1 1928, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le péril Ford (février 1928)
1er que tout est incompréhensible. L’homme moderne recule devant l’évidence de la banqueroute prochaine de sa civilisation. Il
2 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Gide ou le style exquis (à propos de Divers) (octobre 1931)
2ligents, moins conséquents que M. Gide, ou qu’ils reculent devant l’audace de conclusions en toute logique inévitables. Car ce q
3 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
3rent de leurs grandes ailes. Et le peuple effrayé recula. » Mais la princesse jette sur eux les cottes d’orties qu’elle tissai
4 1933, Esprit, articles (1932–1962). Protestants (mars 1933)
4ici d’édifier une doctrine originale. Elle semble reculer devant les conclusions radicales, par suite sans doute d’un malentend
5 1933, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Spirituel d’abord (juillet 1933)
5a, ou la religiosité bourgeoise, qui toutes trois reculent devant le risque personnel et la violence créatrice. Cet esprit-là, c
6 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.12. Leçon des dictatures
6uels n’ont pas été résolus pour autant. Vous avez reculé la question, de dix ans ou d’un siècle, je ne sais ; mais ce que je s
7 1936, Esprit, articles (1932–1962). Culture et commune mesure (novembre 1936)
7uels n’ont pas été résolus pour autant. Vous avez reculé la question de dix ans ou d’un siècle, je ne sais ; mais ce que je sa
8 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
8lle n’ose pas m’en demander davantage. Et moi, je recule devant l’entreprise de lui expliquer la nature de mon travail. « Écri
9 qui voudraient « partir », se « libérer » et qui reculent pourtant devant le saut. Peut-être leur suffirait-il, pour oser, d’un
9 1937, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). N’habitez pas les villes (Extrait d’un Journal) (juillet 1937)
10lle n’ose pas m’en demander davantage. Et moi, je recule devant l’entreprise de lui expliquer la nature de mon travail. « Écri
11 qui voudraient « partir », se « libérer » et qui reculent pourtant devant le saut. Peut-être leur suffirait-il, pour oser, d’un
10 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
12e vertueuse dame cette épouse adultère, et qui ne recule même pas devant un [p. 33] astucieux blasphème ? Pourquoi traitent-il
11 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
13é par ces considérations historiques. Car on peut reculer encore la question, et dire : le langage passionnel vient d’une litté
12 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
14rdre de l’Étoile jurent que dans le combat ils ne reculeront jamais de plus de quatre arpents ; sinon ils devront mourir ou se ren
15rmes afin de ne pas être, en revenant, obligés de reculer en vêtements guerriers. Maintenant, revêtu de sa cotte d’armes, il ne
16at, tout l’échiquier, le maréchal fait avancer ou reculer habilement ses beaux régiments… Échec et mat, le perdant range son je
17e qu’une nation dans son premier essor passionnel recule rarement devant une guerre même sans espoir. Elle manifeste ainsi san
13 1939, L’Amour et l’Occident (1972). Appendices
18 avec le sens de Premier ministre. Mais voilà qui recule simplement la difficulté. Le passage de « firz » à « fercia » n’appar
14 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
19ant où l’on va. Car autrement l’on risque bien de reculer ou de tourner en rond. [p. 177] II Où va le fédéralisme ? C’est ici
15 1941, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). La route américaine (18 février 1941)
20iers, l’ère des défricheurs de savanes qui firent reculer la frontière de décade en décade, à travers le Far West, jusqu’à ce q
16 1942, La Part du Diable (1982). IV. Le Diable dans nos Dieux et dans nos maladies
21 quoi mourrons-nous demain ? Nous ne pouvons plus reculer, c’est clair, on nous attaque ! En avant donc, il n’y a plus rien à p
17 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
22e partout où l’on appelle un chat un chat, le mal recule et perd de ses prestiges ; c’est pourquoi il a inventé la langue des
18 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
23 comme on fait un peu d’ordre dans l’appartement, reculent bientôt devant l’énormité — l’absence de norme — de la vie telle qu’i
