1 1932, Foi et Vie, articles (1928–1977). Romanciers protestants (janvier 1932)
1 essence 35 , si l’humanité ne possédait d’autres recours que ceux qu’elle peut imaginer en dehors de la grâce, c’est-à-dire la
2 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
2u’il n’en a pas le droit. Certes, il est d’autres recours, d’autres points de vision qu’humains. La révélation chrétienne débor
3 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
3tations actuelles. ⁂ Ne nous excusons pas d’avoir recours ici à des formules théologiques, puisque précisément, à l’origine du
4 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Dialectique des fins dernières (juillet 1933)
4alectique incriminée de pessimisme romantique, de recours abusif au langage pathétique 5 et au « concept d’angoisse ». Car enf
5 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 7. Comment rompre ?
5tations actuelles. ⁂ Ne nous excusons pas d’avoir recours ici à des formules théologiques, puisque précisément, à l’origine du
6 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 8. Humanisme et christianisme
6 d’une sorte de lâcheté. Ils les accusent d’avoir recours à une réalité surhumaine qui les dispense de mettre en œuvre toutes l
7 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 12. Communauté révolutionnaire
7cette action, et pour la rendre populaire, on eut recours à des mots d’ordre véritablement humains, mais que cette action même
8 1934, Politique de la Personne (1946). IV. Problèmes de la révolution personnaliste — 13. Triomphe de la Personne, (Aphorismes)
8ités, c’est renoncer à justifier ses actes par le recours aux traditions ou à la révolte : c’est, au sens fort et littéral, s’a
9 1934, Politique de la Personne (1946). V. À la fois libre et engagé — Le protestantisme créateur de personnes
9tôt non : c’est à un mot déjà connu que l’on aura recours, mais on va lui donner un nouveau sens. Pour désigner les relations c
10fondent même avec ceux-ci. Alors il n’y a plus de recours, plus de pardon à espérer : la communauté spirituelle ne peut pas en
11scende et limite son pouvoir, il n’y a plus aucun recours de l’individu à l’absolu divin, il n’y a donc plus aucune liberté. To
10 1934, Foi et Vie, articles (1928–1977). Deux essais de philosophes chrétiens (mai 1934)
12s de son être. Les philosophes lui sont de peu de recours. Ils ont fait de l’être un problème qu’ils placent devant eux et qu’i
11 1934, Esprit, articles (1932–1962). Préface à une littérature (octobre 1934)
13 nos critiques sont unanimes à condamner sans nul recours, c’est celui du roman à thèse. Méfiance significative ! Les thèses de
12 1934, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Précisions sur la mort du Grand Pan (avril 1934)
14né par les voix innombrables de l’univers, et son recours à la raison pour leur imposer le silence. Ordre géométrique, loi des
15 pas le fait des seuls païens de notre époque. Le recours aux émotions fortes que la Nature est censée dispenser à toute âme un
13 1934, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Communauté révolutionnaire (février 1934)
16cette action, et pour la rendre populaire, on eut recours à des mots d’ordre véritablement humains, mais que cette action même
14 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
17fit très bien à [p. 109] expliquer qu’on y ait eu recours en pleine action 51 . Ce fut la première phase, négative par nécessit
15 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
18ystème, ne se justifiait pas, dès l’origine, sans recours à nos conventions morales et sociales 78 . Le fameux « compromis soci
19limites, à quoi se résout-il effectivement ? À ce recours à un système ou à une convention, ou simplement à un proverbe, pour s
20ces, dans leur mystique de la richesse, dans leur recours à l’idée d’homme moyen pour justifier la revendication du minimum de
16 1936, Esprit, articles (1932–1962). Vues sur C. F. Ramuz (mai 1936)
21naliste, il n’est pas de défense plus sûre que le recours à l’étymologie. Car le sens étymologique est toujours lié à une chose
17 1936, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Sur une page de Bossuet (ou Tradition et Révélation) (janvier 1936)
22foi à la Révélation parfaite et suffisante, et le recours à la Tradition comme critère des révélations évangéliques. Ce qui s’o
23, et qu’on ne saurait convoquer pour si peu, j’ai recours à quelque « Enchiridion », ou recueil des formules dogmatiques élabor
18 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. II. Pauvre province
24uation de l’homme prenant la Cène sont en dernier recours vaines et illusoires. [p. 212] Nuit de Pâques 1935 Clair de lune, à
19 1938, Esprit, articles (1932–1962). La passion contre le mariage (septembre 1938)
25ale » ne pouvait pas s’organiser sans un constant recours à la passion des premiers révolutionnaires : or c’était cette passion
20 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
26 trois ans passés dans la forêt. Tristan avait le recours de rendre Iseut à son mari. Alidor est contraint d’inventer un rival.
