1 1926, Articles divers (1924–1930). Conférence de René Guisan « Sur le Saint » (2 février 1926)
1s saints, tandis que ce terme n’a plus qu’un sens relatif pour nous protestants. Est-ce là nous juger ? Les catholiques nous re
2 1930, Articles divers (1924–1930). « Vos fantômes ne sont pas les miens… » [Réponse à l’enquête « Les vrais fantômes »] (juillet 1930)
2 distinction entre « choses » et « fantômes » est relative à des habitudes individuelles, en dehors de quoi je ne lui vois pas d
3 1930, Revue de Belles-Lettres, articles (1926–1968). Les soirées du Brambilla-club (mai 1930)
3. D’abord je crains que la notion n’en soit toute relative aux modes de « vie » bourgeois ; et puis la, comédie n’est pas mon fo
4 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). Sécularisme (mars 1931)
4i, sommes-nous amenés à donner une « importance » relative à des œuvres qui « signifient » plus qu’elles ne « sont ». L’on mesur
5 1931, Foi et Vie, articles (1928–1977). André Gide ou le style exquis (à propos de Divers) (octobre 1931)
5le l’intéresse, n’est plus qu’un jeu d’équilibres relatifs, variables et réversibles. Plus de sanctions transcendantes et irrévo
6 1932, Le Paysan du Danube. II. La lenteur des choses — II.5. Appendice. Les Soirées du Brambilla-Club, (1930)
6. D’abord je crains que la notion n’en soit toute relative aux modes de « vie » bourgeois ; et puis, la comédie [p. 197] n’est p
7 1932, Présence, articles (1932–1946). Penser avec les mains (fragments) (janvier 1932)
7L’on résume ici la substance de quelques passages relatifs à différentes acceptions du verbe penser. On a noté d’abord qu’une
8 1932, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Le silence de Goethe (mars 1932)
8sif qu’il oppose aux dévots : « S’occuper d’idées relatives à l’immortalité, poursuivit Goethe, cela convient aux gens du monde e
9 1933, Foi et Vie, articles (1928–1977). « Histoires du monde, s’il vous plaît ! » (janvier 1933)
9l est bien naturel qu’une société qui jouit d’une relative sécurité cherche son divertissement dans des fictions romanesques. Le
10 1933, Esprit, articles (1932–1962). Comment rompre ? (mars 1933)
10ait le soutien, et qui, depuis, assure son succès relatif. Une église « établie » établissant à son tour un ordre injuste du mo
11 1933, Esprit, articles (1932–1962). Loisir ou temps vide ? (juillet 1933)
11nterdit de prendre au tragique l’opposition toute relative du communisme et du capitalisme. ⁂ Ils partent donc de la nécessité.
12 1934, Politique de la Personne (1946). Introduction — e. En dernier ressort
12ut imaginer de lui-même ? Elle ne sera jamais que relative, vouée dès sa naissance à la dégradation [p. 27] commune. Et l’on ret
13endant l’objet de ces revendications est toujours relatif, subordonné à une fin transcendante, jugé par elle, — désillusionné !
13 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 2. Personne ou individu ? (d’après une discussion)
14éfini que par des droits — et par des droits tout relatifs à l’ensemble dont il dérivait. Il était donc fatal que le conflit ind
14 1934, Politique de la Personne (1946). I. Primauté du spirituel ? — 3. Précédence ou primauté de l’économique dans le marxisme ? (Introduction à un débat dans un cercle privé)
15ique extrêmement efficace et qui tirait sa vérité relative de l’état de mensonge dans lequel vivait la bourgeoisie. Ajoutons tou
16rgeoisie. Ajoutons tout de suite que cette vérité relative subsiste encore de nos jours dans la mesure où cet état de mensonge s
15 1934, Politique de la Personne (1946). II. Principes d’une politique du pessimisme actif — 6. Note sur un certain humour
17une valeur absolue à des problèmes insondablement relatifs. Le chrétien sait pour quoi et pour Qui il combat. Bien plus, il sait
16 1934, Politique de la Personne (1946). III. Idoles — 7. Comment rompre ?
18ait le soutien, et qui, depuis, assure son succès relatif. Une église « établie » établissant à son tour un ordre injuste du mo
17 1934, Politique de la Personne (1946). Appendices — ii. Loisir ou temps vide ?
