1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Pierre Girard, Connaissez mieux le cœur des femmes (juillet 1927)
1endre ! — sans se douter que rien ne saurait vous ravir autant que ses impertinences. À ce moment s’approche M. Piquedon de B
2 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jean-Louis Vaudoyer, Premières Amours (août 1927)
2on qui permet le tact dans la hardiesse. On reste ravi de tant d’adresse sous un air de facilité qui serait presque de la no
3 1929, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Prison. Ailleurs. Étoile de jour (mars 1929)
3sa naissance L’étoile qui l’accueille au sommet ravi d’un silence c’est le miroir d’une absence mais le signe de sa grâce
4 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
4. » Plainte vingt fois entendue. Les enfants sont ravis, naturellement. Ils se sentent libres. Car la liberté, pour un adoles
5 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
5ifie, une fois de plus, que le mythe des amants « ravis » s’est dégradé en perdant sa mystique. Le ravissement n’est plus qu’
6 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
6 du Roman) ; qu’il fond sur l’homme impuissant et ravi pour le consumer d’un feu pur ; et qu’il est plus fort et plus vrai q
7ité, comme tous les grands amants, ils se sentent ravis « par-delà le bien et le mal », dans une sorte de transcendance de no
7 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
8quoi lui peut servir De laisser en extase son âme ravir. La doctrine n’exigeait-elle pas qu’on mît fin à sa vie « non par la
8 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
9a règle des « purs ». Le baiser symbolique, il le ravit par force, il le profane. Et voici déchaînées les puissances mauvaise
10fait. [p. 177] Le « cœur volé », l’« entendement ravi », le « rapt » d’amour. L’amour considéré comme « connaissance » supr
9 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
11 appelle « sainte ardeur » l’amour chaste qui les ravissait — bien qu’il fût dès ce moment condamnable — et « crime », « horreurs
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
12mme Wagner l’a vu, l’égale au monde. « Mon regard ravi s’aveugle… Seul je suis — Moi le monde… » La passion veut que le moi
11 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
13ifie, une fois de plus, que le mythe des amants « ravis » s’est dégradé en perdant sa mystique. Le ravissement n’est plus qu’
12 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
14tuelles. Tout porte à croire que le Diable en est ravi. Car selon le dicton médiéval et renaissant, « le Diable est bon théo
15uvre, pour autant que l’homme peut en juger. Elle ravit au Démon le bénéfice de ses conseils intéressés. Elle nous donne la m
13 1945, Le Figaro, articles (1939–1953). Un salon atomique (26 décembre 1945)
16omme si vous peliez une orange. Les dames étaient ravies, les hommes pensifs. On eût dit qu’ils réfléchissaient. La conversati
14 1946, Lettres sur la bombe atomique. 8. Un salon atomique
17omme si vous peliez une orange. Les dames étaient ravies, les hommes pensifs. On eût dit qu’ils réfléchissaient. La conversati
15 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
18voici que l’Amérique et la Russie viennent de lui ravir coup sur coup les machines et les capitaux, les idéaux contagieux et
16 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur un certain cynisme (septembre 1957)
19 Nous vous rendons « Bonjour tristesse » qui vous ravit. Mais ce n’est pas cela qui compte en France. A. Oui, je sais, c’est
17 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
20 qu’il eût croisée sur sa route » : Elle l’avait ravi comme un poème d’amour écrit en secret, dont les allusions sont charg
18 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
21qu’il eût croisée sur sa route » : « Elle l’avait ravi comme un poème d’amour écrit en secret, dont les allusions sont charg
19 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.2. Le mythe de l’enlèvement d’Europe
22éprisants ces fables la disent (Europe) avoir été ravie et enlevée en un navire, portant en proue la figure d’un taureau. Et
23e de sa beauté par la ressemblance de cette fille ravie. Le taureau certes, par lequel ils veulent qu’Europe fût portée, ne r
20 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
24l’Empire et que là aussi les nations se soient vu ravir leur liberté et leur caractère propre et transformer avec la même uni
21 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
25voici que l’Amérique et la Russie viennent de lui ravir coup sur coup les machines et les capitaux, les idéaux contagieux et
22 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.3. L’Europe et le Monde
26t faire de mieux, sur ce que personne ne peut lui ravir. C’est-à-dire sur sa spiritualité. … Nous ne serions pas les porteur
27truments de puissance, l’Europe se les est laissé ravir ; bien plus, elle les a libéralement offerts à ceux-là mêmes qui alla
23 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Esquisse d’une biographie : J. H. Retinger (1960-1961)
28ta sur le champ l’histoire à Retinger, qui en fut ravi. Comme il le fut une autre fois, quand je lui demandai s’il était exa
24 1963, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Mais qui est donc Denis de Rougemont (7 novembre 1963)
29re de Monaco. Selon la formule consacrée, je suis ravi d’avoir reçu ce prix, malgré une petite ombre au tableau. Je viens en
25 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
30r de ce pays. Une Europe des États conviendrait à ravir à la majorité de nos dirigeants politiques et industriels, mais elle
26 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
31r de ce pays. Une Europe des États conviendrait à ravir à la majorité de nos dirigeants politiques et industriels, mais elle
27 1966, Preuves, articles (1951–1968). André Breton (novembre 1966)
32crois que vous croyez ? » me dit-il en substance (ravi de l’ambiguïté du mot croire dans cette phrase). « Qu’est-ce que cela
28 1966, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Jacques Chenevière ou la précision des sentiments (22-23 octobre 1966)
33de Neige, qui n’ont rien de philanthropique. (Ils ravissaient Valéry Larbaud, et c’est tout dire.) Cette suite d’une quarantaine de
29 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.3. Naissance du Centre
34pale, qui est dans l’ordre de l’esprit… Je serais ravi que ces quelques remarques apparaissent comme autant d’évidences et m
30 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.6. Culture et technique en Europe et dans le monde
35mme invente, c’est par défi aux dieux, c’est pour ravir le feu du ciel, comme [p. 128] Prométhée, et pour soumettre la Nature
31 1984, Cadmos, articles (1978–1986). Chronique européenne : La préparation des élections européennes (printemps 1984)
36 a exigé, lui, « le rapatriement » des pouvoirs « ravis au Parlement britannique par la CEE ». Là, vraiment, pas d’ambiguïté