19 1946, Journal des deux Mondes. 10. Solitudes et amitiés
24bat son plein, Tobrouk tombe, les Russes [p. 166] reculent, les Japonais avancent encore. Mais j’ai pu annoncer le premier raid
20 1946, Journal des deux Mondes. 12. L’Amérique en guerre
25finir la juste paix que les peuples attendent. Il recule devant l’arme capitale… Pas un seul appel officiel 14 n’a fait naîtr
21 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
26 valises, se hâtent vers la gare d’Orsay. Paris a reculé d’un siècle, en direction d’une beauté oubliée. Mais que dire de la f
22 1946, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Tableaux américains (décembre 1946)
27iers, l’ère des défricheurs de savanes qui firent reculer la frontière de décade en décade, à travers le Far West, jusqu’à ce q
23 1946, Esprit, articles (1932–1962). Épilogue (novembre 1946)
28x faits bruts, c’est une timidité de l’esprit qui recule devant son acte propre : donner un sens, voir au-delà, relier les moy
24 1946, Journal de Genève, articles (1926–1982). Journal d’un retour (11-12 mai 1946)
29 valises, se hâtent vers la gare d’Orsay. Paris a reculé d’un siècle, en direction d’une beauté oubliée. Mais que dire de la f
25 1946, Le Semeur, articles (1933–1949). Chances d’action du christianisme (juin-juillet 1946)
30ies et créatrices des différentes confessions. On reculait sous la pression de l’incroyance, on faisait la part du feu, on cédai
26 1947, Doctrine fabuleuse. 4. Quatrième dialogue sur la carte postale. Ars prophetica, ou. D’un langage qui ne veut pas être clair
31tre — c’est encore un tour du langage — ne va pas reculer devant cet autre exploit : poser que le plus simple est aussi le plus
32ose en bon ordre ses repères, et puis s’ébranle à reculons vers l’inconnu, les [p. 40] yeux toujours fixés sur son jeu d’évidenc
27 1947, Doctrine fabuleuse. 6. L’ombre perdue
33a nudité de leur père ivre en marchant vers lui à reculons ? Mais chez l’homme qui parvient à la conscience de sa mission spirit
28 1947, Vivre en Amérique. 4. Conseil à un Français pour vivre en Amérique
34x faits bruts, c’est une timidité de l’esprit qui recule devant son acte propre : donner un sens, voir au-delà, relier les moy
29 1947, Vivre en Amérique. Épilogue. La route américaine
35iers, l’ère des défricheurs de savanes qui firent reculer la frontière de décade en décade, à travers le Far West, jusqu’à ce q
30 1948, L’Europe en jeu. Trois discours suivis de Documents de La Haye. I
36un idéal fédératif mondial ? C’est pourquoi, sans reculer devant l’apparence d’un calembour, mais qui formule non sans [p. 47]
31 1950, Lettres aux députés européens. Cinquième lettre
37rifices. Qui peut nous l’imposer ? Qui peut faire reculer les intérêts puissants, et parfois légitimes, qui se révèlent contrai
32 1950, Journal de Genève, articles (1926–1982). Cinquième lettre aux députés européens : « Méritez votre nom ! » (19-20 août 1950)
38rifices. Qui peut nous l’imposer ? Qui peut faire reculer les intérêts puissants, et parfois légitimes, qui se révèlent contrai
33 1950, Combat, articles (1946–1950). Messieurs, on vous attend encore au pied du mur ! (4 octobre 1950)
39rifices. Qui peut nous l’imposer ? Qui peut faire reculer les intérêts puissants et parfois légitimes qui se révèlent contraire
34 1951, Les Libertés que nous pouvons perdre (1951). Les Libertés que nous pouvons perdre
40rop savoir de quoi et sans se l’avouer, cet homme recule naturellement devant les risques de la liberté. Il va se cacher derri
35 1953, La Confédération helvétique. 6. Le peuple suisse et le monde
41dienne d’une tradition féconde et pacifique. Elle reculerait, sans profit pour personne. Elle ne ferait que s’éloigner du but comm
36 1953, Preuves, articles (1951–1968). Deux princes danois : Kierkegaard et Hamlet (février 1953)
42 prépare longuement, devant laquelle il hésite et recule, jusqu’à ce qu’un incident secondaire en apparence provoque le saut f
37 1953, Preuves, articles (1951–1968). Les raisons d’être du Congrès (septembre 1953)
43vant lesquels je souhaite que votre conférence ne recule pas. Je citerai deux de ces problèmes, qui d’ailleurs concernent moin
38 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
44avons, ou du moins nous le pressentons. Mais nous reculons aussi devant l’imagination de leur guérison soudaine d’un coup de bag