21 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VI. Le mythe contre le mariage
27ale » ne pouvait pas s’organiser sans un constant recours à la passion des premiers révolutionnaires : or c’était cette passion
22 1939, Esprit, articles (1932–1962). Autour de L’Amour et l’Occident (septembre 1939)
28as à esquiver des objections précises 111 par un recours aux vérités les plus redoutables de la loi. Mais il faut bien remarqu
23 1940, Mission ou démission de la Suisse. 1. Le protestantisme créateur de personnes
29tôt non : c’est à un mot déjà connu que l’on aura recours, mais on va lui donner un nouveau sens. Pour désigner les relations c
30ême avec ceux-ci. [p. 45] Alors il n’y a plus de recours, plus de pardon à espérer : la communauté spirituelle ne peut pas en
31scende et limite son pouvoir, il n’y a plus aucun recours de l’individu à l’absolu divin, il n’y a donc plus aucune liberté. To
24 1940, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Au sujet du Journal d’André Gide (janvier 1940)
32sme : le mépris de la nature, et d’autre part, le recours à l’orthodoxie comme à une assurance prise sur le Saint-Esprit autant
25 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
33, nous accuse et nous prive en même temps de tout recours à Celui qui pardonne. Elle ne laisse aux meilleures de ses victimes q
34ître responsables de nos vies. Autrefois il avait recours au déguisement vestimentaire. Aujourd’hui, le costume ne signifie plu
26 1942, La Part du Diable (1982). II. Hitler ou l’alibi
35raisonnement, à toute discussion sérieuse, à tout recours aux vérités fondamentales sur lesquelles s’édifia la civilisation de
36onde. Les âmes vont lui échapper s’il subsiste un recours à l’Éternel, c’est-à-dire l’autorité qui domine les pouvoirs terrestr
37e confondent avec ceux-ci. Alors il n’y a plus de recours, plus de pardon à espérer : la communauté spirituelle ne peut pas en
27 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
38 et connaître sa loi. On le condamne à mort, sans recours, malgré l’appui d’un avocat marron, sorte de prêtre, qui prétend conn
28 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
39de Satan. Dès la première tentation en Eden, il a recours au même et unique artifice : faire croire à l’homme qu’il n’est pas r
29 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
40ux serait avéré, leur faillibilité démontrée sans recours. C’est pourquoi l’aide de l’Archange Michel, chef suprême des milices
41ur les Tyrans aussi ; une défaite absolue et sans recours, un élément premier de l’ordre impérissable. Or cet élément personnel
30 1943, La Vie protestante, articles (1938–1961). Les tours du Diable IV : L’accusateur (5 novembre 1943)
42, nous accuse et nous prive en même temps de tout recours à Celui qui pardonne. Elle ne laisse aux meilleures de ses victimes q
31 1943, La Vie protestante, articles (1938–1961). Les tours du Diable VI : Le mal du siècle : la dépersonnalisation (19 novembre 1943)
43de Satan. Dès la première tentation en Eden, il a recours au même et unique artifice : faire croire à l’homme qu’il n’est pas r
32 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
44u’il n’en a pas le droit. Celtes, il est d’autres recours, d’autres points de vision qu’humains. La révélation chrétienne débor
33 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
45min du vrai martyre. Un vrai martyr n’a jamais eu recours à la violence, il combat à l’aide de son impuissance. Il force les ho
34 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 6.. Le Journal d’André Gide
46sme : le mépris de la nature, et d’autre part, le recours à l’orthodoxie comme à une assurance prise sur le Saint-Esprit au moi
35 1944, Les Personnes du drame. III. Sincérité et authenticité — 7. Vues sur Ramuz
47rité. Contre cette inflation nominaliste, un seul recours : celui de l’étymologie. Car le sens étymologique est toujours lié à
36 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
48onstante dans l’homme : celle qui existe entre le recours à l’indicible et la fuite devant le moi personnel. Se réfugier dans l
37 1946, Journal des deux Mondes. 5. Anecdotes et aphorismes
49e son pays. « Dans mon désespoir, écrit-il, j’eus recours à l’Évangile qu’on trouve sur toutes les tables de nuit de ces hospic
50 donc décerné, en lieu si haut qu’il n’y a pas de recours possible, quinze jours d’arrêts de rigueur, dans un fort. Point d’ord
38 1946, Journal des deux Mondes. 8. Premiers contacts avec le nouveau monde
51 pareil cas, comme on les sent physiquement, sans recours, les liens secrets entre le style que l’on écrit et celui que l’on im
39 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
52ine que le désordre, et il supprime les droits de recours et de révolte qui nous sont encore impartis : il prétend distribuer l
40 1946, Lettres sur la bombe atomique. iii. La guerre des gaz n’a pas eu lieu
53’argument bien fort, en vérité. Hitler n’a pas eu recours aux gaz, c’est entendu. Mais pense-t-on qu’une timidité subite l’ait
41 1946, Foi et Vie, articles (1928–1977). Fédéralisme et œcuménisme (octobre 1946)
