
32dit ce soir, j’ai dû vous ennuyer, hein ? » Je le rassure vivement. Ce n’est pas moi qui lui reprocherai jamais d’être trop sim
33niste. Mais leurs questions ne tardèrent pas à me rassurer. Plusieurs voulurent savoir si cela marchait vraiment là-bas, aussi b
25 1937, Esprit, articles (1932–1962). Neutralité oblige (octobre 1937)
34là plus qu’un calembour, soit dit pour essayer de rassurer ces gens sérieux que sont les Suisses moyens — et même les autres.) 3
26 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
35 et sol) des nazis. Comme il aime Barrès, cela le rassure. C’est une voie d’approche, un compromis avec le régime détesté 9 .  
36mme que le nôtre ! Mais il a été plus malin, il a rassuré les bourgeois en n’attaquant pas tout de suite la religion… » Tout d’
37age honteuse. Pour nous faire peur ? Non, pour se rassurer par la peur qu’elle se fait à elle-même. Au cri d’Allemagne réveille-
27 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
38 l’individu isolé retrouve des contraintes qui le rassurent, et l’État sa puissance matérielle. C’est Rome alors, c’est l’empire
28 1940, Mission ou démission de la Suisse. 3. Neutralité oblige, (1937)
39là plus qu’un calembour, soit dit pour essayer de rassurer ces gens sérieux que sont les Suisses moyens — et même les autres.) 3
29 1940, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). La bataille de la culture (janvier-février 1940)
40 l’individu isolé retrouve des contraintes qui le rassurent. Appel à une communauté : c’est le secret de toute révolution. Alors,
30 1942, La Part du Diable (1982). Introduction. Que la connaissance du vrai danger nous guérit des fausses peurs
41 » et rassurant ? Eh bien, surtout que l’on ne se rassure pas ! L’une des raisons pour lesquelles le trouble empire, dans le mo
31 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
42e la réduire à un système de conventions qui nous rassurent, de la découper en « parties » indépendantes les unes des autres. Que
32 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
43, elle n’est plus en lui ce qui éclaire et ce qui rassure, mais ce qui sourdement inquiète la raison et aggrave la conscience d
33 1946, Journal des deux Mondes. 7. La route de Lisbonne
44nuit et que vous allez mourir de faim ? » Nous la rassurons. Tout se réduit à quelques bombes jetées par erreur sur Lausanne et G
45c ici ? Désir secret des peuples de l’Europe : se rassurer à la pensée que la catastrophe est générale, qu’il n’y a plus de pays
46ques antifascistes notoires qui ne paraissent pas rassurés : le seul pays par lequel ils peuvent encore quitter l’Europe se trou
47ompagnons de voyage, tous ne sont pas encore très rassurés : il arrive en effet, nous dit-on, qu’à la dernière minute la police
34 1946, Journal des deux Mondes. 17. Le mauvais temps qui vient
48. Le tour des Suisses viendra, [p. 250] qu’ils se rassurent ! Et s’ils ont constitué la réserve au cours du dernier épisode, on n
49nds de bienveillance universelle dont l’existence rassure les Suisses… L’ennui c’est qu’il n’y a pas du tout de bienveillance u
35 1946, Lettres sur la bombe atomique. 15. L’État-nation
50vie s’évanouiraient sous vos beaux yeux… [p. 92] Rassurez-vous. Je n’appelle pas le chaos. Je cherche un moyen de l’éviter, ou
36 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
51 l’individu isolé retrouve des contraintes qui le rassurent, et où l’État reprend sa puissance. C’est Rome alors qui nous donnera
37 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
52 mais aussi en majorité protestantes, ce qui doit rassurer. Ils ont donné nos meilleurs immigrants, ceux qui ont fondé nos vieil
53réduit d’ailleurs en chiffres et se sent aussitôt rassuré. Mais un fait n’est qu’un signe dans une équation, une lettre ou une
38 1946, Combat, articles (1946–1950). Bikini bluff (2 juillet 1946)
54nformément aux prévisions des amiraux, et qu’elle rassurât faussement les peuples quant aux risques institués par la bombe. Il s
55ue les palmiers de Bikini. Et si les amiraux sont rassurés, conformément à tous les plans qu’ils ont tirés, l’humanité en généra
39 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
