1 1927, Bibliothèque universelle et Revue de Genève, articles (1925–1930). Jean-Louis Vaudoyer, Premières Amours (août 1927)
1mpathie de l’auteur pour ses héros. Indulgence et regrets, un ton qui permet le tact dans la hardiesse. On reste ravi de tant d
2 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Le protestantisme jugé (octobre 1931)
2r et la divinité, M. Albert Thibaudet exprime son regret de ce qu’un tel titre ne réponde pas à son attente. Selon lui, c’est
3 1932, Le Paysan du Danube. a. Le sentiment de l’Europe centrale
3nce est sentimentale Le sentiment : un retard, un regret. Mais c’est aussi un retour amoureux, un regard qui s’appuie sur soi-
4alité que la [p. 27] sensation 5 . Le désir et le regret sont plus certains que le plaisir. Seuls ils supportent dans leur sei
4 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.2. Petit journal de Souabe
5 donné ma vie ! Encore un peu, qu’on me laisse au regret de vos paysages, de vos filles, qu’on me laisse au remords de vous av
5 1934, Esprit, articles (1932–1962). Définition de la personne (décembre 1934)
6on. D’où vient alors l’idée de la personne, et ce regret d’une dignité que la raison des peuples et des clercs s’accorde à rév
6 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
730] puis-je m’empêcher d’éprouver un sentiment de regret pour elle, de resserrement ? 4 décembre 1933 Ma gêne quand l’épiciè
7 1939, L’Amour et l’Occident (1972). I. Le mythe de Tristan
8t de son côté, à la même heure, conçoit les mêmes regrets. Le soir venu, ils se retrouvent, et avouent leur nouveau tourment :
8 1946, Journal des deux Mondes. 13. Virginie
9ttendions, dans la rumeur des commentaires et des regrets, et des vieilles polémiques projetées sur un avenir très vague. Ceux
9 1946, Journal des deux Mondes. 16. Journal d’un retour
10ne dans un New York déjà quitté, récapitulant mes regrets… J’aurai la nostalgie de cette avenue, à telle heure du jour ou de la
10 1946, Lettres sur la bombe atomique. 4. Utopies
11as moriar 1 du poète latin. Mais trêve de vains regrets. Nous sommes en pleine folie. Et je décide de m’y abandonner le temps
11 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.1. La Révolution Française et l’Europe
12la fédération du genre humain ; mais avouons-le à regret, ces considérations, toutes puissantes qu’elles sont, ne peuvent pas
12 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
13 leur action dans ces rôles. Jusqu’alors, j’avais regret des destructions. Pour le Russe, l’Europe est aussi précieuse que la
14ésent. Dans le passé, un héritage de gloire et de regrets à partager, dans l’avenir un même programme à réaliser ; avoir souffe
13 1970, Lettre ouverte aux Européens. Lettre ouverte
15es en rouge et blanc qu’ils ne lèvent jamais qu’à regret ; nous avons quelques règlements dits sectoriels, et l’esquisse — si