54à se fermer sur elle-même et à n’admettre plus de recours direct au Chef de l’Église, lequel est au ciel à la droite de Dieu, e
55nt puis théoriquement absolutisé, il n’y a pas de recours ou d’appel possibles de la part du fidèle. Il doit se soumettre ou so
56les initiatives individuelles. N’admettant pas de recours au-delà de son pouvoir, il se prive de toute inspiration créatrice. L
57 central qui lie toutes les régions, il ménage un recours au citoyen contre les abus de pouvoirs locaux. Il cherche la coopérat
42 1947, Doctrine fabuleuse. 4. Quatrième dialogue sur la carte postale. Ars prophetica, ou. D’un langage qui ne veut pas être clair
58ouviez me montrer chez Descartes un exemple de ce recours aux formes du langage courant. L’auteur. Prenons la 3e règle de sa m
43 1947, Doctrine fabuleuse. 7. Angérone
59ons-nous aimer l’amour assez pour ne jamais avoir recours à ces remèdes, car définir l’amour ce n’est point le connaître, mais
44 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
60 libre conformisme ». Car alors, il n’y a plus de recours. Une bureaucratie sans ronds-de-cuir Dans le même numéro de magazin
45 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
61ent constatée » dans une chambre d’hôtel. Le seul recours est donc le [p. 127] voyage de Reno, comédie fort coûteuse basée sur
46 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
62arfois, au tout premier regard, une lucidité sans recours. Vous prenez cette amie dans vos bras, vous ne trouvez à dire que des
47 1950, Lettres aux députés européens. Troisième lettre
63us parler, si ce n’est par angoisse et en dernier recours, soulevé par la passion de tous les hommes, et pas seulement ceux de
48 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
64 l’Église par sa vocation transcendante et par le recours direct de l’âme à Dieu. Mais qui peut en appeler des arrêts d’un Part
49 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
65at seul représentant la Société, il n’est plus de recours contre ses décisions.) L’évolution vers des sociétés closes nous semb
50 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
66n voir l’état présent des choses, encore moins du recours à quelque « Tradition » universelle, remontant à la nuit des temps, e
51 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
67foi. Et cette foi n’a jamais cessé d’être le vrai recours de l’homme contre la loi, fût-elle sanctionnée par le Pape. C’est pou
52 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
68 l’Église par sa vocation transcendante et par le recours direct de l’âme à Dieu. Mais qui peut [p. 108] en appeler des arrêts
53 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 5. L’expérience du temps historique
69 le malheur et son absurdité, l’homme n’a d’autre recours que d’attribuer un sens à ce qu’il subit sans l’avoir « mérité ». Au
70uve n’est valable que pour la foi parfaite, et ce recours au Transcendant, non plus au Mythe, contre la dictature du temps, n’e
71i du même coup nous enferme et nous interdit tout recours ? « Au monde comme n’étant pas du monde », disait saint Paul. Mais l’
72 140] pouvoirs d’innovation et de toute espèce de recours au transcendant libérateur. Engendrer l’utopie est un mouvement de l’
54 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
73at seul représentant la Société, il n’est plus de recours contre ses décisions.) L’évolution vers des sociétés closes nous para
55 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (II) (avril 1957)
74Une neutralité « helvétique » ? Ayant écarté sans recours l’idée de neutralité morale, ou « neutralisme », comme étant insensée
56 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le crépuscule d’un régime (octobre 1957)
75diquer, désormais, laissant tomber en chemin tout recours paresseux à l’argument démocratique, c’est que les « informations » f
57 1957, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La découverte du temps ou l’aventure occidentale (mars 1957)
76 le malheur et son absurdité, l’homme n’a d’autre recours que d’attribuer un sens à ce qu’il subit sans l’avoir « mérité ». Au
77uve n’est valable que pour la foi parfaite, et ce recours au Transcendant, non plus au Mythe, contre la dictature du temps, n’e
78i du même coup nous enferme et nous interdit tout recours ? « Au monde comme n’étant pas du monde », disait saint Paul. Mais l’
79e ses pouvoirs d’innovation et de toute espèce de recours au transcendant libérateur. Engendrer l’utopie est un mouvement de l’
58 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Au seuil d’une année décisive (février 1957)
80dente, morte avec le colonialisme, condamnée sans recours, mais on l’imite partout. Et ceux qui se croyaient sûrs de recueillir
59 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle des festivals dans la vie culturelle de l’Europe [Commentaires] (mai 1957)
81estion de créer un jury international, qui aurait recours à ces critères pour décerner ou non l’étiquette de « festival » sembl
60 1958, Preuves, articles (1951–1968). Sur la fabrication des nouvelles et des faits (février 1958)
82 de critique. Or c’est précisément notre plus sûr recours. Réformer la presse d’information me paraît impossible ou dangereux.