56 mais aussi en majorité protestantes, ce qui doit rassurer. Ils ont donné nos meilleurs immigrants, ceux qui ont fondé nos vieil
57réduit d’ailleurs en chiffres et se sent aussitôt rassuré. Mais un fait n’est qu’un signe dans une équation, une lettre ou une
40 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. III
58ples ne nous suivront pas… Les gouvernements nous rassurent, et ce projet va les choquer… Enfin, comment éclairer l’opinion (c’es
41 1950, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Europe et sa culture (novembre 1950)
59ette liste est impressionnante. Mais pour qu’elle rassure un Français, un Allemand, un Danois, un Grec, et pour qu’ils en tiren
42 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
60 de l’esclavage. Il cherche une discipline qui le rassure. Et ce n’est pas qu’il aime la discipline en soi, mais il en a besoin
43 1951, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Un complot de protestants (novembre 1951)
61nous faire ? Sinon nous servir d’argument et nous rassurer curieusement dans notre foi ou dans notre incroyance, — parce qu’un d
44 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en avril 1953 (avril 1953)
62ccepter in extremis. Si maintenant la Russie nous rassure, il est clair que tout est changé. Dès l’instant que nous cessons d’a
63écentes conclusions : l’URSS ayant décidé de nous rassurer, l’Europe doit changer de politique. Le sentiment d’urgence et de dan
45 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en juin 1953 (mai-juin 1953)
64ssez grandes pour nous sauver. Que personne ne se rassure ! Que quelques-uns se réveillent ! Pour nous, sans illusions et presq
46 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
65souveraineté fictive. » C’est ainsi que l’on doit rassurer ceux qui tremblent, disent-ils, de voir leur patrie « se perdre dans
47 1954, Preuves, articles (1951–1968). Tragédie de l’Europe à Genève (juin 1954)
66is et quarante-huit millions d’Allemands seraient rassurés à l’idée d’un bloc de deux cents millions de Russes rétablissant d’un
48 1954, Preuves, articles (1951–1968). Politique de la peur proclamée (novembre 1954)
67 n’a pas peur : M. Bevan. Malenkov l’a pleinement rassuré. « Il a l’esprit vif, beaucoup de finesse, et les difficultés de la t
49 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Situation de l’Europe en mai 1954 : L’Europe bloquée (mai 1954)
68 43 et 48 millions d’habitants, seront sans doute rassurés à l’idée d’un bloc russe de 200 millions rétablissant d’un seul coup
50 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Deux notes sur la souveraineté nationale (mai 1954)
69ent porte sur fictive.) C’est ainsi que l’on doit rassurer ceux qui tremblent, disent-ils, de voir leur patrie « se perdre dans
51 1955, Journal de Genève, articles (1926–1982). Pour un désarmement moral (19 juillet 1955)
70ue n’aurait rien à y perdre, la Russie se verrait rassurée, l’Europe serait faite et la paix avec elle. Prendre au sérieux le pr
52 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
71 libres sans but. Il les encadre, les aligne, les rassure, les terrorise et les flatte à la fois. De leur poussière, l’État fai
53 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
72ment de la sagesse mythique, quand il dit pour se rassurer que « l’histoire se répète », ou plus familièrement : « Plus ça chang
54 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
73Inde et le Cathay » ? Tout homme de peu de foi se rassure par un système, ou fait un Plan. Mais projeter devant soi l’utopie ca
55 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
74éalisée, vécue, incarnée parfaitement. Les saints rassurent donc davantage quant à la faculté de devenir une personne qu’au sujet
56 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (II) (avril 1957)
75Europe en tranches pour plaire aux Soviétiques et rassurer peut-être les Américains (tout en gagnant des voix aux élections angl
57 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur deux écrivains politiques (juin 1957)
76e : Svizzeri, armatissimi e liberissimi. Qu’il se rassure : le mouvement de l’Histoire nous a réduits à l’état de neutrissimes.