19nterdit de prendre au tragique l’opposition toute relative du communisme et du capitalisme. Ils partent donc de la nécessité. Il
18 1934, Les Nouvelles littéraires, articles (1933–1972). Une histoire de la Réforme en France (15 décembre 1934)
20cas de l’Église protestante, à rétablir la valeur relative des faits, valeur de témoignage, sans cesse rapportée à la foi, dont
19 1934, Le Semeur, articles (1933–1949). Sur la méthode de M. Goguel (novembre 1934)
21inutieuse indifférence, tous les récits bibliques relatifs à la sépulture, au tombeau vide, aux apparitions et à l’Ascension. Et
20 1935, Présence, articles (1932–1946). Autour de Nietzsche : petite note sur l’injustice (novembre 1935)
22ine, injustice nécessaire, inévitable, mais toute relative, elle aussi, témoigne en faveur d’une vérité décisive. Il se peut que
21 1936, Penser avec les mains (1972). I. La commune mesure — I.11. La mesure nationale-socialiste
23n que je puis avoir sur la valeur ou le bon droit relatif des deux régimes — un parallèle entre la dictature soviétique et le «
22 1936, Penser avec les mains (1972). II. Penser avec les mains — II.1. La pensée prolétarisée
24n créateur, qui seul connaît le sens et la valeur relative des pesées. La balance exige désormais que rien ne soit créé trop lou
23 1937, Journal d’un intellectuel en chômage. I. N’habitez pas les villes !
25ralisée, mais encore sentimentalement. Le confort relatif des grandes lignes indiquait qu’on [p. 86] allait à Paris ou qu’on en
24 1937, La Revue de Paris, articles (1937–1969). Paysans de l’Ouest (15 juin 1937)
26ralisée, mais encore sentimentalement. Le confort relatif des grandes lignes indiquait qu’on allait à Paris ou qu’on en venait.
25 1937, Journal de Genève, articles (1926–1982). Condition de l’écrivain (I) (15 février 1937)
27me paraît souffrir en premier lieu de l’inculture relative des masses. (On lit beaucoup moins en France qu’en Suisse et qu’en Al
26 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). Historique du mal capitaliste (janvier 1937)
28erce renaissant pouvait amener une spécialisation relative de la production, source d’élévation du niveau matériel général et fo
27 1937, L’Ordre nouveau, articles (1933–1938). L’autorité assure les libertés (mai 1937)
29s jours sont comptés. Quant à l’objection connexe relative au danger d’anarchie, nous rappellerons d’abord que l’O.N. prévoit un
28 1938, Journal d’Allemagne. 1. Journal (1935-1936)
30le dès que l’on quitte le plan de la polémique ; (relative à des partis pris opposés mais incommensurables, et par nature, indép
31scendants le sauront. Et encore, d’un savoir bien relatif, car il n’est pas de mesure constante dans cet ordre. Ils sont donc m
29 1938, Journal d’Allemagne. 2. Conclusion 1938
32sible d’invoquer les lois économiques, les forces relatives des partis et des classes avant 1933, les circonstances politiques de
30 1938, Esprit, articles (1932–1962). L’amour action, ou de la fidélité (novembre 1938)
33je borne ma vision et mon espoir à une perfection relative, à l’équilibre dans l’imperfection que représente le mariage. Alors,
31 1939, L’Amour et l’Occident (1972). II. Les origines religieuses du mythe
34valeureux. Or la vertu d’une telle discipline est relative à la vie même, non à l’esprit. Elle cède au succès obtenu. Elle ne ch
35 grecque. On a longtemps polémisé sur l’autonomie relative des deux littératures du Nord et du Midi. Il semble bien que la quest
32 1939, L’Amour et l’Occident (1972). III. Passion et mystique
36gère pas plus qu’il ne se la dissimule la gravité relative de pareils accidents. Réciter ici les formules « sublimation » et « r
33 1939, L’Amour et l’Occident (1972). V. Amour et guerre
37c de côté les hypothèses multiples et changeantes relatives à la genèse des instincts, je m’en tiendrai à quelques rapprochements
38 tout changement dans la tactique militaire comme relatif à un changement dans les conceptions de l’amour, ou inversement. 5.