39 1956, Preuves, articles (1951–1968). Les joyeux butors du Kremlin (août 1956)
45d ? Ou dissocier le Parti et le Prolétariat ? (On recule encore devant le troisième blasphème…). Car l’erreur a bien dû se gli
40 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
46 le savons, ou du moins le pressentons. Mais nous reculons aussi devant l’imagination de leur guérison soudaine d’un coup de bag
41 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur le pouvoir des intellectuels (juillet 1957)
47ui l’ont posé et qui en débattent. Il est vain de reculer devant ces deux évidences : les conflits idéologiques sont le fait de
42 1958, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). La création d’un Centre européen d’enseignement post-universitaire (juillet 1958)
48 disputera les mêmes hommes. Beaucoup d’entre eux reculeront devant le risque de devenir des vagabonds professionnels de l’européi
43 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 2. Deux princes danois. Kierkegaard et Hamlet
49 prépare longuement, devant laquelle il hésite et recule, jusqu’à ce qu’un incident secondaire en apparence provoque le saut f
44 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
50que Don Juan serait un Tristan manqué, pour avoir reculé à la fois devant le social et le sentimental 52 . Mais comme il n’est
51eilleuse ! Mais nos arts devant elle ont toujours reculé. Et nos littératures, impuissantes à créer le mythe du mariage idéal,
45 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.4. Cadmus ou la quête d’Europe
52urent pousser plus loin la recherche de Cadmos et reculer toujours le gîte de cet autre monde : quand, au-delà de Calypso et de
46 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.8. « Europa vel regnum Caroli »
53ne rénovation de l’empire romain a provisoirement reculé. Derniers rayons furtifs, mais les plus émouvants, du long couchant c
47 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.4. « Têtes de Turcs »
54s il n’en supprime pas la racine ; et quand l’art recule, la Nature retourne toujours, peu à peu, à elle-même, et quand l’art
48 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.6. Goethe
55ier de la foule, en travaillant avec elle, que de reculer de plusieurs siècles et de jouer, au-delà des mers, le rôle d’Orphée
49 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
56our les Cantons jadis « souverains » de son pays, recule devant cette solution lorsqu’il s’agit de l’appliquer à l’Europe. À l
50 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
57, en « bons Européens », avec une bravoure qui ne recule pas devant les tâches infinies, alors, du bûcher de l’incroyance, du
51 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
58que Don Juan serait un Tristan manqué, pour avoir reculé à la fois devant le social et le sentimental 126 . Mais comme il n’es
59eilleuse ! Mais nos arts devant elle ont toujours reculé. Et nos littératures, impuissantes à créer le mythe du mariage idéal,
52 1970, Le Cheminement des esprits. Préface. Cheminements
60l’orienter : sinon comment savoir si l’on avance, recule, ou tourne en rond dans les forêts de l’inconnu, la brousse des résis
53 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte
61on n’a pas avancé d’un mètre, qu’on a même plutôt reculé 6 . Pourquoi ce recul ? [p. 21] Le défi serait-il moins pressant, le
54 1971, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Une dimension nouvelle (11-12 septembre 1971)
62re ami dans un pays égalitaire. Aujourd’hui je ne reculerai plus, les jeux sont faits et sa gloire établie. Du prince en soi, arc
55 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 7. Première histoire de fous : l’Auto
63ouvre déjà la plainte humaine… » …L’homme moderne recule devant l’évidence de la banqueroute prochaine de sa civilisation. Il
56 1980, Réforme, articles (1946–1980). Les Nations unies des animaux (13 décembre 1980)
64 ! Je salue les Nations unies des animaux mais je recule avec horreur devant l’idée d’une Unesco des animaux ! Car les mots qu
57 1985, Cadmos, articles (1978–1986). Trente-cinq ans d’attentes déçues, mais d’espoir invaincu : le Conseil de l’Europe (été 1985)
65tiplier les professions de foi européenne tout en reculant aussitôt devant les mesures qu’elles commandent. Libre à certains de