61 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — b. Naissance de l’érotisme occidental
83elle que la transfigure l’élan mystique, aient eu recours aux mythes extrêmes de l’érotique occidentale : Don Juan, Tristan.
62 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
84soi — reste que la croyance au moi distinct et le recours à la « valeur absolue de la personne » sont à peu près universels en
63 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.3. Le problème de la guerre et l’essor des États (xvie siècle)
85ations existantes. C’est pourquoi les princes ont recours aux armes et aux traités. Nous voici donc ramenés à la seule réalité
64 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.2. Plans d’union européenne contemporains de la Révolution
86a Presse son instrument, et le seul auquel il ait recours, — le Cabinet de l’Humanité le théâtre de son intrigue. Le plan qui s
87on. À l’intérieur des États il faut souvent avoir recours à la force pour faire régner la justice ; il en serait de même dans l
65 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
88 plutôt qu’à l’harmonie des génies collectifs. Le recours à l’Europe mystique d’un Lamartine ne serait plus qu’une clause de st
66 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VI. L’Europe en question : de Spengler à Ortega — VI.1. « Tout s’est senti périr »
89 réalité, de ce livre qui a fait époque ? Par son recours effervescent aux analogies planétaires et millénaires, portant sur le
90gure le Musée imaginaire d’André Malraux. Par son recours à la comparaison des lois cycliques de formation, d’essor, d’apogée e
91endre sa loi ; mieux même : à la vouloir, dernier recours de ton étroite liberté : Une puissance ne peut être détruite que par
67 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.4. L’Unité dans la diversité. Fondement de l’Union fédérale
92l ne lui est pas possible de vivre avec ce maigre recours purement national, mais que les quatre cinquièmes de son avoir intime
68 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
93soi — reste que la croyance au moi distinct et le recours à la « valeur absolue de la personne » sont à peu près universels en
69 1961, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La règle d’or, ou principe de l’éducation européenne (1960-1961)
94trer cette première partie de mon exposé, j’aurai recours à une parabole, que j’appellerai la Parabole des trois colombes. Vous
70 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.2. « L’histoire suisse commence avec Guillaume Tell »
95ic (de 1250 à 1273) a laissé les Waldstätten sans recours suprême. Livrés à eux-mêmes, ils ont pris des habitudes d’auto-gouver
71 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.1. Les institutions et la vie politique
96s de la propre-suffisance en tous domaines, et du recours à la « manne fédérale » qui [p. 121] menace de diminuer leur souverai
97e passe à Berne n’est donc irrémédiable. C’est au recours fréquent à ces droits populaires que le régime suisse doit d’être qua
98nt évoqué fera comprendre le fonctionnement de ce recours au peuple, et peut-être aussi les limites de son efficacité. En 1960,
72 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.3. Interaction de l’économique et du politique
99s privées ; et leur construction exige souvent le recours à des fournitures étrangères. L’État fédéral est donc intervenu à tit
73 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.3. Sur la fabrication des nouvelles et des faits
100 de critique. Or c’est précisément notre plus sûr recours. Réformer la presse d’information me paraît impossible ou dangereux.