34 1939, L’Amour et l’Occident (1972). VII. L’amour action, ou de la fidélité
39je borne ma vision et mon espoir à une perfection relative, à l’équilibre dans l’imperfection que représente le mariage. Alors,
35 1939, Esprit, articles (1932–1962). Autour de L’Amour et l’Occident (septembre 1939)
40chronologie !) Ainsi toute la partie de ma lettre relative à l’histoire « objective » se trouve être un mauvais résumé des idées
41nfidence deux phrases d’une lettre reçue hier, et relative à mon Amour : « Quand j’étais jeune, j’aurais parfaitement méprisé v
36 1939, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). Don Juan (juillet 1939)
42en garde, et l’on connaît le système, entièrement relatif aux règles du jeu. Imaginons un don juanisme plus secret, une table d
37 1940, Mission ou démission de la Suisse. 5. Esquisses d’une politique fédéraliste
43urs domaines, elles gardent aussi leur légitimité relative.) 13. La Fédération européenne, si elle se fait, sera faite par des p
38 1940, Mission ou démission de la Suisse. Appendice, ou « in cauda venenum » Auto-critique de la Suisse
44e ne cessent pas de modifier ces positions toutes relatives que sont la gauche et la droite. Affirmer dans l’absolu une position
45et la droite. Affirmer dans l’absolu une position relative, si [p. 211] légitime qu’elle soit, c’est se condamner à être sans ce
39 1941, Journal de Genève, articles (1926–1982). Veille d’élection présidentielle (14 novembre 1940)
46erez des articles d’un ton beaucoup plus mordant, relatifs aux circonstances personnelles des candidats. La campagne des républi
40 1942, La Part du Diable (1982). I. L’Incognito et la révélation
47 rabbins encore qui ont popularisé les traditions relatives aux esprits malfaisants, Samaël, Lucifer, Python, Asmodée, Bélial et
48en nous montrant que notre bien et notre mal sont relatifs, ont prouvé qu’ils n’étaient pas des dieux, qu’ils ne prétendaient po
49, tels que l’homme les conçoit, sont des coutumes relatives au temps, aux civilisations, et souvent même aux conditions physiques
50ouvez dire : c’est 1 kilo. Votre mensonge restera relatif à une mesure invariable du vrai. Si le client contrôle, il peut voir
41 1942, La Part du Diable (1982). III. Le Diable démocrate
51 pour nous duper. Nous avons cru que le mal était relatif à l’ordre social, qu’il provenait d’une mauvaise répartition des bien
42 1942, La Part du Diable (1982). V. Le Bleu du Ciel
52 à redécouvrir l’absolu d’un bien et d’un mal non relatifs à nos idées morales, aux suggestions parfois aveuglantes de l’instinc
43 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable II : Le menteur (22 octobre 1943)
53uvez dire : c’est un kilo. Votre mensonge restera relatif à la mesure invariable du vrai. Si le client contrôle, il peut voir q
44 1943, La Vie protestante, articles (1938–1978). Les tours du Diable VIII : Le Diable démocrate (3 décembre 1943)
54 pour nous duper. Nous avons cru que le mal était relatif dans le monde, qu’il provenait d’une mauvaise répartition des biens,
45 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 1. Le silence de Goethe
55sif qu’il oppose aux dévots : « S’occuper d’idées relatives à l’immortalité, poursuivit Goethe, cela convient aux gens du monde e
46 1944, Les Personnes du drame. I. Sagesse et folie de la personne — 3. Kierkegaard
56 où il a lieu, mais comme la plénitude détruit le relatif. Il est ce contact impensable de l’éternité avec notre durée, et l’on
47 1946, Journal des deux Mondes. 2. Journal d’attente
57r notre vie par sa fin, pour mesurer l’importance relative des événements qui nous font les gros yeux. Joie du temps retrouvé, d
48 1947, Doctrine fabuleuse. 9. Don Juan
58en garde, et l’on connaît le système, entièrement relatif aux règles du jeu. Imaginons un don juanisme plus secret, une table d
49 1950, Les Cahiers protestants, articles (1938–1968). Europe unie et neutralité suisse (novembre-décembre 1950)
59ivilège qu’il n’y aurait plus à mériter. Elle est relative à l’Europe. Et ceux qui, par erreur ou par malice, veulent aujourd’hu
50 1953, La Confédération helvétique. 1. Le peuple et son histoire
60e déclareraient contre lui. (Suivent des clauses relatives à la protection de la propriété, à la peine de mort contre les assass
61 ses communes et de ses cantons, enfin la lenteur relative avec laquelle elle avait assimilé certains éléments de la Révolution
51 1953, La Confédération helvétique. 3. Institutions et aspirations économiques
62ue la Suisse ait tenté une expérience d’autonomie relative, sous la menace d’étranglement créée par la dernière guerre. [p. 103
