1 1930, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Voyage en Hongrie II (novembre 1930)
1 obstruée par un douanier, tant qu’à la fin on me refoule dans mon compartiment. Est-ce encore un rêve ? Je comprends bien qu’i
2 1932, Le Paysan du Danube. I. Le Paysan du Danube — I.3. Voyage en Hongrie
2 obstruée par un douanier, tant qu’à la fin on me refoule dans mon compartiment. Est-ce encore un rêve ? Je comprends bien qu’i
3 1933, Hic et Nunc, articles (1932–1936). Solutions pratiques ? (mars 1933)
3s existants de morale, parce qu’ils dénaturent ou refoulent la question, en lui fournissant des réponses tantôt prématurées, tant
4 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — c. Le vrai pouvoir des intellectuels et son usage
4espèce de refoulement. Dès que l’homme, en effet, refoule sa vocation personnelle, on voit paraître toute espèce de troubles da
5 1935, Esprit, articles (1932–1962). Tristan Tzara, Grains et Issues (juin 1935)
5se, les exploiteurs, la raison. Le rêve se trouve refoulé par le langage rationnel. Il s’agit donc de faire sauter tous ces « b
6 1935, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’Édit de Nantes et sa Révocation (mars-avril 1935)
6 [p. 31] En résumé, telle est l’évolution : a) On refoule les antagonismes spirituels en y substituant un cadre fixe et central
7 1938, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Une révolution refoulée (juillet 1938)
7 [p. 158] Une révolution refoulée (juillet 1938) al Est-il possible d’indiquer une raison simple de l
8ompé et désarmé la résistance prolétarienne. On a refoulé dès sa naissance la révolution de 36. D’où le « complexe » qui s’est
9st le cas. Mais il arrive qu’on la dénature en la refoulant trop longtemps. Elle cherche alors d’autres voies, et les trouve. Enc
8 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
10; c’est mettre au jour ce que ce culte dissimule, refoule, et refuse de nommer pour nous permettre un abandon ardent à ce que n
11psychanalyse nous habitue à concevoir qu’un désir refoulé « s’exprime » toujours, mais de manière à égarer le jugement. La pass
12a jamais toléré l’aveu, et qu’il n’a pas cessé de refouler, — de préserver ! Il en est peu de plus tragiques, et sa persistance
9 1939, L’Amour et l’Occident (1972). IV. Le mythe dans la littérature
139] En marge des luttes religieuses du siècle, qui refoulaient les anciennes hérésies dans une obscurité plus profonde que jamais, l
14ambiguë et peut-être la plus dangereuse. Traquée, refoulée et désorganisée, l’hérésie ne devait pas tarder à se dénaturer de mil
15nscience profane l’« instinct de mort » longtemps refoulé dans l’inconscient ou canalisé dès sa source par un art aristocratiqu
10 1939, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’Âme romantique et le rêve (15 août 1939)
16ime que sa conscience en évite le souvenir (ou le refoule comme dira Freud) de telle manière que la cause secrète de sa douleur
17eux Germains ! Et de ce sentiment de culpabilité, refoulé avec force et bruyamment nié (tous les discours d’Hitler proclament,
11 1939, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Non, Tristan et Iseut ne s’aiment pas, nous dit Denis de Rougemont (12 février 1939)
18 se refusent à l’hypocrisie, ne consentent plus à refouler leurs instincts naturels. En outre, les difficultés matérielles compl
12 1939, Le Figaro, articles (1939–1953). L’ère des religions (22 février 1939)
19masses une grande faim élémentaire trop longtemps refoulée et niée. L’histoire de l’après-guerre aux yeux de nos descendants ser
13 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
20 « moral » n’était qu’un hypocrite, un faible, un refoulé ou un raseur. Mais la guerre nous montre autre chose. Quand une démoc
14 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 4. Franz Kafka, ou l’aveu de la réalité
21t dans la Révélation. Incapable d’y croire, il la refoule. Et dès lors, elle n’est plus en lui ce qui éclaire et ce qui rassure
15 1944, Les Personnes du drame. IV. Une maladie de la personne — 8. Le Romantisme allemand
22ime que sa conscience en évite le souvenir (ou le refoule comme dira Freud), de telle manière que la cause secrète de sa douleu
23eux Germains ! Et de ce sentiment de culpabilité, refoulé avec force et bruyamment nié, (tous les discours d’Hitler proclament
16 1946, Journal des deux Mondes. 4. Puisque je suis un militaire…
24s excès mortels — au lieu de les ignorer, nier et refouler, — rien n’est plus tonifiant dans ce pays des Assis, où l’on ne sait
17 1946, Lettres sur la bombe atomique. 16. Le goût de la guerre
25erniers mots. Notre goût de la guerre est si bien refoulé que tous, sans exception, jurent qu’ils n’aiment que la paix. Si c’ét
18 1947, Doctrine fabuleuse. 12. Le supplice de Tantale
26pur Amour, et le plaisir anticipé suffit encore à refouler cette larme, qui pouvait seule, et dans un seul instant, mériter la j
19 1947, Vivre en Amérique. 1. Vie politique
27t-ce [p. 37] que tout cela ne signifie pas qu’ils refoulent une violente barbarie ancestrale, qu’ils s’en défendent de toutes leu