74 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
101 ligne de barbelés électrifiés. C’est livrer sans recours toute l’existence [p. 130] humaine aux seules décisions de bureaux in
75 1970, L’Un et le Divers ou la Cité européenne. II. La Cité européenne
102 mortelles, nos efforts pour les surmonter par le recours à des instances universelles, et toutes les créations qui ne cessent
103 ligne de barbelés électrifiés. C’est livrer sans recours toute l’existence humaine aux seules décisions [p. 52] de bureaux ins
76 1970, Preuves, articles (1951–1968). Dépasser l’État-nation (1970)
104 ligne de barbelés électrifiés. C’est livrer sans recours toute l’existence humaine aux seules décisions de bureaux installés d
77 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
105 réel bien plus encore que sur l’histoire ce même recours à l’imagination transfigurante qui, par-delà tous nos calculs, vaincr
106dé d’intimidation, plus cavalier que pédant, qu’a recours le chanoine Delaruelle, qui, lui aussi, sait tout ce qu’il faut savoi
107és du tout. Troisième variante du même système de recours à l’autorité, que ce soit celle de la Science, de l’Église, du Parti,
108hards et des Frères du Saint-Esprit (p. 164). Son recours aux formes courtoises tendrait donc à montrer que celles-ci sont sans
109omme le beau Narcisse à la fontaine. Et voici le recours à l’exil, toujours image de la mort : Puisqu’il ne lui agrée point q
110 de Durfort, et l’exemple suffit pour ruiner sans recours « l’impossibilité » trop souvent invoquée par Belperron comme par Dav
78 1975, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Paradoxes de la prospective (automne 1975)
111éprimant pour la santé d’un peuple que l’obsédant recours à la « nécessité » contre la liberté du choix moral et de la décision
112urtant l’on se voit sommé de prévoir, quel est le recours ? Au cours d’une conférence en 1971, présentant les travaux encore in
79 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 2. Le grand litige
113, car il invoque l’absolu de la Croissance, et ce recours suffit à donner bonne conscience au promoteur, qu’il met dans le sens
80 1977, L’Avenir est notre affaire. I. Système de la crise — 3. La clé du système ou l’État-nation
114ut l’unisson dans la monotonie. L’Empereur est le recours contre tous les pouvoirs, l’État n’est que leur addition. Devenir « i
115 tente d’éliminer les dissensions internes par le recours à l’union sacrée, soit que les « nécessités de la guerre » contraigne
81 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 6. L’avenir sensible au cœur
116éprimant pour la santé d’un peuple que l’obsédant recours à la « nécessité » contre la liberté du choix moral et de la décision
117rtant, l’on se voit sommé de prévoir, quel est le recours ? Au cours d’une conférence en 1971, présentant les travaux encore in
118 L’intuition peut nous informer sur le vivant par recours au savoir inconscient accumulé dans les cellules et le cerveau. Elle
82 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
119 de succès total, quels seront ses effets ? 2. Le recours à des critères moraux respectés dans tout l’Occident eût induit à rej
83 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 8. Deuxième histoire de fous : Hitler
120t à tout raisonnement, à toute discussion, à tout recours aux vérités fondamentales sur lesquelles s’édifia la civilisation de
121uve qu’une quinzaine pour exclure toute espèce de recours à la torture. Tous les autres l’ont pratiquée, ou la pratiquent ; s’e
122ourd’hui tient encore malgré tout pour le dernier recours contre la grande dissolution communautaire — loin de voir qu’il en es
84 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 9. Devenir soi-même
123S’il y avait une communauté, il y aurait aussi un recours contre les tyrannies publiques et privées. Mais l’individu seul est i
85 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 10. Passage de la personne à la Cité
124régime en faillite, ne saurait consister qu’en un recours aux valeurs créatrices de l’homme européen. Situer au centre de l’h
86 1977, L’Avenir est notre affaire. III. Repartir de l’Homme — 15. Stratégie
125e l’Ouest que de l’Est invoquent comme le suprême recours contre les mesures d’union que tout appelle. Il faut que l’horizon de
87 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. III. L’environnement
126nterrelations équilibrées, excluent absolument le recours automatique à la « souveraineté nationale absolue » et au principe sa
88 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. IV. Les Régions
127 défense nationale », la justification en dernier recours, l’ultima ratio de leurs décisions les moins défendables à tout autre
89 1979, Rapport au peuple européen sur l’état de l’union de l’Europe. Annexes
128e conciliation, incluant, en cas de nécessité, le recours à une Cour d’arbitrage à l’échelon européen. 6. Une deuxième Chambre
90 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
129ciété, ici l’Europe ou le monde occidental : on a recours à l’imagerie courante, or c’est elle qui sera la première démodée, à
130 vraie devint la légende de Barbe-Bleue, avait eu recours aux bons offices d’un jeune et beau sorcier venu d’Italie pour évoque