52 1953, Réforme, articles (1946–1980). « Les écrivains protestants » (11 avril 1953)
63, aux incroyants de toutes nuances. À l’isolement relatif du protestant en France, il y a mieux que des compensations sur le pl
53 1953, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Une prise de conscience européenne (novembre-décembre 1953)
64scinent aujourd’hui, apparaissent transitoires et relatives. À cette fin, j’avais introduit, dans les six thèmes proposés, l’idée
65réductible de la foi religieuse et des certitudes relatives fondées sur la science, la Table Ronde a affirmé la nécessité du dial
54 1954, Preuves, articles (1951–1968). La Table ronde de l’Europe (janvier 1954)
66scinent aujourd’hui, apparaissent transitoires et relatives. À cette fin, j’avais introduit, dans les six thèmes proposés, l’idée
67réductible de la foi religieuse et des certitudes relatives fondées sur la science, la Table ronde a affirmé la nécessité du dial
55 1954, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle de la recherche en Europe (décembre 1954-janvier 1955)
68ités » qu’établissent les écoles successives sont relatives et provisoires, ont été dépassées l’une après l’autre, et que pourtan
56 1955, Preuves, articles (1951–1968). Le Château aventureux : Passion, Révolution, Nation (mai 1955)
69 l’exigence d’une justice universelle et non plus relative à la caste ou à la classe ; l’exigence de la liberté pour tout homme,
57 1955, Preuves, articles (1951–1968). L’aventure technique (octobre 1955)
70 à la qualité, ou créativité, ou [p. 20] nocivité relative de cette invasion de la culture, nul ne saurait en préjuger : je dis
58 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Lever de rideau culturel ? (octobre 1955)
71elui de nous rendre une bonne conscience purement relative, paralysant la critique nécessaire. Or notre droit de dénoncer nos pr
59 1955, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Pourquoi nous persévérons (décembre 1955)
72st pas exact que les 17 propositions occidentales relatives aux échanges culturels aient été rejetées uniformément. (Nous donnons
60 1956, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Ce n’est pas au pied du mur… (juin-juillet 1956)
73anal ; qu’ils soient satisfaisants, d’une manière relative, au regard des moyens [p. 3] dont dispose notre équipe, nous le penso
61 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 3. La spire et l’axe
74outenue par la continuelle invention de solutions relatives et de compromis utiles, c’est-à-dire d’ordres provisoires, bientôt su
62 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 4. Le Château aventureux
75 l’exigence d’une justice universelle et non plus relative à la caste ou à la classe ; l’exigence de la liberté pour tout homme,
63 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 6. L’expérience de l’espace
76e défini par l’astrophysique. La découverte et la relative acceptation du temps [p. 145] linéaire (et non plus cyclique) de l’Hi
77s un commun dénominateur expliquant cette carence relative de leur curiosité. On aura plus vite fait de scruter les raisons de l
64 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 8. L’aventure technique
78e. Quant à la qualité, ou créativité, ou nocivité relative de cette invasion de la culture, nul ne saurait en préjuger : je dis
65 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Deuxième partie. La Quête occidentale — 9. Les ambivalences du progrès
79’établissent les écoles successives [p. 223] sont relatives et provisoires, ont été dépassées l’une après l’autre, et que pourtan
66 1957, L’Aventure occidentale de l’homme. Troisième partie. Où allons-nous ? — 10. Le drame occidental
80e met à penser dans nos catégories. L’unification relative des deux moitiés de l’humanité va-t-elle désormais s’opérer sous le s
67 1957, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Le rôle des festivals dans la vie culturelle de l’Europe [Commentaires] (mai 1957)
81biance des lieux », — soit d’accentuer les termes relatifs au « caractère expérimental » des festivals. Sur le premier point, l’
68 1958, Définition, valeurs, énergie, recherche : quatre essais européens (1958). Définitions, valeurs, énergie, recherches : Quatre essais européens
82uropéenne synthétique. La troisième objection est relative aux langues. Il paraît que nous parlons, en Europe, un trop grand nom
69 1959, Preuves, articles (1951–1968). Nouvelles métamorphoses de Tristan (février 1959)
83fondement de toute société. Avec une objectivité relative, il s’avoua que les relations entre Agathe et lui avaient comporté dè