20 1947, Vivre en Amérique. 3. Vie privée
28ement par les réactions qu’elle provoque une fois refoulée dans l’inconscient de la plus composite des collectivités. L’élément
21 1949, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Découverte de l’Europe (octobre 1949)
29gouvernement au-dessus des États, n’a pas pu être refoulée plus de dix jours, malgré les efforts conjugués des unionistes nordiq
22 1951, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Un complot de protestants (novembre 1951)
30 leur vie en tant que problème permanent. Écarté, refoulé chez les uns ; et chez les autres résolu, croient-ils. Je ne dis pas
23 1953, La Confédération helvétique. 5. La vie religieuse
31 peuplade germanique naguère battue par Aetius et refoulée jusqu’en Savoie, d’où elle s’est répandue sur la Bourgogne actuelle p
24 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
32envoient aux rédactions des colonels en retraite. Refoulée du domaine des forces réelles et des pouvoirs concrets, elle est deve
25 1954, Preuves, articles (1951–1968). Il n’y a pas de « musique moderne » (juillet 1954)
33tifices, règles de l’art et doctrines ont d’abord refoulé dans l’inconscient. Et c’est ainsi que le choix des règles détermine
26 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Deux notes sur la souveraineté nationale (mai 1954)
34envoient aux rédactions des colonels en retraite. Refoulée du domaine des forces réelles et des pouvoirs concrets, elle est deve
27 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
35ois-ci de mieux voir les problèmes au lieu de les refouler parce qu’ils donnent le vertige. Nous sommes au seuil des temps où la
28 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Former des Européens (avril-mai 1956)
36du xvie au xixe siècle, pour se voir de nouveau refoulée, dans les pays totalitaires, au xxe siècle. L’équilibre en tension d
29 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. I. Première partie. La Voie et l’Aventure — 1. Où les voies se séparent
37aison mal éclairée ; partout, le collectif-sacral refoulait le rationnel-individuel. Dans cette situation « orientale », la tenda
30 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
38sés durent en chacune des phases nouvelles ; l’un refoulé dans quelque inconscient collectif qui parle encore dans les légendes
39xclure [p. 74] toute réforme profonde, sinon pour refouler les barbares du dehors et réduire les chrétiens au dedans. Ainsi voyo
31 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
40is-ci de mieux voir les problèmes, au lieu de les refouler parce qu’ils donnent le vertige. Nous sommes au seuil des temps où la
32 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
41p. 230] ne s’en guérira plus. À supposer qu’il la refoule un jour, elle renaîtrait irrésistiblement du sentiment de l’Histoire
33 1957, Preuves, articles (1951–1968). Sur la neutralité européenne (mars 1957)
42’apaisement » mal famé. Plus obscur, ou peut-être refoulé, un motif d’un autre ordre hésite à se définir : c’est celui de certa
34 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
43s merveilles est née de l’amour des « nymphets », refoulé par la conscience pure du clergyman, mais avoué par certains de ses p
35 1959, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Heinz Gollwitzer, Europabild und Europagedanke (septembre 1959)
44onaliste française (royaliste avant que jacobine) refoule au sens freudien du terme, caricature ou calomnie tout simplement. Ce
36 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Note liminaire
45me, à la fois efficace et fermé, d’éliminer ou de refouler. Il s’agit ici d’une recherche, et non pas de littérature, malgré les
37 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — e. Invasion de l’érotisme au xxe siècle
46 sismographes les mouvements souterrains de l’âme refoulée. Quant aux écrivains d’aujourd’hui, grands romanciers, poètes et phil
38 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
47s Merveilles est née de l’amour des « nymphets », refoulé par la conscience pure du clergyman, mais avoué par certains de ses p
39 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
48the de Don Juan, tentation permanente et toujours refoulée. C’est pourquoi personne d’autre n’a mieux jugé ce mythe. La thèse de
40 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 5. Dialectique des mythes II. Les deux âmes d’André Gide
49 leur vie en tant que problème permanent. Écarté, refoulé chez les uns ; et chez les autres résolu, croient-ils. Je ne dis pas
41 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 8. L’amour même
50rême différence actualisée, tout ce qui avait été refoulé, écarté et virtualisé dans la nuit de l’indifférencié, d’un seul coup
51ant et célébrant les femmes. L’esprit entièrement refoulé (virtualisé) se voit donc provoqué au plus violent retour : et c’est
42 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.7. De la géographie à l’histoire