58 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le crépuscule d’un régime (octobre 1957)
77t ? car ce genre de mot sert à tout, et cela peut rassurer les vieux routiers de la gauche, comme cette partie de la droite à la
59 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
78ment de la sagesse mythique, quand il dit pour se rassurer que « l’histoire se répète », ou plus familièrement « Plus ça change,
60 1957, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Une lettre de Denis de Rougemont (16-17 février 1957)
79ur le Rédacteur en chef, Je vous serais obligé de rassurer vos lecteurs : la photo jointe à l’article « Au Pentagone : Duncan Sa
61 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la fabrication des nouvelles et des faits (février 1958)
80— a fait deux fois mieux que la Russie, ce serait rassurer le lecteur. Mais les journaux se vendent mieux en temps de crise.  
62 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur un centre qui doit être partout (mai 1958)
81s, disons que le Centre a pour double fonction de rassurer et de bluffer. Il doit être ouvert et fermé. Étrange et familier. Att
63 1959, Preuves, articles (1951–1968). Sur un chassé-croisé d’idéaux et de faits (novembre 1959)
82ues sont irréductibles, on dirait qu’il essaye de rassurer sa foi. Quand les industriels, les acteurs, les fermiers l’écoutent,
64 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Neuf expériences d’éducation européenne [Conclusion] (décembre 1959)
83rche à savoir pourquoi ; et s’il le trouve, il se rassure, car il saura faire mieux la prochaine fois.) Les moyens limités dont
65 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
84nous faire ? Sinon nous servir d’argument et nous rassurer curieusement dans notre foi ou dans notre incroyance, — parce qu’un d
66 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
85 et le taureau aux belles cornes lui répondit : « Rassure-toi, jeune fille ; ne crains pas les vagues de la mer ; je suis Zeus
67 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
86aix. Seule la religion peut réveiller l’Europe et rassurer les peuples et installer visiblement sur terre la chrétienté dans sa
68 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
87nçais un Manifeste aux Puissances 202 destiné à rassurer l’Europe sur les intentions de la France nouvelle. L’idée de l’harmon
69 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
88. « Simplifions », « C’est plus simple ainsi », « Rassurez-vous, ce sera très simple » sont des mots de passe de la vie quotidie
70 1965, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Le Suisse moyen et quelques autres (mai 1965)
89. « Simplifions », « C’est plus simple ainsi », « Rassurez-vous, ce sera très simple » sont des mots de passe de la vie quotidie
71 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Jacques Chenevière ou la précision des sentiments (22-23 octobre 1966)
90pourra tour à tour l’aliéner (comme on dit) ou le rassurer sur lui-même, mais finalement elle n’aura pas contaminé son art d’écr
72 1969, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’avenir du fédéralisme (septembre 1969)
91sion à des communautés plus vastes, de cadres qui rassurent, d’enracinement et de mobilité… La situation de l’homme qui veut à la
73 1970, Le Cheminement des esprits. Préface. Cheminements
92le sentier sous mes pas… Le chemin contraint mais rassure. Le cheminement va librement à l’aventure — et peut s’y perdre. L’hom
74 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.3. Sur la fabrication des nouvelles et des faits
93— a fait deux fois mieux que la Russie, ce serait rassurer le lecteur. Mais les journaux se vendent mieux en temps de crise. [p
75 1970, Lettre ouverte aux Européens. II. L’union fédérale
94on à des communautés plus vastes et de cadres qui rassurent, d’enracinement et de mobilité… La situation de l’homme qui veut à la
76 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. I. Pour une nouvelle définition du fédéralisme
95on à des communautés plus vastes et de cadres qui rassurent, d’enracinement et de mobilité… La situation de l’homme qui veut à la
77 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 5. Naissance de la prospective
96ndez-vous assigné par les futurologues. (Qu’on se rassure : elles viendront à leur heure, en dépit de nos fautes de calcul !) M
78 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 11. Les variétés de l’expérience communautaire
97ça n’a jamais réussi ». (Comme s’ils voulaient se rassurer en écrasant dans l’œuf cette menace potentielle.) À ce régime, nous n
79 1977, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La réponse de Denis de Rougemont (1977)
98. Mais à l’entendre parler… » l’auteur se déclare rassuré. Le second article commence ainsi : « Denis de Rougemont, ce grand ho
80 1984, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Philosophie et énergie nucléaire : une mise au point (28 juin 1984)
99onomie en particulier. Mais j’ai changé, qu’on se rassure, et même à 180°, comme on a cru pouvoir me le reprocher dans la press