70 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. Introduction. L’érotisme et les mythes de l’âme — c. Présence des mythes et leurs pouvoir dans divers ordres
84ent et l’inconscient sont des notions constamment relatives au degré d’éveil et de lucidité de l’intellect, il n’en va pas de mêm
71 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 1. Nouvelles métamorphoses de Tristan
85ondement de toute société. « Avec une objectivité relative, il s’avoua que les relations entre Agathe et lui avaient comporté dè
72 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 3. Don Juan
86en garde, et l’on connaît le système, entièrement relatif aux règles du jeu. Imaginons un don-juanisme plus secret, une table d
73 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. I. Première partie — 4. Dialectique des mythes I. Méditation au carrefour fabuleux
87la durée, qui modifie nécessairement l’importance relative de chacun des trois termes, et cela chez deux être différents. (Calcu
74 1961, Comme toi-même. Essais sur les mythes de l’amour. II. Deuxième partie — 7. La personne, l’ange et l’absolu ou Le dialogue Occident-Orient
88s premiers bouddhistes porte sur l’Atman de l’ego relatif, non sur l’Atman de l’ego absolu, l’ego [p. 218] d’après l’expérience
89rès Lui que s’établissent toutes les distinctions relatives au prochain, c’est-à-dire que chacun est le prochain en proportion de
75 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. I. Les Origines d’Hésiode à Charlemagne, (du ixe siècle av. J.-C. au xie siècle de notre ère) — I.6. Le concept géographique
90particulier aux hommes, mais encore en ce qui est relatif à toutes les productions de la terre. Tous les caractères des différe
76 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.3. Le problème de la guerre et l’essor des États (xvie siècle)
91e sont guère enregistrées que par les « Utopies » relatives au Nouveau Monde de Thomas More et de Campanella. Pour les meilleurs
77 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. II. Prises de conscience européennes. De Pierre de Bois à l’Abbé de Saint-Pierre, (xive au xixe siècle) — II.5. Les grands desseins du xviie siècle
92el les souverainetés des divers États deviendront relatives — tout cela, comme il prétend l’avoir exposé à Jacques Ier d’Angleter
78 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. III. L’ère des philosophes. De Leibniz à Condorcet — III.1. Perspectives élargies
93rfois teintée de quelque ironie. Ainsi une lettre relative au projet du prince de Hesse-Rheinfels : celui-ci proposait d’établir
79 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. IV. L’Ère de la Révolution de Kant à Hegel — IV.7. Synthèses historico-philosophiques (II)
94, l’Est pour-soi étant quelque chose de tout relatif ; car, quoique la Terre soit une sphère, l’Histoire ne décrit pourtan
95subordonnées toutes les observations collatérales relatives à des progressions plus imparfaites et moins prononcées. Quelque inté
80 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. V. L’Ère des nations, (de 1848 à 1914)
96absolu, universel et nécessaire le mal, qui était relatif, exceptionnel et contingent. Cette période de rapide rétrogradation a
97 souveraineté et son initiative, moins ce qui est relatif à l’objet spécial pour lequel le contrat est formé et dont on demande
98à la critique, hypothèse, ou, en tout cas, vérité relative et partielle, sans prétention à l’universalité, — s’est mué, pour l’i
81 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. VII. L’Ère des fédérations. De l’Unité de culture à l’union politique — VII.2. Vertus et valeurs européennes
99nité des Européens. Tout cela est évidemment très relatif et très ample et ne doit pas être compris comme si ce mélange d’espri
100alité et de façon définitive. Notre liberté reste relative à autre chose, elle n’est pas causa sui. Si elle l’était, l’homme ser
82 1961, Vingt-huit siècles d’Europe. Appendice. Manifestes pour l’union européenne, (de 1922 à 1960)
101 tribunal suprême qui jugera toutes les questions relatives à l’interprétation de la Constitution fédérale et tranchera les diffé
102es auxquelles ils sont parties. (d) Les questions relatives à la Défense Nationale ne sont pas de la compétence du Conseil de l’E
83 1961, Preuves, articles (1951–1968). Dialectique des mythes : Le carrefour fabuleux (II) (mai 1961)
103la durée, qui modifie nécessairement l’importance relative de chacun des trois termes, et cela chez deux êtres différents. (Calc
84 1961, La Nouvelle Revue française, articles (1931–1961). La personne, l’ange et l’absolu, ou le dialogue Occident-Orient (avril 1961)