52dée d’une Europe politique est tout naturellement refoulée par celle de l’unité impériale commune à l’Orient et à l’Occident, mo
43 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.8. « Europa vel regnum Caroli »
53Âge, vont remplir les chroniques de leurs luttes, refoulant le concept d’Europe dans le domaine du mythe et de l’allégorie, ou da
44 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.1. Sur plusieurs siècles de silence « européen »
54 que la Chrétienté et les Infidèles. Pratiquement refoulée sur le territoire de l’Europe, la Chrétienté définit l’unité la plus
45 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.6. Goethe
55ons, que de guerroyer avec les Iroquois, pour les refouler, ou de les tromper par des traités, pour les chasser de leurs marais,
46 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
56eurs en utopie tabler sur la puissance russe pour refouler les Turcs, jusqu’au moment où le courant se renverse, vers la fin du
57te d’instinct de nationalité européenne, ils nous refoulent en Orient pour ne plus nous rencontrer en Occident. Ne soyons pas dup
47 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.1. Les sources vives
58 que les siècles précédents avaient ignoré, voire refoulé, en vertu de leurs scientisme anti-religieux : l’origine de la scienc
59 même de « Germanentum » se trouvera obscurcie et refoulée sous l’effet des doctrines néo-barbares et chimériques du national-so
48 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (I) (avril 1961)
60the de Don Juan, tentation permanente et toujours refoulée. C’est pourquoi personne d’autre n’a mieux jugé ce mythe. La thèse de
49 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
61umilité — qui serait alors le masque d’un orgueil refoulé et transformé en masochisme, mauvaise attitude scientifique. Voyons d
50 1964, Gazette de Lausanne, articles (1940–1984). Il nous faut des hommes de synthèses (19-20 septembre 1964)
62stence prospère d’une entreprise de cet ordre, et refoulent les questions anxieuses dont je tente de me faire ici l’interprète. F
51 1964, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui (décembre 1964)
63stence prospère d’une entreprise de cet ordre, et refoulent les questions anxieuses dont je tente de me faire ici l’interprète. L
52 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
64ne Suisse, une sorte d’instinct autonomiste avait refoulé l’emploi du terme doctrinal, dont les tenants de solutions logiques m
53 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
65s : ils ont l’air trop contents d’être là, on les refoule. J’ai cru remarquer à ce propos que le [p. 180] peuple suisse paraît
54 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.4. Université et universalité dans l’Europe d’aujourd’hui
66 même prospère, d’une entreprise de cet ordre, et refoulent les questions anxieuses dont je me fais ici l’interprète. L’incommuni
55 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.8. Il n’y a pas de « musique moderne »
67tifices, règles de l’art et doctrines ont d’abord refoulé dans l’inconscient. Et c’est ainsi que le choix des règles détermine
56 1970, Lettre ouverte aux Européens. III. La puissance ou la liberté
68s bien comme un prétexte à refuser les évidences. Refoulée du domaine des forces réelles et des pouvoirs concrets, elle est deve
69cis : elle est le spectre qui les hante et qu’ils refoulent, en le bagatellisant. L’Europe unie à bref délai, de leur vivant, ce
57 1970, Lettre ouverte aux Européens. IV. Vers une fédération des régions
70quis, non seulement chargées d’histoire (oubliée, refoulée et d’autant plus active dans l’inconscient), mais encore chargées d’u
58 1972, L’Amour et l’Occident (1972). Post-scriptum
71paravant n’était pas vu, ne comptait pas, restait refoulé. C’est moins la décision que le débat, moins l’issue du débat que sa
72ins à comprendre qu’à expulser le phénomène (à le refouler, pratiquement), et cela par des moyens d’autorité, par ce dogme qui «
73n, de l’indifférence affectée et de l’affectivité refoulée. Ils n’ont pas vu que l’opposition réelle n’est pas entre ceux qui ex
59 1973, Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui (1973). Responsabilité de l’écrivain dans la société européenne d’aujourd’hui
74ope seulement, l’Épopée va se taire, et le Mythe, refoulé dans l’inconscient, va cesser d’être l’agent déterminant de la cohési
60 1977, L’Avenir est notre affaire. II. De la prévision — 4. Un « Essai sur l’Avenir » en 1948
75, dont le principe général sera d’obnubiler et de refouler avec une extrême vigilance toute question métaphysique que l’Ennui ri
61 1978, Cadmos, articles (1978–1986). La chronique européenne de Denis de Rougemont (hiver 1978)
76à ses Provinces, dès 1789. La culpabilité niée et refoulée des jacobins, des centralisateurs, des nationalistes à l’endroit des
62 1982, La Part du Diable (1982). Postface après quarante ans
77non pas imaginé en Enfer ou au Ciel, c’est-à-dire refoulé dans l’inconscient ou projeté dans la transcendance, mais pris sur le