104s premiers bouddhistes porte sur l’Atman de l’ego relatif, non sur l’Atman de l’ego absolu, l’ego d’après l’expérience illumina
105rès lui que s’établissent toutes les distinctions relatives au prochain, c’est-à-dire que chacun est le prochain en proportion de
85 1962, Les Chances de l’Europe. I. L’aventure mondiale des Européens
106chose encore, si l’on en croit la seconde légende relative à ses origines : celle de Japhet. Selon la Genèse commentée par les P
86 1962, Les Chances de l’Europe. II. Secret du dynamisme européen
107: serait-ce la fin de l’Aventure ? Tout pronostic relatif à l’Europe doit se baser, à mon avis, sur l’examen de nos trois facte
108e redevient le modèle d’un meilleur équilibre, si relatif soit-il, entre les exigences immédiates de l’instruction de technicie
87 1964, Preuves, articles (1951–1968). Un district fédéral pour l’Europe (août 1964)
109épendance fédérale peuvent assurer l’indépendance relative (car il n’en existe pas d’autres) d’une communauté politique, et proc
88 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.7. « Un pays traditionnellement neutre »
110, une question se pose : celle de leur ancienneté relative. Il est remarquable que la neutralité de notre pays n’ait trouvé son
89 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. I. Le paysage historique, ou comment se forme une fédération — I.8. « Il a fallu plus de six siècles pour fédérer les cantons suisses »
111èrent le Sonderbund s’étale dans les dispositions relatives à la complète liberté des cultes et à la suppression des juridictions
90 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. II. L’union, sauvegarde de la diversité ou comment fonctionne une fédération — II.3. Interaction de l’économique et du politique
112serait le plus sûr moyen de perdre l’indépendance relative que nous gardons, au sein de l’interdépendance des nations composant
91 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. III. La morale quotidienne et le climat de culture ou comment on vit dans une fédération
113se voient déjà réduites à peu de chose, en nombre relatif et vertus créatrices. Toute la question est donc d’assurer dès mainte
92 1965, La Suisse ou l’histoire d’un peuple heureux. IV. La Suisse, dans l’avenir européen
114épendance fédérale peuvent assurer l’indépendance relative (car il n’en existe pas d’autre) d’une communauté politique, et procu
93 1968, Preuves, articles (1951–1968). Vingt ans après, ou la campagne des congrès (1947-1949) (octobre 1968)
115oncession : une sorte d’admission de la faiblesse relative de cent mille militants sincères face à quelques anciens ministres br
94 1968, Bulletin du Centre européen de la culture, articles (1951–1977). Vers une fédération des régions (hiver 1967-1968)
116veraineté sans limite. L’autonomie est une notion relative et très précise, quand on parle par exemple de l’autonomie de vol d’u
95 1969, La Revue de Paris, articles (1937–1969). L’avenir du fédéralisme (septembre 1969)
117e. La personne humaine, notion déduite des dogmes relatifs aux trois Personnes divines, et surtout à la deuxième, va nous servir
118veau de compétence où seront prises les décisions relatives à cette tâche. Il peut y avoir d’ailleurs plusieurs niveaux de décisi
96 1970, Le Cheminement des esprits. I. Historique — I.2. Rapport général présenté à la Conférence européenne de la culture, Lausanne, du 8 au 12 décembre 1949
119 les libertés dont nous bénéficions (indépendance relative de la culture par rapport aux pressions politiques, nationalistes, ét
120ique. Il suffira de passer d’un stade de désordre relatif à un ordre plus « rationnel », d’un faible degré à un haut degré d’or
97 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.1. L’Europe contestée par elle-même
121eul que malgré sa petitesse physique, sa pauvreté relative en matières premières, sa population dense mais minoritaire dans le m
98 1970, Le Cheminement des esprits. II. Diagnostics de la culture — II.4. À la Table Ronde du Conseil de l’Europe
122réductible de la foi religieuse et des certitudes relatives fondées sur la science, nous avons posé la nécessité du dialogue féco
99 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.2. Le civisme commence au respect des forêts
123déséquilibres actuels : La plupart des problèmes relatifs au milieu qui se posent aux collectivités locales ont leurs racines d
100 1970, Le Cheminement des esprits. III. Champs d’activité — III.5. Le rôle de la recherche en Europe
124ités » qu’établissent les écoles successives sont relatives et provisoires, ont été dépassées l’une après l’autre, et que pourtan